DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Recherche : nelson mandela en prison

8 novembre, 2017

Apprivoiser les émotions positives …

Classé dans : Psychologie (72),Sentiments (132) — coukie24 @ 12:20

pardonner2.jpg

L’une des épreuves les plus douloureuses est d’être trahi, blessé physiquement ou émotionnellement. Nous réagissons le plus souvent en cherchant à éviter la personne source de ces souffrances ou à nous venger. Apprendre à pardonner permet d’éviter ces cercles vicieux, aux retombées négatives, et de retrouver notre liberté intérieur.

Bill Clinton a demandé un jour à Nelson Mandela comment il avait réussi à pardonner à ses geôliers. Il lui répondit :

« à ma sortie de prison, j’ai compris que si je continuais à haïr ces gens, cela équivaudrait à rester prisonnier. »

Pour retrouver paix et harmonie, identifiez un ressentiment ou une rancoeur encore présents en vous. Puis écrivez une lettre récapitulant vos peines et votre pardon, et lisez-la à haute voix. Quand vous vous sentez prêt, brûlez-la et sentez-vous libéré.

200405101958533

29 juin, 2013

Invictus : le poème préféré de Nelson Mandela

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 11:07

Invictus : le poème préféré de Nelson Mandela dans Poésies, Fables, contes, ... (171) 1308056343-300x87

Invictus signifie invincible. Il symbolise la résistance, la résilience face à l’adversité. Il fut l’une des sources d’inspiration de Nelson Mandela, enfermé pendant 27 ans à la prison de Robben Island. Chacune de ses lignes montre ce qu’il y a de meilleur dans l’homme confronté à ce qu’il y a de pire dans l’accomplissement de sa destinée.

nelson-mandela_in_prison-300x182 dans Poésies, Fables, contes, ... (171)

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

indexplume-encrier111

William Ernest Henley 

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux