DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Recherche : gif ame ouverte

19 juin, 2019

zn – Juin et l’Eté ! La joie de vivre …

Classé dans : — coukie24 @ 11:11

1468c675  

♥ Chez Coukie24 ♥

  zn - Juin et l'Eté ! La joie de vivre ... c1a56da4

joie été 

c19e02f8

59b7051e  


juin

      9819d88f 

Nuit de Juin

dsc03309_2-e1307784758564

L’été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte

La plaine verse au loin un parfum enivrant ;
Les yeux fermés, l’oreille aux rumeurs entrouverte,
On ne dort qu’à demi d’un sommeil transparent.

Les astres sont plus purs, l’ombre paraît meilleure ;
Un vague demi-jour teint le dôme éternel ;
Et l’aube douce et pâle, en attendant son heure,
Semble toute la nuit errer au bas du ciel.

Victor Hugo

Les rayons et les ombres

 4429

« Vivre, c’est se réveiller la nuit dans l’impatience du jour à venir,

c’est s’émerveiller de ce que le miracle quotidien se reproduise pour nous une fois encore, c’est avoir des insomnies de joie. »

 Paul-Emile Victor

dee81079  

61834876_priroda_015

Cultivons-notre-joie-de-vivre_imagePanoramique500_220

« La joie de vivre est une émotion contagieuse. »

 D. Wynot6a2962ab

« Etre capable de trouver sa joie dans la joie de l’autre : voilà le secret du bonheur. » 

Georges Bernanos

enfin-ete

foret_lumière-300x225

fetons-la-musique

Déesse de nos coeurs, Maîtresse des douceurs

Nul ne vit sans TOI, MUSIQUE tu es JOIE  !

Tes notes harmonieuses apaisent l’âme et enrichissent l’esprit…

Ne dit-on pas de toi que tu adoucis les moeurs et les soucis !

Vive l’Eté et la musique !

Le soleil, la nature au beau fixe, c’est magique !

Coukie24

e1202e11

« Il y a toujours de la joie dans la musique. »  

Yves Thériault

   58d268d2

0_e9053_a548859a_XL

« Celui qui chante va de la joie à la mélodie, celui qui entend, de la mélodie à la joie. »

e1202e11

 Rabindranàth Tagore - Extrait du A quatre voix

ecole

J’ai pioché un peu partout dans le net des images, gifs et des textes.
Si certaines sont à vous ou que le nom de l’auteur n’y figure pas, n’hésitez pas à me joindre ! si certaines images doivent obtenir une autorisation pour être publiées , faites moi le savoir, je retirerai aussitôt les images, car en aucun cas je ne veux nuire à qui que ce soit.
Bonne visite et contactez-moi en cas de problème.  

Merci 

mws5.gif

t5z5kzre

 

« La joie de vivre n’est pas un but, mais un devoir. » 

Louis Pauwels

019separatsouris.gif

« Parce que meurt un peu tous les jours ce qui fait notre joie de vivre, on ne doit pas en détacher d’avance son coeur. » 

Gabrielle Roy    

 445d1d96-300x225 4453  

f94a54b7

j-aime-l-ete

31 octobre, 2018

ze – Halloween

Classé dans : — coukie24 @ 1:44

jqgz4wfz.gif

halloween841lt5.gif

Fantôme. Signe extérieur évident dune frayeur interne.

[Ambrose Bierce]

chauvesourisan06.gif

bloggifhalloween.gif

chauvesourisan06.gif

Nos cauchemars, cest notre âme qui balaye devant sa porte.

Jacques Deval

 

halloweenvocation2.jpg

Histoire et origines d’Halloween

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Halloween ne vient pas des Etats-Unis. Son existence est beaucoup plus ancienne et la fête est née pas si loin de chez nous. Elle est en effet dérivée de la célébration de Samain (nom irlandais) ou Samonios (nom gaulois), créée par les Celtes. Cette fête religieuse, conduite par des druides, se tenait à la fin de l’automne (à la fin des récoltes) et marquait l’entrée dans une nouvelle année. En Irlande et en Gaule, on craignait cette nuit de Samain, durant laquelle des esprits maléfiques pouvaient sévir. Pour éviter cette présence « noire » et éloigner le danger, les habitants allumaient des feux en plein air. Cette nuit était aussi un « entre-temps » entre le monde des vivants et des morts. Les Celtes laissaient leurs portes ouvertes pour que les défunts de leurs familles puissent revenir pour quelques heures parmi les vivants.

Cette tradition s’est quelque peu éteinte avec l’arrivée des Romains en Gaule et du christianisme dans ces contrées, aux alentours du Ve siècle. Le pape Boniface IV déclara même en 610 que cette fête était païenne et décida de créer la Toussaint, fête de tous les saints. Célébrée à cette époque le 13 mai, la Toussaint changera de date au VIIIe siècle et sera fixée au 1er novembre. Certains historiens y voient clairement une référence à la fête celte de Samain, une volonté de christianiser la Samain. Une référence qui trouvera également un écho quand sera instituée au Xe siècle la fête des morts le 2 novembre, lendemain de la Toussaint.

Date 2016 et nom d’Halloween

En 2016, Halloween sera fêtée le lundi 31 octobre. Malgré la christianisation de la fête de fin octobre, des traditions populaires restent ancrées chez les Irlandais. Du coup, lorsque ceux-ci émigrent en masse vers les Etats-Unis au XIXe siècle pour fuir la famine, ils importent dans leurs bagages croyances et célébrations. De quoi faire renaître la fête d’Halloween. Et le nom même d’Halloween fait directement référence à la Toussaint. Il est dérivé de « All Hallows Eve » ou « All Hallows Even », soit la veille de la nuit sainte. Donc la veille du 1er novembre : le 31 octobre.

ze - Halloween  dans Généralités & Divers (152) 10175989
Une belle citrouille d’Halloween © pressmaster – Fotolia.com

Jack O’Lantern et la citrouille d’Halloween

Que serait Halloween sans ses citrouilles ? Et sans le personnage emblématique de Jack O’Lantern ? Celui-ci trouve aussi ses origines en Irlande. Dans un conte traditionnel, Jack, un maréchal-ferrant porté sur l’alcool, rencontre le diable dans un bar. Le malin lui réclame son âme mais Jack parvient à le piéger. S’en suivent d’autres défis lancés entre l’Irlandais et le diable. Lorsque Jack meurt, un 31 octobre, les portes du paradis lui restent fermées… tout comme celle de l’Enfer. Il est donc condamné à errer dans les ténèbres. Mais il obtient une dernière faveur de la part du Diable : un charbon ardent, pour éclairer sa route. Jack le place dans un navet creux, faisant office de lanterne. La légende veut que l’ivrogne irlandais, âme damnée, réapparaîsse tous les ans, le jour de sa mort, à Halloween. Le navet est donc l’ancêtre de la citrouille actuelle, dans laquelle on place une bougie, et qui se montre plus facile à sculpter.

2ckxc677 dans Généralités & Divers (152)

florahalloween-13891e2

halloweenblog.jpg

chandellean011.gif

813318c881.jpg

cerceuilan011.gif

unchateauimageplayer432324.jpg

booan011.gif

h2amongushaut23.jpg

booan021.gif

fantome.jpg

chandellean021.gif

 diapo225b987ce93529822a1ff5f0ddb94489.jpg

chandellean041.gif

creationsnumeriquescuisinerhalloweenvichyfrance11545388471075244.jpg

chatan011.gif

ambianceimageplayer432324.jpg

chauvesourisan021.gif

8 décembre, 2014

Le secret du Père Noël …

Le secret du Père Noël ... dans Noël et 1er de l An (83) Csecret

secretpnimg dans Poésies, Fables, contes, ... (171)

Vous êtes-vous jamais demandé qui est le Père Noël ?
Je suis sûr que le soir de Noël, lorsque vous êtes couché,
vous attendez avec impatience qu’il vous apporte des cadeaux.
Vous pensez à lui et vous vous poser beaucoup de questions.
Qui est ce fameux Père Noël ? Où habite-t-il ?
Comment est-il vraiment ?
Comment parvient-il à se poser sur un toit ?
Et comment peut-il descendre dans
une cheminée avec son énorme sac sur le dos?
Comment fait-il pour déposer des cadeaux dans les maisons
qui n’ont pas de cheminée ?
Personne ne connaît vraiment la réponse à toutes ces questions.
Le Père Noël n’aurait rien d’extraordinaire si on savait tout de lui…
D’ailleurs le Père Noël est un peu magicien, et la magie,
ça ne s’explique pas !
Mais je vais vous dire tout ce que je sais de lui :
comment il vit et comment il prépare les cadeaux des enfants.

secret1


Vous savez déjà à quoi ressemble le Père Noël.
Il est gros et gras, avec un visage rouge et souriant,
des yeux brillants et un air très gentil.
Il a une grande moustache et une longue barbe blanche.
Il porte un manteau, un pantalon et un bonnet de velours rouge,
bordés de fourrure blanche.

secret8


Le Père Noël habite à la montagne, dans les neiges éternelles.
Sa maison est perchée au-dessus d’une petite vallée ;
elle est bâtie en rondins de sapins, coupés par le Père Noël lui-même.
C’est une jolie maison avec un toit très pointu,
afin que la neige puisse glisser facilement,
lorsqu’elle fond, au printemps.
A gauche de la maison, il y a une grange
où habitent les rennes du Père Noël…
… et à droite, il y a une autre grange immense.
C’est là que le Père Noël fait ses réserves de jouets.
Si vous croyez que le Père Noël ne travaille qu’à Noël et qu’il a le temps
de s’amuser le reste de l’année, vous vous trompez !
Au mois de janvier, lui et ses rennes se mettent en vacances, c’est vrai !
Mais tous les autres mois de l’année, il faut préparer Noël.

secret2


Au début du mois de février, le Père Noël doit remplir sa grange de jouets neufs.
C’est une tâche longue et difficile.
Heureusement, le Père Noël se fait aider par tous ses amis de la vallée.
Chaque famille confectionne une série de jouets.
L’une fabrique des ours en peluche, l’autre des poupées,
une troisième des chevaux à bascule, une autre encore
des trains électriques… Et vous ne verrez jamais
d’aussi beaux jouets dans les magasins.
Le Père Noël va régulièrement surveiller la fabrication
dans les maisons où l’on travaille pour lui.
Le soir, en rentrant, il s’assied devant sa table, près du feu,
et il inscrit dans son grand livre le nombre de jouets terminés.

secret3

 

Au printemps naissent les bébés rennes.
Dès qu’ils sont solides sur leurs pattes,
le Père Noël les emmène dans une grande prairie.
Il installe des barrières de différentes hauteurs,
et il leur apprend à sauter, patiemment.
Lorsque les rennes savent sauter toutes les barrières,
et qu’ils savent aussi trotter, galoper, virevolter,
le Père Noël leur apprend à tirer son traîneau.
Ils y arrivent vite, heureusement, car il leur reste
à apprendre le plus difficile : voler !
Cela leur demande des mois de travail.

secret4

Puis, début novembre, le Père Noël choisit parmi les meilleurs rennes,
ceux qui l’accompagneront dans sa tournée.
Vers la mi-novembre, les amis du Père Noël
se mettent à lui fabriquer un traîneau neuf.
Le Père Noël profite du mois qui lui reste pour organiser son voyage de la nuit de Noël.
Vous savez qu’il commence sa tournée
au coucher du soleil, la veille de Noël,
et qu’il ne la terminera qu’à l’aube.

secret5


Toute la nuit, le Père Noël parcourt le monde
en distribuant des jouets chez tous les enfants.
Je ne peux pas vous dire comment il s’y prend
car cela doit rester secret…
Son voyage se termine juste à temps pour que les enfants,
en s’éveillant, trouvent des cadeaux au pied de leur sapin.
Pour eux, c’est le début d’une merveilleuse journée…

secret6


et pour le Père Noël, c’est le moment d’aller se coucher.
Lui et ses rennes sont si fatigués
qu’ils dorment toute la journée et toute la nuit suivante.

secret7


Mais au soir du 26 décembre, ils sont frais et dispos
pour fêter Noël à leur tour. Et si, par hasard,
vous passez dans la vallée cette nuit-là…
…vous verrez cheminer vers la maison du Père Noël
les torches lumineuses de tous ceux qui l’ont aidé.
Vous verrez la maison illuminée,
les grandes tables couvertes de bonnes choses à boire et à manger,
et tard dans la nuit, vous entendrez résonner les rires et les chants
des habitants de la vallée du Père Noël.

R E T O U R !

conte de Ann et Dennis Mallet
édition Deux Coqs d’Or

2 avril, 2014

Pourquoi les zèbres ont des rayures ?

Classé dans : Généralités & Divers (152) — coukie24 @ 10:59

zèbre

C’est pour échapper aux insectes !

SCIENCE – Camouflage contre les fauves, moyen de réguler la chaleur ou encore marqueur social au sein du troupeau, chacun avait son avis pour expliquer cette drôle de robe. La question fascinait les scientifiques depuis des années, et une équipe de chercheurs américains et australiens a enfin trouvé la réponse. Si le zèbre s’est paré d’aussi belles rayures, c’est en fait pour échapper à un ennemi minuscule, le taon.

À l’aide d’animations et modélisations sur ordinateur, des chercheurs de l’université de Queensland, en Australie, sont en effet arrivés à la conclusion que les bandes noires et blanches créaient une illusion d’optique lorsque les zèbres étaient en mouvement.

Comme les roues d’une voiture en mouvement

Grâce à leurs rayures espacées sur les flancs et leurs marques verticales plus rapprochées sur le dos et la nuque, les zèbres perturbent les possibles assaillants. Et ce, particulièrement quand ils sont regroupés en troupeau.

L’illusion optique qui fait effet dans leur cas est similaire à celui que l’on peut voir régulièrement sur les jantes de voitures en mouvements, quand les roues donnent soudain l’impression de tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (voir le gif ci-dessous), assure le Dr How.

zebra

http://musee-des-illusions.skynetblogs.be
« Nous estimons que cette illusion trompe les prédateurs sur la direction du mouvement du zèbre. Ce qui conduit les insectes à abandonner leur atterrissage ou les prédateurs à mal calculer le moment où il est le plus judicieux d’attaquer. »

Une découverte qui pourrait aussi s’appliquer à d’autres espèces arborant des motifs géométriques comme certains serpents ou poissons.

Grâce à des expériences sur différentes espèces d’équidés, l’équipe du biologiste californien Tim Caro -biologiste à l’Université de Californie- a donc réussi à montrer que la présence de rayures sur tout le corps d’un animal influençait l’activité des taons donc, mais aussi de la mouche tsé-tsé, deux dangers naturels pour le zèbre. Au fil des siècles l’animal s’est donc constitué une parade extrêmement efficace contre ses adversaire redouté de la savane. Pas bête la guêpe.

Grâce à ses rayures, le zèbre se prémunit contre les maladies véhiculées par les insectes et contre leurs attaques intempestives (un taon peut sucer jusqu’à un demi-litre de sang chez un gros mammifère en une journée seulement). Résultat : les chercheurs ont constaté que les chevaux domestiques étaient bien plus sujets aux attaques que leurs cousins sauvages.

Infos trouvées sur Le HuffPost 

2 novembre, 2013

La conférence des papillons …

Classé dans : Amour (119),Textes à méditer (239) — coukie24 @ 12:10

La conférence des papillons ... dans Amour (119) 2kn7xgug1

117602755092 dans Textes à méditer (239)

Les papillons un soir d’été voletant au hasard des brises rencontrèrent l’ombre nocturne d’une maison de pauvres gens.

Derrière la lucarne ouverte, ils aperçurent une bougie qui brûlait dans le noir profond.

0f776036

Ils s’émurent, s’éberluèrent. Ils n’avaient jamais vu qu’en songe de semblables lueurs perdues dans l’infini désert des nuits. Sur la branche basse d’un arbre ils s’assemblèrent, frémissants.
- Oh sa beauté ! se dirent-ils.
- Oh sa droiture, sa noblesse !
- C’est une larme de déesse !
- Une goutte de sang divin !
- Sentez-vous comme cette flamme nous appelle ? dit le plus vieux. C’est la lumière de l’amour. Nous l’avons vue, et désormais nous ne pourrons vivre sans elle. L’un d’entre nous doit l’approcher et ramener de ses nouvelles. Elle est notre rêve vivant.

L’un d’eux fut donc à la lucarne. Il se posa sur le rebord. La flamme eut un frisson menu. La pénombre alentour s’émut. Il s’effraya, revint en hâte, décrivit la chose aperçue. Le vieux soupira, il lui dit :
- Tu n’as pas approché la flamme. Que peux-tu savoir de sa vie, de ses passions, de ses désirs ? Rien. Tais-toi donc. Cesse de geindre.
On envoya un autre expert. Celui-là franchit bravement le seuil obscur de la lucarne, effleura la pointe du feu, poussa un cri de papillon, vira de bord, l’aile fumante, et s’en revint à la nuit fraîche en braillant qu’il s’était brûlé.
- Insuffisant, grogna le vieux. Nous voulons en savoir davantage.
Un troisième, ivre de passion, s’en fut sans qu’on le lui demande. Il entra, embrassa la flamme, s’embrasa, partit en fumée. On vit de loin ce compagnon un bref instant éblouir l’ombre.

- Lui seul sait ce qu’amour veut dire, murmura le vieux papillon. Il a eu, c’est incontestable, des nouvelles de son aimée.

117602712238

Henry Gougaud

6 septembre, 2013

Etrange témoignage …

Classé dans : Spiritualité-Esotérisme (27) — coukie24 @ 15:10

MON ÉTRANGE POUVOIR

Témoignage

Etrange témoignage ... dans Spiritualité-Esotérisme (27) sun


MON ÉTRANGE POUVOIR

J’ai peur, j’ai terriblement peur de mon pouvoir. Je n’ose plus penser, plus fixer quelqu’un que j’aime dans les yeux, plus toucher la main d’un ami.

Une punition injuste

Tout a commencé, à l’école, lorsque très jeune encore ma maîtresse me punit injustement devant toute la classe. Mes camarades en liesse riaient dans mon dos, me brocardaient joyeusement. La honte m’envahit et quelque chose se noua tout au fond de moi. Je jetai un regard pathétique sur l’institutrice debout devant le tableau noir qui la frappa comme une gifle. Je la sentis vaciller sous l’impact, une main appuyée sur le dossier de sa chaise, l’autre plaquée sur la poitrine.

Crise cardiaque

Le médecin appelé par la directrice diagnostiqua que Mademoiselle Martin était morte d’une crise cardiaque. Elle avait trente ans. Cet accident me troubla profondément, mais l’insouciance de l’adolescence aidant, je n’y pensais bientôt plus.

Une scène atroce

Trois ans plus tard, à la campagne, (je devais avoir dans les quinze ans), j’assistai avec mon frère à une scène atroce. Un horrible bonhomme, véritable sadique, était en train de martyriser son chien. Nous courûmes vers la brute et nous prîmes courageusement la défense du jeune animal que son maître venait de battre sans pitié et qu’il prétendait clouer vivant sur une porte, en punition de je ne sais quelle peccadille. Avant qu’il ne réussît à planter le premier clou dans une patte de l’animal je le foudroyai du regard, à bout portant, sentant une sorte de boule au creux de mon estomac.Le tortionnaire demeura quelques secondes le bras levé, brandissant son marteau, avant de retomber lourdement. L’homme vacilla ses yeux rivés aux miens, et tomba à mes pieds. Son chien, lui ayant déjà pardonné sa méchanceté, vint lécher ses mains et son visage, jappant douloureusement et nous montrant les crocs lorsque nous voulûmes nous approcher.Le médecin légiste conclut que l’homme était mort d’une embolie cérébrale. A la suite de cette affaire mon frère et moi dûmes témoigner devant un juge. Mais comme nous étions mineurs, on ne nous interrogea pas davantage.

En manoeuvres…

Plus tard, lors de mon service militaire que je fis dans les blindés, je me trouvai un jour en manoeuvres en Allemagne avec des camarades. Une centaine de chars et autres véhicules tout terrains, partagés entre rouges et bleus, s’affrontaient en un simulacre de bataille. Pris dans le feu de l’action nous oublions que si les obus et les missiles étaient chargés à blanc les chenilles des chars d’assaut étaient bien réelles et que les malheureux fantassins qui crapahutaient sous notre protection n’étaient pas à l’abri de leurs mailles d’acier. La bataille factice était acharnée et les officiers d’état-major qui l’observaient de loin, arbitrant les manoeuvres, se félicitaient de la combattivité de leurs troupes. Mais, dans le brouillard artificiel, sous les fumées des embrasements, ni rouges ni bleus ne respectaient plus la règle du jeu et les consignes draconiennes de sécurité.Or, lorsque tout à coup, depuis mon poste de mitrailleur, je vis dans une déchirure de la purée de pois qui recouvrait le champ de bataille un AMX « rouge » foncer sur une patrouille d’assaut bleue courant imprudemment entre les blindés, je sentis à nouveau cette boule d’angoisse au niveau du plexus.Dardant mon regard horrifié sur le monstre d’acier qui allait écraser les nôtres, défiant le mitrailleur adverse debout dans sa tourelle, j’éprouvai une sorte de joie mauvaise lorsque le tank dérapa dans un rugissement de ses moteurs, pivota sur lui-même et s’enflamma subitement comme une torche, épargnant in extremis les fantassins de notre groupe.

Volonté de puissance

A la suite de cet événement tragique qui fit grand bruit et déchaîna les médias, je commençai à me poser sérieusement des questions sur les quelques expériences similaires qui avaient jalonné ma vie.Je n’osais évidemment pas parler de ces aventures, mais, l’impunité aidant, je sentis naître en moi une sorte de volonté de puissance doublée d’un sentiment d’orgueil fou.
Je me mis à exercer secrètement, à tort et à travers, le pouvoir dont je croyais disposer. Je me mis à fixer tous ceux qui me déplaisaient ou me gênaient et enrageai de ce qu’il ne se passât plus jamais rien. J’avais perdu mon pouvoir.

Une obsession

C’était le bide le plus total. J’étais tellement sûr de mon pouvoir que c’en était devenu une obsession.
Une fois encore pourtant, quelque temps après mon mariage, au cours d’une de nos premières scènes de ménage, mon regard courroucé se posa sur ma belle-mère qui défendait sa fille avec une mauvaise foi acharnée. Je ressentis à nouveau dans ma poitrine cette angoisse douloureuse et je vis belle-maman choir inanimée sur la moquette, emportée par un infarctus. Ma femme hurla que j’étais un monstre, un assassin. La scène fut épouvantable. Nous ne nous réconciliâmes jamais et ce fut le divorce. Bouleversé, car j’aimais sincèrement ma femme et ne détestais pas sa mère au point de vouloir la tuer, je me demandais quelle puissance infernale m’habitait.

J’éliminai sans aucune préméditation

Je me mis à craindre toute nouvelle manifestation de mon pouvoir. Mais, mon caractère s’aigrissant, il m’arriva de plus en plus souvent de ressentir cette sourde angoisse, signal précurseur du dangeraux symptôme. J’éliminai ainsi, sans aucune préméditation, un automobiliste qui m’avait fait une queue de poisson, un patron de mauvaise foi et radin qui refusait de reconnaître mes mérites, un contrôleur des impôts qui me cherchait des pouilles, un rival qui braconnait sur mon terrain de chasse, un huissier venu me réclamer le paiement de dix contraventions contestées.Ce fut ce dernier décès qui alerta les autorités. Une information fut ouverte contre moi et le juge, creusant mon passé, découvrit une partie de la série suspecte de morts inexpliquées. Comme l’accident cardiaque de l’huissier n’avait eu d’autre témoin que moi, le juge réclama une autopsie. Le rapport du médecin légiste me fut plutôt favorable: un arrêt du coeur. Mais le parquet exigea une contre-expertise dont la conclusion fut moins catégorique: arrêt du coeur à la suite d’une peur, d’une émotion, d’une menace ou d’un danger.

Arrêté et interrogé…

Je fus arrêté, puis relâché après vingt-quatre heures d’interrogatoire non-stop, puis réentendu par le juge en présence de sa greffière. Et là encore, sans que j’eusse esquissé un geste ou proféré une parole menaçante, je sentis la petite boule tenailler mon plexus. Comme les autres fois, par la seule faute de mon regard, le juge tomba foudroyé par une apoplexie.

Mis au secret

Le nouveau juge nommé par le parquet pour reprendre le dossier de son collègue décédé se vit également confier cette nouvelle affaire. Incarcéré à Fleury-Mérogis, au secret dans une cellule spéciale, je vis depuis des mois, inquiet de l’issue de mon procès. Je n’ai aucune confiance dans la justice. Je n’ose plus regarder dans les yeux les matons ou les magistrats qui m’interrogent de peur d’aggraver mon cas par un nouvel « accident ».Un jour pourtant, bien que je sois athée, j’ai accepté la visite d’un prêtre qui venait assister les prisonniers. C’était un vieil abbé compréhensif, d’une bonté incroyable qui m’inspira tout de suite confiance. Le premier jour nous parlâmes de tout et de rien et il ne m’assaillit pas de morale ou de bondieuseries. Il revint une seconde fois, puis une troisième.

Je finis par tout lui avouer

Je finis par tout lui avouer, depuis le début et il m’écouta jusqu’au bout sans m’interrompre une seule fois. Il ne me fit aucun reproche, ne me prescrivit pas de pénitence. Il me demanda presque humblement si j’accepterais sa bénédiction.J’acquiésçai en haussant les épaules et détournai les yeux pour ne pas le gêner. Il marmonna quelques phrases en latin que je ne compris pas et dessina de son doigt le signe de croix sur mon front. Cela ne me fit ni chaud ni froid. Dès qu’il fut parti je regrettai ma confession. Mais l’Abbé Anselme revint, m’apportant des fruits, une Bible et quelques livres. Il revint chaque semaine.

Depuis, j’ai peur…

N’ayant jamais beaucoup lu c’est avec méfiance que j’ouvris les livres qu’il m’avait apportés. Je feuilletai la Bible sans grand intérêt. Mais un petit opuscule écrit par un prêtre, traitant de différents cas de possession, de magie noire et d’exorcisme m’intéressa.
Je le lus et le relus, m’identifiant peu à peu à l’un des « possédés » décrit dans le livre. Depuis j’ai peur, j’interdis ma cellule au prêtre et à tout autre visiteur, car je sens désormais en permanence, au fond de moi, la boule d’angoisse qui provoqua tous mes malheurs. J’ai peur de mon pouvoir maléfique. Une peur atroce, incompréhensible!
Je vous écris cette lettre sachant qu’elle sera lue par les matons, communiquée au juge, peut-être même retenue contre moi. Mais je vous jure que tout cela est vrai, que je l’ai ressenti comme cela. Je me sens possédé par une force, une puissance étrangère et foncièrement mauvaise! J’ai même peur de « tuer » sans le vouloir le bon père Anselme s’il revient me voir dans ma cellule!Adieu! Je demande pardon à tous ceux à qui j’ai porté préjudice sans le vouloir. Je connais maintenant la solution… 

Jean B.

Fleury-Mérogis


(N.D.L.R) Nous avons pris contact avec l’avocat de Jean B. avant de publier sa lettre. Mais nous avons appris que son client était décédé dans sa cellule. Après enquête et autopsie, le juge aurait conclu à un arrêt du coeur. Nous avons retrouvé le gardien de prison qui découvrit le corps de Jean B. dans sa cellule. Notre reporter a pu l’interroger hors de la centrale et sans témoin sur les dernières heures que vécut le prisonnier. Son récit est troublant. D’après lui son « client » serait mort peu après qu’il lui ait apporté un miroir, objet strictement prohibé, mais dont il n’eut pas le coeur de lui refuser l’usage. Il avoua avoir retrouvé la glace intacte, Jean B. la tenant encore dans la main gauche. Pour éviter un blâme, le gardien l’aurait discrètement reprise avant d’alerter le chef de division et la direction.

yinanim2 dans Spiritualité-Esotérisme (27)

Trouvé http://www.science-et-magie.com/ESOTERISME/pouvetrange.htm

 

3 avril, 2012

La réponse à vos questions… de quoi vous distraire !

Classé dans : Anecdotes, expressions ou chroniques (41) — coukie24 @ 20:13

Une liste à garder pour avoir réponse à tout ! C’est vraiment génial …. !

 Cliquez sur la ligne désirée pour avoir la réponse à vos questions :

 La réponse à vos questions... de quoi vous distraire ! dans Anecdotes, expressions ou chroniques (41) 3064510731_1_5_orvs1bVY

> > > Pourquoi un ‘croque-mort’ s’appelle ainsi ?
> > > Pourquoi les femmes ne peuvent-elles pas se mettre du mascara bouche fermée ?
> > > Pourquoi le piment pique-t-il ?
> > > Pourquoi a-t-on le vertige ?
> > > Pourquoi la tour de Pise penche ?
> > > Pourquoi l’effaceur efface ?
> > > Pourquoi dit-on  »avoir voix au chapitre » ?
> > > Pourquoi gave t-on les oies et les canards ?
> > > Pourquoi le renard est-il appelé Goupil ?
> > > Pourquoi dit-on  »faire la belle » ?
> > > Pourquoi doit-on laisser les vitres de voiture ouvertes dans le tunnel sous la Manche ?
> > > Pourquoi le bébé pleure à sa naissance ?
> > > Pourquoi parle t-on des subprimes ?
> > > Pourquoi le hot-dog porte t-il ce nom ?
> > > Pourquoi les serpents tirent t-il constamment la langue ?
> > > Pourquoi un chuchotement peut-il être audible, loin, même dans un brouhaha ?
> > > Pourquoi le jus de certains végétaux peut-il changer de couleur?
> > > Pourquoi le savon nettoie t-il la graisse et la saleté ?
> > > Pourquoi l’échographe voit-elle les organes cachés?
> > > Pourquoi l’hygiène corporelle n’a pas toujours été pareille au cours des siècles ?
> > > Pourquoi y a t-il de la foudre pendant un orage ?
> > > Pourquoi utilise t-on des agences de notations ?
> > > Pourquoi peut-on marcher nu-pieds sur des braises ardentes sans se brûler ?
> > > Pourquoi le maïs éclate t-il en chauffant ?
> > > Pourquoi les fleurs coupées fanent-elles ?
> > > Pourquoi d’après la légende les pandas ont-ils des taches noires ?
> > > Pourquoi le brouillard givrant ne contient-il généralement pas de glace ?
> > > Pourquoi les ondes micro-ondes chauffent-elles les aliments et pas l’assiette ?
> > > Pourquoi l’arobas est-il utilisé ?
> > > Pourquoi Ravaillac a t-il assassiné Henri IV ?
> > > Pourquoi dit-on  »rester en rade » ?
> > > Pourquoi les insectes sont-ils attirés par la lumière la nuit ?
> > > Pourquoi, bien que carnivore, le panda géant se nourrit-il de végétaux ?
> > > Pourquoi le théorème des gendarmes porte t-il ce nom ?
> > > Pourquoi le chocolat est-il dangereux pour certains animaux de compagnie ?
> > > Pourquoi certains liquides deviennent-ils solides sous la pression ?
> > > Pourquoi le tabac se nomme t-il ainsi ?
> > > Pourquoi dit-on  »être au septième ciel » ?
> > > Pourquoi un liquide incolore peut-il se teinter en le secouant ?
> > > Pourquoi Henri Fabre est-il connu ?
> > > Pourquoi dit-on  »faire la barbe à quelqu’un » ?
> > > Pourquoi les vols d’oiseaux migrateurs se mettent-ils en V ?
> > > Pourquoi la mer Méditerranée porte t-elle ce nom ?
> > > Pourquoi parle t-on de catalyse ?
> > > Pourquoi la nacre a t-elle un aspect irisé ?
> > > Pourquoi parle t-on d’effet papillon ?
> > > Pourquoi la grenouille se nomme t-elle ainsi ?
> > > Pourquoi les verres font-ils de la musique ?
> > > Pourquoi les personnes de confession musulmane mangent-elles  »halal » ?
> > > Pourquoi l’explosion nucléaire forme-t-elle un champignon ?
> > > Pourquoi est-il dangereux de fabriquer soi-même son savon ?
> > > Pourquoi les fesses serviront-elles bientôt d’antivol ?
> > > Pourquoi dit-on  »il ne faut jamais dire : fontaine, je ne boirai pas de ton eau » ?
> > > Pourquoi l’escargot sort-il quand il pleut ?
> > > Pourquoi la fête d’halloween se nomme t-elle ainsi ?
> > > Pourquoi Henry John Heinz est-il connu ?
> > > Pourquoi dit-on  »être sur la paille » ?
> > > Pourquoi le désert de sable avance t-il sans arrêt ?
> > > Pourquoi y a t-il des oasis dans les déserts ?
> > >
Pourquoi la matière imperméable est-elle apparue ?

> > > Pourquoi les espèces ne se mélangent-elles pas ?
> > > Pourquoi parle t-on de pluies d’oiseaux ?
> > > Pourquoi dit-on « vieux comme Hérode » ?
> > > Pourquoi n’est-il pas possible de se noyer dans des sables mouvants ?
> > > Pourquoi les agences de notations ont-elles été contestées ?
> > > Pourquoi les hommes et garçons juifs portent-ils la Kippah ?
> > > Pourquoi l’art français a t-il supplanté l’art roman ?
> > > Pourquoi fumer est-il dangereux ?
> > > Pourquoi se voit-on dans un miroir ?
> > > Pourquoi ne peut-on pas diviser par zéro ?
> > > Pourquoi dit-on que le café au lait est un poison ?
> > > Pourquoi le  »triple A » est-il si important pour un pays ?
> > > Pourquoi constate t-on des ambiguïtés entre zoologie et botanique ?
> > > Pourquoi faut-il éviter les coups de chaleur ?
> > > Pourquoi dit-on  »et tout le tremblement » ?
> > > Pourquoi certaines ampoules électriques ne chauffent-elles pas ?
> > > Pourquoi capter la foudre est une fausse bonne idée ?
> > > Pourquoi le drapeau du Botswana est-il bleu rayé d’une bande noire ?
> > > Pourquoi le capitaine doit-il être le dernier à abandonner le navire ?
> > > Pourquoi les jardins d’enfants sont-ils importants ?
> > > Pourquoi dit-on  »rendre son tablier » ?
> > > Pourquoi les juifs célèbrent t-ils la Paque ?
> > > Pourquoi dit-on  »avoir une épée de Damoclès » ?
> > > Pourquoi y a-t-il de l’orage ?
> > > Pourquoi construit-on des barrages ?
> > > Pourquoi le carrelage est-il plus froid que le parquet ?
> > > Pourquoi Pluton n’est-elle plus une planète ?
> > > Pourquoi les manches de costumes ont des boutons ?
> > > Pourquoi dit-on  »avoir un nom à coucher dehors » ?
> > > Pourquoi dit-on  »en voiture Simone » ?
> > > Pourquoi rêve-t-on ?
> > > Pourquoi dit-on ‘bâbord’ et ‘tribord’ ?
> > > Pourquoi les tomates sont-elles des fruits et pas des légumes ?
> > > Pourquoi les abeilles meurent-elles après avoir piqué ?
> > > Pourquoi dit-on  »merde » à quelqu’un avant un examen ?
> > > Pourquoi le rat est-il considéré comme animal nuisible ?
> > > Pourquoi Do Ré Mi Fa Sol La Si Do ?
> > > Pourquoi les peintures rupestres de la préhistoire ont-elles tenu si longtemps ?
> > > Pourquoi si on touche un papillon, il ne peut plus voler ?
> > > Pourquoi dit-on  »mort aux vaches » ?
> > > Pourquoi dit-on  »a gogo » ?
> > > Pourquoi le Botox traite t-il les rides du visage ?
> > > Pourquoi attribue-t-on le chiffre 666 au diable ?
> > > Pourquoi les silencieux bloquent-ils le son des pistolets ?
> > > Pourquoi dit-on  »à vos souhaits » lorsqu’on éternue ?
> > > Pourquoi la majorité des gens portent-ils leur montre au poignet gauche ?
> > > Pourquoi dit-on draconien ?
> > > Pourquoi les tortues portent-elles des carapaces ?
> > > Pourquoi les trous noirs ?
> > > Pourquoi le ballon de rugby est-il ovale ?
> > > Pourquoi soupire-t-on ?
> > > Pourquoi l’oignon nous fait-il pleurer ?
> > > Pourquoi n’avons nous pas de souvenir avant nos 3 ans ?
> > > Pourquoi le Groenland a t-il été baptisé ainsi ?
> > > Pourquoi nos os craquent-ils ?
> > > Pourquoi les cheveux roux sont ils plus rares que les blonds ou les bruns ?
> > > Pourquoi flotte-t-on mieux dans l’eau salée ?
> > > Pourquoi les vêtements perdent leurs couleurs au soleil ?
> > > Pourquoi dit-on  »la mer à boire » ?
> > > Pourquoi peut-on faire de l’engrais en appartement ?
> > > Pourquoi y a t-il des impôts aujourd’hui ?
> > > Pourquoi Internet ?
> > > Pourquoi compte-t-on en ‘années-lumière’ ?
> > > Pourquoi le mélange Coca-Mentos est-il explosif ?
> > > Pourquoi a-t-on une meilleure réception lorsqu’on touche l’antenne d’une radio ?
> > > Pourquoi souvent les chiens et les chats ne s’entendent-ils pas ?
> > > Pourquoi les chats retombent-ils toujours sur leurs pattes ?
> > > Pourquoi dit-on ‘allô’ quand on répond au téléphone ?
> > > Pourquoi les dinosaures ont-ils disparu ?
> > > Pourquoi est-ce qu’il pleut ?
> > > Pourquoi ne faut-il pas montrer les gens du doigt ?
> > > Pourquoi Pekin s’appelle aussi Beijing ?
> > > Pourquoi parle t-on de portion congrue ?
> > > Pourquoi dit-on  »bouc émissaire » ?
> > > Pourquoi la Terre est ronde ?
> > > Pourquoi dit-on que le chat a 9 vies ?
> > > Pourquoi dit-on ‘au temps pour moi’ ?
> > > Pourquoi y a-t-il treize rayures sur le drapeau américain ?
> > > Pourquoi les bouteilles de vins font-elles 75cl et pas un litre ?
> > > Pourquoi a t-on un nez ?
> > > Pourquoi est-il possible de mouler le sable ?
> > > Pourquoi la mer est-elle salée ?
> > > Pourquoi les chevaux dorment-ils debout ?
> > > Pourquoi rougit-on ?
> > > Pourquoi les poissons peuvent-ils respirer sous l’eau ?
> > > Pourquoi les animaux ne parlent-ils pas alors qu’ils ont des cordes vocales ?
> > > Pourquoi le Soleil est-il jaune ?
> > > Pourquoi les Animaux ont-ils toujours les dents blanches ?
> > > Pourquoi le GPS a t-il été inventé ?
> > > Pourquoi Mars est-elle appelée  »la planète rouge » ?
> > > Pourquoi les Chinois mangent-ils avec des baguettes ?
> > > Pourquoi le sang est-il rouge ?
> > > Pourquoi l’espace est-il silencieux ?
> > > Pourquoi a-t-on le hoquet ?
> > > Pourquoi l’hymne national français s’appelle « La Marseillaise » ?
> > > Pourquoi l’eau n-a-t’elle pas de goût ?
> > > Pourquoi écrit-on « Cedex » dans certaines adresses ?
> > > Pourquoi la céramique est-elle si dure à percer alors qu’elle est cassante ?
> > > Pourquoi doit-on s’éloigner du quai lorsqu’un train arrive ?
> > > Pourquoi le drapeau algérien est-il vert et blanc avec un croissant et une étoile ?
> > > Pourquoi connait-on le chewing-gum ?
> > > Pourquoi utilise t-on la grêle virtuelle ?
> > > Pourquoi le ciel est bleu ?
> > > Pourquoi certaines planètes ont des anneaux et d’autres non ?
> > > Pourquoi n’y a-t-il pas d’atmosphère sur la Lune ?
> > > Pourquoi dit on « au fur et à mesure » ?
> > > Pourquoi le orange est la couleur des Pays-bas sans être sur leur drapeau ?
> > > Pourquoi la lanière d’un fouet claque-t-elle dans l’air ?
> > > Pourquoi dit-on  »point barre » ?
> > > Pourquoi appelle-t-on le 18ème siècle le siècle des Lumières ?
> > > Pourquoi dit-on » faire du lèche-vitrine » ?
> > > Pourquoi parle t-on un peu partout d’avatar ?
> > > Pourquoi les chats ronronnent-ils ?
> > > Pourquoi le mur de Berlin a-t-il été construit puis détruit ?
> > > Pourquoi a-t-on construit des châteaux-forts au Moyen-âge ?
> > > Pourquoi éternue-t-on ?
> > > Pourquoi le chateau de Versailles a-t-il été construit ?
> > > Pourquoi certains animaux hibernent-ils ?
> > > Pourquoi les oiseaux ne s’électrocutent-ils pas sur les lignes électriques ?
> > > Pourquoi boire de la bière donne autant envie d’uriner ?
> > > Pourquoi le funiculaire a t-il une façon particulière de fonctionner ?
> > > Pourquoi dit-on  »chanter pouilles » ?
> > > Pourquoi l’océan est-il bleu ?
> > > Pourquoi les pigeons balancent-ils leur cou en marchant ?
> > > Pourquoi les tropiques du Cancer et du Capricorne s’appellent ainsi ?
> > > Pourquoi certains oiseaux migrent-ils ?
> > > Pourquoi avons-nous des impressions de déja vu ?
> > > Pourquoi fait-on des blagues sur les blondes ?
> > > Pourquoi le chiffre 7 porte-t-il bonheur ?
> > > Pourquoi ne peut-on pas éteindre un feu avec de l’eau salée ?
> > > Pourquoi y a-t-il un écran de veille sur les ordinateurs ?
> > > Pourquoi la reine fourmi a-t-elle des ailes ?
> > > Pourquoi la neige est-elle blanche ?
> > > Pourquoi ‘soixante-dix’, ‘quatre-vingts’, ‘quatre-vingt-dix’ ?
> > > Pourquoi y a-t-il de l’écho ?
> > > Pourquoi y a-t-il des fortifications autour de la ville de Québec ?
> > > Pourquoi les feux tricolores sont-ils rouges, orange et verts ?
> > > Pourquoi les lumières semblent-elles scintiller la nuit ?
> > > Pourquoi 4 pays sont-ils rassemblés dans le Royaume-Uni ?
> > > Pourquoi a-t-on des tâches de naissance ?
> > > Pourquoi un appartement est nommé  »T3 » ou  »F3 » ?
> > > Pourquoi le baba au rhum se nomme t-il ainsi ?
> > > Pourquoi dit-on  »faire l’âne pour avoir du son » ?
> > > Pourquoi les petits chats jouent-ils avec des pelotes de laine ?
> > > Pourquoi dit-on  »avoir le diable dans sa bourse » ?
> > > Pourquoi l’Amérique s’appelle-t-elle ainsi ?
> > > Pourquoi la base de lancement française est-elle à Kourou ?
> > > Pourquoi les chats ont-ils des moustaches ?
> > > Pourquoi la muraille de Chine a-t-elle été construite ?
> > > Pourquoi y a-t-il de l’eau sur Terre ?
> > > Pourquoi le chiffre 4 des montres s’écrit-il IIII et non IV ?
> > > Pourquoi les navires en acier flottent-ils ?
> > > Pourquoi dit-on ‘avoir une mémoire d’éléphant’ ?
> > > Pourquoi les personnages de dessins animés n’ont que 4 doigts ?
> > > Pourquoi n’y a-t-il pas de mouches l’hiver ?
> > > Pourquoi l’eau éteint-elle le feu ?
> > > Pourquoi l’emblème de la France est le coq ?
> > > Pourquoi les flamants roses sont-ils roses ?
> > > Pourquoi les moustiques sont-ils plus attirés par certaines peaux ?
> > > Pourquoi Louis XIV était-il le ‘Roi-Soleil’ ?
> > > Pourquoi la colle ne colle-t-elle pas à l’intérieur de la bouteille ?
> > > Pourquoi dit-on
> > > Pourquoi dit-on  »un déjeuner de soleil » ?
> > > Pourquoi les bébés sont immunisés de certaines maladies à leur naissance ?
> > > Pourquoi dit-on ‘O.K.’ ?
> > > Pourquoi a-t-on les yeux rouges sur les photos ?
> > > Pourquoi les aurores boréales ?
> > > Pourquoi y-a-t-il des étoiles filantes ?
> > > Pourquoi certaines planètes ont des noms de dieux Romains ?
> > > Pourquoi souhaite-t-on une bonne fête à quelqu’un la veille ?
> > > Pourquoi appelle-t-on Paris ‘Paname’ ?
> > > Pourquoi les chats voient-ils la nuit ?
> > > Pourquoi perd-on le goût quand on se bouche le nez ?
> > > Pourquoi la ville de Troie n’existe-t-elle plus de nos jours ?
> > > Pourquoi les animaux n’ont pas de nombril ?
> > > Pourquoi y a t-il plus d’étoiles filantes en aout ?
> > > Pourquoi l’acide dissout-il la matière ?
> > > Pourquoi le Sphinx a t-il le nez cassé ?
> > > Pourquoi les pantalons ont une petite poche dans le haut de la poche de droite ?
> > > Pourquoi les vrais jumeaux ont-ils le même ADN et pas les mêmes empreintes ?
> > > Pourquoi les grands couturiers aiment-il utiliser la dentelle de Calais ?

25 février, 2010

Plus je te veux, plus je te perds …

sablemain.gif

Plus je te veux, plus je te perds…

Il était une fois une jeune femme. Elle se trouvait près de sa mère la veille de son mariage et regardait le soleil qui, au-delà de la plage, se couchait dans l’immensité de la mer.

Elle s’adressa à sa mère et l’interrogea : « Maman, papa t’aime beaucoup et t’est toujours resté fidèle. Que dois-je faire pour que mon mari continue à m’aimer de plus en plus ? »

La mère se tut et réfléchit un instant, puis elle s’agenouilla et remplit de sable chacune de ses mains. Elle s’avança ainsi vers sa fille.

Sans dire un seul mot, elle serra les doigts d’une main de plus en plus forte sur le sable qu’elle contenait. Le sable s’en échappa. Plus elle serrait son poing, plus le sable s’en écoulait, et quand elle ouvrit finalement sa main, seuls quelques grains de sable mouillés collaient encore à sa paume.
Mais la mère avait gardé son autre main ouverte comme une petite écuelle. Les grains de sable y restaient bien blottis et scintillaient toujours plus fort sous les rayons du soleil couchant.« Voici ma réponse », dit la mère doucement.

— Robert Henckes
« Aimez-vous l’un l’autre mais ne faites pas de l’amour un carcan.
Qu’il soit plutôt mer mouvante entre les rives de vos âmes. »
Khalil Gibran

19 septembre, 2009

Les beautés de la Dordogne-Périgord …

Classé dans : Culture Générale (21),Voyages (60) — coukie24 @ 18:49

Le Périgord

et ses 4 Couleurs

Le Périgord est sans aucun doute l’un des départements Français recensant le plus grand nombre de richesses : Châteaux, Abbayes, Bastides, Prieurés, Gisements et Sites Troglodytiques, Grottes et Gouffres, Jardins, Musées et parcs à Thèmes, une multitude de raisons de séjourner dans la région à découvrir.

Le Périgord Blanc : Autour de Périgueux et de la vallée de l’Isle…

Le Périgord Noir : Sarlat, la principale concentration de sites et Châteaux, les forêts, la vallée de la Vézère et de la Dordogne.

Le Périgord Vert : le Périgord verdoyant de Nontron à Excideuil, le parc naturel régional Périgord, Limousin, Brantôme, le val de Dronne…

Le Périgord Pourpre : Bergerac et son vignoble, Le sud Dordogne et son « pays des Bastides »..

commarque Le Périgord est un pays
Un beau pays. Tout le reste n’est que poésie, ou littérature qui touche parfois au génie. N’est pas Etienne La Boétie ou Michel de Montaigne qui veut.
Le Périgord sait que ses paysages, ses produits doivent tout à une touche du Créateur un peu plus légère qu’ailleurs.
Le Périgord a du succès Même largement occupé les mois d’été, il reste de la place pour des couchers de soleil sur les pierres ocres, pour des après-midi à écouter chanter la brise dans les feuilles des peupliers, les pieds dans l’onde claire, et pour des promenades à pied, à cheval ou en vélo sous les châtaigniers.
Ces moments là sauront, mieux que personne, vous conter ce pays multiple.
dordogne-roque-gageac-photo-big
sarlat-diamant-perigord-quel-site-francais-aimeriez-voir-inscrit-par-unesco-patrimoine-mondial_181084 les-cuisses-de-canard-confites-du-perigord
Le Périgord est un sanctuaire
Il a su préserver des valeurs essentielles. On y retrouve des parfums qui réveillent les plus beaux souvenirs, des paysages semblables à des rêves d’enfants, des grottes qui enfantèrent une partie de l’humanité. De temps en temps, il est agréable de faire provision de certitudes et de douceurs en ce monde. Les rivières, les châteaux, l’air pur et les mets de qualité vous seront donnés en plus.
truffes1 bloc-de-foie-gras-de-canard-aux-truffes-du-perigord-130g
Au fil des pages qui vont suivre, vous aurez peut-être du mal à savoir où aller, comment respirer ce pays. Laissez-vous guider par votre intuition. Il n’existe en face de soi que ce que nous sommes nous-mêmes.
marqueyssac_bastionetchateau Avec un gîte pour dormir, il y a, chaque jour, de nouvelles découvertes dans ces Périgord qui s’offrent doucement aux visiteurs. Des étangs et des forêts du Nontronnais, en passant par les routes des vins du Bergeracois et les chemins du Sarladais : il faut du temps pour tout découvrir.Château_de_Beynac_(Dordogne)
Et si les trop grandes chaleurs de l’été vous lassent, les automnes et les printemps sont des moments superbes pour se glisser dans le silence des ruelles sarladaises, ou entre les murs épais des châteaux. Les saisons s’étirent lentement et, de Pâques à Toussaint, la palette des couleurs du Grand Peintre de là-haut, est une raison suffisante pour s’arrêter ici. Et même l’hiver, si triste parfois, prend ici, au coin du feu, blotti dans une vaste cheminée périgourdine, des allures de temple où le temps semble suspendu. Ouvrez donc les pages du temps, pour méditer ou rêver, pour flâner ou observer et… pour aimer… tout simplement.

 

newanim.gif

France, Dordogne, Les Milandes, Chateau

 

panorama_monbazillac

1299-0w300h300__Chateau_Borderie_Monbazillac_Chateau_Borderie

Château de Monbazillac
Château-de-Monbazillac


La Perle du Périgord Pourpre
Monument historique classé du XVIème siècle,
à 5 minutes de Bergerac

20116224  Bâti au milieu du XVIème siècle sur la colline surplombant l’agréable vallée de Bergerac, le Château de Monbazillac est le fruit d’une harmonieuse rencontre entre l’architecture militaire médiévale et les premières élégances de la Renaissance. Au cours de la visite, vous découvrirez le Musée de la Vigne et du Vin, du Meuble Périgordin, de l’Histoire du Protestantisme et des Mille et Un Châteaux du Périgord.
Le château est ouvert à la visite de mi-février à mi-janvier (horaires variables selon la saison). Réservation nécessaire pour les groupes. Visite libre ou guidée en plusieurs langues. Durée de la visite : environ 45 minutes, suivie d’une dégustation gratuite du célèbre vin de Monbazillac au Pavillon d’Accueil. Parc ombragé de 5 hectares. Restaurant gastronomique.

rdc-2

Château de Puyguilhem
chateau-de-puyguilhem-dordogne_a

A Villars près de Brantôme,
classé Monument Historique

puyguilhem
Le château, d’époque Première Renaissance (début du XVIème), est digne des plus belles résidences du Val de Loire au temps de François Ier.
Une grande harmonie des volumes le caractérise, comme en témoignent notamment le corps de logis principal flanqué de tours et tourelles aux formes variées et la façade percée de fenêtres à meneaux.
 Puyguilhem 03
Une riche décoration sculptée – lucarnes, mâchicoulis, escaliers, plafond à caissons, cheminées, telle celle dite «  des travaux d’Hercule  » – contribue à l’élégance de cet édifice. On peut aussi y voir une remarquable charpente en chêne en forme de carène de bateau renversée. Meubles et tapisseries en décorent l’intérieur. 

Cheminée-de-la-salle-dhonneur

Château de Puyguilhem

Le_château_de_Puyguilhem_-_DSC00605

 

Le Château de Montréal à ISSACPanorama_1230247_Chateau_Montreal

A 7 km de Mussidan, à 30 mn de Périgueux et Bergerac. Propriété privée habitée du XIIe et XVIe siècles constituée d’une enceinte de remparts formant un système défensif et d’un logis renaissance. On visite les jardins, les salons avec collection de portraits, la bibliothèque, les souterrains avec salle voûtée du XIIème, la chapelle avec un ensemble unique de statues de pierre aménagée au XVIème siècle pour y habriter la «Sainte Epine» depuis 1453 à Montréal. Le château a donné son nom à une bourgade indienne qui allait devenir la 2ème ville française au monde : Montréal. «Jardin Remarquable».

bande_Mussidan_et_le_parchemin_de_Montreal

Périgord1

 Mille et une facettes du Périgord-Dordogne !

Périgord2

 

Périgord5

 

Périgord3

Périgord4

 

14 avril, 2009

Trucs de grand-mère et médecines naturelles pour soulager les petits maux

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 16:48

Trucs de grand-mère et médecines naturelles pour soulager les petits maux                            granny.gif

C’est toujours quand il n’y a pas une pharmacie ouverte à la ronde que la douleur en profite pour nous surprendre. Sans aller jusqu’à jouer les MacGyver, on peut déjà soulager pas mal de petits problèmes, avec ce que l’on trouve à la maison.

Si on a du paracétamol, c’est presque toujours gagné car cet antalgique, qui est le mieux toléré de tous, soulage maux de tête, fièvre, maux de ventre et douleurs dentaires. Sinon, on peut toujours ruser en se servant des ‘trucs de grand mère’ et des médecines naturelles qui marchent …

1 – Du froid

Quelques glaçons dans un plastique et un linge (pas de contact direct sur la peau), c’est tout ce qu’il nous faut en cas de choc, car le froid insensibilise et réduit l’œdème en contractant les petits vaisseaux. Mais le froid a encore bien d’autres cordes à son arc : il nous soulage à chaque fois qu’on a un problème ligamentaire (entorse ou tendinite). Et en cas de saignement de nez rebelle à la compression (deux doigts sur la narine qui saigne pendant 2 minutes), le froid contracte les petits vaisseaux qui saignent et diminue de fait le saignement.

2 – Du chaud

Un feu de bois dans la cheminée ou un simple radiateur allumé : il n’en faut pas plus pour soulager une douleur rhumatismale. Le chaud est aussi l’allié de toutes les douleurs musculaires : en cas de crampe ou après un claquage, il soulage rapidement !

3 – De l’eau salée

Ca n’est pas seulement utile pour faire cuire des pâtes ! Quand on est en panne de sérum physiologique et qu’on est enrhumé, un lavage à l’eau salée est vraiment une bonne idée. Que la cause de notre malheur soit des germes ou des pollens, voilà qui permet de laver nos fosses nasales et donc, d’évacuer un maximum d’indésirables (effet ‘karcher’).

4 – Un sachet de thé noir mouillé

Si on a un aphte, c’est le moment de s’y intéresser. Son action anti-inflammatoire calme la douleur locale, à condition de refroidir le sachet avant usage. Une alternative : mâcher des feuilles crues de basilic qu’on destinait à la cuisine.

5 – Des petites fleurs de lavande

Ce n’est pas pour les mettre en sachet dans le linge, mais pour se préparer une infusion anti-stress. En juillet et en août, on en trouve dans presque tous les parcs et jardins, il n’y a qu’à se baisser pour les récolter ! Il n’y a plus qu’à préparer la boisson à raison de 5 grammes au maximum pour un litre d’eau bouillante, qu’on laisse infuser 5 minutes comme pour du thé. C’est amer, mais avec du miel, ça passe…

6 – Du romarin

N’importe quel sachet d’herbes de Provence en contient. Il suffit d’une petite cuillère de feuilles séchées qu’on laisse infuser dix minutes dans une tasse d’eau bouillante pour que ça fasse notre affaire en cas de digestion difficile. En effet, le romarin stimule le fonctionnement de la vésicule biliaire et calme les spasmes digestifs : lourdeurs et ballonnements disparaissent.

7 – Massage des pieds

Chaque pied comprend pas moins de 7200 terminaisons nerveuses. Il suffit donc d’appuyer sur une zone sensible en réflexologie plantaire et c’est le soulagement assuré.

En cas de mal de ventre dû à un côlon irritable (colite), on doit masser au niveau de la plante du pied droit, sur la voûte, juste devant le talon.

En cas de coup de ‘pompe’, on commence par masser la plante du pied gauche, en alternant des petits cercles, des pressions et des relâchements successifs, depuis le talon jusqu’aux orteils. On termine par des effleurages avant de passer au pied droit. Un bon truc : si on met quelques gouttes d’huile d’amande douce sur la main qui masse, ça ‘glisse’ mieux.

8 – Une ampoule à incandescence de 100 watts

Avant de passer aux ampoules ‘écolos’ pour s’éclairer, on se met une ampoule classique de côté. Ce n’est pas une blague ! Car en automne, lorsque les jours raccourcissent, beaucoup de Français ont le moral en chute libre. Cela s’explique physiologiquement : on a besoin de beaucoup de lumière le matin pour freiner la sécrétion d’hormone mélatonine le jour. Or cette hormone influence notre humeur et lorsque sa sécrétion est augmentée, une dépression saisonnière peut apparaître, comme pour 4 % des Français. La parade consiste alors à s’exposer le matin à une lampe spéciale délivrant au moins 2500 lux. En cas de dépression saisonnière avérée, on ne peut pas faire moins.

Mais pour les autres, qui accusent juste une petite baisse de moral sans aller jusqu’à la dépression, un simulateur de l’aube suffit. Il imite le lever du soleil en produisant une luminosité croissant de 0 à 400 lux en 30 minutes : cela augmente la production matinale de cortisol (l’hormone de l’énergie) et le tour est joué. Or quand on n’a pas encore de simulateur, on peut se servir de sa bonne vieille ampoule à incandescence de 100 watts. Environ une demi-heure après le réveil, on s’installe dans une pièce de 3m2 éclairée par cette ampoule pendant au moins 10 minutes. On reçoit ainsi nos 400 lux : de quoi stimuler, synchroniser nos horloges biologiques internes et garder un moral d’acier !

Plus d’informations
‘Le Guide des médecines naturelles’ par le Dr J. E. Altherr, éd. Flammarion.
Dr Philippe Presles

velo.gif

12 octobre, 2008

Mon discours de départ… voir diaporama ci-dessous !

Classé dans : Retraite (14) — coukie24 @ 16:51

« TOUT AGE PORTE SES FRUITS, IL FAUT SAVOIR LES CUEILLIR. » R. RADIGUET

« Il faut apprendre à rester serein au milieu de l’activité et à être vibrant de vie au repos. » [Gandhi]

Merci à tous d’être venus…

                                                   imgp1751.jpg

La retraite ! Ah, mais oui, c’est vrai, je ne pars pas que pour quelques jours !

C’est un changement de cap radical et de me dire, fini, plus de réveil le matin, plus de contrôle de gestion, plus de réunions, plus de plaisanteries un peu grasses des forestiers, plus les collègues, plus Yoan qui s’énerve devant la photocopieuse, ou l’imprimante qui refuse de lui obéir, cela me rend à la fois triste et heureuse. Eh, oui, triste de vous quitter, heureuse d’aborder une nouvelle vie pleine de projets, triste de penser que la roue tourne vite et que le 3ème âge me guette, heureuse de penser que c’est maintenant à tout jamais que je dois faire autre chose que de travailler, et qu’il est grand tant que je me consacre à ceux que j’aime en alliant plaisir et loisirs.

Merci Monsieur Michel B….. et Jérôme …… d’avoir brossé ma vie à la  C….  , en effet 38 années dans le même milieu professionnel, c’est important, elles m’ont permises de tisser un réseau d’amitiés professionnelles, d’être en quelque sorte la mémoire et porteuse d’espoir. Mon cursus de pionnière m’a fait connaître la découverte, le suspens, le challenge, le stress, les changements, les remises en question, mais comme tout ça était bon ! en effet, l’aventure m’a toujours stimulée. Mais voilà tout a une fin et la retraite est bien là. La parfaite connaissance et la maîtrise de mon poste ne me faisaient plus battre le cœur, je n’avais plus de nouveautés à me mettre sous la dent, place aux jeunes qui ont tout à découvrir et à faire progresser. Tout passe d’abord par l’investissement de soi-même comme j’ai essayé de le faire tout au long de mon parcours.

Merci Monsieur B…… , c’est grâce à vous que j’ai pu développé mon sens de l’organisation, mettre au service de la C…………… et tous ses sociétaires toute mon énergie et l’envie de faire progresser mon entreprise. Je suis rentrée dans une petite entreprise qui n’avait que 5 ans en Périgord, aujourd’hui, je la quitte en pleine expansion et aggrandie à l’échelle régionale (Aquitaine, Charente-Poitou, Limousin).

Merci encore à tous ceux qui sont venus ce soir me rendre un dernier hommage, je pense avoir rassemblé tous ceux avec qui j’ai eu des relations professionnelles, que ce soit lors de leur embauche à la C……… ou de leur formation, que ce soit pour des contrôles, des mises en place d’organisation, des relations de voisinage aussi, c’est avec joie que je vous retrouve et apprécie votre présence. Je suis très très heureuse de voir que vous avez tous bien réussi vos parcours professionnels. Une pensée toute particulière à Jacques P….. qui est descendu de ROUEN, Merci Jacques, à Alain L……. qui est venu d’Aix en Provence. Vraiment ça me touche énormément. Merci à tous d’avoir fait un détour par B…………., merci Marie Claude de m’avoir prêter la salle. Je vous suis très reconnaissante.

Il y en a qui sont en vacances et qui sont venus quand même. Grand merci !

Vous m’apportez tous une bouffée de souvenirs, vous me remémorez toutes les étapes de ma vie dans votre PME. Il n’y en a pas un d’entre-vous sur lequel je ne pourrais pas m’être une image, une histoire, un souvenir.

D’ailleurs, il y en a un qui me revient, Monsieur B…… et ses voitures ! qui pourrait ne pas se souvenir de toutes ses prouesses au volant ? Je vous raconte une petite anecdote cocasse et après on boit le verre de l’Amitié, car ce fut mon premier contact avec les aventures de Monsieur B….. au volant : ça faisait à peine 6 mois que j’étais à la C………, Mr B….. et moi-même avions R.V avec le directeur du travail, nous sommes partis très très en retard, aussi Monsieur B….. était pressé et quand nous sommes arrivés à l’entrée du parking de la cité administrative, il a tout simplement refusé la priorité à droite à un bolide qui sortait du parking de la cité administrative…. Et je vous donne en mille, qui était le chauffeur du bolide ? ? ? ? … le directeur du travail qui avait perdu patience et qui ne voulait pas arriver en retard au RV suivant.

Bilan de cette journée, le directeur du travail et moi-même à la clinique, lui pour des points de suture à l’arcade sourcilière, moi pour un plâtre, la main droite cassée. Le pire dans tout ceci est que j’avais vu arriver la voiture à droite mais je n’avais pas osé le dire, je ne connaissais pas assez mon nouveau directeur général et le respect de la Hiérarchie ! ! ! et puis « le chef a toujours raison… ». La police est venue faire un constat et rédiger un PV. Interrogatoire habituel ; votre nom, votre adresse, votre profession etc… et la personne qui était avec vous, un temps de réflexion puis … Monsieur B…. , Martine… mais Monsieur, Martine Qui ? désolée, c’est mon assistante et je ne me souviens pas de son nom (l’émotion sans doute !), le Commissariat a du appeler le siège de la C…. de l’époque pour avoir mon nom et mon adresse afin de rédiger l’enquête. Une main cassée a marqué mes débuts dans le milieu forestier et à partir de ce moment là, chaque déplacement a été pour moi empreint de risques, de prouesses mais aussi beaucoup de sympathie. Comme quoi la gestion d’une entreprise comporte aussi des risques physiques !

Bon courage à ma remplaçante,

Corinne, que votre parcours soit plein de réussite !

Bonne chance à tous, Bonne route !

 

Et maintenant, levons nos flûtes !  »

Cliquez sur la photo ci-dessous pour le diaporama

                                         imgp1752.jpg

« Moins le poste que vous occupez sera élevé, plus votre absence sera remarquée. [Georges Courteline]« 

a4d5e8c6.gif

Ainsi va la Vie ! Une page qui se referme… un peu vite quand même quand on réalise que tous les êtres qu’on a croisés dans notre vie active s’éclipsent aussi vite.

A ne pas manquer de lire l’Article ci-dessous…  nous serons tous un jour ou l’autre confrontés à …

Être vieux, c’est sérieux !

 

Dans notre monde, je parle de l’Occident, tout est nouveau, tout change; ce qui est jeune est bon, le changement est nouveau, la nouveauté est changeante et qu’on soit humain ou grille-pain, il n’est pas recommandé de vieillir. Le monde est né d’hier, il commence aujourd’hui et renaîtra demain. Nous parlons naturellement de prévenir les marques du temps, anti-tache, anti-rouille, anti-ride, anti-vieillesse. Sans anti, pas d’espoir. Vieux schnouk, vieux de la vieille, vieux machin, vieille chouette, la mode est à tout sauf à l’ancien. Si la vieillesse est un naufrage, alors je donne ma langue au chat. La vie ne serait finalement que ce grand voyage de l’absurde où nous traversons périls et océans, désert et continents pour mieux glisser, ridicules et impotents sur la pente irréversible de la fatalité. Il est vrai que l’on meurt. Il est encore plus vrai que nous nous amenuisons avec le temps rapport au fonctionnement et aux apparence de notre corps. Mais ce serait bien un comble de laisser aux émotions faciles le soin de traiter de la chose. Et pourtant, la vieillesse en a frappé plus d’un depuis la jeunesse de l’espèce. Des études récentes révèlent que lorsque nous ne mourons pas, nous vieillissons. J’en connais, décédés un peu tôt, qui aurait tout donné pour vieillir en paix. Toutefois sur le sujet du vieux, je ne sais pas de sociétés plus mal barrée que la nôtre. Si nous ne sommes pas incompétents, alors nous sommes de mauvaise foi. Nous faisons tout pour dramatiser la vieillesse, tout pour la rapetisser, la rendre déplorable et la disqualifier. Oui, il se cache du « petit » dans notre regard moderne sur le vieux. Petits vieux, petites vieilles qui font des petits dodos, des petits pipis, ils prennent des petites marches, des petites pilules, ils reçoivent de la petite visite, un petit-fils, une petite-fille, ils mangent comme des petits oiseaux et puis meurent comme des petits poulets. La sensibilité de la durée n’existe tout simplement pas. La valeur du temps s’annule depuis que, dans notre esprit, tout ce qui dure perd des plumes. Il pleurera à chaque ride, il maudira ses cheveux gris, il paniquera au premier mal de dos, au premier signe d’arthrite, celui pour qui la beauté se résume tout entière au look de la jeunesse. Nul ne sait plus assumer ses pertes de mémoire et plus personne ne sait boiter. Personne ne se vante de son grand âge, la durée n’en impose plus. Nous ne préparons pas notre vieillissement. Nous préparons notre retraite comme on prépare ses vacances mais nul n’envisage réellement sa vieillesse. Nous la nions plutôt, nous la craignons et nous renouvellons les mots pour cacher nos frayeurs : âge d’or, troisième âge et autres inepties. Comme si le mot vieillard était déjà trop vieux. Je ne dis pas que vieillir est agréable. Mais on meurt à tous les âges, on est malade en été comme en hiver, on déprime à n’importe quel moment de sa vie, les crétins se retrouvent fréquemment et partout dans la colonne de la vie et j’ai connu trop de vieux et de vieilles qui rebondissaient mieux que certains jeunes prématurémennt épuisés pour m’inquiéter sérieusement du temps qui passe. Je crains la maladie, je crains le gagaïsme, je crains le scandale de la souffrance et de la perte. Mais je ne crains pas mon âge et tous les âges que j’atteindrai. Je me propose d’embrasser chacune des années qui me seront données. Avec une canne en merisier que je lèverai au ciel, je clamerai mon grand âge sur tous les toits de la ville et je serai le premier responsable de ma fierté, si Dieu me prête l’amour et la santé. Nous devrions respecter nos vieux parce qu’ils sont vieux, un point c’est tout. Les vieux sont des pierres et des monuments, des arbres tutélaires, des âmes sculptées par le temps. Les vieux sont des témoins principaux. Ils représentent le temps passé et ce sont eux, l’histoire. À quatre-vingts ans, ma mère est si belle qu’elle donne à tous les jours un nouveau sens à la notion de dignité. J’espère ma vieillesse comme j’ai espéré toute ma vie. J’aurai la peau comme une écorce très ancienne, profondément ridée. Je serai honorable mais je serai armé. À la pointe du fusil, je forcerai les jeunes à écouter mes platitudes et jongleries. Et je tirerai un coup de semonce au premier qui me proposera une petite collation, un petit voyage en autobus, voire un petit n’importe quoi. Tous les vieux devraient être armés…

 

Serge Bouchard, anthropologue

 

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux