DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Recherche : tendresse gif

27 avril, 2019

L’importance de la famille …

Classé dans : Famille (34),Textes à méditer (239) — coukie24 @ 12:47

 

bouquets31.gif

En marchant sur le trottoir,
un étranger me bouscule en passant près de moi !
« Oh excusez-moi » lui dis-je !
Il me répond : « Je vous demande pardon aussi,
je ne vous avais pas vu !
Nous étions vraiment polis l’étranger et moi.
Nous avions échangé de belles paroles,
et nous avons repris
notre chemin en se laissant sur un   »au revoir ! »

Une fois à la maison…
Une histoire différente se passa.
Comment traitons-nous les amours de notre vie…
les jeunes et les plus âgés ?
Y avez-vous pensé ?

Plus tard dans l’après-midi, tout en préparant le souper,
mon fils arriva derrière moi et resta figé là, sans un mot.
En me retournant brusquement, je l’ai bousculé.
« Pousse-toi de là ! » Lui dis-je avec colère,
« toujours dans mes jambes ! » 
Il se retourna et s’en alla le coeur brisé.
Je n’avais pas réalisé la peine que je venais de lui faire.
Vers la fin de la soirée, j’allai me coucher et…
Et Dieu de sa douce voix…. me dit :
« Pourquoi est-ce si facile
d’être plein de gentillesse envers les étrangers
et ne pas être capable de le faire
pour les gens près de toi qui t’aiment et que tu aimes ? »

Lève-toi et vas voir sur le plancher de la cuisine.
Tu y trouveras un joli bouquet de fleurs près de la porte d’entrée…
ce sont les fleurs que ton fils t’avait apportées dans la journée.
Il a cueilli lui-même ces fleurs pour toi :
Il y en a de couleur rose, jaune et bleue.
Ce que tu n’as point compris,
c’est qu’il était arrivé derrière toi sans bruit
pour ne pas dévoiler la surprise qu’il voulait te faire.
Mais tu n’as jamais vu les larmes couler de ses yeux
quand tu lui as dit de partir ».
Je me levai pour aller voir près de la porte d’entrée
et je vis le joli bouquet de fleurs par terre.
C’est à ce moment, que je commençai à me sentir vraiment mal,
alors mes yeux se remplirent de larmes…

Sans faire de bruit,
je me rendis près du lit de mon fils et lui dis :
« Réveille-toi trésor, réveille-toi ! » .
« Est-ce les fleurs que tu as cueillies pour moi aujourd’hui ? »
Il sourit et me répondit :
 » J’ai trouvé ces fleurs près d’un arbre
et je les ai cueillies car je trouvais qu’elles étaient belles….
comme toi maman ! Je savais que tu les aimerais,
spécialement les bleues car je sais que tu aimes le bleu »
Je lui dis :  » Mon fils, je suis vraiment désolée de la façon
dont j’ai agi avec toi aujourd’hui ».
Je n’aurais jamais dû crier après toi comme je l’ai fait ».
Il me répondit :  » Oh, Maman, c’est OK.
Je t’aime quand même tu sais ! »
 » Mon fils, je t’aime aussi ! »
et j’adore tes fleurs et spécialement les bleues ».

Un grand moment de tendresse nous unit alors.
J’ai appris ce jour là,
à faire attention à mes proches
autant et sinon plus qu’aux étrangers.

L'importance de la famille ... dans Famille (34) 17579703-petit-garcon-tenant-un-bouquet-de-fleurs-derriere-son-dos

Auteur inconnu

4 mars, 2018

Aujourd’hui, c’est la fête des grand-mères !

Classé dans : Autres fêtes ou évènements — coukie24 @ 8:05

Bonne fête à toutes les grand-mères !!!

Qu’on l’appelle « grand-mère » ou qu’on l’appelle « mamie », offrons un brin de tendresse à nos grand-mamans !

fête des grand-mères

Jean Gastaldi 

« Les oncles, les tantes et les cousins, c’est bien. Les parents, c’est à ne pas négliger. Mais une grand-mère les vaut tous ! » 

Fanny Fern - Extrait de Folly As It Flies

« Une mère devient une véritable grand-mère le jour où elle ne remarque plus les erreurs de ses enfants, étant émerveillée par ses petits-enfants. »

 Lois Wyse - Extrait de You don’t look like a Grandmother

Rosas-bordo-faixa

« Les grand-mamans, c’est des mamans à la retraite. » ou encore 

« Les grand-mères sont des mères qui ont grandi. »

Paroles d’enfant

 

martine52

D’autres articles de ce blog,

http://coukie24.unblog.fr/2014/03/02/tradition-avis-a-tous-les-petits-enfants/

http://coukie24.unblog.fr/2013/03/03/il-etait-une-fois-grand-mere/

http://coukie24.unblog.fr/2013/05/25/lamour-inconditionnel/

14 février, 2018

Je viens te dire …

Classé dans : Amour (119),St Valentin — coukie24 @ 10:19

ecrire

Et si, en ce jour de la St Valentin, vous envoyiez une lettre un peu particulière ? Installez-vous confortablement, faites silence et allez à la découverte de vos pensées, de vos émotions, de votre ressenti envers vous :

Vous estimez-vous ? Vous aimez-vous ? Ressentez-vous de la gratitude à votre égard ?

Prenez une  feuille de papier et débutez une lettre qui commence par cette phrase :

« Je viens te dire toute la tendresse et l’amour que je te porte, car ce que j’aime chez toi, c’est ……… »

Notez vos qualités, vos forces intérieures, ce dont vous êtes fier dans votre parcours de vie. Laissez parler votre coeur et courir votre stylo. Puis postez cette lettre à votre adresse. Et quand vous la recevrez, prenez le temps de la savourer ! Gardez-la précieusement et relisez-la dans les moments gris.

amouraveugle

1 novembre, 2017

Diminue la douleur de la distance …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 12:28

portenoire1200214655.jpg

« Un jour, j’ai poussé une porte où était inscrit :

« Diminue la douleur de la distance » et je suis entré dans une salle du palais de la mémoire. Il y avait partout des livres vivants. Entre mille autres livres vivants, j’ai choisi d’explorer la douleur de l’absence d’un être aimé. Il m’est aussitôt apparu que cette douleur était une maladie guérissable. Je me suis aventuré plus avant dans cette salle. Entre mille autres voix, j’ai entendu ceci : « Plutôt que de t’enfermer dans le chagrin ou l’indifférence, cultive les sensations que l’être aimé a laissées en toi, redonne vie, dans tes dedans, à la tendresse, à la douceur. Si tu revivifies ces instants de bonheur passés, si tu les aides à pousser, à s’épanouir, à envahir ton être, la distance peu à peu se réduira, la douleur peu à peu s’estompera. Tu peux recréer ce que l’oubli a usé. »

Je me suis émerveillé de ce pouvoir et de mes capacités à explorer cette vaste bibliothèque que j’avais en moi. »

livres.gif

Henri GOUGAUD

La-spiritualite-sans-Dieu-une-illusion_imagePanoramique500_220

7 octobre, 2016

L’attitude de l’affection …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 20:00

L’attitude de l’affection

« [...] il y a deux manières d’observer les êtres. L’une consiste à les regarder d’un oeil critique, peut-être juste, mais sévère ; c’est l’attitude des indifférents. L’autre est mêlée de tendresse et d’humour ; elle voit, elle aussi, les fautes, mais elle en sourit et ne les corrige qu’avec douceur et gaieté. C’est l’attitude de l’affection. » (André Maurois)

enftsplagerevr4

 

30 janvier, 2015

Rêve de neige …

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 23:44

13011505003212480710763864

Et si chaque flocon devenait un « je t’aime »
Et si chaque flocon devenait un poème
Le monde transformé, doux comme une caresse
Nous dirait de la vie la paisible tendresse 

Et si chaque flocon devenait un plaisir
Et si chaque flocon était éclat de rire
L’univers converti en un terrain de jeux
Offrirait aux enfants des rêves merveilleux 

Et si chaque flocon devenait un désir
Et si chaque flocon devenait un soupir
Les amants réunis dans le froid et le gel
Graveraient dans l’hiver des promesses éternelles  

Et si chaque flocon était une musique
Et si chaque flocon devenait si magique
Que la neige en chantant se ferait mélodie
Et que nous danserions dans sa douce folie…

3cd84d89

 

Philippe Deleval

10 septembre, 2014

Si tu vois l’amour comme …

Classé dans : Amour (119) — coukie24 @ 14:26
f6013e7e

. , ; ( ) ! ? 

Si tu vois l’amour comme une virgule,

il passera dans ta vie comme une pause passagère.

Si tu vois l’amour comme un point virgule,

il t’apparaîtra trop rationnel et réfléchi,

il perdra alors sa capacité d’émerveillement

et la belle candeur de ses étonnements.

Si tu vois l’amour comme une parenthèse,

tu ne le laisseras jamais te transformer

parce que tu lui refuseras l’accès à ton coeur

sans jamais vraiment l’intégrer dans tes priorités.

Si tu vois l’amour comme un point d’exclamation

toutes les cordes de ton excitation vibreront à son vent.

Mais arrivera rapidement la fin de la saison

et le retour du froid fanera cette passion.

Si tu vois l’amour comme un point d’interrogation,

la peur de souffrir, de perdre tes sécurités

sabotera son projet de tendresse pour toi.

Ne vois jamais l’amour comme un point

sans explorer tous les possibles

car l’amour s’épanouit uniquement

lorsqu’il poursuit sa quête

vers l’infini mystère de l’autre ;

lorsqu’il se transforme en pointillé

en t’indiquant la voie de l’éternité.

. , ; ( ) ! ? 

François GERVAIS

4 septembre, 2013

Un animal de compagnie …

Classé dans : Arche de Noé,Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 13:20

poeme

Un animal de compagnie !

bar5

Il est prouvé que lorsqu’on a vieilli
On se sente seul, que parfois on s’ennuie
Il existe des moyens de gérer notre vie
Peut-être avoir un animal de compagnie

Ça pourrait être un chat, ou même un chien
Un poisson rouge, une perruche, ou un serin
Ce qui importe serait de l’aimer
Et de bien vouloir nous en occuper

 Un animal de compagnie ... dans Arche de Noé back89

Il pourrait s’appeler Coquine, ou bien Coquin 

Le choix de son nom vous appartient

Vous pourriez alors lui parler, l’écouter
Bouger, vous auriez une vie à partager

Coquine adopterait votre routine
Coquin vous montrerait qu’il est très bien
Si votre trésor d’ailleurs était heureux
Il se montrerait très affectueux

Il voudrait que vous le brossiez
Vous lècherait pour vous remercier
Si vous essayiez vous l’adopteriez
Vous ne pourriez plus vous en passer

Ses gestes vous rappelleraient votre jeunesse
au moment ou vous êtes plein
de tendresse


Texte Claude Marcel Breault

BONNE JOURNÉE !

bar5

9 juillet, 2012

La tendresse est …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 23:38

La tendresse est ... dans Sentiments (132) 3037411813_1_7_4pxEnBGZ

« La tendresse est respect et émerveillement de libre

 connaissance à travers la fibre de la fidélité… »

Rina Lasnier

6isb0w1d

7 juin, 2012

Les 100 plus belles façons d’Aimer – Bel ouvrage de François Gagol

Classé dans : Amour (119),Textes à méditer (239) — coukie24 @ 20:09

 Les 100 plus belles façons d'Aimer - Bel ouvrage de François Gagol dans Amour (119) h3uxv8kd

Les 100 plus belles façons d’Aimer vues par François Gagol

ruban_21 dans Textes à méditer (239) 1. Aimer, ce n’est pas simplement dire  » je t’aime « .

 2. Aimer, ce n’est pas être gentil que lorsque le climat est agréable.

 3. Aimer, c’est avoir un regard chaleureux qui, dans la fraîcheur d’une solitude, est un baiser du coeur.

4. Aimer un bébé, c’est gravir une montagne de tendresse et patauger dans un océan de câlins.

5. Aimer, ce n’est pas voir quelqu’un comme un faible mais comme quelqu’un qui a des problèmes et des difficultés.

1304360498 6. Aimer, c’est avoir le coeur qui chante, le regard qui sourit et quelques souvenirs qui pleurent.

7. Aimer, c’est admirer la nature, être parfois fasciné par une petite fleur qui pousse, laisser vivre un petit animal inoffensif pour lequel sa mort n’apporterait rien.

8. Aimer, c’est savoir que personne n’est parfait, que chacun porte sa croix et qu’elle n’est pas forcément plus légère que la vôtre.

9. Aimer, c’est parfois faire des compromis avec ses envies, et sourire à ses faiblesses humaines.

10. Aimer, c’est ne pas toujours envier le bonheur d’un autre qui n‘est peut-être qu’apparent.

rosesv11 11. S’aimer soi-même, c’est toujours dans un coin de son être le soleil, la plage et les cocotiers, ne pas s’aimer soi-même, c’est souvent la grisaille et le froid.

 12. Aimer, c’est parfois avoir envie de mépriser mais de ne pas médire.

13. Aimer, c’est parfois avoir L’impression d’être seul à comprendre certaines choses, essayer timidement de partager, ne pas imposer, puis se taire.

14. Aimer, c’est écouter, regarder, essayer de percevoir le subtil.

 15. Aimer, c’est au fil des jours, saisir l’occasion d’agrandir son coeur.

64209412 16. Aimer, c’est donner de l’amour avec désintéressement.

17. Aimer, c’est respecter.

18. Aimer, c’est voir l’enfant dans chaque personne.

 19. Aimer, c’est essayer de ne pas avoir le bonheur compliqué.

20. Aimer, c’est parfois recevoir un baiser divin de bien-être, le souffle apaisant d’un ange sur son être.

f9rz5hbk 21. Aimer, c’est être petit et grand à la fois.

 22. Aimer, c’est percevoir des rayons de soleil dans l’apparente obscurité des sentiments.

23. Aimer, c’est avoir le cœur en filigrane imprimé sous ses pensées.

24. Aimer, c’est souvent déceler le regard solitaire de l’autre cherchant le bonheur derrière les barreaux de sa prison intérieure.

 25. Aimer, c’est avoir le cœur pur et léger et, comme l’artiste peintre, ajouter délicatement ci et là quelques touches de couleurs aux tableaux de la vie.

 09102150

26. Aimer, c’est parfois avoir de l’énervement et de la colère, mais c’est surtout savoir aplanir les ondes tumultueuses de son coeur.

 27. Aimer, c’est parfois voir un être médisant et verser une larme de compassion sur sa sécheresse de coeur.

28. Aimer, c’est voir les formes des femmes comme des dunes de tendresse.

29. Aimer, c’est faire un baiser sur la main de la délicatesse.

 d50a93b1

30. Aimer, c’est essayer d’absorber avec le cœur le surplus de ras le bol.

 31. Aimer, c’est protéger le petit enfant qui dort en soi.

32. Aimer, c’est savoir digérer ses frustrations et ne pas faire la moue pour des broutilles.

33. Aimer, c’est parfois crier sa peine jusqu’au ciel, puis s’apaiser en regardant tomber des flocons de chagrins.

34. Aimer, c’est essayer de discerner dans la tempête le vent du bonheur.

35. Aimer, c’est écouter le chant des anges sur le chemin du bonheur.

 033776cb

36. Aimer, c’est apprécier les petites choses de la vie.

 37. Aimer, c’est voir le soleil dans les yeux d’un enfant.

 38. Aimer, c’est parfois voir l’ombre du Christ dans les actes d’amour.

 39. Aimer , c’est un sentiment de satisfaction de travail bien fait.

 40. Aimer, c’est avoir le coeur qui s’embellit au fur et à mesure qu’il digère les peines.

d6b1798a

41. Aimer, c’est une lumière qui scintille dans l’obscurité du souvenir.

 42. Aimer, c’est une lumière qui se reflète dans les miroirs des coeurs.

43. Aimer, c’est ne pas oublier la violence du malheur.

 44. Aimer, c’est mesurer les conséquences de ses actes.

45. Aimer, c’est parfois se sentir seul sur la Terre avec un trésor.

 6600db75

46. Si nous ne sommes que des  » androïdes biologiques hyper sophistiqués dépendant du hasard « , alors aimer est un pied de nez au hasard.

47. Aimer, c’est savoir que se croire supérieur n’est qu’une grande illusion de soi-même.

48. Aimer, c’est ouvrir les portes de son coeur et laisser mourir les flèches du destin.

49. Aimer, c’est ne pas se comparer sans cesse aux autres.

50. Aimer, c’est essayer de discerner l’équité.

 c3e2936a

51. Aimer, c’est désirer le compliment mais pas absolument le rechercher.

52. Aimer, c’est percevoir les pensées secrètes du coeur.

53. Aimer, c’est mettre l’orgueil dans sa poche.

 54. Aimer, c’est avoir la force du coeur qui dope le mental.

55. Aimer, c’est essayer de montrer l’exemple par le coeur.

7cf7e576 56. Aimer, ce n’est pas perdre sa personnalité mais essayer de l’épanouir avec la lumière du coeur.

57. Aimer, c’est parfois avoir L’impression de marcher dans la brume et avancer à tâtons vers l’amour avec sa lumière de coeur.

 58. Aimer, c’est parfois avoir l’impression de remettre souvent un moteur en marche, avec la satisfaction ensuite d’avoir une bonne machine qui fonctionne bien.

 59. Aimer, c’est tenir compte des désirs, des envies, des opinions et des sentiments des autres.

60. Aimer, c’est avoir le bonheur simple.

 bed03d3b

61. Aimer, c’est développer sa patience et sa compréhension.

62. Aimer, c’est rester humble.

63. Aimer, c’est un peu voir l’énervement comme du poil à gratter et essayer de ne pas trop se gratter. (Quoique de temps en temps se gratter refrictionne le sang et soulage.)

64. Aimer, c’est parfois éliminer les  » pensées de moustiques  » sinon ils envahissent votre intérieur et votre extérieur.

65. Aimer, c’est ne pas devenir mauvais sous prétexte que l’on est de mauvaise humeur.

6dc28873

66. Aimer, c’est voyager sur les ailes de l’allégresse.

67. Aimer, c’est avoir une beauté intérieure qui se voit de l’extérieur.

 68. Aimer, c’est toujours persévérer en amour.

69. Aimer, c’est apercevoir la puissance de l’éternité.

70. Aimer, c’est créer un trait d’union entre les gens.

bar711 71. Aimer, c’est accepter ses défauts et ceux des autres.

 72. Aimer, c’est pouvoir se reposer sur la confiance.

 73. Aimer, c’est s’endormir avec le coeur qui chante.

 74. Aimer, c’est un sentiment noble et agréable.

75. Aimer, c’est apprécier tous les petits moments de bonheur dans le quotidien et ne pas avoir trop de rêves d’une grandeur inaccessible.

5af48060

76. Aimer, c’est câliner de bonnes idées.

77. Aimer, c’est croire que l’on peut décrocher la lune.

 78. Aimer, c’est voir fleurir des bouquets de bonheur dans la rosée des jours.

79. Aimer, c’est avoir le cœur et l’esprit large.

 80. Aimer, c’est cueillir la bonne humeur dans les petites choses.

ad6c8b43 81. Aimer, c’est toucher du doigt le ciel.

82. Aimer, c’est toujours tendre la main à l’amitié.

83. Aimer, c’est pardonner.

84. Aimer, c’est poser chaque jour sa pierre à l’édifice du bonheur.

 85. Aimer, c’est grandir intérieurement.

4efcce65

86. Aimer, c’est essayer de donner un bouquet quand on vous demande une fleur.

 87. Aimer, c’est d’abord apprendre à s’aimer.

88. Aimer, c’est ne pas être exclusif.

89. Aimer, c’est avoir la conscience reposée.

90. Aimer, c’est éviter de mentir.

1310831597

91. Aimer, c’est regarder en soi des paysages qui donnent envie de rêver.

92. Aimer, c’est quelque part être un peu naïf.

93. Aimer, c’est tendre la main, plus encore à un coeur au désespoir.

94. Aimer, c’est un peu croire à la providence.

95. Aimer, c’est avoir l’espoir comme flambeau.

 3c966b11

96. Aimer, c’est éviter la jalousie.

97. Aimer, c’est donner sa chance.

 98. Aimer, c’est connaître les forces et les faiblesses.

99. Aimer, c’est ce qui donne un sens à la vie.

100. Aimer, c’est ce que nous devons apprendre.

 f37784d9-300x244

2 juin, 2012

Bonne fête Maman ! De jolis mots et belles citations pour écrire à sa mère…

Classé dans : Autres fêtes ou évènements — coukie24 @ 20:36

sk3exwdo

«Les mamans, ça pardonne toujours ; c’est venu au monde pour ça.»

 Alexandre Dumas

763pehvt

« L’asile le plus sûr est le sein d’une mère.  »

 Jean-Pierre Florian

pfo67r2r

« Tendresse maternelle 

Toujours se renouvelle.  »

Proverbe français

 

u33ty2m3

« Une maman c’est comme du coton : elle est douce à l’intérieur comme à l’extérieur et nettoie tous les maux.  »

 Jean Gastaldi  

15zpd9k5

Bonne fête Maman ! De jolis mots et belles citations pour écrire à sa mère... dans Autres fêtes ou évènements parchemin_maman

fete-meres-coeur dans Autres fêtes ou évènements

 

c-est-mon-poeme  bouquet-fleurs-bonne-fete-maman

 

 

15 octobre, 2011

GUERRE et PAIX ! ….

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 16:26

a56278cd.gif

La paix c’est :

Une fleur que l’on offre avec tendresse

Un sourire qui fleurit sur les lèvres

Un soleil qui illumine chaque ombre

Une colombe qui porte le rameau d’olivier

Une flamme qui brûle au fond des yeux

Une mélodie qui désarme le cœur

Une eau claire qui gambade à travers la terre

Un poème qui rime avec fraternité

Une main qui se tend vers son prochain …

La Paix c’est tout simplement l’Amour.

guerreetpaix.bmp

La guerre c’est :

Une épine que l’on plante avec rage

Une grimace qui sème le mensonge

Une lune voilée qui se cache

Un vautour qui dévore sa proie

Un feu qui consume toute âme

Une plainte qui hante les nuits

Une eau boueuse qui enlise la vie

Une promesse qui n’est pas respectée

Une main qui est mutilée par les armes…

 La guerre c’est tout simplement la mort !

***

Aziadée

(Gabrielle Simond)

10 juin, 2011

effusions de tendresse étouffantes …

Classé dans : Généralités & Divers (152) — coukie24 @ 20:30

Cliquez sur l’image !

1zd4d76i.gif

11 avril, 2011

Prends ma main …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 10:41

m0wxnorg.jpg

Prends ma main.
Ne la lâche pas.
J’écouterai ce que tu as à me dire.
Si tu préfères te taire, j’écouterai ton silence.
Si tu ris, je rirai avec toi, mais jamais de toi.
Si tu es triste, j’essaierai de te consoler.
Je ferai pour toi des bouquets de soleil.
J’allumerai des feux de joie là où chacun ne voyait plus que des cendres.
Si je n’ai qu’une rose, je te la donnerai.
Si je n’ai qu’un chardon, je le garderai pour moi.
Je te donnerai ce qui te plaît, ce qui te rassure le plus, ce que je possède.
Si je ne le possède pas, j’essaierai de l’acquérir.
Donne-moi la main. Nous irons où tu voudras.
Je te ferai entendre la musique que j’aime.
Si tu ne l’aimes pas, j’écouterai la tienne. J’essaierai de l’aimer.
Je t’apprendrai ce que je sais, c’est peu.
Tu m’apprendras ce que tu sais. C’est beaucoup.

27683974481.jpg
Prends ma main.
Cinq doigts refermés autour des nôtres, c’est le plus beau cadeau du monde.
Cela nous préserve de la peur, de l’abandon, du doute.
Une main offerte, c’est un nouveau monde.
Deux bras ouverts, c’est le miracle.
Je te prêterai un peu de ma folie.
Enseigne-moi un peu de ta sagesse.
Un peu, mais pas trop.
Quand tu me verras raisonnable, si je le deviens jamais,
rends-moi, s’il te plaît,
un peu de ma folie.
Efface de ma vie les gestes inutiles, les gestes sans amour.
Il n’y a plus de gestes inutiles quand ils servent à la joie.
Tu es toi. Je suis ce que je suis.
Je ne troublerai pas ta musique intérieure.
Ne dis pas que je fais des fausses notes si je ne pense pas comme toi.
Mettons notre orgueil sur la paille.
Tâchons d’apprendre l’humilité.
Qu’importe les mots !
L’essentiel est bien au-delà des formules.
Ce que je t’offre aujourd’hui, c’est quelque chose que ni le temps, ni les rides
ni les infirmités ne pourront abîmer.

45717360p.jpg
C’est mon cadeau à moi, le seul que je puisse t’offrir,
le seul que tu attends peut-être.
C’est le don de ceux qui ne peuvent vivre sans aimer.
Prends ma main.
Apprenons en ce jour le chemin qui mène à la tendresse.

Auteur inconnu

5udr4p0q.gif

27 mars, 2010

Un germe de tendresse …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 14:16

ts0yfvr7.gif

Tout au fond de votre coeur, un germe de tendresse n’attend qu’un sourire chaleureux pour se développer.

dyn002original298219gifzj0.gif

7 mars, 2010

Sourires, tendresse …

Classé dans : regards d enfants (53) — coukie24 @ 19:33

 

lszuqquy.jpg

l8wbxegz.jpg

1oqf0nvl.gif

a89dkor7.gif

img195419q7gcx.gif

2 mars, 2010

Quelle communion !

Classé dans : Citations, proverbes...,Sentiments (132) — coukie24 @ 18:56

tendresse.gif

C’est celà la tendresse, l’équilibre des gestes, des mots qui sont à la mesure des sentiments. ( Anne Bernard)

Dimanche, c’est la fête des grands-mères …

Classé dans : Autres fêtes ou évènements — coukie24 @ 10:43

mamy5.jpg 

Qu’on l’appelle « grand-mère » ou qu’on l’appelle « mamie », offrons un brin de tendresse à nos grand-mamans !

869a9da8.gif

Les origines de la fête des Grands-mères

La fête des Grands-mères est célébrée en France le premier dimanche de mars depuis 1985. A l’origine, il s’agissait d‘une fête commerciale lancée par une grande marque de café.
Au fil du temps, elle est devenue si populaire qu’elle figure désormais dans nos calendriers et que trois grands-mères sur quatre ont la joie d’être fêtées chaque année.

Les grands-mères aujourd’hui !

Mamie, Mémé, Mémère, Manou, Yaya…Quelle que soit la façon dont vous appelez votre grand-mère, n’oubliez pas de célébrer sa fête ! Nos grands-mères n’ont jamais été aussi nombreuses qu’aujourd’hui : elles sont en France plus de 7 millions de grands-mères en France et ce chiffre continuera d’augmenter dans les prochaines années.
L’image traditionnelle de la grand-mère au fourneau ou faisant du tricot n’est plus vraiment d’actualité. Les grands-mères d’aujourd’hui sont plus actives, plus jeunes d’esprit et plus proches de leurs petits-enfants, si bien que certaines peuvent être appelées « cyber-mamie », « mamie globe-trotteuse » ou « supermamie ».
Elles veulent avant tout nous transmettre des valeurs comme l’affection, l’amour du prochain et le respect d’autrui.

Le jour « J » de la fête des Grands-mères

S’il y a un dimanche dans l’année où vous devriez rendre visite à votre grand-mère et partager un bon repas avec elle, c’est ce jour-là !
Offrez-lui de jolis cadeaux. Des idées ? Une crème de soin pour une mamie coquette, un bouquet de chocolat pour une mamie gourmande, un appareil photo numérique ou une webcam pour une mamie branchée, des objets photos à personnaliser pour une mamie nostalgique… ou tout simplement un très joli bouquet de fleurs pour cette belle journée très spéciale !

9265aa77.gif

Les chiffres :

En France, il y a plus de 6 millions de grands-mères,
Elles ont en moyenne 65 ans,
Elles ont en moyenne 4 petits enfants,
11% d’entre elles sont déjà des arrières-grands-mères,
Pour 80% d’entre elles, le plus important est de faire plaisir à leurs petits enfants.

27 février, 2010

citation de Daniel GUICHARD et paroles de « la tendresse » …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 23:44

1c26bf6f5e2158cd645d18bca78255a4.gif

La tendresse

par Daniel Guichard

La tendresse
C’est quelquefois ne plus s’aimer mais être heureux
De se trouver à nouveau deux
C’est refaire pour quelques instants un monde en bleu
Avec le cœur au bord des yeux
La tendresse, la tendresse, la tendresse,
La tendresse.
La tendresse
C’est quand on peut se pardonner sans réfléchir
Sans un regret sans rien se dire
C’est quand on veut se séparer sans se maudire
Sans rien casser, sans rien détruire
La tendresse, la tendresse, la tendresse,
La tendresse.
La tendresse
C’est un geste, un mot, un sourire quand on oublie
Que tous les deux on a grandi
C’est quand je veux te dire je t’aime et que j’oublie
Qu’un jour ou l’autre l’amour finit
La tendresse, la tendresse, la tendresse,
La tendresse.
La tendresse, la tendresse, la tendresse,
La tendresse.

{parlé} Allez viens.

La compassion est la réponse du coeur …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 19:03

vieespoir.gif 

« La compassion est la réponse du cœur à la douleur.
Nous participons à la beauté de la vie et à l’océan de larmes.

La détresse de la vie fait partie de chacun de nos cœurs
et de ce qui nous relie les uns aux autres. Elle porte en elle la tendresse, la miséricorde et une bienveillance qui embrassent toutes choses et peuvent toucher chaque être. »

Jack Kornfield

La source témoigne …

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 16:48

tgxxzjze.jpg

La source qui jaillit témoigne de la mer
La feuille dans le ciel témoigne des racines
La graine au cœur du fruit témoigne de la fleur
La sève de l’aubier témoigne du soleil.

Il y a plus en vous qu’en toutes les forêts :
Vous avez leur silence et leur monde secret
Ne cherchez pas ailleurs ce que le cœur enferme
Découvrez vos jardins, vos marais et vos îles
Mais cherchez-les très loin, comme font les racines
Très loin dans les régions nocturnes de vous-mêmes.

Que pour chaque douleur se lève une tendresse
Qu’il y ait plus d’amour qu’il n’y a de misère
Qu’il y ait plus de paix qu’il n’y a de colère
Et bien plus de bonté qu’il n’y a de détresse.

Didier Rimaud

dunerivelautre.gif  

22 janvier, 2010

RECETTE DE LA GALETTE D’AMOUR…

Classé dans : Généralités & Divers (152) — coukie24 @ 1:09

jeangteau.bmp

RECETTE DE LA GALETTE D’AMOUR…

                                                         Difficulté : facile

Prix de revient : gratuit

Matériel nécessaire : sensibilité

Temps de cuisson : toute une vie

- Dans un grand saladier de tendresse.

- Bien mélanger délicatement : de l’affection,
de l’admiration et beaucoup de sensibilité.

- Pétrir avec attention et compréhension
dans une grande tasse de prévenance.

- Vous pouvez y ajouter une pointe
de romantisme, selon les goûts.

- Puis, pour un temps, plutôt long,
laissez reposer le tout sur un lit douillet
recouvert de tendres sentiments.

- Ensuite, étalez le tout avec patience,
douceur et sensualité, sans oublier un nuage
de passion cette amoureuse pâtisserie.

- Enrobez ensuite de câlins et d’un
petit brin de folie, (herbe folle que l’on trouve
parfois à la lisière des champs de la passion).

- Le tout est à travailler avec soin, avec caresse,
dans un pétrin préalablement parfumé avec
des fleurs des champs que vous trouverez
dans la poésie de la tendresse.

- Saupoudrez fort d’adoration cette galette
et dessinez en guise de décoration un très joli cœur
(plutôt grand), en se souvenant d’un certain
« pain » offert à « la femme du boulanger »…

- … et tout doux, tout doucement cuisez
avec tolérance.

- Servez sans modération avec
chaleur et émotion chaque jour.

- Ainsi, vous pourrez alors déguster
et faire déguster votre délicieuse « part » d’Amour

marieandreevipblogcom3939110iq8zx8d.gif

22 novembre, 2009

La tendresse…

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 14:09

 

Paroles et chanson – La tendresse (Bourvil)

La tendresse... dans Sentiments (132) 9562790tendresse4

On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y’en a plus beaucoup

Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas

Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

 

On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Etre inconnu dans l’histoire
Et s’en trouver bien
Mais vivre sans tendresse
Il n’en est pas question
Non, non, non, non
Il n’en est pas question

Quelle douce faiblesse
Quel joli sentiment
Ce besoin de tendresse
Qui nous vient en naissant
Vraiment, vraiment, vraiment

Le travail est nécessaire
Mais s’il faut rester
Des semaines sans rien faire
Eh bien… on s’y fait
Mais vivre sans tendresse
Le temps vous paraît long
Long, long, long, long
Le temps vous parait long

Dans le feu de la jeunesse
Naissent les plaisirs
Et l’amour fait des prouesses
Pour nous éblouir
Oui mais sans la tendresse
L’amour ne serait rien
Non, non, non, non
L’amour ne serait rien

Quand la vie impitoyable
Vous tombe dessus
On n’est plus qu’un pauvre diable
Broyé et déçu
Alors sans la tendresse
D’un cœur qui nous soutient
Non, non, non, non
On n’irait pas plus loin

Un enfant vous embrasse
Parce qu’on le rend heureux
Tous nos chagrins s’effacent
On a les larmes aux yeux
Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu…
Dans votre immense sagesse
Immense ferveur
Faites donc pleuvoir sans cesse
Au fond de nos cœurs
Des torrents de tendresse
Pour que règne l’amour
Règne l’amour
Jusqu’à la fin des jours

145841ufhn273xwpoip47tbqi6

811 dans Sentiments (132)

6sa7ppir

 

20 novembre, 2009

Définition de l’empathie … voir adresse http fin article

Classé dans : Les mots (85),Psychologie (72),Sentiments (132) — coukie24 @ 12:23

http://www.jokedujour.com/friend/animal_kiss.jpg

C’est une notion désignant le mécanisme par lequel un individu peut comprendre les sentiments et les émotions d’un autre individu, la faculté de s’identifier à quelqu’un et de ressentir ce qu’il ressent des ressentis de l’autre et, en particulier, de sa souffrance et de sa détresse.

 Sentiment bien plus fort que les croyances et les différences.

 Cela permet d’entrer dans les perceptions de l’autre, de sentir sa peur, sa colère, sa tendresse ; de vivre temporairement sa vie et de s’y mouvoir avec délicatesse, sans émettre de jugement.

Chercher les points communs avant les différences et il y a toujours plus de points communs que de différences.

 La sève, le cœur et l’âme…

 La chaleur humaine, c’est quand on offre de soi sans rien attendre de l’autre, simplement partager pour ne pas gâcher une vie et venir en aide à ceux qui n’ont pas cette faculté et, malgré toutes les difficultés, garder cette force, cette volonté ; donner un coup de cœur à ceux qui ne l’ont pas volé, juste un peu d’attention, et donner à chacun le droit d’exister.

 Sentiment supérieur à l’instinct et à la chaîne alimentaire.

 Sentiment qui nous permet de prendre soin de l’autre et à partager le peu que l’on possède et s’aider à se tenir chaud ou à se protéger.

 Savoir partager le bonheur, la tendresse, la protection et la complicité.

 On a tous besoin de chaleur humaine.

 On a tous besoin d’affection et se reconnaître parmi des semblables malgré les apparences, sans jamais se fier à l’habit, sans jamais se soucier du langage, puisque c’est quelque chose qui est invisible à l’œil nu, mais qui n’est pas inodore…

 La Science a prouvé que la différence entre l’homme et l’animal était justement l’empathie.

 MAIS…   la suite de la vidéo (à la 7,57 mn) est indispensable pour mesurer l’ampleur du désastre concernant la nature humaine dont on a fait si souvent l’éloge…

               http://www.dailymotion.com/video/x99ng8

Définition finale:

La science a prouvé que la différence entre l’homme et l’animal était justement l’empathie, mais alors pourquoi… fratricides… iniquité… dérèglements, etc…

J’ai bien conscience qu’avec cette vidéo, j’invite quelques personnes à se remettre en cause. Mais se remettre en cause, c’est se remettre aux commandes de sa vie et s’apercevoir que l’on a perdu le fondement de l’humanité.

Au fait, l’empathie ? Entre les hommes ou entre les animaux ?

 Excellent article trouvé chez : http://yog.lavie.over-blog.com/

6n8nlhim.gif

Malheureusement, les hommes ne sont pas parfaits et certains d’entre-eux sont totalement dépourvus d’empathie… Ils sont parfois sensibles, émotifs mais que pour ce qui touche leur situation ou leur intérêt, parfois ils arrivent à entrevoir ce que l’autre ressent que parce que l’autre se trouve dans un cas de figure semblable au leur ou parce qu’ils se sont projetés dans le scénario qui aurait pu être le leur… L’humain est complexe, il peut également s’attendrir sur des causes universelles, avoir la larme à l’oeil pour un acte de bravoure vu à la télé ou autre… mais cela reste superficiel. L’empathie est une qualité extraordinaire bien trop rare dans notre vie quotidienne. C’est la Conscience des sentiments de l’autre. C’est un essai de reproduire volontairement en soi les composantes émotionnelles qui émanent de l’autre, de les percevoir avec finesse sans pour autant les éprouver activement. Il s’agit de trouver ainsi un juste équilibre entre l’indifférence et la compassion.

Coukie24  

L’empathie ou la compréhension empathique consiste en la perception correcte du cadre de référence d’autrui avec les harmoniques subjectives et les valeurs personnelles qui s’y rattachent.  Percevoir de manière empathique, c’est percevoir le monde subjectif d’autrui « comme si  » on était cette personne – sans toutefois jamais perdre de vue qu’il s’agit d’une situation analogue, « comme si « . La capacité empathique implique donc que, par exemple, on éprouve la peine ou le plaisir d’autrui comme il l’éprouve, et qu’on en perçoive la cause comme il la perçoit (c’est-à-dire qu’on explique ses sentiments ou ses perceptions comme il se les explique), sans jamais oublier qu’il s’agit des expériences et des perceptions de l’autre. Si cette dernière condition est absente, ou cesse de jouer, il ne s’agit plus d’empathie mais d’identification.

Carl ROGERS

(Psychothérapie et relations humaines. (1962) Vol. 1, p. 197)

25 septembre, 2009

La recette du coeur …

Classé dans : Amour (119) — coukie24 @ 19:37

pabyvuyw.jpg

Pour confectionner un bel amour,
Pensez d’abord au mot “toujours”
Puis ne pas oublier le principal
En quantité phénoménale :
La tendresse et l’affection
Ainsi que les petites attentions.
Faire des échanges la priorité,
Savoir autant recevoir que donner.
Saupoudrer le tout de respect mutuel,
De douceurs sincères et naturelles.
Quand la recette est bien réussie
Vous verrez qu’un miracle se produit :
Si vous ne craignez pas de l’accepter
Vous aurez tout ce qu’on peut espérer,
Et plus vous allez vous en servir
Plus ce bel amour va grandir.
Car c’est un sentiment magique
Qui rendra toute votre vie unique.
Une fleur magnifique venant du coeur
Qu’elle parfume d’un clair bonheur.

r12cp3h1.gif

4066aed6.png


 

12
 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux