DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Recherche : temp au temp

6 septembre, 2019

l – A la bonne Dame de septembre, …

Classé dans : — coukie24 @ 11:55

coukiemaistournesols2.jpg  

A la bonne Dame de septembre, (le 8: fête de la vierge)
Tout fruit est bon à prendre.

88ab3695

Septembre se nomme
Le mai de l’automne.

galerie-vendangeurs-dans-les-folatieres-vendredi-7-septembre-vendanges-2007-620

Septembre… de septem signifiant septième mois, car autrefois l’année commençait au printemps.

Le chiffre 7 est très présent dans l’histoire de la numérologie : les 7 notes de musique, les 7 couleurs de l’arc en ciel, les 7 étoiles de la Grande Ourse, les 7 chakras, les 7 jours de la semaine, les 7 vertus qui permettent d’échapper aux 7 péchés capitaux ! 

Ce chiffre est celui du recentrage, de la prise de conscience et du recul sur soi-même.

En cette rentrée, faites un petit pas de côté, posez-vous et offrez-vous des résolutions zen pour prendre soin de vous et des autres avec encore plus de bienveillance.

 l - A la bonne Dame de septembre, ... dans Blogs préférés fond_ecran_1548-1024x768

toiles.gif

grappederaisinblanc.jpg

toiles.gif

c0b35958-243x300 dans Blogs préférés

d07c8854

      ecole

 

J’ai pioché un peu partout dans le net des images, gifs et des textes.
Si certaines sont à vous ou que le nom de l’auteur n’y figure pas, n’hésitez pas à me joindre ! si certaines images doivent obtenir une autorisation pour être publiées , faites moi  le savoir, je retirerai aussitôt les images, car  en aucun cas, je ne veux nuire à qui que ce soit.
Bonne visite et contactez-moi en cas de problème.  Merci
 

 

t5z5kzre

mws17.gif

lfxw6ncs

sdq43djv   

ef2f5f3b

Une rentrée studieuse !

3710426490_d058b72844

xtgcd2ok

88ab3695

olga-vorobyeva49

6e3593a2185184aab829ccf287dce4f6_1

Paysages d' Automne

Résultat de recherche d'images pour "couleurs d'automne"

 

2 août, 2019

Cure de fruits rouges : le top des antioxydants …

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 12:51

Cure de fruits rouges : le top des antioxydants ... dans Santé (166) 173247383

Fraises, framboises, myrtilles, mûres… Profitez de l’été pour vous offrir une cure santé et plaisir avec les fruits rouges ! Protecteurs du coeur, aliments anti-cancer, molécules de jouvence, les fruits rouges sont les champions des antioxydants et de véritables partenaires santé. Décryptage.

  • L’oxydation, c’est quoi ?
  • Oxydation, vieillissement et maladies
  • L’antioxydation : au secours des cellules
  • Fruits rouges : à la pointe de l’antioxydation !
  • Fruits rouges : un bol tous les jours  

L’oxydation, c’est quoi ?   

L’oxydation est un processus permanent dans votre corps : il vient de l’oxygène que nous respirons. Vital, l’oxygène est utilisé par notre organisme pour nous fournir de l’énergie mais au cours des réactions biochimiques de ce processus, une petite partie de cet oxygène débloque et produit des déchets pas du tout sympathiques, appelés « radicaux libres ».

Radicaux libres
Une molécule d’oxygène (O2) est composée de deux atomes comportant chacun un noyau et des électrons. Hyperactifs, les électrons n’ont pas le tempérament solitaire et ont besoin de s’appareiller entre eux. Ainsi, les molécules d’oxygène non utilisées pour la fourniture d’énergie sont bancales car elles possèdent au minimum un électron « libre », qui n’est pas appareillé avec d’autres. D’où ce nom de « radical libre ».

Comment nos cellules s’oxydent et s’abîment
Or l’électron n’aime pas la solitude. Alors, il s’en va chercher un compagnon qu’il arrache de force à une autre molécule l’abîmant immédiatement puisqu’il lui manque un électron. De plus, celui qui est devenu à son tour célibataire, donc radical libre, part en cavale pour kidnapper à son tour un copain. C’est ainsi qu’une multitude de réactions en chaîne se déroule sans arrêt dans votre organisme, déglinguant ou détruisant carrément toutes sortes de molécules qui composent vos protéines, vos glucides, vos lipides, l’ADN de vos gènes, votre système immunitaire, terrains de chasse favoris des radicaux libres. C’est ce qui s’appelle l’oxydation cellulaire.  

Oxydation, vieillissement et maladies   

Plus on vieillit, plus cette pagaille oxydative fait de ravages dans l’organisme. D’autant plus qu’elle est favorisée par la pollution, le tabac, l’alcool, les ultra-violets du soleil, le stress et même l’exercice physique (lorsqu’il est intense). Les rides s’installent, la peau se flétrit et se tache, etc. Vous connaissez le tableau !

Maladies cardiovasculaires, diabètes, cancers…
Cette oxydation favorise aussi l’installation et/ou le développement des maladies cardiovasculaires, du diabète, des cancers (à force d’être attaqué le code génétique s’abîme de plus en plus). Elle affaiblit aussi le système immunitaire.  

L’antioxydation : au secours des cellules   

Il y a toute une batterie de mécanismes protecteurs qui neutralisent la cavale des électrons ou en stoppent les effets néfastes. Sinon, la vie n’existerait pas ! Vous possédez d’abord des enzymes antioxydants, sur le pont pour vous défendre. Ensuite, l’alimentation regorge de substances antioxydantes : des minéraux comme le zinc et le sélénium, les vitamines C et E et deux grandes familles de molécules antioxydantes qui sont les carotènes et les polyphénols.

Vitamines C, E : pourquoi il faut manger des fruits et légumes !
Le zinc est relativement fréquent dans l’alimentation, le sélénium un peu moins mais tous deux se trouvent surtout dans les aliments d’origine animale. Les vitamines C et E, les carotènes et les polyphénols se trouvent uniquement dans les légumes et les fruits. C’est pourquoi on vous rabâche d’en manger plusieurs, tous les jours !   

Fruits rouges : à la pointe de l’antioxydation !   

Myrtilles, mûres, fraises et framboises : la crème des antioxydants
Des chercheurs du National Institute of Aging ont mis au point une méthode baptisée ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity) qui mesure le pouvoir antioxydant des aliments dans le plasma sanguin. Les fruits rouges sont parmi les fruits qui ont les meilleurs scores. Le quarté gagnant dans l’ordre est : myrtille, mûre, fraise, framboise. La cerise arrive un peu plus loin derrière.

Le petit plus de la fraise
La fraise a une vertu particulière en plus : elle neutralise plus particulièrement ces saletés que sont les nitrosamines. Ces composés cancérogènes se forment dans le tube digestif à partir des nitrites ou nitrates. Ceux-ci se trouvent surtout dans les charcuteries où ils sont utilisés comme conservateurs.  

Fruits rouges : un bol tous les jours   

Alors, profitez de cette saison bénie des fruits rouges pour en manger tous les jours. Si jamais vos défenses antioxydatives sont débordées (ce qui arrive souvent), leurs polyphénols et leur vitamine C vont venir faire le ménage dans la bataille des radicaux libres.

Natures, en sorbets ou encore congelés
Croquées telles quelles, seules ou mélangées en salade avec un peu de sucre, en coulis sur du fromage blanc, fraises, framboises, mûres et myrtilles se consomment facilement. Transformez-les en sorbets : un petit tour dans le mixeur avec une cuillerée de miel, et hop ! au congélateur. Rien de plus facile. Et quand leur saison sera terminée (heureusement celle des fraises dure jusqu’en octobre grâce aux remontantes), n’hésitez pas à employer des fruits rouges surgelés. Ils sont moins voluptueux que les frais mais ils gardent tout leur pouvoir antioxydant.

13327531-gros-plan-d-39-un-bol-blanc-de-fruits-d-39-ete-rouge-sur-une-table-en-bois-antique dans Santé (166)

Article publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 22/07/2013

Où donc est le bonheur ?

Classé dans : Le Bonheur (153),Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 12:46

Où donc est le bonheur ? dans Le Bonheur (153) 100208111234825063

Où donc est le bonheur ?

Où donc est le bonheur ? disais-je. – Infortuné !

Le bonheur, ô mon Dieu, vous me l’avez donné.
Naître, et ne pas savoir que l’enfance éphémère,
Ruisseau de lait qui fuit sans une goutte amère,
Est l’âge du bonheur, et le plus beau moment
Que l’homme, ombre qui passe, ait sous le firmament !

Plus tard, aimer, – garder dans son coeur de jeune homme
Un nom mystérieux que jamais on ne nomme,
Glisser un mot furtif dans une tendre main,
Aspirer aux douceurs d’un ineffable hymen,
Envier l’eau qui fuit, le nuage qui vole,
Sentir son coeur se fondre au son d’une parole,
Connaître un pas qu’on aime et que jaloux on suit,
Rêver le jour, brûler et se tordre la nuit,
Pleurer surtout cet âge où sommeillent les âmes,
Toujours souffrir ; parmi tous les regards de femmes,
Tous les buissons d’avril, les feux du ciel vermeil,
Ne chercher qu’un regard, qu’une fleur, qu’un soleil !

Puis effeuiller en hâte et d’une main jalouse
Les boutons d’orangers sur le front de l’épouse ;
Tout sentir, être heureux, et pourtant, insensé !
Se tourner presque en pleurs vers le malheur passé ;
Voir aux feux de midi, sans espoir qu’il renaisse,
Se faner son printemps, son matin, sa jeunesse,
Perdre l’illusion, l’espérance, et sentir
Qu’on vieillit au fardeau croissant du repentir,
Effacer de son front des taches et des rides ;
S’éprendre d’art, de vers, de voyages arides,
de cieux lointains, de mers où s’égarent nos pas ;
Redemander cet âge où l’on ne dormait pas ;
Se dire qu’on était bien malheureux, bien triste,
Bien fou, que maintenant on respire, on existe,
Et, plus vieux de dix ans, s’enfermer tout un jour
Pour relire avec pleurs quelques lettres d’amour !

Vieillir enfin, vieillir ! comme des fleurs fanées
Voir blanchir nos cheveux et tomber nos années,
Rappeler notre enfance et nos beaux jours flétris,
Boire le reste amer de ces parfums aigris,
Etre sage, et railler l’amant et le poète,
Et, lorsque nous touchons à la tombe muette,
Suivre en les rappelant d’un oeil mouillé de pleurs
Nos enfants qui déjà sont tournés vers les leurs !

Ainsi l’homme, ô mon Dieu ! marche toujours plus sombre
Du berceau qui rayonne au sépulcre plein d’ombre.
C’est donc avoir vécu ! c’est donc avoir été !
Dans la joie et l’amour et la félicité
C’est avoir eu sa part ! et se plaindre est folie.
Voilà de quel nectar la coupe est remplie !

Hélas ! naître pour vivre en désirant la mort !
Grandir en regrettant l’enfance où le coeur dort,
Vieillir en regrettant la jeunesse ravie,
Mourir en regrettant la vieillesse et la vie !

Où donc est le bonheur, disais-je ? – Infortuné !
Le bonheur, ô mon Dieu, vous me l’avez donné !

Victor Hugo, Les Feuilles d’Automne, XVIII

1070082_532652810105911_529368166_n-248x300 dans Poésies, Fables, contes, ... (171)

1 août, 2019

Conseils pour s’endormir plus vite: 7 spécialistes du sommeil révèlent leurs trucs et astuces

Classé dans : Actualités — coukie24 @ 10:16

troubles_sommeil_0

SOMMEIL – Même les spécialistes du sommeil ont parfois du mal à s’endormir. Sauf que, chez eux, ça ne dure jamais longtemps. Pourquoi? Tout simplement parce qu’ils utilisent des méthodes scientifiques pour tomber dans les bras de Morphée. Si vous voulez profiter enfin d’une bonne nuit de repos, adoptez vite leurs techniques!

Faites des bulles

Dit comme ça, ça paraît ridicule, mais quelques bulles avant d’aller au lit (des petites bulles, comme on faisait quand on était gamins avec des bouteilles en plastique) aide à trouver le sommeil, explique Rachel Marie E. Salas, professeur de neurologie à l’école de médecine de l’Université Johns Hopkins.

Un peu comme ces exercices de respiration qui aident à relaxer le corps et l’esprit. Une activité aussi bébête peut aussi vous aider à chasser toutes les pensées susceptibles de vous empêcher de dormir.

Toujours pas convaincu? Une autre possibilité: asseyez-vous bien confortablement, fermez les yeux et comptez vos inspirations et vos expirations pendant 3 à 15 minutes.

Quand vous commencez à vous déconcentrer (ce qui ne manquera pas d’arriver), recommencez à zéro. Des chercheurs népalais ont constaté que cette forme de méditation, pratiquée seulement quelques minutes par jour, peut faire baisser la tension artérielle et le rythme cardiaque, apaiser l’anxiété et améliorer le sommeil.

Trouvez une distraction

On vous a peut-être dit que les lits ne sont faits que pour deux choses: le sommeil et l’amour. Mais il est aussi recommandé de lire avant de s’endormir, nous dit le docteur Janet K. Kennedy, psychologue clinicienne à New York.

Plus on se retourne dans son lit en cherchant le sommeil, plus on stresse et plus le corps produit de l’adrénaline, ce qui complique encore les choses. « Se changer les idées avec un bon livre permet à la fatigue physique de reprendre le dessus », déclare-t-elle.

Autre possibilité: l’autohypnose. Fans de basket ou de golf, imaginez-vous en train d’enchaîner les paniers ou de vous lancer sur votre par 3 préféré. « La visualisation mentale réduit l’anxiété et permet au cerveau d’entamer son mécanisme d’endormissement », explique le spécialiste du sommeil W. Christopher Winter, consultant pour le magazine Men’s Health.

Détendez-vous

Non seulement une musique douce et apaisante aide à s’endormir, mais elle contribue également à rendre le sommeil plus profond, indique le docteur James Maas, auteur de Sleep for Success! Everything You Must Know about Sleep but Are Too Tired to Ask (« Dormir pour réussir! Tout ce que vous devez savoir sur le sommeil même si vous êtes trop fatigué pour poser la question »).

Des études montrent que la musique douce fait baisser le rythme cardiaque et la tension artérielle et vous aide à vous détendre. Les musiques d’ambiance relaxantes, comme les bruits de vagues ou de pluie, fonctionnent aussi très bien.

Essayez les stations de musique classique, ou l’application Rain, Rain Sleep Sounds.

Faites du sport le soir

Une bonne séance de sport après le travail aide parfois à piquer du nez plus facilement, selon le docteur Orlando Ruiz-Rodriguez, spécialiste du sommeil à l’hôpital South Seminole d’Orlando.

Une étude suisse récente suggère que 90 minutes d’exercice intense avant d’aller se coucher peuvent réduire votre niveau de cortisol, l’hormone du stress, et donc aider à l’endormissement.

En plus, vous n’avez même pas besoin de sortir! Avec des DVD de fitness, préparez-vous à faire fondre votre petit bedon sans quitter la maison (quelqu’un a fondu de huit kilos en six semaines à peine!).

Oubliez l’horloge

Une fois la lumière éteinte, ne vérifiez plus l’heure, même en cas de réveil au milieu de la nuit, conseille le docteur Nathaniel F. Watson, président de l’Académie américaine de médecine du sommeil.

Sinon, vous allez forcément vous mettre à penser au temps que vous avez déjà passé au lit et à celui qu’il vous reste avant de vous lever. « Si je m’endors tout de suite, je peux encore dormir cinq heures et vingt-et-une minutes. » Ça ne fait que vous angoisser, ce qui risque de vous tenir encore plus éveillé.

Pour éviter de succomber à la tentation de regarder l’heure, utilisez un réveil non lumineux, ou tournez-le. Si votre portable vous sert de montre, mettez-le hors de portée, dans le tiroir de votre table de nuit.

Faites une liste de choses à faire

L’esprit bien rempli? Si vous avez du mal à gérer toutes les pensées stressantes qui vous emplissent la tête en fin de journée, écrivez une liste de choses à faire le lendemain, suggère le docteur Andrew J. Westwood, professeur de neurologie à l’université de Columbia.

Avoir trop de choses en tête empêche le cerveau de se reposer, vu les tonnes d’informations qu’il doit digérer. Néanmoins, les noter sur un papier aide à reprendre un peu les choses en main et permet au cerveau de pouvoir se détendre, conclut-il.

Ce blog, publié à l’origine sur le Huffington Post américain, a été traduit par Guillemette Allard-Barès pour Fast for Word.

Sleeping Kitten

k – Quand Août n’est pas pluvieux, Septembre est souvent radieux… (Proverbe)

Classé dans : — coukie24 @ 1:19

                                                       k - Quand Août n'est pas pluvieux, Septembre est souvent radieux... (Proverbe) dans Blogs préférés bienvenuesurmonblog

f0176ff9 dans Blogs préférés

3by5kjw41d7192.gif

 Quand à peine un nuage,
Flocon de laine, nage
Dans les champs du ciel bleu,

cieletbl.gif
Et que la moisson mûre,
Sans vagues ni murmure,
Dort sous le ciel en feu ;

blgrosplan.gif

bl2.gif

 

1585288f.gif

 

Qu’il fait bon ne rien faire,
Libre de toute affaire,
Libre de tous soucis,
Et sur la mousse tendre
Nonchalamment s’étendre,
Ou demeurer assis ;

lvsyfkq1

 ..dyn008_original_200_180_gif_2622397_b39273c9f343bebea3ae6b8933bb8bcc

 Théophile Gautier, quelques extraits de Premières Poésies

cabanon2-297x3001

Je vous offre quelques images bucoliques avec l’espoir de vous apporter le temps de votre visite ; la joie, la douceur, le repos, la paix … J’espère que votre passage sera agréable ; pas de casse-tête, de la simplicité, des images choisies, des textes à méditer, beaucoup de neutralité, de tout en vrac comme l’indique mon blog !

post11117320090629151031.jpg

coquelicots.jpg

bonnesvacances.gif

1201651nwbv32uo9v

J’ai pioché un peu partout dans le net des images, gifs et des textes.

Si certaines sont à vous ou que le nom de l’auteur n’y figure pas, n’hésitez pas à me joindre !

Si certaines images doivent obtenir une autorisation pour être publiées , faites moi le savoir, je retirerai aussitôt les images, car en aucun cas je ne veux nuire à qui que ce soit.
Bonne visite et contactez-moi en cas de problème.  Merci
 

 mws16.gif

 

t5z5kzre

019separatsouris.gif

d361f1e3

453659d8

ylem1osk

delaisseroutes

h7fhhybl

pour vos visites et vos comm.

976795__wanda-beach-sydney_p

v0a83y0e

17 juillet, 2019

Dérision, ultime défi au malheur …

Classé dans : Généralités & Divers (152) — coukie24 @ 16:01
L’image contient peut-être : texte

L’intérêt général à cette particularité qu’il ne s’impose pas naturellement.

(Georges Pompidou)

52arbredevie80x100cm.jpg

Le progrès se mesure par la vitesse à laquelle nous détruisons les conditions indispensables à la vie.

(George Monbiot)

9128620-arbre-floral-en-couleurs-pastels-pour-votre-design-printemps

En général, les gens croient que le suicide n’est pas acceptable. Cependant, à chaque jour que nous détruisons un peu plus notre environnement, nous nous engageons un peu plus sur la voie du suicide collectif.

(Claude Brunette)

arbredevie300.jpg

Tendre moment – Peinture d’Emmanuel GARANT

Classé dans : Art et Peintures (64),Citations, proverbes...,Sentiments (132) — coukie24 @ 14:20

tendre20momenthuile24x20egarant03.jpg

La vie est courte, même pour ceux qui vivent longtemps. Il faut vivre pour quelques-uns qui vous connaissent, vous apprécient, vous jugent et vous absolvent, et pour lesquels on a même tendresse et indulgence.

Citations de Rosine, dite Sarah Bernhardt

6 juillet, 2019

Mais éclaircissons l’obscurité …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 13:17

Mais éclaircissons l'obscurité ... dans Textes à méditer (239) 27bab5dc

Ne perdons pas notre temps à soupirer

Après des choses glorieuses mais impossibles.

N’attendons pas, dans une molle apathie,

Qu’il nous pousse des ailes d’ange.

Ne dédaignons pas d’être d’humbles chandelles,

Car chacun ne peut être une étoile.

Mais éclaircissons l’obscurité

En brillant là où nous sommes.

L’humble lumignon est nécessaire

Aussi bien que le superbe soleil,

Et l’acte le plus simple est ennobli

Lorsqu’il est dignement accompli.

Nous ne pouvons ne jamais être appelés

A éclairer de lointains lieux assombris.

Donc, remplissons notre mission,

En brillant simplement là où nous sommes.

e4440324-300x240 dans Textes à méditer (239)

Max Hendel

22 juin, 2019

i – L Eté !

Classé dans : — coukie24 @ 9:42

enfin-ete

L’Eté… l’Eté….

c’est-ti pas…

la plus belle saison

de l’année ?

48489.gif (7912 octets)

  Profitez-en pour sortir…

avec vos amis,

avec vos voisins,

avec tous ceux que vous aimez bien !

 M0726.gif (3196 octets)

     N’oubliez pas de sortir…

avec le soleil,

avec les fleurs,

avec les oiseaux,

avec la nature !

M0727.gif (3481 octets)

                                                                               

   Vous pouvez sortir…

en auto,

en vélo,

en moto,

en canot !

  M2391.gif (2904 octets)

L’important, c’est de…

48487.gif (5196 octets)

sortir
sor        tir
sor              tir
sor                   tir
sor                        tir
sor                           tir
sor                               tir
sor                          tir
sor                      tir
sor                   tir
sor               tir
sor          tir
sor    tir
sor  tir

sortir

48487.gif (5196 octets)

Tout l’été !

i - L Eté ! dans Blogs préférés 2r56f4k

Olé !

                                         flowerb.gif (917 octets) flowerp.gif (1438 octets)

« Temps humide de juin
Fait chagrin. »

 joie été

« Juin froid et pluvieux,
Tout l’an sera grincheux. »

« En juin, beau soleil qui donne
N’a jamais tué personne. »

« Avant la Saint-Jean, pluie bénite ; Après la Saint-Jean, pluie maudite. »

codwcjkc dans Blogs préférés

                                             ecole

J’ai pioché un peu partout dans le net des images, gifs et des textes.
Si certaines sont à vous ou que le non de l’auteur n’y figure pas, n’hésitez pas à me joindre ! si certaines images doivent obtenir une autorisation pour être publiées , faites moi le savoir, je retirerai aussitôt les images, car en aucun cas je ne veux nuire à qui que ce soit.
Bonne visite et contactez-moi en cas de problème.  

Merci  mws14.gif

 Coukie24

 

 1914921

02zjs98i

rl_ete09

qexybw85

laisserunetracedevotrepassage.gif

rjvneqnv

 

21 juin, 2019

Le pêcheur et le savant …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 13:32

thorgal-31-11-bateau-sur-la-mer

Le pêcheur et le savant

Par une belle nuit étoilée un pêcheur ramenait un savant dans sa barque. Le savant contemplait les constellations quand soudain il demanda au pêcheur :

«Connais-tu l’astronomie ? – Non, répondit-il. – Alors, tu es bien pauvre, dit le savant, tu as perdu un quart de ta vie.

Connais-tu un peu la physique ? – Non, je ne la connais pas. – Alors tu as perdu deux quarts de ta vie. Mais peut-être connais-tu la chimie ? – Absolument pas, je n’en ai jamais entendu parler. – Quelle ignorance ! Tu as perdu les trois quarts de ta vie.»

Pendant ce temps le ciel commençait à se couvrir de nuages. Soudain un orage éclate, la mer devient de plus en plus houleuse, la tempête menace… «Savez-vous nager, monsieur le savant ? demande le pêcheur. – Non, je ne sais pas. – Alors vous, vous allez perdre les quatre quarts de votre vie !»

Pour se diriger sur cet océan qu’est le monde, il y a des connaissances qui sont beaucoup plus utiles que d’autres, indispensables même : celles qui nous aident à  «nager» pour sortir sains et saufs des orages et des tempêtes. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov 

bateau

Histoire de balai et de tomates …

Classé dans : Humour (284),Textes à méditer (239) — coukie24 @ 11:48

Histoire de balai et de tomates

Tomate

Un chômeur postule pour un poste de technicien de surface chez Microsoft.
Le DRH (directeur des ressources humaines) lui fait passer un entretien, puis un test (balayer le sol), et lui dit : « Tu es engagé ; donne-moi ton e-mail et je t’enverrai le formulaire à remplir, ainsi que la date et l’heure auxquelles tu devras te présenter pour commencer ton travail. »
L’homme, désespéré, répond qu’il ne possède pas d’ordinateur, et encore moins d’e-mail. Le DRH lui dit alors qu’il est désolé, mais que s’il n’a pas d’e-mail, cela signifie que virtuellement il n’existe pas et, comme il n’existe pas, il ne peut avoir le job.
L’homme sort, désespéré, sans savoir que faire ; avec seulement 10 dollars en poche. Alors il décide d’aller au supermarché et d’acheter une caisse de 10 kilos de tomates. Il fait donc du porte à porte pour vendre ses tomates au kilo, et, en moins de deux heures, réussit à doubler son capital. Il répète l’opération encore trois fois et revient chez lui avec 60 dollars.
Alors, il réalise qu’il pourrait survivre de cette manière, il part de chez lui tous les jours plus tôt et revient chez lui plus tard et ainsi triple et quadruple son argent chaque jour. Peu de temps après, il achète une charrette, puis l’échange contre un camion et peu de temps après se retrouve avec une petite flotte de véhicules de livraison.
Passé 5 ans, l’homme est propriétaire d’un des plus grands distributeurs alimentaires des Etats Unis. Il pense alors au futur de sa famille et décide de prendre une assurance vie. Il appelle un assureur, choisit un plan d’assurance et quand la conversation termine, l’assureur lui demande son e-mail pour lui envoyer la proposition.

L’homme dit alors qu’il n’a pas d’e-mail.
« Curieux, lui dit l’assureur, vous n’avez pas d’e-mail et vous êtes arrivé à construire cet empire, imaginez ce que vous seriez si vous aviez un e-mail ! »
L’homme réfléchit et répond:
– Je serais balayeur chez Microsoft !!! 

Brian Cavanaugh

household home cleaning man for better hygiene

24 mai, 2019

L’instant présent ! …

Classé dans : Le Bonheur (153) — coukie24 @ 11:20

Trop peu, profite du moment présent !

Le présent est la seule réalité à notre portée : le passé nous a échappé et le futur ne nous appartient pas. Or, nous passons beaucoup de temps à regretter l’un et à appréhender l’autre. Ne pas vivre le moment présent, c’est donc tout simplement vivre dans une illusion.

Être dans « l’ici et maintenant », ce n’est pas se voiler la face devant l’avenir ou agir comme si le passé n’avait pas été. C’est avoir conscience de ce qui se passe en soi et hors de soi, revenir à ses sensations et à ses émotions, savourer la vie et ne pas fuir systématiquement en cas de gêne ou de douleur…

Adopter cette façon d’être au monde est l’une des meilleures solutions pour se protéger du pessimisme ambiant et apaiser ses propres angoisses personnelles.

 L’image contient peut-être : une personne ou plus, océan, texte et eau

 

 

13 mai, 2019

Les Saisons

Classé dans : Les Saisons (115),Textes à méditer (239) — coukie24 @ 13:08

Les Saisons

 Les Saisons dans Les Saisons (115) 4saisons

Je considère le phénomène des saisons
comme une des plus belles offrandes de la nature.
Est-ce une chance de vivre sous nos latitudes?
Eh bien oui! La Terre tourne pour nous.
On le sait, on le vit, toutes les saisons sont belles,
riches et tellement différentes.

Ce que j’apprécie particulièrement dans le cycle des saisons,
c’est l’alternance, la rupture de la monotonie,
la naissance d’une nouvelle période.
Un peu à l’image des saisons,
l’être humain ressent continuellement un profond désir de changement.

Changer pour s’améliorer, changer pour essayer,
changer juste pour voir.
C’est le propre de l’intelligence de vouloir rendre
son existence encore plus douce, plus facile, plus enivrante;
pour cela, il faut modifier, transformer, rénover,
transplanter, voyager et oser.
La vie appartient à l’audacieux, à celui qui provoque et qui fonce,
qui cherche sans être certain de trouver.
Comme lors d’une course au trésor
dont le parcours est toujours plus intéressant que le trésor lui-même.
Cette course au trésor qui a débuté dans notre lointaine enfance
avait comme premiers repères, comme premiers indices,
les mots oui et non, papa et maman;
dès ce jeune âge on devait faire des choix,
on possédait le pouvoir de changer, la faculté d’alterner.

Cette course au trésor se poursuit la vie durant.
Ayant comme indices tous les événements de notre quotidien,
tout ce qu’on ressent, tous nos rêves et nos ambitions, nos souvenirs,
le parcours se complique, devient plus énigmatique, plus intéressant.
Et comme dans toutes les courses au trésor,
certains repères sont inexacts, faussés, trompeurs.
On doit donc revenir sur nos pas et prendre une autre route.

Changer devient nécessaire. Alterner devient vital.
Les saisons modèlent l’humain en transformant son comportement,
sa façon de vivre, ses habitudes, ses loisirs, son rythme, son souffle et son âge.
Elles marquent le temps, l’impriment dans notre regard et proposent le défi.
« Il ne passera pas l’hiver! » , entend-on souvent dire.
Cette phrase révèle à quel point les saisons
sont souvent considérées comme un obstacle,
à quel point elles s’opposent à l’état trop facile de l’inaction.
Elles poussent au contraire l’adaptation, la création, l’imagination, l’invention.

Aux questions d’un journaliste venu le rencontrer sur son île, Félix Leclerc répondit :
« L’été, je bûche du bois et je compose mes chansons.
L’hiver, je brûle mon bois et je chante mes chansons. » 
Tout comme les mots de Félix, l’alternance suppose la continuité.
Non, ce n’est pas paradoxal de changer tout en conservant l’acquis, l’appris.
L’expérience enseigne la façon, la méthode à utiliser
pour opérer nos changements en douceur, dans la quiétude.
En escaladant le mont Everest, je me suis surpris à réaliser
que chacun de mes pas n’était pas tout à fait nouveau,
même dans un terrain totalement inconnu. Le vécu repousse l’imprévu.

Tout comme les animaux, la flore ou la lune,
les saisons nous apportent une vision du temps
où chaque heure à venir sera différente de celle qui vient de s’écouler.
Notre environnement bouge sans cesse, nous devons l’imiter, faire comme lui.
Si un ami vous dit: « T’as changé! » , prenons-le comme un compliment.
Savourons le constat d’avoir osé, apprécions l’aventurier qui est en nous et surtout,
ne cessons pas de chercher encore et encore
au plus profond de nous-mêmes un nouveau sentier vers un autre sommet.

93674707234cbfcb0cc4xl dans Textes à méditer (239)

Source: Bernard Voyer…www.lespasseurs.com

8 mai, 2019

h – Chez Coukie24 – de tout en vrac

Classé dans : — coukie24 @ 1:30

d9c167e7

Chez Coukie24 

« de tout en vrac »

h - Chez Coukie24 - de tout en vrac dans Blogs préférés q8u373z7

103256107_o

 

text4 dans Blogs préférés

6hw4h5m7

Bienvenue derniere page

 bonne lecture

glro4vjr

 Distraction de la vie

7018

95346__book-and-flowers_p

7018divaguer

7018

2469141347_9cc4a76705

q8u373z7

effeuiller le temps

f47cd371

7257388814

JEAN MARC JANIACZYK

dividers-1

2 03-05

2041931-ou-partir-en-mai-les-destinations-a-choisir

 ecole

J’ai pioché un peu partout dans le net des images, gifs et  des textes. Si certaines sont à vous ou que le nom de l’auteur n’y figure pas, n’hésitez pas à m’écrire ! si certaines images doivent obtenir une autorisation pour être publiées ,faites moi le savoir, je retirerai aussitôt les images, car en aucun cas je ne veux nuire à qui que ce soit. Bonne visite et contactez-moi en cas de problème. Merci  

mws13.gif

RIMA VJUGOVEY11

mws13.gif

6902487

7257388814

yic2klos

Pour Votre fidélité et … !

hy3hdem4

617785commentaire

peinture coréenne 2

662893d1

27 avril, 2019

Ou savoir consacrer son temps sur l’essentiel …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 12:34

Ou savoir consacrer son temps sur l'essentiel ... dans Textes à méditer (239) 8114905

Ou savoir consacrer son temps sur l’essentiel
au lieu de le consacrer sur des choses secondaires !

Assis sur la berge d’un lac, un homme tente d’attraper des poissons à mains nues.
Un promeneur s’approche, lui tape sur l’épaule et lui dit :

« Allons, mon bon monsieur, laissez-moi vous montrer comment on noue un filet !
Vous pourrez attraper ainsi plus de poissons ! »

Le pêcheur est tellement concentré sur le lac qu’il n’écoute que d’une oreille et, sans même regarder le promeneur, lui répond :

« Je n’ai pas le temps, je dois attraper des poissons ! »

Combien de personnes se trouvent exactement dans cette situation ?
Consacrer son temps à l’accessoire au lieu de le consacrer à l’essentiel !

Quelqu’un a dit :

 » Il faut savoir perdre du temps pour en gagner ! »

ruisseaureflet

 

Auteur inconnu

8 avril, 2019

Comprendre et dompter sa faim …

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 16:20

La faim, c’est ce qui nous pousse à manger, et peut-être à grossir. Pourtant, nous ne savons pas toujours l’apprivoiser, vivre en bonne entente avec elle. Alors, apprenez à mieux connaître votre faim pour donner à votre corps le meilleur et seulement le meilleur.

La faim « carence alimentaire »

La faim

C’est une faim très fréquente. Si en mangeant, vous n’apportez pas à votre organisme toutes les vitamines, tous les oligoéléments, les acides aminés essentiels dont il a un besoin vital, votre organisme est en manque. Il vous envoie une sensation de faim globale qui vise à combler ces manques. Or, il ne sait pas vous envoyer un message précis comme par exemple : « je manque de vitamine B6″ ! Il vous envoie une envie de manger qui n’est pas, à proprement parler, une faim comme celle de la famine qui, elle, est une faim par manque de calories.

Que faire pour lutter contre la faim carence alimentaire ?

Mangez équilibré, vos 5 fruits et légumes par jour de façon variée, et suffisamment de protéines. Si vous voulez mincir, ou en cas de régime pour une autre raison, surtout ajoutez à votre nourriture un complément en vitamines et oligoéléments à apport global et à dose nutritionnelle. Il s’agit de comprimés, de gélule ou de sirop apportant la dose journalière nécessaire à votre organisme pour ne pas ressentir cette faim de carence.

La faim « volume »

La faim

Quand vous mangez, vous le faites avec votre bouche et votre tube digestif, mais aussi avec vos yeux. Aidés par votre cerveau, ils calculent la quantité de nourriture que vous allez ingérer en voyant votre assiette. Le problème c’est que notre cerveau est habitué à un certain volume. S’il s’agit d’un petit volume, vous êtes sans doute mince. S’il s’agit d’un trop gros volume, vous prenez du poids. Cette faim est malheureusement fréquente : qui n’a pas eu des parents lui disant : « finis ton assiette ! », « encore une bouchée pour maman, une bouchée pour papa » ou en voyant s’avancer la cuillère vers la bouche, « ouvre la porte du garage, la voiture va rentrer ! » ou encore « tu n’as pas honte, il y a des enfants qui meurent de faim ». Au fil du temps, nos yeux s’habituent à des portions trop grandes

Que faire pour lutter contre la faim « volume » ?

D’abord, prenez-en conscience. Puis, organisez-vous pour que votre assiette soit plus volumineuse à moindre calorie. Et qui dit volume pour peu de calories, dit fruits et légumes. Usez et abusez de la salade par exemple, ajoutez des fruits à tous vos desserts… Si vous savez que vous avez une envie de volume alimentaire, habituez très progressivement vos yeux à se rééduquer à un moindre volume. Et surtout, servez de petites portions à vos enfants, laissez-les se resservir et ne les obligez jamais à finir une assiette !

La faim de l’estomac de l’ogre

La faim de l'estomac de l'ogre

Votre estomac contient, dans ses parois, des capteurs d’étirement. S’il est presque vide, vous le percevez et s’il est bien rempli, ses parois sont étirées et vous envoient un message de satiété qui signifie : « je suis plein, arrête de manger ». Malheureusement, certaines personnes se sont habituées dès leur enfance à manger en trop grandes quantités et leur estomac s’est distendu. Le sentiment de satiété ne survient qu’après l’ingestion d’une ration alimentaire très importante.

Que faire contre la faim de l’estomac d’ogre ?

Si vous êtes dans ce cas, commencez par en prendre conscience. Puis, dîtes-vous qu’il va falloir du temps, mais que vous pouvez rééduquer votre estomac. Pour cela, diminuez la ration de votre repas et fractionnez-les. Même sans diminuer vraiment la quantité totale d’aliments, faites une collation dans la matinée et une dans l’après-midi, voire après le repas du soir si vous mangez tôt. En quelques semaines, grâce à l’élasticité de votre estomac, vous parviendrez à retrouver un sentiment de satiété plus rapidement. Une autre méthode est de manger plus d’aliments à la fois lourds et peu caloriques, donc très riches en fibres… Des légumes, par exemple !  

La faim du mangeur Lucky-Luke.

La faim du mangeur Lucky-Luke.

Certains mangent plus vite que leur ombre ! Et c’est un gros problème. En effet, le sentiment de satiété met un certain temps à apparaître quand vous mangez. Environ 20 minutes. Si vous prenez votre repas en 5 minutes, votre corps peut avoir le sentiment qu’il n’a pas suffisamment mangé. Alors, vous mangez plus et vous avez encore une impression de faim lorsque votre repas est fini. En un mot, vous mangez trop.

Que faire contre la faim du mangeur Lucky-Luke ?

Entraînez-vous à manger plus lentement ! Facile à dire, pas forcément facile à faire. Vous pouvez décider de prendre votre entrée 15 minutes avant le plat principal. C’est possible chez vous mais bien sûr moins dans un restaurant d’entreprise. En cas de repas collectif, prenez le temps d’écouter les autres, mangez avec vos collègues les plus bavards qui font durer les repas !  

La faim du mangeur de bouillie

La faim du mangeur de bouillie

Celui qui ne mâche pas a plus faim que les autres… et mange plus. Normalement, lorsqu’un aliment est dans votre bouche, vous le mâchez avant de l’avaler. La mastication est une fonction extrêmement importante. Elle envoie un signal à votre corps qui signifie que vous êtes en train de manger et cela entraîne plus rapidement la satiété. Or, dans notre société, de plus en plus de personnes mangent comme des bébés : sans jamais mâcher. Ainsi, boire des sodas vous apporte beaucoup de calories sans mâcher. Votre corps ne les comptabilise pas de la même manière que des aliments solides. C’est la même chose si vous mangez des purées, du pain de mie, des compotes, des yaourts (yogourts)… Vous ingurgiterez nettement plus que si vous mangez des aliments à croquer.

Que faire contre la faim du mangeur de bouillie ?

Recommencez à manger des aliments à mâcher ! Par exemple, une carotte simplement épluchée que vous croquerez comme un lapin. Mangez-la environ 20 minutes avant le repas. Vous bénéficierez de l’effet mastication, de l’effet satiété (qui met 20 minutes à survenir), de l’effet volume, des fibres, et en plus, de toutes les vitamines et antioxydants présents dans la carotte. Mais pour cela, un impératif : achetez des carottes bio. Les carottes de l’agriculture conventionnelle ont souvent un tel goût chimique qu’il semble quasiment impossible de les manger entières sans sauce pour cacher leur (mauvais) goût. Préférez les soupes non entièrement mixées, celles où il reste des morceaux de légumes, mangez des jardinières de légumes plutôt que des purées…  

La faim « convivialité »

La faim

Cette faim est une faim d’entraînement. Lorsque nous sommes en groupe, nous avons tendance à privilégier la relation aux signaux intérieurs de notre corps. Nous nous laissons entraîner à manger plus, à faire comme les autres. Et cela d’autant plus que nous buvons de l’alcool, car il a la particularité de bloquer les signaux de satiété. Il s’agit bien d’un apéritif au sens littéral du terme : il ouvre l’appétit. Cela peut se produire à la cantine, au restaurant d’entreprise, en famille et plus encore pendant les fêtes quelles qu’elles soient : mariages, communions, anniversaires, fêtes de fin d’année…

Que faire contre la faim « convivialité » ?

Première action : prenez conscience de cette faim ! Ensuite, limitez votre dose d’alcool, ce qui vous fera mieux percevoir les signaux de satiété de votre corps. Et puis, n’hésitez pas à en parler aux personnes qui vous invitent. De nos jours, chacun cherche à rester en bonne santé et à garder la ligne. Si vous êtes invité et que le repas est à la fois bon et léger, vous êtes bien plus heureux que s’il est lourd et bourratif ! Lorsque c’est à votre tour de recevoir quelqu’un, pensez-y. Choisissez, vous aussi, un menu léger et bon pour la santé. Vos amis vous en seront reconnaissants.

La faim émotionnelle

La faim émotionnelle

Nos émotions modifient les signaux de faim et de satiété venant de notre corps. Il n’existe pas de généralités en ce domaine, car chacun réagit avec son histoire émotionnelle : pour certains, la joie, le bonheur, l’excitation peuvent stimuler l’envie de manger, sans doute pour faire la fête ; pour d’autres, ces émotions positives peuvent couper la faim, peut-être parce qu’ils se sentent comblés. La colère ou la tristesse ont plutôt tendance à couper l’appétit, mais pas forcément. L’anxiété ou la peur peuvent bloquer l’envie de manger, ou bien la stimuler pour compenser le malaise et trouver un plaisir dans la nourriture

Que faire contre la faim émotionnelle ?

Commencez par décoder ce que vous disent vos émotions. Plutôt que de penser « j’ai faim » ou « j’ai envie de manger », demandez-vous quelles sont les émotions sous-jacentes. Une fois qu’elles sont connues, vous pourrez parfois agir sur celles-ci. Cela signifie que vous pouvez parfois répondre à vos émotions directement plutôt que de tenter de les oublier en mangeant. Prenons un exemple : si je mange quand je me sens seul, alors j’appelle des amis pour éviter de manger. Mais dans certains cas, le mal être poussant à manger est plus profond, et il sera peut-être nécessaire d’entamer une thérapie. Que cela ne vous fasse pas peur : c’est le plus beau cadeau que vous pouvez faire à vous-même !

sources : http://www.passeportsante.net/

Le temps lève le voile sur les secrets…

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 15:43

Alex Anemany3

« Il n’est point de secrets que le temps ne révèle. »

 Jean Racine

Extrait de Britannicus

26 mars, 2019

Les Anglais roulent à gauche… Saviez-vous pourquoi ?

Classé dans : Culture Générale (21) — coukie24 @ 15:58

Le choix du côté de circulation sur route provient du moyen-âge, bien avant la simple idée de créer des voitures. En effet, à cette époque, les hommes circulaient à dos de cheval et les combats entre les cavaliers étaient courants. Ainsi, les hommes étant la plupart du temps droitiers, il était plus facile de se défendre à l’épée contre l’adversaire arrivant en face de lui en se croisant par la gauche. De plus, les épées étant attachées du coté gauche du cavalier (accès plus facile avec la main droite) celles-ci ne se choquaient pas lors des croisements.

Lorsque les premières voitures à cheval apparurent, ce type de circulation est resté naturellement.

Les Anglais roulent à gauche... Saviez-vous pourquoi ? dans Culture Générale (21) samoa-roule-a-gauche_pics_390

Cette circulation existait sur tous les continents. Mais Napoléon changea cette disposition. En effet, avant son arrivée sur les champs de bataille, les combats s’effectuaient d’abord par la gauche de l’armée, puis par la droite. Pour déstabiliser ses adversaires, il modifia ce mode de combat en commençant d’abord par la droite, puis par la gauche. Il obligea ensuite les pays conquis à rouler à droite pour marquer sa suprématie.

Ces différents modes de circulation ont été ensuite conservés.

 dans Culture Générale (21)

 

g – Au mois d’avril, ne t’allège pas d’un fil…

Classé dans : — coukie24 @ 0:01

 

070420082035494758.gif

vive-le-printemps

bienvenue-sur-mon-blog

Accueillons 

297210229113gr7c64dr.gif

« Le printemps ! »

10022114.gif

Parmi les mélodies de la nature en éveil
Revient briller cet astre dans le ciel.
Incandescent pot de miel
Noyé dans un océan vermeil,
Trésor inaccessible qui nous émerveille
Et nous sort de notre sommeil,
Notre coeur enfin n’est plus en veille
Parce qu’autour de nous,tout s’égaye
Sous les rayons exaltants du soleil.
  

                10022114.gif     

« Joyeux printemps à tous ! »

wallpapersummertimebyclosertoheaven.jpg

10022114.gif

g - Au mois d'avril, ne t'allège pas d'un fil... dans Blogs préférés ltoypuqyvu

mry6cqzq dans Blogs préférés

 fleursbon.jpg

5ii2gvxbft

J’ai pioché un peu partout sur le net des images, gifs et des textes.
Si certaines sont à vous ou que le nom de l’auteur n’y figure pas, n’hésitez pas à me joindre ! si certaines images doivent obtenir une autorisation pour être publiées, faites moi le savoir, je retirerai aussitôt les images, car en aucun cas je ne veux nuire à qui que ce soit.
Bonne visite et contactez-moi en cas de problème.  Merci 

98310a22

mws12.gif

pyiaemo6

mry6cqzq

53891858.gif

fj1wf9k1

olga-vorobyeva43 g0cj1qu2

peinture-prix-nozay-2011-watrin-didier accueil-bureau-ordi-300x152

94eb0339

Afficher l'image d'origine

avtecpmj.gif

25 mars, 2019

CHANGEMENT D’HEURE : ON PASSE À L’HEURE D’ÉTÉ ! …

Classé dans : Autres fêtes ou évènements,Les Saisons (115) — coukie24 @ 12:42

Après une longue saison d’hiver passée cloîtrés derrière les fenêtres, nous sommes bien heureux d’accueillir le doux Printemps et son soleil rayonnant !
C’est – enfin – le moment de dire au revoir aux journées éclair afin de profiter des longues et délicieuses soirées ensoleillées…
Alors, même si l’on doit avancer le réveil d’une heure le 31 mars prochain, on ne va pas ronchonner ! Hé oui, dans la nuit de samedi à dimanche, la France passera à l’heure d’été. Ce qui signifie qu’à 2h du matin, nous ferons un bond dans le futur et une seconde plus tard : il sera 3h du matin ! Nous perdrons donc une heure de sommeil… Mais, nous gagnerons du temps d’ensoleillement supplémentaire et ça, c’est une excellente nouvelle !

IMAGE : Heure d'été

D’où vient le changement d’heure ?

Le changement d’heure a été instauré en France en 1975, suite au choc pétrolier de 1974, afin d’effectuer des économies d’énergie. Pour utiliser de façon optimale la luminosité du soleil, le gouvernement a proposé de faire correspondre les heures d’activité avec les heures d’ensoleillement. Ceci permettait de réduire les besoins d’éclairage et limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel. Depuis le début des années 80, l’ensemble des pays de l’Union Européenne sont soumis à ce fonctionnement. Ainsi, chaque année, tous les européens changent l’heure de leur montre, leur réveil-matin, leur horloge de voiture, de four micro-onde le dernier dimanche de mars.

 

Pour ou contre ?

Qu’on soit pour ou contre, ce changement d’heure soulève toujours une polémique digne des plus grands débats. Mais il faut savoir qu’il a permis en 2009, selon les chiffres du gouvernement français, d’économiser « 440 GWh en éclairage, soit l’équivalent de la consommation d’environ 800.000 ménages ». Et grâce à ces économies, la France a ainsi évité l’émission de 44.000 tonnes de CO2 ! Sachant qu’une tonne de CO2 correspond à peu près à :
• 1 an de chauffage au gaz ou 3 ans de chauffage éléctrique pour un 3 pièces à Paris
• 1 aller-retour Paris /New York ou 20 allers-retours Paris/Londres en avion
• 1,8 tonnes de papier
• 14000 km de Twingo ou 8500 km de 4×4 en ville
Je vous laisse faire le calcul !

En 2030, la réduction globale des émissions due au changement d’heure pourrait être de 70 000 à 100 000 tonnes de CO2. Bon, c’est plutôt convaincant… Alors, si on peut aider la planète de cette façon, pourquoi pas !

Article trouvé sur : http://cybermag.cybercartes.com

17 mars, 2019

« Nous ne sommes pas tous égaux face aux addictions »

Classé dans : Actualités — coukie24 @ 17:26
Le cerveau, 1,5 kilo de mystères que les scientifiques cherchent toujours à percer.

Le cerveau, 1,5 kilo de mystères que les scientifiques cherchent toujours à percer. 

Trois questions à … Jocelyne Caboche, Directrice de recherche (Cnrs), au laboratoire Neurosciences de l’Institut de biologie Paris-Seine (IBPS).

L’Express : Les différentes drogues – opium, cocaïne, cannabis, alcool, tabac, amphétamines – sont, pour certaines, connues depuis des millénaires. Leur consommation s’est-elle banalisée dans nos sociétés au point de devenir un enjeu majeur de santé publique ?  

Jocelyne Caboche : Il y a une distinction à faire entre les drogues illicites et les drogues licites. Ce sont ces dernières qui entraînent le plus de morts. Selon le Plan national de mobilisation des addictions 2018-2022,le tabac tue 73 000 personnes chaque année en France,l’alcool environ 50 000 et les drogues dites illicites « seulement », 1 600. Car le tabac et l’alcool entraînent denombreuses maladies (cancer, troubles cardiovasculaires, cyphoses, pathologies éthyliques). Mais vous avez raison, certaines de ces substances sont connues et utilisées depuis des millénaires – dans la Grèce Antique, les médecins avaient recours à l’opium. 

Reste que leur utilisation a longtemps été perçue comme une faiblesse de la volonté alors que, de nos jours, elle est clairement reconnue comme une pathologie cérébrale, induisant des effets durables dans le cerveau. Cela s’explique par le fait que les études scientifiques se sont multipliées ces dernières années et que l’importance des maladies mentales est devenue un enjeu de santé publique : les addictions liées à l’alcool et au tabac ont un coût qui a été estimé à 120 milliards d’euros en 2010 (contre 10 milliards pour les drogues illicites). 

Vous travaillez depuis une vingtaine d’années sur les phénomènes d’addiction. Mais comment se définit une addiction ? 

Elle se met en place lorsque l’on passe d’un usage récréatif et ponctuel, à une consommation compulsive, abusive et non contrôlée. Prenez le cas de la cocaïne : après une cure de sevrage, il y a une rechute au bout de deux ou trois mois dans 50% des cas. Durant la guerre du Vietnam, les soldats américains prenaient beaucoup d’héroïne pour supporter l’enfer qu’ils avaient à affronter : après leur retour au pays, ils étaient sevrés et arrêtaient donc l’héroïne. Mais bien des années après, certains sont revenus au Vietnam juste pour un voyage commémoratif. Et ils sont retombés dans leur addiction… Cela montre qu’en retrouvant un environnement, on peut replonger. 

Mais il faut bien comprendre que toutes les drogues n’ont pas la même puissance addictive. Par ordre d’importance, il y a d’abord la nicotine, les opiacés, la cocaïne, l’alcool, puis le cannabis. Ensuite, nous ne sommes pas tous égaux face aux addictions : il y a des facteurs génétiques, sociaux et environnementaux. Enfin, certains d’entre nous sont plus prédisposés en fonction de leur âge. Uncerveau d’adolescent n’est pas encore mature, donc il est plus vulnérable. 

Quels sont les mécanismes cérébraux à l’origine des addictions et quelles sont les pistes thérapeutiques sur lesquelles vous travaillez ?  

Je veux d’abord comprendre, via l’imagerie cérébrale, comment l’exposition aux drogues modifie le cerveau. Puis, en travaillant sur des modèles animaux, on cherche à définir le mécanisme : ces différentes substances – cocaïne, ecstasy, tabac ou alcool – pénètrent rapidement dans le cerveau et agissent sur une zone appelée « le circuit de la récompense ». Là, elles amplifient l’activité des neurones dopaminergiques, augmentant le taux de dopamine, cette molécule du plaisir, dans le cerveau. Peu à peu, les drogues détournent ce fameux circuit de la récompense en jouant sur la plasticité cérébrale. 

Avec mon équipe, j’ai pu identifier des voies biochimiques qui sont à l’origine de cette plasticité neuronale à long terme. Nous élaborons donc de nouvelles molécules agissantes entre l’enzyme et le noyau qui bloquent cette plasticité liée aux différentes drogues. Tout comme nous travaillons sur les récepteurs de la dopamine. Ces nouvelles pistes thérapeutiques doivent maintenant être validées par des tests cliniques d’ici deux ou trois ans.  

* Sorbonne Université – Campus Jussieu (Métro Jussieu), amphithéâtre 25, 4 Place Jussieu, 75005 Paris. Rens. www.semaineducerveau.fr

Trouvé sur : https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/nous-ne-sommes-pas-tous-egaux-face-aux-addictions_2066440.html#xtor=AL-447

Le Printemps des poètes …

Classé dans : Les Saisons (115),Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 17:00

Printemps

e_-63rkDGvY Dmitry flèche

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.

Victor Hugo, Toute la lyre

ANN MORTIMER

Proverbe afghan

Classé dans : Citations, proverbes...,Les Saisons (115) — coukie24 @ 16:34
1234441_10151873259676282_1957160861_n
header printemps3
“Ils peuvent tuer toutes les hirondelles, ils n’empêcheront pas la venue du printemps.”
 
Proverbe afghan 

Peintures de l’artiste Sung Kim évoquant le printemps …

Classé dans : Art et Peintures (64),Les Saisons (115) — coukie24 @ 16:27

8a767889

136866--600

Sung Kim

Sung Kim 2

37172__by-sung-kim_p

Sung Kim 3

Sung Kim 4

Sung Kim 5

36038 005

Sung Kim 7

Sung Kim 8

sung_kim_painting_011

sung_kim_painting_050

 

Le printemps d’une autre époque … Vu par le peintre américain John Sloane

Classé dans : Art et Peintures (64),Les Saisons (115) — coukie24 @ 14:45

John Sloane

Les peintures John Sloane mettent en évidence la beauté et la variété de la nature au printemps et les plaisirs simples de la vie à la campagne.

Dans ses tableaux, on prend une pause face à l’agitation des temps modernes et on découvre des lieux hors du temps d’une autre époque où les gens vivaient en harmonie avec la nature…

John Sloane2

John Sloane3

John Sloane4

John Sloane5

John Sloane7

John Sloane6

John Sloane8

John Sloane9

John Sloane10

John Sloane11

John Sloane13

John Sloane14

John Sloane12

John Sloane15

 

 

12345...26
 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux