DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Recherche : pensée positive

9 septembre, 2019

Est-il normal de se parler à soi-même ? …

Classé dans : Actualités,Psychologie (72) — coukie24 @ 15:13

Est-il normal de se parler à soi-même ?

Des spécialistes se penchent sur les avantages que présente cette pratique.

 Se parler à soi-même, nous le faisons certainement tous. Mais quels en sont les
SANTÉ – Il est fort probable que vous vous soyez parlé à vous-même au cours de votre vie d’adulte, que ce soit intérieurement ou même à voix haute. Il s’agit d’une pratique courante chez certaines personnes, qui y trouvent même des avantages. On peut néanmoins se demander s’il est normal de se comporter ainsi. Est-ce utile dans certains cas ? Faut-il, au contraire, s’en empêcher ?

Parler tout seul est-il un signe de maladie mentale ?

Dans un message adressé au HuffPost canadien, le Dr Laura F. Dabney, psychothérapeute exerçant à Virginia Beach (Virginie), fait savoir qu’il est “tout à fait normal de se parler à soi-même”. Il ne s’agit pas nécessairement d’une habitude vouée à disparaître en grandissant ou d’un signe de maladie mentale mais d’une pratique bien plus courante qu’on ne pourrait le penser.

“En réalité, nous le faisons tous”, estime Vironika Tugaleva, auteure de The Art of Talking to Yourself (“L’art de l’autoconversation”). Cela peut sembler un peu bizarre si on le fait devant d’autres personnes mais, selon elle, nous entretenons tous des conversations mentales complexes et multiples, ce qui nous aide à donner du sens aux choses du quotidien et à les interpréter.

Elle nous invite à penser à des situations au cours desquelles cela nous arrive. Par exemple, lorsque l’on s’apprête à sortir et que l’on énumère à voix haute ce qu’il ne faut pas oublier – les clés, la veste, le sac, le déjeuner – afin de vérifier que rien ne manque. Ou encore sur le chemin du retour, après le travail, quand on repense à un échange tendu avec un supérieur.

 

Selon elle, “il s’agit là d’une pratique non seulement normale mais essentielle, et c’est en prenant conscience des vertus de ce discours intérieur que nous pouvons accéder au bonheur et nous épanouir”.

Se parler à soi-même peut s’avérer bénéfique

Le fait de s’autoriser à avoir régulièrement des conversations avec soi-même peut être à la fois sain et profitable, selon Sheri McGregor, coach de vie et auteure du livre Done With the Crying (“Fini de se lamenter”).

Sheri McGregor, qui accompagne notamment des parents en rupture de lien avec leurs enfants, affirme que le fait de se parler à soi-même de façon positive peut aider tous ceux qui traversent ce type d’épreuve.

“J’explique à mes clients et à ceux et celles qui me lisent que s’adresser à soi-même avec bienveillance peut être un bon moyen de prendre soin de soi”, nous confie-t-elle. Cela permet de se rassurer et de se concentrer sur les aspects positifs, plutôt que sur les soucis et les facteurs de stress.

C’est en effet dans l’adversité que nous nous adressons le plus souvent à nous-mêmes. Par exemple, lorsque l’on doit faire un choix difficile dans un contexte sensible ou que l’on est en proie à de vives émotions, indique Itamar Shatz, doctorant en linguistique à l’université de Cambridge.

Discuter avec soi-même de ses soucis quotidiens

Est-il normal de se parler à

 

Selon Sheri McGregor, se parler à soi-même peut aussi permettre de se souvenir des tâches que l’on doit accomplir ou de régler des difficultés mineures ou passagères.

La prochaine fois que vous vous sentez stressé à l’approche d’une prise de parole en public, prenez conscience de vos appréhensions, de façon à mettre au point des solutions pratiques ou à vous souvenir que vous y êtes parfaitement préparé-e. Évitez les monologues destructeurs qui sapent le moral et ne permettent pas d’échapper à ses soucis.

Selon Itamar Shatz, qui a mené des recherches sur cette technique, il est possible d’améliorer l’efficacité de ce type de discours en ayant recours à des méthodes d’autodistanciation qui consistent à s’adresser à soi-même à la deuxième ou à la troisième personne. “Si vous appréhendez une intervention en public, au lieu de vous demander: ‘Pourquoi est-ce que je suis si stressé-e?’, demandez plutôt: ‘Pourquoi est-ce que tu es si stressé-e?’ ou bien: ‘Pourquoi Élise est-elle si stressée?’

“Les études montrent que cela aide à appréhender la situation d’une manière plus objective sur le plan affectif, ce qui permet de mieux composer avec ses émotions et de prendre des décisions réfléchies.”

Il n’y a aucun mal à prendre l’habitude de se parler à soi-même.

Se parler à soi-même est lié à la pleine conscience, une pratique très en vogue de nos jours.

Selon Sheri McGregor, “cette approche est primordiale parce qu’elle permet non seulement de prendre conscience de ses pensées, mais aussi de la façon dont on les formule intérieurement”.

Lorsque nous traversons des épreuves, il n’est pas rare que nos pensées nous plongent dans le désespoir. C’est pourquoi il est recommandé de prendre l’habitude de s’adresser à soi-même avec bienveillance, même si cela demande des efforts, tout comme en matière de méditation.

“Sachant que les discours autodirigés ne présentent aucun inconvénient, rien ne s’oppose à y avoir recours régulièrement”, affirme le Laura F. Dabney. Elle recommande de choisir un moment ou un endroit propice pour s’y employer. Vous pouvez par exemple le faire après un moment éprouvant de la journée, et déterminer ainsi ce qui vous aide ou non à y faire face ou à vous sentir mieux.

“Il est possible d’en évaluer mentalement l’efficacité ou bien de tenir un journal pendant une semaine afin d’y noter ce qui fonctionne bien pour vous”, ajoute-t-elle.

Est-il normal de se parler à

 

Le fait de se parler à soi-même présente-t-il de quelconques risques ?

On associe souvent le fait de converser avec soi-même aux maladies mentales, alors que ces dernières n’en sont que très rarement à l’origine. Il existe toutefois des situations où l’autoconversation peut être le signe d’un trouble psychologique.

Selon Laura F. Dabney, lorsque le discours autodirigé s’accompagne de pratiques d’automutilation – coups ou coupures, par exemple –, c’est le signe que quelque chose ne va pas sur le plan émotionnel. C’est aussi probablement le cas si vous employez toujours les mêmes expressions, les mêmes formules ou les mêmes chiffres dans votre discours intérieur et que cela vous perturbe ou qu’il est difficile de vous en empêcher. Dans les deux cas, parlez-en à un professionnel de santé dûment qualifié, qui saura établir le diagnostic adéquat.

Cet article, publié sur le HuffPost américain, a été traduit par Damien Allo pour Fast ForWord.

6 juillet, 2019

Persévérance …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 7:54

Persévérance ... dans Textes à méditer (239) frog_2-300x225

Deux grenouilles un jour sautèrent dans un sceau de crème.

 Après qu’elles eurent vainement barboté, l’une d’elles se découragea :

- Mieux vaut renoncer, on est perdue, dit l’une.

- Continue, dit l’autre on finira bien par s’en sortir.

- Inutile, reprit la première ce liquide est trop épais pour qu’on

puisse y nager, trop fluide pour qu’on puisse y prendre appui et sauter.

Puisque de toute façon on doit mourir, tôt ou tard qu’importe, et elle se laissa couler.

Sa compagne, elle continuera d’agiter vigoureusement ses petites pattes.

C’est ainsi qu’au matin elle se trouva juchée sur une belle motte de beurre.

Gobant béatement les mouches qui arrivaient de toute part.

Avec son cri de victoire CROA..CROA..CROAA..CROIRE………….

Elle avait découvert une vérité hélas méconnue de la plupart des humains :

La persévérance est la clef du succès.

Le manque de persévérance est l’une des causes les plus importantes de l’échec.

La plupart des gens souffrent de cette faiblesse.

On peut cependant lutter contre elle, d’autant plus facilement que le désir de la vaincre est grand.

Le DÉSIR et la persévérance est à l’origine de toute entreprise. Ne l’oubliez jamais.

Un petit désir n’apporte que de maigres résultats, de même qu’un petit feu donne peu de chaleur.

N’abandonnez jamais !

grenouille-77 dans Textes à méditer (239)

Nos pensées qu’elles soient positives ou négatives n’ont que le pouvoir que nous leur donnons.

13 mai, 2019

Cultiver la pensée positive …

Classé dans : La Vie (116) — coukie24 @ 12:35

Cultiver la pensée positive ... dans La Vie (116) 1272841_15655915-1024x768

 La vie se colore sous tes pinceaux.
Si tes pinceaux sont noirs, ta vie est noire.
Si tes pinceaux sont de toutes les couleurs, ta vie est de toutes les couleurs

Tu as le choix: 
Être acteur ou spectateur
Vivre ou survivre
Apprendre ou se comporter en victime
Être créatif, Joyeux et Cultiver cette Joie de Vivre ou se morfondre et attendre…mais attendre quoi ?

Nous sommes Maître de Notre Vie.

 

13431379731 dans La Vie (116)

Guillaume Cheynel

http://prendsconscience.canalblog.com/archives/2010/12/10/19842156.html

13 juillet, 2018

Superstition – Vendredi 13 …

Classé dans : Anecdotes, expressions ou chroniques (41) — coukie24 @ 0:11

Superstition - Vendredi 13 ... dans Anecdotes, expressions ou chroniques (41) vend

Qu’est-ce qu’une superstition ?

Le terme superstition peut avoir plusieurs sens :

Il signifiait, au XIVe siècle, « religion des idolâtres, culte des faux dieux ». Au XVIIIe siècle, il désignait la religion et les préjugés inexplicables par opposition à la raison. Selon ces acceptions, il peut englober, avec une connotation péjorative, toutes les pratiques ou croyances d’ordre religieux, considérées comme sans valeur ou irrationnelles par le locuteur. Il désigne la croyance que certains actes ont toujours une conséquence positive ou négative, que certains objets, animaux ou personnes portent systématiquement bonheur ou malheur, que certains phénomènes sont des présages automatiquement suspicieux ou funestes, et ce, pour des raisons que la personne superstitieuse ne saurait expliquer, ou pour des raisons considérées comme irrationnelles, non admises par la science moderne. Il y a parfois attribution d’une signification anthropocentrique et d’une intention à l’événement aléatoire ou l’objet. On parle alors de pensée magique. Les superstitions sont souvent d’ordre culturel, c’est-à-dire partagées à des degrés divers par le milieu social dans lequel la personne superstitieuse se trouve, et diffèrent d’une culture à l’autre. La peur du nombre 13 est la superstition la plus répandue dans la culture occidentale. Ingénieurs et architectes alimentent la superstition : avec des gratte-ciel, des hôtels et des ascenseurs sans 13ème étage, et avec des avions sans siège no 13, etc. Néanmoins, il existe des superstitions purement individuelles. (source: Wikipedia)

Je vais vous faire part de quelques superstitions des plus connues et leurs significations qui peut-être vous surprendront.

barre dans Anecdotes, expressions ou chroniques (41)

araigne Araignée :

L’apparition d’une araignée est dans l’ensemble de bon augure, à condition de l’écraser immédiatement.Araignée du matin : chagrin.
Araignée du midi : profit.
Araignée du soir : espoir.

Une araignée qui passe sur le visage d’une personne qui dort peut lui communiquer le cancer (Bretagne).Si une araignée file de haut en bas dans une maison, c’est signe que l’on recevra bientôt de l’argent (Lorraine). Les araignées protègent les animaux de tous les maléfices. C’est pourquoi il ne faut jamais enlever leurs toiles dans les écuries et les étables.

boxe Boxe :

Signification : Un boxeur doit toujours cracher dans la paume de ses gants avant le combat.  S’il ne le fait pas, cela veut dire qu’il défie les dieux de la chance.

 chat Chat Noir :

Signification : La rumeur populaire veut que croiser un chat noir porte malheur. Le chat noir était réputé être le compagnon des sorcières et du diable, et seulement d’eux.

couteau Couteau :

Signification : Vous ne devez jamais offrir ou accepter de recevoir en cadeau des couteaux. L’amitié sera brisée, à moins que vous donniez une pièce de monnaie en échange.

Si vous souhaitez dormir tranquille, placez un couteau sous votre matelas. Ainsi vous n’aurez plus de cauchemars.

Il ne faut jamais croiser deux couteaux ou un couteau et une fourchette sur une table. Le malheur rentrerait dans la maison.

En revanche, il est bon de les croiser sur une fenêtre, à l’extérieur de la maison, afin qu’elle soit protégée des mauvais esprits.

echelle Échelle :

Passer sous une échelle porte malheur.

13 Chiffre 13 :

Le chiffre 13 porte malchance.

Être 13 à table annonce la disparition de l’un des convives présents.

Aux États-Unis, vous n’aurez jamais la chambre d’hôtel n°13, elle n’existe pas.

De même, vous ne dormirez jamais au 13ème étage et vous ne vous installerez jamais à bord d’un avion dans un siège portant ce chiffre.

miroir Miroir :

Signification : Casser un miroir signe de malchance les miroirs étaient connus pour être le refuge des esprits, et en casser un pouvait libérer un démon captif.

oreille Oreille qui siffle :

Signification : Si on entend des bourdonnements dans l’oreille, on dit qu’il y a quelqu’un parle de nous!

parapluie Parapluie:

Signification : Ouvrir un parapluie dans une maison portait malheur.

sel Sel : Signification : Si vous avez le malheur de renverser une salière, vous devez impérativement jeter du sel par-dessus votre épaule gauche, tout de suite après l’incident, afin d’annuler le malheur.Par prolongement, les gens n’ont pas tardé à penser que jeter une pincée de sel par-dessus son épaule portait chance.

ustensile Ustensile : Signification : Si on échappe un ustensile par terre, on va avoir de la visite. Un couteau, c’est un homme, et une cuillère, une femme.

ver Verre Blanc:

Signification : Il est reconnu que, si l’on casse par inadvertance du verre blanc, cela porte bonheur.

Commentaire de Eileen

Deux autres superstitions, mais qu’en pensez-vous !
Le vendredi on ne doit pas :
- changer les draps et faire son lit
- se couper les cheveux et aller chez le coiffeur !
les deux seraient liées au passage à la guillotine, qui se faisait le vendredi : les cheveux étaient coupés le matin, puis une fois l’exécution terminée l’ensemble était mis dans le linceul, le drap.
En connaisez-vous l’origine, je ne suis pas superstitieuse -on ne sait jamais ça peut porter malheur… humour- mais je ne vais pas chez le coiffeur, je ne change pas les draps le vendredi, et je dois dire que cette superstition m’agace… parce que si -par exemple- je ne passe pas sous une échelle c’est pour éviter de recevoir qqchose sur la tête, tout simplement….. Superstition quand tu nous tiens !
eileen

Effectivement j’en avais entendu parlé, il en est de même aussi pour les ongles… ça porterait malheur de se les couper le Vendredi, sûrement lié à l’origine que vous venez d’évoquer et que je ne connaissais pas. Merci pour cette info que je rajoute à mon article.
Cordialement, Coukie24

31 juillet, 2017

La première pensée du jour …

Classé dans : La Vie (116) — coukie24 @ 12:18

reveil10

Au moment du réveil, faites de cette page blanche de votre temps un joyeux terrain d’exercice pour la peindre aux couleurs zen. Plantez une petite graine positive en vous demandant ce que vous avez envie d’installer aujourd’hui dans votre vie : ressentir de la bienveillance à votre égard, apprivoiser vos peurs, mieux écouter autrui ? Puis fixez vos pensées sur les événements agréables qui vous attendent. Notez-les sur des post-it et accrochez les bien en vue autour de vous. 

Bonne journée !

bonnejourneintrusion.gif

 

23 mars, 2017

Alors, que voyez-vous de positif autour de vous ? …

Classé dans : Psychologie (72) — coukie24 @ 14:12

concentrepenseespositives.jpg

L’optimisme consiste à considérer que la probabilité de la survenue d’événements positifs est supérieure à celle d’événements négatifs. C’est une anticipation globale d’un avenir agréable qui participe activement au bien-être.

Un pessimiste est centré sur un problème, alors que l’optimiste cherche la solution et sait transformer les obstacles en apprentissages.

Alors, que voyez-vous de positif autour de vous ?

150157_979163764_pensee-positive_H162616_L

4 mars, 2017

Pensée positive…

Classé dans : Citations, proverbes...,Psychologie (72) — coukie24 @ 11:27

joie.jpg

« Trouve un endroit à l’intérieur de toi où il y a de la joie et utilise cette joie afin de brûler ta douleur. »

Joseph Campbell

 

1 mai, 2015

Et oui …

Classé dans : Le Bonheur (153) — coukie24 @ 20:58

bonheur-pensees-positives

3 janvier, 2015

Tout le monde est un Génie …

Classé dans : Psychologie (72) — coukie24 @ 15:45

41VJNqL+HPL

Tout le monde est un Génie, mais si vous jugez un poisson à sa capacité à grimper à un arbre, alors il passera sa vie à croire qu’il est stupide.

Albert Einstein

th

J’ai appris que :

  • On ne peut pas avoir TOUTES les qualités du monde :  personne n’y arrive. Pas même la personne que vous trouvez formidable et à qui vous voudriez tant ressembler, ni cet autre qui passe son temps à pointer ce que vous avez mal fait. Personne. Donc si vous êtes humain, vous avez des qualités ET des défauts. C’est la vie…
  • Toute qualité implique un défaut : en général, les créatifs sont peu méthodiques, les empathiques pas très organisés et les curieux ont du mal à faire toujours la même chose. Et plus on est doué pour une chose, plus on a le défaut associé…
  • Les gens dont j’admire les qualités qui me manquent, peuvent envier en retour mes talents qui leur sont totalement étrangers.
  • La confiance en soi est directement liée au regard que l’on porte sur soi : en choisissant de se concentrer sur ce qu’on fait bien, on engrange de l’estime de soi. En arrêtant de vouloir être parfait, et en exprimant pleinement ses qualités, on se fait du bien.
  • Il est possible d’apprendre à regarder le positif : pratiquer la pensée positive permanente demande un certain entraînement. Il n’y a rien de compliqué, si ce n’est prendre l’habitude de voir le verre comme à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. C’est infaillible, vous gagnerez une énergie incroyable et vous serez étonné par tout ce que vous vous sentirez capable de faire.
  • Je n’ai pas d’autre choix que d’être moi jusqu’à la fin de ma vie… et je fais avec, je vis heureuse mais je n’accepterai jamais qu’on me juge à ma capacité à grimper aux arbres si je suis un « poisson » !
  • Bref, j’ai appris à m’aimer telle que je suis, imparfaite et pleine de richesse humaine. Et je peux vous dire que ça fait du bien !

3 juillet, 2014

Le maître et l’élève …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 12:51

150157_979163764_pensee-positive_H162616_L

Le maître et l’élève 

En Inde, dans une région proche du Tibet, il était une fois un maître et son élève.
Quand le maître et l’élève eurent débattu des conditions pratiques d’usage, le maître commença son enseignement. Il dit à son élève :
– Tu dois être fort. Va chercher qui tu es.
L’élève partit chercher la force et un an plus tard, il revint voir son maître et lui dit :
– Je suis fort.

Pour montrer sa force, il pris un roc qu’il aurait été incapable de déplacer une année auparavant, le leva au-dessus de sa tête et le fracassa en mille morceaux sur le sol.
– Très bien, dit le maître, tu es fort. Maintenant, tu dois être intelligent, va chercher qui tu es.
L’élève partit chercher l’intelligence et trois ans plus tard, il revint voir son maître et lui dit :
– Je suis intelligent.
Le maître lui donna un texte très volumineux
-Tu viens m’en parler dans trois heures
Ce temps écoulé, le maître et l’élève parlèrent de l’ouvrage, d’égal à égal, jusqu’au lever du jour. Le maître à ce moment-là dit :
-Tu dois être sensible. Va chercher qui tu es…
L’élève partit et son absence dura dix ans.
A son retour, il montra au maître toute sa sensibilité.
– Très bien, dit le maître, tu es fort, intelligent et sensible, tu dois aussi être rigoureux…
L’élève lui coupa la parole et poursuivit :
– Je suis qui je suis.
– Je n’ai plus rien à t’apprendre, répondit le maître. Va, ton chemin est bien le tien.

Inspiré d’un vieux conte hindou

21 janvier, 2014

Ce qui règle ou plutôt indique le destin …

Classé dans : Le Destin (23) — coukie24 @ 12:43

150157_979163764_pensee-positive_H162616_L

« Ce qu’un homme pense de lui-même, voilà ce qui règle ou plutôt indique son destin.  »

 Henry David Thoreau

Extrait de Walden

 

12 août, 2013

Les lois spirituelles de l’Univers ou les lois de la vie …

Classé dans : Spiritualité-Esotérisme (27) — coukie24 @ 16:50

Les lois spirituelles de l'Univers ou les lois de la vie ... dans Spiritualité-Esotérisme (27) pic701051_85557

La loi de l’unité
Tout est un , unité. Nous sommes tous uniques et similaires , reliés au-delà des apparences.

La loi de l’esprit
Les pensées sont de l’énergie en mouvement. La pensée crée la réalité.

La loi de la dualité
Le jugement apparaît quand nous pensons en terme de beau/laid , bien/mal , grand/petit. En créant des comparaisons nous engendrons de la souffrance. Le but : trouver la voie du juste milieu.

La loi du libre arbitre
Nous avons toujours le choix de nos pensées , actions , paroles. Nous sommes décideur à chaque instant et créateur de notre réalité.

La loi du donner et du recevoir
Ce que nous donnons , nous revient. Plus nous donnons , plus nous recevons.

La loi de l’attraction
Nous attirons ce à quoi nous croyons et pensons. Tout ce à quoi nous résistons persiste.

La loi de l’abondance
Tout est là en abondance. Regardons donc la nature. Il y en a pour tous. Les richesses sont à rééquilibrer.

La loi de la permanence et de l’impermanence
Tout change. Tout est en perpétuelle évolution. La seule constante c’est le changement. Tout a un début , un milieu et une fin

La loi de l’intention et du désir
L’intention est une énergie qui magnétise ce que nous voulons. Nous ne pouvons pas changer l’autre , mais nous pouvons changer notre regard , notre attitude , nos pensées sur ce qui nous entoure et désirer le meilleur pour tous.

La loi du détachement
Ou du non attachement. Que l’on aime ou haïsse , nous sommes en lien avec autrui. Chercher l’amour inconditionnel en acceptant les différences pour apprendre d’elles.

La loi du moindre effort
Mettre dans nos actions l’effort juste comme l’archer dans le tir à l’arc. Lâcher les croyances liées à la dureté de la vie.

La loi du dharma
C’est ici et maintenant que les choses se passent. Le futur et la passé n’existent que dans notre tête. Revenir dans le présent pour retrouver notre pouvoir et notre puissance personnelle.

La loi de la réincarnation
Tout se transforme et rien ne se perd. Nous sommes en constante évolution. Dans la nature , les feuilles deviennent le compost… 

La loi du karma ou de cause à effet
Ce que nous émettons à un impact. Nous sommes responsables de ce que nous émettons. Emettre des pensées positives générera des résultats positifs.

 

1 juin, 2013

Image Positive Inspirante …

Classé dans : Habitations (16),Psychologie (72) — coukie24 @ 17:08

Les règles de la maison – auteur inconnu   

Image Positive Inspirante ... dans Habitations (16) regledelamaison-penseepositive

Vous l’aurez compris, il s’agit dans cette infographie positive d’un ensemble de règles à suivre bien entendu pour être plus réceptif à l’art de vivre mieux. Je vous invite à l’afficher chez vous et sur vos blogs afin d’inspirer votre entourage et vos lecteurs.

 i3xg4baq dans Psychologie (72)

28 mai, 2012

L’Homme et l’Enfant ! …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 16:32

L'Homme et l'Enfant ! ... dans Textes à méditer (239) un-concurrent-tombe-dans-un-trou-de-boue_17714_w460

Un homme tomba dans un trou et se fit très mal.

- Un Cartésien se pencha et lui dit : « Vous n’êtes pas rationnel, vous auriez dû voir ce trou ».
- Un spiritualiste le vit et dit : « Vous avez dû commettre quelque péché ».
- Un scientifique calcula la profondeur du trou et la vitesse de chute.
- Un journaliste l’interviewa sur ses douleurs.
- Un yogi lui dit : « Ce trou est seulement dans ta tête, comme ta douleur ».
- Un médecin lui lança 2 comprimés d’aspirine.
- Une infirmière s’assit sur le bord et pleura avec lui.
- Un psychanalyste l’incita à trouver les raisons pour lesquelles ses parents le préparèrent à tomber dans le trou.
- Un thérapeute l’aida à se débarrasser de sa compulsion à tomber dans les trous.
- Une pratiquante de la pensée positive l’exhorta : « Quand on veut, on peut ! »
- Un optimiste lui dit : « Vous avez de la chance, vous auriez pu vous casser une jambe ».
- Un pessimiste ajouta : « Et ça risque d’empirer ».

Puis un enfant passa, et lui tendit la main…

14 janvier, 2012

La vie sourit aux battants …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 14:33

La vie sourit aux battants ... dans Textes à méditer (239) kit16_ban

Ceux qui gagnent prennent des risques. Comme tout le monde, ils craignent de se tromper, mais ils refusent de se laisser écraser par cette peur. Ceux qui gagnent n’abandonnent pas. Quand la vie est dure, ils s’accrochent en attendant que la roue tourne.
kit16_puce.jpg (2134 octets)
Ceux qui gagnent savent que plus d’un chemin leur est ouvert et ils ne redoutent pas de les emprunter. Ceux qui gagnent savent qu’ils ne sont pas infaillibles. Ils acceptent leurs faiblesses tout en tirant parti de leurs forces. Ceux qui gagnent tombent parfois, mais ils se relèvent aussitôt. Ils n’acceptent pas qu’une simple chute leur interdise de s’élever.
kit16_puce.jpg (2134 octets)
S’ils échouent parfois, ils n’invoquent pas le destin, ni la chance, d’ailleurs, s’ils réussissent. Ceux qui gagnent acceptent de prendre en main leur vie. Ceux qui gagnent ont des pensées positives et voient du bien en toutes choses. Du banal, ils savent toujours faire quelque chose d’extraordinaire.
kit16_puce.jpg (2134 octets)
Ceux qui gagnent croient dans le chemin qu’ils se sont choisi même s’il est ardu, même si les autres ne discernent pas bien ce chemin. Ceux qui gagnent sont patients. Ils savent qu’un travail n’a guère que la valeur de l’effort qu’il a coûté. Tu es de cette race-là, de ceux qui, comme toi, font de ce monde un monde meilleur à vivre.

Auteur : Inconnu

 

kit16_bar1.jpg (2876 octets)

22 juin, 2011

Les aptitudes sont ce que vous pouvez …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 12:47

fleurspissenlits.bmp

Les aptitudes sont ce que vous pouvez faire. La motivation détermine ce que vous faites. Votre attitude détermine votre degré de réussite.

[Lou Holtz]

concentrepenseespositives.jpg

 

20 janvier, 2011

Les couples heureux ont leurs secrets…

Classé dans : Psychologie (72) — coukie24 @ 13:04

Les couples heureux ont leurs secrets... dans Psychologie (72) 4284_0

Le secret des couples heureux, ce n’est pas d’éviter les conflits, ni même de chercher systématiquement à les résoudre. Des différends, même profonds peuvent exister toute la vie sans pourtant mettre en péril le bonheur, la survie, la durée d’un couple.. Alors, qu’est-ce qui explique la longévité conjugale heureuse ?

  • Comment fonctionnent les couples qui durent ?
  • La recette : se pencher sur tous vos plaisirs

Comment fonctionnent les couples qui durent ?

John Gottman et Nan Silver* ont étudié le fonctionnement psychologique de certains couples pour répondre à cette question.

Le résultat essentiel est le suivant : c’est le bonheur partagé, le plaisir d’être ensemble, bien plus que l’absence de conflit qui font durer un couple. On peut toute la vie se disputer systématiquement sur une belle mère trop envahissante, sans jamais rien résoudre, et pourtant, être heureux ensemble !

Ainsi, dans les couples heureux, on se donne mutuellement plus de plaisir. Le geste positif de l’un est récompensé par un geste positif de l’autre, à un sourire répond un autre sourire. Chaque action positive se voit récompensée par une attitude, un geste, un remerciement. Et cela crée une dynamique très bénéfique.

De cette façon, on peut dire que dans un couple, la quantité de positif est mise en balance avec la quantité de négatif. Si vous cultivez avec art le positif, l’amour, l’amitié, les sourires que vous échangez, si vous en avez en grande quantité, vous pourrez très facilement supporter des désaccords même importants. En revanche, si vous mettez très peu de positif dans votre relation, le moindre conflit va dégénérer gravement parce que vous n’avez pas de réserves de bonheur partagé pour y faire face.

La recette : se pencher sur tous vos plaisirs

Finalement, la recette est plutôt sympathique : plutôt que de chercher à résoudre les problèmes, si vous vous penchiez sur tous vos plaisirs ? Au lieu de vouloir limiter vos différends, si vous augmentiez votre ration de bonheur ? C’est une recette à la fois simple agréable et efficace !

* « Les couples heureux ont leurs secrets », Jean-Claude Lattès, Ed. Pocket, 2001.

Article publié par Dr Catherine Solano – médecin sexologue le 05/05/2004 – 01:00
Mis à jour par Dr Catherine Solano – médecin sexologue le 17/01/2011 – 11:38

24 août, 2010

Le rire, c’est bon pour la santé !

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 19:49

lerire2.bmp

Dommage que les Français rient de moins en moins – dix-neuf minutes par jour en 1939, six minutes en 1983, et une seulement en 2000 – car le rire a bien des vertus prouvées… et c’est du sérieux !

Le rire, c'est bon pour la santé !

Il a toutes les vertus !

Sur le plan physique

Le rire améliore la respiration, libère des endorphines cérébrales naturellement antalgiques, stimule l’immunité et coupe court au stress. Or le stress chronique fait le lit des maladies cardiovasculaires, des cancers et des décès prématurés. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’une étude américaine (Université du Maryland à Baltimore) ait montré que le rire n’avait pas son pareil pour prévenir la survenue des maladies cardiovasculaires. Cela s’explique par le fait que le rire est un bon antidote au stress, mais aussi parce qu’il réduit la tension artérielle.Et ses bénéfices ne s’arrêtent pas là : le rire serait également capable de renforcer notre système immunitaire et d’augmenter notre tolérance à la douleur, d’où l’intérêt d’associations comme « Le Rire Médecin » à l’hôpital, en particulier dans les services où les traitements sont les plus lourds. Dans ces conditions, il n’y a rien d’étonnant à ce que l’un des secrets des centenaires soit le fait d’avoir hérité d’une nature foncièrement optimiste : pour vivre vieux, rions gaiement !

Sur le plan psychologique

Avoir le rire facile et le sens de l’humour nous rendrait plus attirant. Car aux dires des psychologues, le rire donne du recul, mais limite notre agressivité, ce qui facilite notre intégration en société. Le rire se révèle donc un bon moyen de nouer des relations et d’échanger, si possible des pensées positives : à plusieurs, on s’entraide et on se soutient en cas de coup dur…

  Des endroits juste pour rire

Bien sûr, on peut rire à tout moment de la journée et dans des endroits très disparates. Mais pour nous aider à renouer avec cette bonne vieille pratique, des ateliers du rire sont apparus dans de nombreuses villes et de plus en plus de centres de thalassothérapie ou de thermes en proposent. Les gens stressés s’y rendent pour évacuer leurs tensions. C’est efficace et moins contraignant que les tranquillisants !Parmi les exercices proposés, tous suivent un seul objectif : nous aider à stimuler notre propre capacité à rire et à nous relaxer. Exemple : former un cercle et taper des mains en vocalisant au même rythme des  » oh oh oh  » et des  » ah ah ah « . Ou encore, lancer un ballon imaginaire déclencheur de rire chez celui qui l’attrape, etc. Il existe de nombreuses variantes, mais à partir du moment où les exercices provoquent esclaffements et détente générale, c’est gagné !

Le sens de l’humour, aussi !

lerire.jpg

Certains chercheurs ne manquent pas d’idées, comme Sven Svebak, un Norvégien qui étudie l’impact du sens de l’humour sur notre santé depuis plus de trente ans. Après avoir mesuré le sens de l’humour de quelque 53.500 Norvégiens qu’il a suivi pendant 7 ans (étude publiée dans L’international Journal of Psychiatry in Medicine), il en est arrivé à la conclusion qu’avoir un sens de l’humour amical (non agressif) diminuerait la mortalité d’au moins 20 %. A rappeler de toute urgence à nos politiques chargés de réduire le trou de la Sécurité sociale !

lerire1.jpg

Dr Philippe Presles
23/08/2010

15 janvier, 2010

Pensée positive …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 23:56

2hzgvrfh.jpg

La sérénité passe par la pensée positive
en tout lieu et en toute circonstance
.

22 janvier, 2009

Comment devenir plus optimiste en changeant votre vision du monde

Classé dans : Le Bonheur (153),Santé (166) — coukie24 @ 15:18

lartdubonheur.jpg

‘ La permanence du bonheur ‘, c’est l’expression qu’utilise Martin Seligman (1) pour qualifier une qualité essentielle à ses yeux, celle d’avoir confiance en l’avenir. Ce psychiatre américain travaille depuis des années sur la psychologie positive, ou l’art d’être heureux…

L’art d’être optimiste

Son constat est que les personnes réussissant le mieux leur vie sont aussi les plus optimistes. L’optimisme est constitué de plusieurs facettes très différentes dont l’une d’entre elles est la manière d’appréhender le monde.Certaines personnes, très optimistes, pensent que le monde est bon pour elles. Ainsi, quand elles rencontrent une difficulté, elles pensent intimement que cette difficulté est passagère.Maud voit ainsi un enseignant se mettre en colère envers elle. Et elle pense ‘ il a l’air de mauvaise humeur aujourd’hui, il a peut-être appris une mauvaise nouvelle… ‘. Fanny, dans la même situation, pense différemment : ‘ les enseignants sont tous dominateurs, forcément, ils ont le pouvoir, alors, ils en profitent ‘.Vous percevez immédiatement que leur vision du monde est différente.Si vous avez vu comme des millions de Français ‘ Bienvenue chez les ch’ti ‘, vous avez peut-être remarqué qu’un des employés de la poste exprime, alors que son nouveau chef venu du Sud est invivable au début : ‘ mais non, il a une bonne tête ‘ ; sous entendu ‘ c’est un brave type qui se sent momentanément mal ‘. Son collègue, lui, pense que leur travail va devenir un enfer puisque le nouveau patron est très désagréable. L’un est optimiste, l’autre est pessimiste.Changer son regard sur le monde…

Quel est l’intérêt de remarquer ces différences de réactions aux événements de la vie ? C’est que ces pensées façonnent notre humeur et notre énergie à aller vers nos buts, à réaliser nos rêves. Ainsi, plus vous êtes optimiste sur la vie, plus vous avez d’énergie, de plaisir… et de réussite.Or, il est possible de modifier une façon de penser négative. Non pas d’un seul coup de baguette magique, mais en repérant à l’intérieur de vous-même les réactions négatives généralisantes.Peu d’entre nous sont totalement pessimistes ou totalement optimistes. Vous pouvez être très optimiste au travail et pessimiste avec vos enfants, ou l’inverse…Alors, commencez par repérer dans quel domaine vous êtes le plus pessimiste. Observez vos réactions intérieures devant un obstacle, un problème. Si vous généralisez, si vous imaginez que la difficulté va durer toujours, c’est que vous pouvez améliorer votre dialogue intérieur et le rendre stimulant au lieu de vous laisser engluer par du pessimismeAinsi, lorsque, devant un petit problème, vous généralisez, cherchez à changer de registre, trouvez une pensée qui soit réaliste et cantonne ce problème à ce qu’il est.Si votre équipe de sport perd, au lieu de penser : ‘ on n’est vraiment pas bons ‘, dites-vous ‘ aujourd’hui, nous n’étions pas assez en forme ‘, ou bien, ‘ nous n’avons pas assez travaillé telle stratégie ‘… Vous sentez la différence ?

Si vous pensez ‘ cet enfant ne fera jamais rien à l’école ‘, c’est très différent de : ‘ il était extrêmement anxieux et c’est ça qui lui a fait rater son devoir sur table ‘…

Progressivement, vous pouvez parvenir à améliorer votre optimisme. Au début, c’est un travail de fourmi, mais vous en ressentez rapidement les bienfaits. Et de plus, votre entourage en profite aussi. Car si le pessimisme peut se révéler contagieux, l’optimisme aussi. Vous pouvez ainsi encourager votre entourage à laisser tomber les généralisations négatives et faire des émules pour que de plus en plus de personnes autour de vous soient aussi optimistes…

(1) : à lire, un livre de Martin Seligman : ‘ La force de l’optimisme ‘ chez Interéditions.
Dr Catherine Solano
19/01/2009

sourire0.gif

9 janvier, 2009

La pensée positive du jour :

Classé dans : Le Bonheur (153) — coukie24 @ 14:02

« LE VRAI BONHEUR NE DEPEND D’AUCUN ÊTRE, D’AUCUN OBJET EXTERIEUR. IL NE DEPEND QUE DE NOUS. »
dalai.jpg

Le Dalaï Lama (Gyatso Tenzin)
Chef suprême du Boudhisme tibétain,
né en 1935

8 décembre, 2008

La vie après la mort…

Classé dans : Spiritualité-Esotérisme (27) — coukie24 @ 11:05

La vie après la mort (conférence du Dr Charbonnier, A-Réa)

La vie après la mort... dans Spiritualité-Esotérisme (27) 123gifs033

Résumé de la conférence du 16 mai 2008, Angers, salle Daviers, association bleu azur.

Je vous rapporte dans les grandes lignes telle que cette conférence s’est déroulée. Conférence que j’ai trouvée d’autant plus percutante, qu’elle était menée par un grand médecin reconnu.

Dr Charbonnier: Anesthésiste- Réanimateur, dans une grande clinique de Toulouse. Ecrivain et conférencier.

“La vie après la mort, je n’y crois pas, je le sais , c’est une évidence “ JJ Charbonnier

 

C’est après avoir ressenti le souffle de vie d’un patient, décédant devant ses yeux, s’échapper du sommet de son crâne, et l’effleurer, que le Dr Charbonnier décide d’écrire son expérience et la témoigner, a partir de très nombreux témoignages de patients, d’infirmières, et de famille.

La mort est le quotidien du service de Réanimation.  (service où les décès répertoriés sont les plus nombreux). Et c’est ainsi que le Dr Charbonnier et son équipe sont au plus prêt de ce phénomène qui nous dépasse, et aujourd’hui si tabou.

Les EMI, expériences de mort imminente: Le patient est en état de mort clinique “transitoire”, son coeur ne bat plus, et il doit être réanimé. ( défibrillateur, adrénaline)

Témoignages de patients lors de EMI  recueillis par le Dr Charbonnier“j’ai senti que je sortais de mon corps, je me voyais allongé là en bas, avec tous ces médecins qui étaient autour de moi. J’étais léger et capable de traverser le mur et de voir le patient de la chambre voisine, je pensais à mes parents, et étais capable en un éclair de les rejoindre alors qu’ils habitaient à l’autre bout de la France. L’espace temps n’existait pas. J’étais capable de lire dans les pensées des médecins. “  “puis je m’élève encore, je vois une lumière, et m’approche vers elle, cette lumière est Amour inconditionnelle, elle m’envahit, et m’apaise, je suis si bien, je ne souffre plus.”  Certains patients font une rencontre spirituelle, dans un tunnel de lumière, d’un ange, d’un défunt, d’un guide, et qui lui suggère de retrouver son corps. ” c’est dur de revenir, car la lumière est si merveilleuse, qu’on a envie de tout abandonner, sa vie terrestre, ses êtres chers pour elle” Il y a une frontière, une fois dépassé il est impossible de revenir. D’autres patient décrivent qu’ils voient leur vie défiler (phénomène de rétrocognition), plus rarement d’autres vivent une précognition (de voir l’avenir défiler). Même certains parleraient d’omniscience (savoir absolu) dans la lumière. Le retour dans son corps est vécu comme désagréable.

Au retour, d’une EMI, les patients ont des difficultés à communiquer leur expériences, certains la cachent, d’autres la révèlent plusieurs années plus tard. Après une période de tristesse, d’avoir quitter cette lumière d’Amour, la plupart, reviennent transformés, changent de vie, de profession, et s’ouvrent à la spiritualité.

4% de la population générale ont vécu une NDE (near death experience) ou EMI.

1% d’EMI “négatives” ont été vécu. (non décrites lors de la conférence). Qui deviendraient positives, dans la transformation après l’expérience (changement de vie), et donc vécues comme un avertissement.

Des enfants auraient vécu des EMI également, qu’ils décriraient avec leurs mots d’enfant.

Les EMI des non voyants, de naissance, sont intéressantes, car leurs acuité visuelle, auditive, et olfactive, seraient décuplées lors de ces dernières, de part leur handicap.

Le 17 juin 2006 s’est déroulée une grande journée réunissant plusieurs scientifiques (6), dont le Dr Charbonnier, et un journaliste de france inter, au sujet des EMI. Des expériences, et des recherches se font dans le domaine, par stimulation du gyrus angulaire, dans le lobe temporal droit, reproduisant la sortie du corps éthérique du corps physique.

Les premières NDE ont été décrites par Raymond Moody. Mais bien avant, jusqu’à 4000 ans avant JC, Socrate, Euraclide, la Torah, la bible et d’autres ont décrits ces phénomènes de lumière, de corps éthérique, etc…

3 consensus:

1) Etat de conscience existe à l’arrêt du fonctionnement cérébral

2) Aucune explication scientifique, pour le moment

3) Etat de conscience possible en dehors des EMI (Meditation, transe, chamane, hypnose…)

La physique quantique a étudié que la Terre après une vitesse de 300 000km/h (je suis pas sûr des données mathématiques), il n’y aurait plus d’espace temps, et la terre ne serait plus qu’un trou noir, ne faisant que quelques mètres de diamètre.

D’ou l’existence d’une supraconscience accessible par la méditation (fonctionnant comme un émetteur-récepteur), et d’où la médumnité et la transcommunication.

Intérêt thérapeutique:

- Moins d’acharnement thérapeutique (limites de la loi Léonetti…)

- Moins d’acharnement affectif  (laisser partir son proche, ne pas le retenir, de peur d’être seul, égoïstement)

- Moins de souffrance liée au deuil, et à sa propre mort.

Hélas, cette médecine douce/alternative est attaquée par le loby pharmaceutique pour des raisons financières…

Ceux qui refusent cette “après-vie” , évoquent souvent : hallucinations, des explications données pour se rassurer (sur beaucoup de bouches), religion, folie…  Le dr Charbonnier explique pour ces derniers, il y a une dissonnance cognitive, c’est à dire que cette “après vie”, bouleverse leurs paradigmes (tout ce qu’ils ont appris depuis toujours, exemple: loi de la gravité, la terre est ronde, etc…). D’où pour se protéger, comme un système antivirus, ils disent que ça n’a jamais existé et que ça n’existe pas et parfois avec haine et scandale.

Rq personnelle :Comment pouvons nous parler d’hallucinations, quand on y réfléchit, les patients décrivent des faits qui se sont réellement déroulés alors qu’ils étaient inconscients, et en détails! Comment pouvaient ils les imaginer, ou les halluciner?

Quelques citations du Dr Charbonnier :

“il y a plus de preuve que l’après-vie existe que l’inverse“c’est du rationalisme”

Je parle pas de religion, qui est bien en retard, mais de spiritualité

“Tous vivent les mêmes EMI, quelques soient leur religion, culture, et philosophie de vie”

Des livres et DVD du Dr Charbonnier sont disponibles (références et les lieux de vente sur le site)

Site : http://jean-jacques.charbonier.fr/

http://www.dailymotion.com/video/k2PRTCBwamqmxrwXI8

http://www.dailymotion.com/video/x4tcg1

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux