DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

5 février, 2019

u – Février vient, c’est la Saint Valentin, …

Classé dans : — coukie24 @ 0:01

Bonjour,

1poeyqdz.gif

Chez Coukie24

      

948943ce  

       Février vient, c’est la Saint Valentin,

dyn001_original_264_200_gif_2595077_c02c7c3f227fe38ca738d5e32165a916

Février vient, il fait rougir les saules

Tous les oiseaux, c’est la Saint Valentin,

600.gif

Merles, geais, pics, tout le peuple mutin,

Des moineaux francs, les vives alouettes,

Se réveillant et secouant leurs plumes,

D’un fou désir et d’un vol incertain

Se sont cherchés dans les dernières brumes.

Auguste Angellier

yvtts2mdoiseauxamour2.gif

u - Février vient, c'est la Saint Valentin, ... dans Généralités & Divers (152) bonfet10

fevrier.gif

Aux pans du ciel l’hiver drape un nouveau décor;
Au firmament l’azur de tons roses s’allume
Sur nos trottoirs un vent plus doux enfle la plume
Des petits moineaux gris qu’on y retrouve encor.

Maint coup sec retentit dans la forêt qui dort
Et, dans les ravins creux qui s’emplissent de brume,
Aux franges du brouillard malsain qui nous enrhume
L’Orient plus vermeil met une épingle d’or.

Folâtre, et secouant sa clochette argentine,
Le bruyant Carnaval fait sonner sa bottine
Sur le plancher rustique ou le tapis soyeux ;

Le spleen chassé s’en va chercher d’autres victimes ;
La gaîté vient s’asseoir à nos cercles intimes…
C’est le mois le plus court: passons-le plus joyeux.

Louis Honoré Fréchette

f339d5ae

fevrier.gif, c’est aussi !

carnaval1.jpg

Carnaval & Mardi Gras 

  proverbe1.gif    proverbe2.gif  proverbe3.gif

proverbe4.gif  proverbe5.gif

proverbe6.gif

proverbesfevrier1.gif

Quand fevrier.gif n’a pas de grand froid

Le vent dominera tous les autres mois.

Mieux vaut un loup dans son troupeau, qu’un mois de fevrier.gif beau.

Il ne faut pas que fevrier.gif, laisse sans feuille le groseillier.

Si fevrier.gif n’a ni pluie ni giboulées

Tous les mois de l’année seront ennuyés.

En fevrier.gif,les agneaux naissent plus beaux.

Fleur de fevrier.gif ne va pas au pommier.

Si fevrier.gif est sec et chaud garde du foin pour tes chevaux.

Neige de fevrier.gif tient comme l’eau dans un panier.

Mieux vaut un renard au poulailler qu’un homme en chemise en fevrier.gif.

fevrier.gif trop doux printemps en courroux.

Quand il tonne en fevrier.gif, il faut monter les tonneaux au grenier.

Si fevrier.gif est chargé d’eau, le temps n’en sera que plus beau.

fevrier.gif qui gèle et tonne, annonce un bel automne.

En fevrier.gif, signe de beau, quand les pies bâtissent haut.

dictonfevrier.gif

 

Février, le plus court des mois, est de tous le pire à la fois.

Si l’hiver ne fait son devoir en mois de décembre et janvier

 20a25d75

Au plus tard il se fera voir au deuxième de février.

En février, si au soleil ton chat tend sa peau,

 efaf3384

En mars, il l’exposera au fourneau.

 9ce05071

Si le deuxième de février,  

Le soleil apparaît entier,

L’ours étonné de sa lumière

Se va mettre en sa tanière.

 7f88f9a6

Et l’homme ménager prend soin 

 b02025d3

De faire resserrer son foin.

Car l’hiver, tout ainsi que l’ours,

Séjourne encore quarante jours.

messagepageblogavpluie1.gif

text.gif

saint_valentin16

 

19 février, 2018

Végétarien, végétalien, végan : quelles différences ? …

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 12:07

Végétariens, végétaliens et végans ne consomment pas de viande, pour des raisons propres à chacun : protéger la cause animale, améliorer sa santé ou encourager une agriculture plus durable. Mais qu’est-ce qui différencie un végétarien d’un végétalien ou d’un végan ?

De nombreuses raisons peuvent motiver un individu à devenir végétarien, végétalien ou vegan, qu’il s’agisse de sa religion (hindouisme…), du désir de perdre du poids ou de respecter la cause animale. Les végétariens, les végétaliens et les végans ont tous pour point commun de ne pas manger de viande. Mais il y a des différences entre eux :

  • les végétaliens ne consomment aucun produit d’origine animale, donc ni viande, ni lait, ni œufs, ni miel,
  • le véganisme ne se réduit pas à un régime (végétalien), c’est un mode de vie qui exclut tout produit issu de l’exploitation animale. Cela signifie qu’un végan n’achète pas de chaussures ou de canapé en cuir, ne porte pas de fourrure, n’utilise pas de cosmétiques testés sur des animaux, il ne va pas non plus au zoo ou au cirque voir des spectacles avec des animaux.
Pythagore est le premier à avoir défini le régime végétarien comme on le connaît. Toile de Pierre Paul Rubens. © Pierre Paul Rubens, Wikimedia Commons, Domaine Public

Pythagore est le premier à avoir défini le régime végétarien comme on le connaît. Toile de Pierre Paul Rubens. © Pierre Paul Rubens, Wikimedia Commons, Domaine Public

Différentes façons d’être végétarien

Il existe plusieurs variantes dans le végétarisme :

  • les ovo-lacto-végétariens ne mangent pas de viande mais consomment des œufs, du lait, des produits laitiers ; c’est la forme de végétarisme la plus courante en Europe,
  • les ovo-végétariens mangent des œufs mais pas de produits laitiers,
  • les lacto-végétariens consomment des produits laitiers mais pas d’œufs,
  • les pesco-végétariens acceptent de manger du poisson.

Sources : https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/nutrition-vegetarien-vegetalien-vegan-differences-8344/

6 décembre, 2015

5 animaux qui ont une vie sexuelle beaucoup plus misérable que la vôtre…

Classé dans : Actualités,Humour (284) — coukie24 @ 11:13
5 animaux qui ont une vie sexuelle beaucoup plus misérable que la vôtre... dans Actualités a-VIE-SEXUELLE-ANIMAUX-640x468

ANIMAUX – Pour beaucoup d’animaux, le sexe n’a rien d’une partie de plaisir et peut souvent mener à de bien tragiques conséquences. La preuve avec ces cinq espèces malchanceuses.

Quand l’envie nous prend de nous plaindre de notre vie sexuelle, un simple regard en direction du royaume animal suffit généralement à nous rassurer. Soyons clairs : on a clairement tiré le gros lot dans le grand jeu de l’évolution. Le pactole, il est pour nous, et les autres espèces ont souvent la vie dure. Et s’il vous fallait plus de preuves, voici cinq animaux pour qui la saison des amours rime souvent avec misère, mort et douleur.

1. L’Antechinus de Stuart

L’Antechinus de Stuart est un petit marsupial au nom un peu classe et à la vie sexuelle aussi trépidante que tragique. Chaque printemps, ce minuscule carnivore aux allures de musaraigne du bush n’a qu’une idée en tête : BAISER SANS JAMAIS S’ARRÊTER. En prévision de ce marathon, le mâle passe les dix premiers mois à manger non-stop pour grandir et prendre des forces, parce qu’une fois que la saison des amours débarque, va falloir avoiner sévère.

En effet, pendant cette période, l’antechinus ne fait rien d’autre que de s’accoupler. Il ne mange plus, parce qu’il baise. Il ne dort plus, parce qu’il baise toujours. Il ne regarde pas Plus Belle La Vie parce qu’il est encore en train de baiser. 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, l’antechinus passe de partenaire en partenaire, sans jamais s’arrêter. Et au bout de deux semaines de ce gros marathon du cul, tous les antechinus mâles tombent raides morts.

358315-et-hop-rideau-622x0-1 dans Humour (284)

Résultat, il y a moins de compétition pour les petits à venir qui peuvent ainsi manger à leur faim et devenir grands et fort pour niquer tout le quartier et mourir à leur tour.

2. L’hippopotame

Certes, quand on voit la dégaine de l’hippopotame et qu’on sait en plus qu’il s’agit de l’un des animaux les plus dangereux du monde, on l’imagine mal passer en mode pétales de rose et Barry White pour pécho sa belle. Mais ça va encore plus loin que ça, puisqu’il a une technique bien particulière et relativement… oh, n’ayons pas peur des mots : tout bonnement dégueulasse.

La parade amoureuse de l’hippopotame passe par une étape assez classique, puisque le mâle se doit de marquer son territoire. Mais plutôt que de lâcher un petit pissou discrétos à des points stratégiques histoire de faire comprendre aux autres mâles qu’il faut qu’ils aillent matcher ailleurs, l’hippo voit les choses en grand : il se met donc à uriner et à déféquer en même temps et, pour être bien sûr que son territoire soit le plus vaste possible, il fait l’hélico avec sa queue pour envoyer ses fluides aux quatre coins du quartier, tel un gros propulseur à caca.

358320-i-m-sexy-and-i-know-it-622x0-1

Voyant ça, les femelles hippopotames sont intriguées et charmées et s’approchent du mâle avant d’aller faire quelques préliminaires dans l’eau (probablement pour se nettoyer le cucul avant de passer à l’action, parce que bon, y a quand même des limites).

3. L’amazone à front blanc

Ce bel oiseau originaire d’Amérique Centrale a lui aussi une technique de drague très particulière qui implique l’utilisation de fluides corporels à des fins charnelles – mais si vous aviez déjà un peu de mal avec les histoires d’hélices à caca, celle-ci devrait finir de vous achever.

Commençons par le point mignon avant notre descente aux enfers : il s’agit de l’une des rares espèces animales qui pratique le baiser comme les humains. Oui, c’est chou. Lorsqu’ils trouvent un partenaire à leur goût, les amazones à front blanc commencent à s’embrasser (avec un bec rigide hein, donc c’est pas tout à fait la même compote mais on salue quand même l’initiative) et à jouer avec leurs langues comme nous quand on se roule des grosses pelles sur les Poetic Lovers.

358325--j-ai-des-cousins-qui-m-ont-parle-d-un-622x0-1

La chaleur monte, les corps se rapprochent, les plumes frémissent sous le coup du désir et, d’un coup, pour montrer qu’il est vraiment chaud patate et bien content d’être là, le mâle montre son affection à sa femelle en lui vomissant dans la bouche. Comme ça, gratos. Il y en a qui disent même qu’il s’agit d’un cadeau, puisqu’il régurgite de la nourriture qu’il avait à la base mangée pour son bon plaisir mais qu’il choisit de s’en séparer pour l’offrir à sa belle. Et si ça c’est pas de la belle preuve d’amour, je sais pas ce qu’il vous faut. 

4. La bruche du niébé

Encore un bien beau nom pour une espèce qui n’a, pour le coup, pas grand chose de très attrayant puisqu’il s’agit d’un insecte moyennement sexy (en même temps, je vous mets au défi de me trouver un insecte vraiment sexy). Mais cela ne l’empêche évidemment pas de trouver l’amour, parce que tout le monde n’accorde pas la même importance à l’apparence, fort heureusement, et la bruche en profite bien. Enfin, le mâle en tout cas. La femelle, elle, a beaucoup, beaucoup moins de chance.

Car voyez-vous, le mâle a une petite particularité assez singulière : il possède un énorme pénis surmonté de picots et d’épines. Résultat, les femelles sortent régulièrement de ces périodes de reproduction avec des blessures assez sévères et leurs organes reproducteurs sont généralement assez abîmés. Et parfois, elles en meurent.

Fallait aller au couvent.
Fallait aller au couvent.

Imaginez, c’est un peu comme si vous rameniez un mec chez vous et qu’au moment de baisser son froc vous vous retrouviez face à une énorme batte cloutée.

5. Le kakapo

Le kakapo n’a décidément pas beaucoup de chance : en plus d’avoir un nom vraiment pourri, il est menacé d’extinction et c’est la seule espèce de perroquet au monde qui soit incapable de voler. Autant dire qu’il part déjà avec un sacré handicap. Mais comme si ça ne suffisait pas, sa vie sexuelle est tellement merdique qu’elle est directement responsable de son statut d’espèce menacée.

Tout commence par la parade amoureuse du mâle, qui doit probablement figurer au panthéon des parades les moins efficaces. Au lieu d’aller chercher sa belle, de danser autour d’elle et de se battre avec d’autres mâles pour affirmer sa supériorité, le kakapo mâle creuse un petit trou dans la terre, y pose son cul, et se met à crier en espérant qu’une femelle passe dans le coin et entende son appel.

Le problème, c’est que les femelles n’arrivent pas toujours à identifier la provenance de ses cris et se retrouvent parfois à errer sans fin dans la forêt sans jamais trouver le mâle qui crie dans son trou. Et lorsqu’un mâle attend trop longtemps, et qu’il commence à se sentir un peu frustré de ne pas pouvoir s’accoupler, il a tendance à sauter sur tout ce qui bouge. Voire ce qui ne bouge pas. On peut donc voir des kakapos tenter de s’accoupler avec un gros caillou ou une branche, ou même avec un oiseau qui n’est pas du tout de la même espèce et qui ne pourra donc jamais jouer son rôle dans la grande chaîne de la reproduction.

Et, souvent, ils essayent même de s’accoupler avec la tête des pauvres gens venus tourner un documentaire sur eux, parce que bon, foutu pour foutu, autant essayer hein. Sur un malentendu, ça pourrait donner un truc viable.

Ça va pas très très bien marcher.
Ça va pas très très bien marcher.

Donc la prochaine fois que vous aurez envie de vous plaindre de votre vie sexuelle, estimez-vous heureuse de ne pas avoir à vous prendre une volée de caca en pleine poire ou de devoir traverser la jungle à l’oreille dans l’espoir de trouver un kakapo dans un trou.

article de Jack Parker  publié par le Mercredi 02 Décembre 2015

 

7 juillet, 2014

Où donc est le bonheur ?

Classé dans : Le Bonheur (153),Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 16:11

8e192a38

Où donc est le bonheur ? disais-je. – Infortuné !

Le bonheur, ô mon Dieu, vous me l’avez donné.

Naître, et ne pas savoir que l’enfance éphémère,

Ruisseau de lait qui fuit sans une goutte amère,

Est l’âge du bonheur, et le plus beau moment

Que l’homme, ombre qui passe, ait sous le firmament !

love

Plus tard, aimer, – garder dans son coeur de jeune homme

Un nom mystérieux que jamais on ne nomme,

Glisser un mot furtif dans une tendre main,

Aspirer aux douceurs d’un ineffable hymen,

Envier l’eau qui fuit, le nuage qui vole,

Sentir son coeur se fondre au son d’une parole,

Connaître un pas qu’on aime et que jaloux on suit,

Rêver le jour, brûler et se tordre la nuit,

Pleurer surtout cet âge où sommeillent les âmes,

Toujours souffrir ; parmi tous les regards de femmes,

Tous les buissons d’avril, les feux du ciel vermeil,

Ne chercher qu’un regard, qu’une fleur, qu’un soleil !

fleurs d'orangers

Puis effeuiller en hâte et d’une main jalouse

Les boutons d’orangers sur le front de l’épouse ;

Tout sentir, être heureux, et pourtant, insensé !

Se tourner presque en pleurs vers le malheur passé ;

Voir aux feux de midi, sans espoir qu’il renaisse,

Se faner son printemps, son matin, sa jeunesse,

Perdre l’illusion, l’espérance, et sentir

Qu’on vieillit au fardeau croissant du repentir,

Effacer de son front des taches et des rides ;

S’éprendre d’art, de vers, de voyages arides, de cieux lointains, de mers où s’égarent nos pas ;

Redemander cet âge où l’on ne dormait pas ;

Se dire qu’on était bien malheureux, bien triste, 

Bien fou, que maintenant on respire, on existe, 

Et, plus vieux de dix ans, s’enfermer tout un jour

Pour relire avec pleurs quelques lettres d’amour !

Ils-ont-recu-des-lettres-d-amour-en-heritage_imagePanoramique500_220

Vieillir enfin, vieillir ! comme des fleurs fanées

Voir blanchir nos cheveux et tomber nos années,

Rappeler notre enfance et nos beaux jours flétris,

Boire le reste amer de ces parfums aigris,

Etre sage, et railler l’amant et le poète,

Et, lorsque nous touchons à la tombe muette,

Suivre en les rappelant d’un oeil mouillé de pleurs

Nos enfants qui déjà sont tournés vers les leurs !

vieillir

Ainsi l’homme, ô mon Dieu ! marche toujours plus sombre

Du berceau qui rayonne au sépulcre plein d’ombre.

C’est donc avoir vécu ! c’est donc avoir été ! Dans la joie et l’amour et la félicité

C’est avoir eu sa part ! et se plaindre est folie.

Voilà de quel nectar la coupe est remplie !

43172_senior_une

Hélas ! naître pour vivre en désirant la mort !

Grandir en regrettant l’enfance où le coeur dort,

Vieillir en regrettant la jeunesse ravie,

Mourir en regrettant la vieillesse et la vie !

Où donc est le bonheur, disais-je ? – Infortuné !

Le bonheur, ô mon Dieu, vous me l’avez donné !

Victor Hugo, Les Feuilles d’Automne, XVIII

déclinaisonvie

8 juin, 2014

Voulez-vous rajeunir ? En voici la recette …

Classé dans : Actualités,Santé (166) — coukie24 @ 12:33

 

5 (très) bonnes raisons de dormir nu …
Voulez-vous rajeunir ? En voici la recette ... dans Actualités http%3A%2F%2Fi.huffpost.com%2Fgen%2F1836671%2Fimages%2Fn-SLEEPING-NAKED-628x314
Jetez immédiatement vos pyjamas de pilou et autres leggings distendus qui font le désespoir de vos compagnons ! Dormir nue va vous changer la vie (et pas qu’un peu). Pourquoi ? On vous explique.  

Chaque soir, vous enfilez méthodiquement le vieux pyjama mollasson que vous aimez tant avant de vous glisser, couverte de couches et de couches de tee-shirts publicitaires, sous la couette dans laquelle vous vous enroulez tel un nem échoué. Sans le savoir, vous faites là une grave erreur,accélérant irrémédiablement votre vieillissement, ouvrant grand la porte aux maladies et enterrant peut-être pour l’éternité tout espoir d’une vie sexuelle épanouie (mais ça vous le saviez, non ?).

Eh oui, malgré ce que pensent certains, rebutés par cette habitude qu’ils estiment propre aux seuls habitués du Cap d’Agde, dormir nu est au contraire très sain et ce, pour plein de raisons. Explications.  

1. Cela évite les infections

Engoncer votre intimité dans une culotte ou même un pyjama la soumet à une forte chaleur et à un environnement dans lequel les infections bactériennes peuvent se développer bien plus facilement. On conseille au contraire d’aérer son entrejambe la nuit, afin de prévenir ces maladies. Aérons, aérons.  

2. Le sommeil est de meilleure qualité

Lorsqu’on dort, il est très important d’offrir à son corps un environnement confortable. Si latempérature du corps baisse progressivement pendant le sommeil, il est indispensable de ne pas le soumettre à une température trop élevée en le recouvrant de couches de pyjamas et de couvertures, au risque de lui faire subir un inconfort qui perturbera votre sommeil. De plus, s’il est certes difficile de se glisser dans des draps froids lorsqu’on va se coucher, l’effort que fera votre organisme pour lutter contre ce changement d’environnement soudain vous fera brûler quelques calories avant de trouver le sommeil. En bref, c’est tout bénef’.  

>> Tous les aliments d’un bon sommeil <<  

3. Vous aurez de plus beaux cheveux

Oui, c’est fou, mais sachez que la sécrétion de la mélatonine et de l’hormone de croissance, hormones anti-âge, serait très perturbée par une trop forte chaleur. Ainsi, avoir trop chaud pendant son sommeil nuirait à cette régénération constante, au contraire boostée par la baisse de la température du corps. Vous conviendrez qu’il serait dommage de se priver de ce petit lifting naturel nocturne pour quelques petits frissons, d’autant que qui dit hormones « belle peau » dit également beaux cheveux… Etre belle au réveil, c’est facile.  

4. Vous vous sentirez mieux dans votre peau

Assumer son corps nu sous les draps et le contact de ceux-ci sur sa peau aide clairement à se sentir plus confiant et bien dans ses baskets en reprenant contact avec son corps. On le sait, le désir naît davantage de ce que l’on dégage que du physique lui-même. Vous vous sentez sexy après votre naked night ? Vous devenez sexy !

 >> Sexe et sommeil : les liaisons vertueuses <<

5. Vous aurez du meilleur sexe

Last but not least, l’abandon DÉFINITIF de vos grenouillères « Coup de cœur » donnera sans aucun doute un second souffle à votre vie sexuelle. Vous coller à la peau nue de votre partenaire, dont vous redécouvrirez l’épiderme après une longue période de ceinture de chasteté à imprimé écossais, devrait vous donner des idées à tous les deux.

Et puisqu’il est prouvé que plus on pratique, plus on pratique, il est fort probable que cette abdication du pyjama vous fasse gagner dix ans en quelques jours. Si si.

On commence ce soir ?

28 dans Santé (166)

Par  
Publié le 3 juin 2014 sur http://www.terrafemina.com/

29 mai, 2014

Sixième sens chez les animaux …

Classé dans : Arche de Noé — coukie24 @ 17:03

Sixième sens
-histoire vécue-
Tout le monde lui disait de faire piquer son chien : il était vieux, malade, bizarre…

Sixième sens chez les animaux ... dans Arche de Noé golden

     
La prochaine vedette de Hollywood ne ressemblera sûrement pas à Bullet. Golden Retriever de 15 ans au museau grisonnant, Bullet se déplace avec l’agilité d’une tortue, souffre du coeur et est rongé par un cancer.
Bref : un candidat idéal à l’euthanasie. Sauf qu’il appartient à Pam Sica et que, pour sa maîtresse, l’amitié n’a pas de prix.
En avril 2000, Pam apprend que son cher Bullet a une tumeur au foie grosse comme un pois. Vu l’âge du patient, le Dr. Cangro déconseille l’opération.
La nouvelle bouleverse Pam. Elle a déjà perdu des animaux de compagnie mais jamais un ami comme Bullet. Il avait à peine 7 semaines quand elle l’a trouvé dans un panier devant sa porte, décoré d’un ruban rouge et d’une petite carte avec ces mot : « Veux-tu être ma maman ? »

Pam n’a jamais eu d’enfant malgré son désir et ses animaux sont devenus comme ses petits.

En août, la tumeur a tellement grossi que le Dr Laurence Cangro ne peut plus temporiser. Il faudrait l’opérer car une hémorragie interne pourrait être fatale. Mais pas un maître sur 10 débourserait cette dépense pour un animal aussi âgé.

Pam et Troy sont l’exception. Ils déboursent près de $5000 pour donner une chance à l’animal.

Bullet ressort vivant de la salle d’opération. Mieux, il a faim en se réveillant et, au bout de quelques jours seulement, il est de retour à la maison.

Un an plus tard, Pam a une nouvelle raison de croire aux miracles. Pendant des vacances à Walt Disney World, elle découvre qu’elle est enceinte. Le 10 avril 2002, Troy Joseph Sica vient au monde.  Mais il faut préparer Bullet à cette révolution. Pam remet donc à son mari une couverture dans laquelle le petit est emmailloté, avec pour mission de la faire renifler à Bullet pour qu’il s’habitue à cette odeur.  Son mari place donc cette couverture dans le panier qui sert de lit à Bullet.

De retour à la maison, les dernières inquiétudes de Pam s’évaporent : le chien s’attache au bébé instantanément.

Il est environ 5 heures du matin, ce 1er mai 2002. Troy dort tranquillement entre les oreillers du lit de ses parents pendant que son père prend sa douche et que sa mère lui réchauffe un biberon. Tout à coup, Bullet surgit dans la cuisine, aboyant et sautillant comme un fou. Il essaie d’entraîner Pam ver la chambre.

Mais Pam ne se presse pas à répondre à Bullet. Elle se dirige vers la salle de bain pour parler à son mari mais Bullet s’affole, bondit comme jamais elle ne l’a vu faire depuis des années et essaie frénétiquement de la diriger vers la chambre.

 

  Pam se résigne à le suivre, du pas pesant de la nouvelle maman trop tôt levée. Le bébé est bien là où elle l’a déposé, mais il a la peau d’un bleu presque fluorescent et les membres mous comme ceux d’une poupée de son. Seul un gargouillement révèle qu’il est toujours vivant.Troy sort en trombe, lui donne des tapes dans le dos. Pam appelle le 911. L’alerte est lancée : détresse respiratoire extrême. Puis Damon Alberts, un technicien ambulancier qui habite tout près, se présente à son tour, suivi de ses collègues.  La tête du bébé est trop petite pour le masque à oxygène : les ambulanciers dirigent tant bien que mal le flux de gaz sous pression vers son nez et sa bouche. Une minute après le début de la manoeuvre, le visage commence à rosir : les poumons se remettent en marche mais le bébé n’est pas encore tiré d’affaire.Emmené en ambulance à l’hôpital, il doit être réanimé une deuxième fois. Puis on le transfère au service pédiatrique et le diagnostic tombe : pneumonie.  Il passe 4 jours sous ventilateur et reçoit des antibiotiques sous perfusion pendant 2 semaines.

« Il mènera une vie normal et restera en parfaite santé tant qu’il mettra sa ceinture et évitera de conduire après avoir bu », plaisante le DThomas Biancaniello, directeur du service de pédiatrie.

Si Bullet n’avait pas tant insisté, le pronostic n’aurait pas été aussi rose. « Chez le nouveau-né, les séquelles d’une pneumonie sont souvent très graves, explique le D Marc Salzberg,. Le cerveau se développe jusqu’à l’âge de deux ans ; la privation d’oxygène l’affecte davantage durant cette période-là. Au bout de quelques minutes, l’anoxie provoque des lésions cérébrales ou même la mort ».

Comment Bullet a-t-il pu comprendre que le petit Troy étant en danger ?

« Les chiens sont très sensible au langage corporel, note le Dr Marty Becker, vétérinaire. Ils passent des heures à observer nos moindres mouvements, à écouter le rythme de notre respiration. J’imagine très bien celui-ci remarquer une immobilité inhabituelle, une absence de respiration, pressentir un danger et foncer vers le chef de sa meute, en l’occurrence, Pam, pour donner l’alerte. »

Le vrai miracle, dans cette histoire, ce n’est donc pas que Bullet ait deviné la détresse du nouveau-né étendu sur le lit. C’est que Pam ait accepté de prolonger la vie de ce vieillard deux ans auparavant.

« Je lui ai donné un supplément de vie, et il m’a rendu une vie entière » dit-elle simplement.

 

Histoire vécue
Texte tiré du  Sélection Reader’s Digest – décembre 2002.

De quoi faire culpabiliser ceux qui un jour, ont abandonné …

Classé dans : Arche de Noé — coukie24 @ 16:21

COMMENT EST-CE POSSIBLE ?

Quand j’étais un chiot, je t’ai amusé avec mes cabrioles et t’ai fait rire.
Tu m’as appelé ton enfant, et en dépit de plusieurs chaussures mâchées et quelques oreillers assassinés, je suis devenu ton meilleur ami.
Toutes les fois que j’étais méchant tu agitais ton doigt vers moi et me demandais
« Comment est-ce possible ? », mais après on s’amusait ensemble.

De quoi faire culpabiliser ceux qui un jour, ont abandonné ... dans Arche de Noé my1

Mon éducation a pris un peu plus longtemps que prévu, parce que tu étais terriblement occupé,
mais nous y avons travaillé ensemble.
Je me souviens de ces nuits où je fouinais dans le lit et écoutais tes confidences et rêves secrets,
et je croyais que la vie ne pourrait pas être plus parfaite.

my2 dans Arche de Noé

Nous sommes allés pour de longues promenades et courses dans le parc, promenades en voiture,
arrêts pour de la crème glacée (j’ai seulement eu le cornet parce que « la glace est mauvaise pour les chiens » comme tu disais),
et je faisais de longues siestes au soleil en attendant que tu rentres à la maison.

Progressivement, tu as commencé à passer plus de temps au travail et à te concentrer sur ta carrière,
et plus de temps à chercher un compagnon humain.
Je t’ai attendu patiemment, t’ai consolé après chaque déchirements de coeur et déceptions,
je ne t’ai jamais réprimandé au sujet de mauvaises décisions, et me suis ébattu avec joie lors de tes retours au foyer.

Et puis tu es tombé amoureux.
Elle, maintenant ta femme, n’est pas une « personne chien », mais je l’ai accueillie dans notre maison,
essayé de lui montrer de l’affection, et lui ai obéi. J’étais heureux parce que tu étais heureux.

Ensuite les bébés humains sont arrivés et j’ai partagé votre excitation.
J’étais fasciné par leur couleur rose, leur odeur, et je voulais les pouponner aussi.
Seulement vous vous êtes inquiétés que je puisse les blesser,
et j’ai passé la plupart de mon temps banni dans une autre pièce ou dans une niche.
Oh, comme je voulais les aimer, mais je suis devenu un « prisonnier de l’amour ».

my4

Comme ils ont commencé à grandir, je suis devenu leur ami.
Ils se sont accrochés à ma fourrure et se sont levés sur leurs jambes branlantes,
ont poussé leurs doigts dans mes yeux, fouillé mes oreilles, et m’ont donné des baisers sur le nez.
J’aimais tout d’eux et leurs caresses – parce que les tiennes étaient maintenant si peu fréquentes
et je les aurais défendus avec ma vie si besoin était.

J’allais dans leurs lits et écoutais leurs soucis et rêves secrets, et ensemble nous attendions le son de ta voiture dans l’allée.
Il y eut un temps, quand les autres te demandaient si tu avais un chien, tu leur montrais une photo de moi dans ton portefeuille
et tu leur racontais des histoires à mon propos.
Ces dernières années tu répondais juste  » oui  » et changeais de sujet.
Je suis passé du statut de « ton chien » à « seulement un chien » et vous vous êtes offensés de chaque dépense pour moi.
Maintenant, vous avez une nouvelle occasion de carrière dans une autre ville,
et vous allez déménager dans un appartement qui n’autorise pas d’animaux familiers.
Tu as fait le bon choix pour ta « famille », mais il y eut un temps où j’étais ta seule famille.

my3

 

J’étais excité par la promenade en voiture jusqu’à ce que nous arrivions au refuge pour animaux.
Cela sentait les chiens et chats, la peur, le désespoir.
Tu as rempli la paperasserie et as dit : « Je sais que vous trouverez une bonne maison pour elle ».
Ils ont haussé les épaules et vous ont jeté un regard attristé.
Ils comprennent la réalité qui fait face à un chien entre deux âges, même un avec « des papiers. »
Tu as dû forcer les doigts de ton fils pour les détacher de mon col et il a crié
« Non, Papa ! S’il te plaît, ne les laisse pas prendre mon chien ! »
Et je me suis inquiété pour lui.
Quelles leçons lui avez-vous apprises à l’instant au sujet de l’amitié et de la loyauté, au sujet de l’amour et de la responsabilité,
et au sujet du respect pour toute vie ?
Tu m’as donné un « au revoir caresse » sur la tête, tu as évité mes yeux, et tu as refusé de prendre mon collier avec vous.

Après votre départ, les deux gentilles dames ont dit que vous saviez probablement au sujet de votre départ il y a de cela plusieurs mois et que vous n’aviez rien fait pour me trouver une autre bonne maison.
Elles ont secoué la tête et ont dit : « Comment est-ce possible ? ».

Ils sont aussi attentifs à nous ici dans le refuge que leurs programmes chargés le leur permettent.
Ils nous nourrissent, bien sûr, mais j’ai perdu l’appétit il y a plusieurs jours.
Au début, chaque fois que quelqu’un passait près de ma cage, je me dépêchais en espérant que c’était toi,
que tu avais changé d’avis, que c’était juste un mauvais rêve…
ou j’espérais tout au moins que ça soit quelqu’un qui se soucie de moi et qui pourrait me sauver.
Quand je me suis rendu compte que je ne pourrais pas rivaliser avec les autres chiots qui folâtraient pour attirer l’attention,
je me suis retiré dans un coin de la cage et ai attendu.

J’ai entendu ses pas quand elle s’approchait de moi en fin de journée, et j’ai trottiné le long de l’allée jusqu’à une pièce séparée.
Une pièce heureusement tranquille. Elle m’a placé sur la table et a frotté mes oreilles, et m’a dit de ne pas m’inquiéter.
Mon coeur battait d’appréhension à ce qui était à venir, mais il y avait aussi un sentiment de soulagement.
Le  « prisonnier de l’amour » avait survécu à travers les jours. Comme c’est dans ma nature, je me suis plutôt inquiété pour elle.
Le fardeau qu’elle porte pèse lourdement sur elle, et je le sais, de la même manière que je connaissais votre humeur chaque jour.
Elle a placé une chaîne doucement autour de ma patte de devant et une larme a roulé sur sa joue.

J’ai léché sa main de la même façon que je te consolais il y a tant d’années.
Elle a glissé l’aiguille hypodermique habilement dans ma veine.
Quand j’ai senti la piqûre et le liquide se répandre à travers mon corps,
je me suis assoupie, l’ai examinée de mes gentils yeux et ai murmuré :  » Comment as-tu pu ? ».
Peut-être parce qu’elle comprenait mon langage, elle a dit  » je suis si désolée. »
Elle m’a étreint, et m’a expliqué précipitamment que c’était son travail de s’assurer que j’allais à une meilleure place
où je ne serais pas ignorée ou abusée ou abandonnée, où j’aurais à pourvoir moi-même à mes besoins,
une place remplie d’amour et de lumière très différent de cet endroit.
Et avec mes dernières forces, j’ai essayé de me transporter jusqu’à elle et lui expliquer avec un coup sourd de ma queue
que mon  » Comment as-tu pu ? » n’était pas dirigé contre elle.
C’était à toi, Mon Maître Bien-aimé, que je pensais.

my5

Je penserai à toi et t’attendrai à jamais.

Puisse tout le monde dans ta vie continuer à te montrer autant de loyauté.

Texte écrit par Par Jim Willis 2001 trouvé chez : http://www.chezmaya.com/div/estcepossible.htm qui l’a lui-même pris chez : http://www.chien.education.free.fr/Vousetlechien/CHIENW_1/chienw_1.htm

Merci de faire suivre ce texte pour sensibiliser les personnes désireuses de prendre un animal de compagnie, ce n’est pas un jouet ou un objet que l’on prend ou achète et puis qu’on jette !!! On vous confie une VIE !

La décision d’ajouter un animal familier à la famille est une importante décision pour la vie,  les animaux méritent notre amour et nos soins,  la recherche d’une autre maison appropriée pour votre animal est de votre responsabilité, toute vie est précieuse.

S’il vous plaît, ayez du coeur !

Ils vous font confiance !

Pensez-y !

 

31 août, 2013

Où donc est le bonheur ?

Classé dans : Le Bonheur (153),Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 20:46

Où donc est le bonheur ? dans Le Bonheur (153) 100208111234825063

Où donc est le bonheur ?

Où donc est le bonheur ? disais-je. – Infortuné !

Le bonheur, ô mon Dieu, vous me l’avez donné.
Naître, et ne pas savoir que l’enfance éphémère,
Ruisseau de lait qui fuit sans une goutte amère,
Est l’âge du bonheur, et le plus beau moment
Que l’homme, ombre qui passe, ait sous le firmament !

Plus tard, aimer, – garder dans son coeur de jeune homme
Un nom mystérieux que jamais on ne nomme,
Glisser un mot furtif dans une tendre main,
Aspirer aux douceurs d’un ineffable hymen,
Envier l’eau qui fuit, le nuage qui vole,
Sentir son coeur se fondre au son d’une parole,
Connaître un pas qu’on aime et que jaloux on suit,
Rêver le jour, brûler et se tordre la nuit,
Pleurer surtout cet âge où sommeillent les âmes,
Toujours souffrir ; parmi tous les regards de femmes,
Tous les buissons d’avril, les feux du ciel vermeil,
Ne chercher qu’un regard, qu’une fleur, qu’un soleil !

Puis effeuiller en hâte et d’une main jalouse
Les boutons d’orangers sur le front de l’épouse ;
Tout sentir, être heureux, et pourtant, insensé !
Se tourner presque en pleurs vers le malheur passé ;
Voir aux feux de midi, sans espoir qu’il renaisse,
Se faner son printemps, son matin, sa jeunesse,
Perdre l’illusion, l’espérance, et sentir
Qu’on vieillit au fardeau croissant du repentir,
Effacer de son front des taches et des rides ;
S’éprendre d’art, de vers, de voyages arides,
de cieux lointains, de mers où s’égarent nos pas ;
Redemander cet âge où l’on ne dormait pas ;
Se dire qu’on était bien malheureux, bien triste,
Bien fou, que maintenant on respire, on existe,
Et, plus vieux de dix ans, s’enfermer tout un jour
Pour relire avec pleurs quelques lettres d’amour !

Vieillir enfin, vieillir ! comme des fleurs fanées
Voir blanchir nos cheveux et tomber nos années,
Rappeler notre enfance et nos beaux jours flétris,
Boire le reste amer de ces parfums aigris,
Etre sage, et railler l’amant et le poète,
Et, lorsque nous touchons à la tombe muette,
Suivre en les rappelant d’un oeil mouillé de pleurs
Nos enfants qui déjà sont tournés vers les leurs !

Ainsi l’homme, ô mon Dieu ! marche toujours plus sombre
Du berceau qui rayonne au sépulcre plein d’ombre.
C’est donc avoir vécu ! c’est donc avoir été !
Dans la joie et l’amour et la félicité
C’est avoir eu sa part ! et se plaindre est folie.
Voilà de quel nectar la coupe est remplie !

Hélas ! naître pour vivre en désirant la mort !
Grandir en regrettant l’enfance où le coeur dort,
Vieillir en regrettant la jeunesse ravie,
Mourir en regrettant la vieillesse et la vie !

Où donc est le bonheur, disais-je ? – Infortuné !
Le bonheur, ô mon Dieu, vous me l’avez donné !

Victor Hugo, Les Feuilles d’Automne, XVIII

1070082_532652810105911_529368166_n-248x300 dans Poésies, Fables, contes, ... (171)

20 janvier, 2013

Six effets salutaires du baiser…

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 16:26

Six effets salutaires du baiser... dans Santé (166) 450x200_six-effets-salutaires-du-baiser

Qu’est-ce qui fait fondre le monde entier, vous donne le trac et rend votre cœur fou de désir ? Un baiser bien-sûr !

« J’adore embrasser mon petit ami », déclare Krysten Ritter, actrice et star de la série Don’t Trust the B—- in Apartment 23. « Cela vous relie ». Un baiser, c’est ce qui crée des liens entre les gens – ou si vous embrassez mal, ce qui les fait s’enfuir dans la direction opposée ! « Lors d’un baiser passionné, le cerveau libère de la dopamine, à l’origine des sentiments de désir et des liens affectifs », indique le Dr. Yael Varnado, fondateur de Get Checked 4 Life, une association à but non lucratif qui fournit un accès aux soins médicaux pour les communautés à risque. 

Mais un baiser, c’est bien plus qu’un rapide frisson ou qu’un rapprochement avec l’être cher. Le baiser provoque bon nombre d’effets salutaires sur notre organisme. Il accroît le métabolisme et allonge l’espérance de vie. « Les substances chimiques libérées par le baiser soignent non seulement les douleurs physiques mais aussi les « bobos » affectifs. Ils permettent de vous maintenir en bonne santé et d’accroître votre résistance », explique le Dr. Varnado. Cela montre bien que les joies du baiser ont un impact encore plus grand que vous ne l’imaginez. Voici une liste des plus grands bienfaits d’une séance de pelotages avec votre chéri(e).

Bienfait n°1 : vos dents conserveront leur blancheur nacrée

Bien que cela ne nous dispense pas de nous brosser les dents, un baiser peut contribuer à éliminer la plaque dentaire et à empêcher la formation de caries. En effet, la salive aide à retirer les bactéries de la surface de la dent. « Le baiser est le processus de nettoyage naturel par excellence », affirme Heidi Hausauer, porte-parole de l’Academy of General Dentistry (Académie générale de dentisterie). « La salive rince la bouche et aide à retirer les particules alimentaires responsables des caries qui s’accumulent après les repas ». Les minéraux présents dans la salive contribuent également à la reconstruction de l’émail, empêchant ainsi l’apparition des caries. Non seulement les baisers vous donneront des dents plus propres mais ils finiront aussi par vous faire économiser sur vos frais dentaires.

Bienfait n°2 : vous garderez un visage plus jeune même en prenant de l’âge

En parlant d’économies, vous pouvez dire au revoir au Botox et aux peelings à l’acide glycolique (ou du moins réduire votre consommation de soins anti-âge trop coûteux). N’avez-vous jamais remarqué à quel point les couples heureux et amoureux conservaient un souffle de jeunesse et ce, même en vieillissant ? Des baisers réguliers pourraient être la clé de cette fraîcheur. Selon la sexologue et auteur Ava Cadell : « Le baiser a un effet liftant. Un baiser active plus de 30 muscles faciaux, aidant ces derniers à rester lisses et tendus tout en empêchant vos joues de se relâcher ». Laurel House, auteur de QuickieChick’s Cheat Sheet to Life, Love, Food, Fitness, Fashion and Finance (Les antisèches de QuickieChick appliquées à la vie, l’amour, la nourriture, la forme, la mode et aux finances – le tout à petit budget) compare également le baiser à une séance de tonification du visage : « Tout comme le travail des abdominaux, travailler les muscles faciaux peut favoriser leur tonification et leur renforcement tout en minimisant les signes visibles du temps ».

Bienfait n°3 : un métabolisme renforcé

Outre la gymnastique du visage, le baiser peut également contribuer à l’affinement de votre taille. Quand vous vous penchez pour embrasser, vous avez sans doute la sensation que votre rythme cardiaque s’accélère. Vous ne rêvez pas, votre cœur bat plus vite. « À mesure que le cœur s’emballe, il libère de l’adrénaline ainsi que d’autres neurotransmetteurs dans le sang. L’augmentation d’adrénaline accroît votre métabolisme et contribue à brûler les calories superflues », ajoute le Dr. Varnado. 

Un baiser passionné peut vous faire brûler entre deux et cinq calories par minute, soit le double de votre taux normal de consommation d’oxygène au repos. Le Dr. Cadell en a fait l’expérience durant l’émission télévisée, The Doctors. En branchant un couple en train de s’embrasser à un moniteur cardiaque et à un compteur de calories, le Dr. Cadell a constaté qu’en une heure, les partenaires avaient brûlé un total combiné de 575 calories, soit 287,5 calories chacun.

Bien que vous ne puissiez sans doute pas compter sur les baisers pour vous aider à perdre beaucoup de poids (peut-être entre 500 g et 1 kg), votre métabolisme pourrait connaître une amélioration.

Bienfait n°4 : votre système immunitaire recevra un bon coup de pouce

Comme l’exercice physique, le baiser peut accroître votre résistance. Alors si vous avez une peur panique des microbes, lisez ce qui suit : « Le mélange des salives implique le mélange des microbes, ce qui constitue la forme la plus naturelle de vaccination », explique le Dr. Varnado. « Être exposé aux microbes des autres provoque la création d’anticorps ce qui, par la suite améliore la résistance et prévient les maladies ». Ce constat est valable du moment que vous n’embrassez pas une personne malade ou qui a un bouton de fièvre. Veillez donc à ce que l’objet de votre désir n’ait pas la grippe avant de lui offrir vos lèvres.

Bienfait n°5 : amélioration de l’humeur et baisse du stress

Avez-vous déjà remarqué à quel point vous vous sentiez bien après une bonne séance de pelotages ? C’est comme si vous étiez au septième ciel, tous vos soucis se sont envolés et vous avez l’impression que tout est possible. C’est parce que le baiser libère un antidépresseur naturel appelé l’ocytocine. Le Dr. Joshua Gizersky, fondateur et directeur deVitality Logix Internal Medicine, affirme qu’un « baiser passionné libérera une forte production d’ocytocine, conduisant à de meilleures relations sexuelles et à des orgasmes plus soutenus ».

Mais le baiser ne fait pas qu’augmenter la production de substances chimiques euphorisantes dans nos corps – il réduit aussi nos taux de cortisol et de cholestérol. « Une étude réalisée sur les couples mariés et en concubinage a montré que la fréquence plus élevée des baisers réduisait le stress et le taux de cholestérol. Le stress est un facteur bien connu de risque de maladies cardiaques », ajoute le Dr. Varnado. Un cœur sain, c’est la clé d’une vie plus longue !

Bienfait n° 6 : un antalgique naturel

Dernier point mais non des moindres, le baiser procure une forme naturelle d’antidouleur. Avant de prendre une aspirine la prochaine fois que vous avez mal à la tête, attrapez votre chéri(e) et embrassez-le/la à pleine bouche à la place. Le Dr. Varnado ajoute que : « Le baiser libère des substances chimiques naturelles dans le corps appelées endorphines. Ces dernières peuvent être plus puissantes que la morphine pour soulager la douleur », et tout cela bien entendu sans les effets secondaires négatifs liés à la prise d’un narcotique.

Il semble que votre corps comporte déjà tous les outils et substances chimiques nécessaires à votre bien-être, votre santé et à votre gestion du stress… La première chose à faire est donc d’embrasser votre partenaire !

3 avril, 2012

La réponse à vos questions… de quoi vous distraire !

Classé dans : Anecdotes, expressions ou chroniques (41) — coukie24 @ 20:13

Une liste à garder pour avoir réponse à tout ! C’est vraiment génial …. !

 Cliquez sur la ligne désirée pour avoir la réponse à vos questions :

 La réponse à vos questions... de quoi vous distraire ! dans Anecdotes, expressions ou chroniques (41) 3064510731_1_5_orvs1bVY

> > > Pourquoi un ‘croque-mort’ s’appelle ainsi ?
> > > Pourquoi les femmes ne peuvent-elles pas se mettre du mascara bouche fermée ?
> > > Pourquoi le piment pique-t-il ?
> > > Pourquoi a-t-on le vertige ?
> > > Pourquoi la tour de Pise penche ?
> > > Pourquoi l’effaceur efface ?
> > > Pourquoi dit-on  »avoir voix au chapitre » ?
> > > Pourquoi gave t-on les oies et les canards ?
> > > Pourquoi le renard est-il appelé Goupil ?
> > > Pourquoi dit-on  »faire la belle » ?
> > > Pourquoi doit-on laisser les vitres de voiture ouvertes dans le tunnel sous la Manche ?
> > > Pourquoi le bébé pleure à sa naissance ?
> > > Pourquoi parle t-on des subprimes ?
> > > Pourquoi le hot-dog porte t-il ce nom ?
> > > Pourquoi les serpents tirent t-il constamment la langue ?
> > > Pourquoi un chuchotement peut-il être audible, loin, même dans un brouhaha ?
> > > Pourquoi le jus de certains végétaux peut-il changer de couleur?
> > > Pourquoi le savon nettoie t-il la graisse et la saleté ?
> > > Pourquoi l’échographe voit-elle les organes cachés?
> > > Pourquoi l’hygiène corporelle n’a pas toujours été pareille au cours des siècles ?
> > > Pourquoi y a t-il de la foudre pendant un orage ?
> > > Pourquoi utilise t-on des agences de notations ?
> > > Pourquoi peut-on marcher nu-pieds sur des braises ardentes sans se brûler ?
> > > Pourquoi le maïs éclate t-il en chauffant ?
> > > Pourquoi les fleurs coupées fanent-elles ?
> > > Pourquoi d’après la légende les pandas ont-ils des taches noires ?
> > > Pourquoi le brouillard givrant ne contient-il généralement pas de glace ?
> > > Pourquoi les ondes micro-ondes chauffent-elles les aliments et pas l’assiette ?
> > > Pourquoi l’arobas est-il utilisé ?
> > > Pourquoi Ravaillac a t-il assassiné Henri IV ?
> > > Pourquoi dit-on  »rester en rade » ?
> > > Pourquoi les insectes sont-ils attirés par la lumière la nuit ?
> > > Pourquoi, bien que carnivore, le panda géant se nourrit-il de végétaux ?
> > > Pourquoi le théorème des gendarmes porte t-il ce nom ?
> > > Pourquoi le chocolat est-il dangereux pour certains animaux de compagnie ?
> > > Pourquoi certains liquides deviennent-ils solides sous la pression ?
> > > Pourquoi le tabac se nomme t-il ainsi ?
> > > Pourquoi dit-on  »être au septième ciel » ?
> > > Pourquoi un liquide incolore peut-il se teinter en le secouant ?
> > > Pourquoi Henri Fabre est-il connu ?
> > > Pourquoi dit-on  »faire la barbe à quelqu’un » ?
> > > Pourquoi les vols d’oiseaux migrateurs se mettent-ils en V ?
> > > Pourquoi la mer Méditerranée porte t-elle ce nom ?
> > > Pourquoi parle t-on de catalyse ?
> > > Pourquoi la nacre a t-elle un aspect irisé ?
> > > Pourquoi parle t-on d’effet papillon ?
> > > Pourquoi la grenouille se nomme t-elle ainsi ?
> > > Pourquoi les verres font-ils de la musique ?
> > > Pourquoi les personnes de confession musulmane mangent-elles  »halal » ?
> > > Pourquoi l’explosion nucléaire forme-t-elle un champignon ?
> > > Pourquoi est-il dangereux de fabriquer soi-même son savon ?
> > > Pourquoi les fesses serviront-elles bientôt d’antivol ?
> > > Pourquoi dit-on  »il ne faut jamais dire : fontaine, je ne boirai pas de ton eau » ?
> > > Pourquoi l’escargot sort-il quand il pleut ?
> > > Pourquoi la fête d’halloween se nomme t-elle ainsi ?
> > > Pourquoi Henry John Heinz est-il connu ?
> > > Pourquoi dit-on  »être sur la paille » ?
> > > Pourquoi le désert de sable avance t-il sans arrêt ?
> > > Pourquoi y a t-il des oasis dans les déserts ?
> > >
Pourquoi la matière imperméable est-elle apparue ?

> > > Pourquoi les espèces ne se mélangent-elles pas ?
> > > Pourquoi parle t-on de pluies d’oiseaux ?
> > > Pourquoi dit-on « vieux comme Hérode » ?
> > > Pourquoi n’est-il pas possible de se noyer dans des sables mouvants ?
> > > Pourquoi les agences de notations ont-elles été contestées ?
> > > Pourquoi les hommes et garçons juifs portent-ils la Kippah ?
> > > Pourquoi l’art français a t-il supplanté l’art roman ?
> > > Pourquoi fumer est-il dangereux ?
> > > Pourquoi se voit-on dans un miroir ?
> > > Pourquoi ne peut-on pas diviser par zéro ?
> > > Pourquoi dit-on que le café au lait est un poison ?
> > > Pourquoi le  »triple A » est-il si important pour un pays ?
> > > Pourquoi constate t-on des ambiguïtés entre zoologie et botanique ?
> > > Pourquoi faut-il éviter les coups de chaleur ?
> > > Pourquoi dit-on  »et tout le tremblement » ?
> > > Pourquoi certaines ampoules électriques ne chauffent-elles pas ?
> > > Pourquoi capter la foudre est une fausse bonne idée ?
> > > Pourquoi le drapeau du Botswana est-il bleu rayé d’une bande noire ?
> > > Pourquoi le capitaine doit-il être le dernier à abandonner le navire ?
> > > Pourquoi les jardins d’enfants sont-ils importants ?
> > > Pourquoi dit-on  »rendre son tablier » ?
> > > Pourquoi les juifs célèbrent t-ils la Paque ?
> > > Pourquoi dit-on  »avoir une épée de Damoclès » ?
> > > Pourquoi y a-t-il de l’orage ?
> > > Pourquoi construit-on des barrages ?
> > > Pourquoi le carrelage est-il plus froid que le parquet ?
> > > Pourquoi Pluton n’est-elle plus une planète ?
> > > Pourquoi les manches de costumes ont des boutons ?
> > > Pourquoi dit-on  »avoir un nom à coucher dehors » ?
> > > Pourquoi dit-on  »en voiture Simone » ?
> > > Pourquoi rêve-t-on ?
> > > Pourquoi dit-on ‘bâbord’ et ‘tribord’ ?
> > > Pourquoi les tomates sont-elles des fruits et pas des légumes ?
> > > Pourquoi les abeilles meurent-elles après avoir piqué ?
> > > Pourquoi dit-on  »merde » à quelqu’un avant un examen ?
> > > Pourquoi le rat est-il considéré comme animal nuisible ?
> > > Pourquoi Do Ré Mi Fa Sol La Si Do ?
> > > Pourquoi les peintures rupestres de la préhistoire ont-elles tenu si longtemps ?
> > > Pourquoi si on touche un papillon, il ne peut plus voler ?
> > > Pourquoi dit-on  »mort aux vaches » ?
> > > Pourquoi dit-on  »a gogo » ?
> > > Pourquoi le Botox traite t-il les rides du visage ?
> > > Pourquoi attribue-t-on le chiffre 666 au diable ?
> > > Pourquoi les silencieux bloquent-ils le son des pistolets ?
> > > Pourquoi dit-on  »à vos souhaits » lorsqu’on éternue ?
> > > Pourquoi la majorité des gens portent-ils leur montre au poignet gauche ?
> > > Pourquoi dit-on draconien ?
> > > Pourquoi les tortues portent-elles des carapaces ?
> > > Pourquoi les trous noirs ?
> > > Pourquoi le ballon de rugby est-il ovale ?
> > > Pourquoi soupire-t-on ?
> > > Pourquoi l’oignon nous fait-il pleurer ?
> > > Pourquoi n’avons nous pas de souvenir avant nos 3 ans ?
> > > Pourquoi le Groenland a t-il été baptisé ainsi ?
> > > Pourquoi nos os craquent-ils ?
> > > Pourquoi les cheveux roux sont ils plus rares que les blonds ou les bruns ?
> > > Pourquoi flotte-t-on mieux dans l’eau salée ?
> > > Pourquoi les vêtements perdent leurs couleurs au soleil ?
> > > Pourquoi dit-on  »la mer à boire » ?
> > > Pourquoi peut-on faire de l’engrais en appartement ?
> > > Pourquoi y a t-il des impôts aujourd’hui ?
> > > Pourquoi Internet ?
> > > Pourquoi compte-t-on en ‘années-lumière’ ?
> > > Pourquoi le mélange Coca-Mentos est-il explosif ?
> > > Pourquoi a-t-on une meilleure réception lorsqu’on touche l’antenne d’une radio ?
> > > Pourquoi souvent les chiens et les chats ne s’entendent-ils pas ?
> > > Pourquoi les chats retombent-ils toujours sur leurs pattes ?
> > > Pourquoi dit-on ‘allô’ quand on répond au téléphone ?
> > > Pourquoi les dinosaures ont-ils disparu ?
> > > Pourquoi est-ce qu’il pleut ?
> > > Pourquoi ne faut-il pas montrer les gens du doigt ?
> > > Pourquoi Pekin s’appelle aussi Beijing ?
> > > Pourquoi parle t-on de portion congrue ?
> > > Pourquoi dit-on  »bouc émissaire » ?
> > > Pourquoi la Terre est ronde ?
> > > Pourquoi dit-on que le chat a 9 vies ?
> > > Pourquoi dit-on ‘au temps pour moi’ ?
> > > Pourquoi y a-t-il treize rayures sur le drapeau américain ?
> > > Pourquoi les bouteilles de vins font-elles 75cl et pas un litre ?
> > > Pourquoi a t-on un nez ?
> > > Pourquoi est-il possible de mouler le sable ?
> > > Pourquoi la mer est-elle salée ?
> > > Pourquoi les chevaux dorment-ils debout ?
> > > Pourquoi rougit-on ?
> > > Pourquoi les poissons peuvent-ils respirer sous l’eau ?
> > > Pourquoi les animaux ne parlent-ils pas alors qu’ils ont des cordes vocales ?
> > > Pourquoi le Soleil est-il jaune ?
> > > Pourquoi les Animaux ont-ils toujours les dents blanches ?
> > > Pourquoi le GPS a t-il été inventé ?
> > > Pourquoi Mars est-elle appelée  »la planète rouge » ?
> > > Pourquoi les Chinois mangent-ils avec des baguettes ?
> > > Pourquoi le sang est-il rouge ?
> > > Pourquoi l’espace est-il silencieux ?
> > > Pourquoi a-t-on le hoquet ?
> > > Pourquoi l’hymne national français s’appelle « La Marseillaise » ?
> > > Pourquoi l’eau n-a-t’elle pas de goût ?
> > > Pourquoi écrit-on « Cedex » dans certaines adresses ?
> > > Pourquoi la céramique est-elle si dure à percer alors qu’elle est cassante ?
> > > Pourquoi doit-on s’éloigner du quai lorsqu’un train arrive ?
> > > Pourquoi le drapeau algérien est-il vert et blanc avec un croissant et une étoile ?
> > > Pourquoi connait-on le chewing-gum ?
> > > Pourquoi utilise t-on la grêle virtuelle ?
> > > Pourquoi le ciel est bleu ?
> > > Pourquoi certaines planètes ont des anneaux et d’autres non ?
> > > Pourquoi n’y a-t-il pas d’atmosphère sur la Lune ?
> > > Pourquoi dit on « au fur et à mesure » ?
> > > Pourquoi le orange est la couleur des Pays-bas sans être sur leur drapeau ?
> > > Pourquoi la lanière d’un fouet claque-t-elle dans l’air ?
> > > Pourquoi dit-on  »point barre » ?
> > > Pourquoi appelle-t-on le 18ème siècle le siècle des Lumières ?
> > > Pourquoi dit-on » faire du lèche-vitrine » ?
> > > Pourquoi parle t-on un peu partout d’avatar ?
> > > Pourquoi les chats ronronnent-ils ?
> > > Pourquoi le mur de Berlin a-t-il été construit puis détruit ?
> > > Pourquoi a-t-on construit des châteaux-forts au Moyen-âge ?
> > > Pourquoi éternue-t-on ?
> > > Pourquoi le chateau de Versailles a-t-il été construit ?
> > > Pourquoi certains animaux hibernent-ils ?
> > > Pourquoi les oiseaux ne s’électrocutent-ils pas sur les lignes électriques ?
> > > Pourquoi boire de la bière donne autant envie d’uriner ?
> > > Pourquoi le funiculaire a t-il une façon particulière de fonctionner ?
> > > Pourquoi dit-on  »chanter pouilles » ?
> > > Pourquoi l’océan est-il bleu ?
> > > Pourquoi les pigeons balancent-ils leur cou en marchant ?
> > > Pourquoi les tropiques du Cancer et du Capricorne s’appellent ainsi ?
> > > Pourquoi certains oiseaux migrent-ils ?
> > > Pourquoi avons-nous des impressions de déja vu ?
> > > Pourquoi fait-on des blagues sur les blondes ?
> > > Pourquoi le chiffre 7 porte-t-il bonheur ?
> > > Pourquoi ne peut-on pas éteindre un feu avec de l’eau salée ?
> > > Pourquoi y a-t-il un écran de veille sur les ordinateurs ?
> > > Pourquoi la reine fourmi a-t-elle des ailes ?
> > > Pourquoi la neige est-elle blanche ?
> > > Pourquoi ‘soixante-dix’, ‘quatre-vingts’, ‘quatre-vingt-dix’ ?
> > > Pourquoi y a-t-il de l’écho ?
> > > Pourquoi y a-t-il des fortifications autour de la ville de Québec ?
> > > Pourquoi les feux tricolores sont-ils rouges, orange et verts ?
> > > Pourquoi les lumières semblent-elles scintiller la nuit ?
> > > Pourquoi 4 pays sont-ils rassemblés dans le Royaume-Uni ?
> > > Pourquoi a-t-on des tâches de naissance ?
> > > Pourquoi un appartement est nommé  »T3 » ou  »F3 » ?
> > > Pourquoi le baba au rhum se nomme t-il ainsi ?
> > > Pourquoi dit-on  »faire l’âne pour avoir du son » ?
> > > Pourquoi les petits chats jouent-ils avec des pelotes de laine ?
> > > Pourquoi dit-on  »avoir le diable dans sa bourse » ?
> > > Pourquoi l’Amérique s’appelle-t-elle ainsi ?
> > > Pourquoi la base de lancement française est-elle à Kourou ?
> > > Pourquoi les chats ont-ils des moustaches ?
> > > Pourquoi la muraille de Chine a-t-elle été construite ?
> > > Pourquoi y a-t-il de l’eau sur Terre ?
> > > Pourquoi le chiffre 4 des montres s’écrit-il IIII et non IV ?
> > > Pourquoi les navires en acier flottent-ils ?
> > > Pourquoi dit-on ‘avoir une mémoire d’éléphant’ ?
> > > Pourquoi les personnages de dessins animés n’ont que 4 doigts ?
> > > Pourquoi n’y a-t-il pas de mouches l’hiver ?
> > > Pourquoi l’eau éteint-elle le feu ?
> > > Pourquoi l’emblème de la France est le coq ?
> > > Pourquoi les flamants roses sont-ils roses ?
> > > Pourquoi les moustiques sont-ils plus attirés par certaines peaux ?
> > > Pourquoi Louis XIV était-il le ‘Roi-Soleil’ ?
> > > Pourquoi la colle ne colle-t-elle pas à l’intérieur de la bouteille ?
> > > Pourquoi dit-on
> > > Pourquoi dit-on  »un déjeuner de soleil » ?
> > > Pourquoi les bébés sont immunisés de certaines maladies à leur naissance ?
> > > Pourquoi dit-on ‘O.K.’ ?
> > > Pourquoi a-t-on les yeux rouges sur les photos ?
> > > Pourquoi les aurores boréales ?
> > > Pourquoi y-a-t-il des étoiles filantes ?
> > > Pourquoi certaines planètes ont des noms de dieux Romains ?
> > > Pourquoi souhaite-t-on une bonne fête à quelqu’un la veille ?
> > > Pourquoi appelle-t-on Paris ‘Paname’ ?
> > > Pourquoi les chats voient-ils la nuit ?
> > > Pourquoi perd-on le goût quand on se bouche le nez ?
> > > Pourquoi la ville de Troie n’existe-t-elle plus de nos jours ?
> > > Pourquoi les animaux n’ont pas de nombril ?
> > > Pourquoi y a t-il plus d’étoiles filantes en aout ?
> > > Pourquoi l’acide dissout-il la matière ?
> > > Pourquoi le Sphinx a t-il le nez cassé ?
> > > Pourquoi les pantalons ont une petite poche dans le haut de la poche de droite ?
> > > Pourquoi les vrais jumeaux ont-ils le même ADN et pas les mêmes empreintes ?
> > > Pourquoi les grands couturiers aiment-il utiliser la dentelle de Calais ?

22 octobre, 2011

Le conte de la grand-mère qui inventa un mot nouveau et rare …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 12:51

7itdzaw2.jpg

Grand-mère ! dit le petit garçon, apprends-moi des mots neufs. Des mots encore plus beaux que ceux d’hier, plus beaux que ka-léi-dos-co-pe, plus rigolos que ceux qui font des bruits comme cla-po-tis, chu-cho-te-ments… Encore, grand-mère, encore ! La vieille femme sourit. Le temps est venu, se dit-elle. Il est prêt !

Oui, j’ai un beau mot pour toi. Je vais t’aider à le trouver…

Oh ! oui, j’adore les devinettes, dit l’enfant en sautillant.

Voilà. C’est un mot qui contient les plus belles valeurs du monde…Un mot qui est présent en toi et tout autour de toi si tu sais le ressentir.

C’est facile ! c’est…la Vie ! Ce qui est présent en moi et tout autour de moi, c’est la Vie !

Oui bien sûr, il y a de la vie dans ce mot, d’abord de la vie. De la vie vivante, toute joyeuse. De celle qui chante dans tes oreilles chaque matin, avant même que tu ouvres les yeux. Un élan de vie qui te fait dire en regardant le ciel chaque jour : Merci pour ce bleu. Tant mieux pour cette pluie, la terre a soif. Quel vent ce matin ! ça nettoie tout le ciel, mais fermez un peu les portes en haut, ça fait courant d’air ! Un mot qui peut dire l’élan, la fougue, l’enthousiasme. Imagine-toi grimpant vers le haut d’une colline. Tu es presque au sommet, c’est tout clair, c’est tout rond d’herbe verte. Tu marches, il y a l’air vif qui souffle à tes oreilles, tout autour s’étend à perte de vue l’immensité du paysage. C’est tellement beau que tu en as le souffle coupé. Ton cœur déborde presque. Tu te sens fort, grand et petit en même temps, léger comme un oiseau, tu te sens aussi libre que le vent. Tiens, tu pourrais t’envoler, être le vent toi-même…

C’est le bonheur, grand-mère ?

Il y a du bonheur dans le mot, oui, mais cherche encore… Quand tu mets du bon dans tout ce que tu fais, quand tu sais ouvrir tes yeux pas seulement pour voir, mais pour regarder, alors tu peux t’émerveiller de tout et d’un rien, du gazouillis d’une mésange, d’un sourire reçu, de la force du brin d’herbe qui pousse dru dans le bitume du trottoir, de la lumière d’or des étoiles. Quand une fleur devient le plus beau des bouquets du monde, que ton regard se fait caresse pour dire en silence toute ton émotion, quand tu accueilles les bras qui t’aiment et que tu est si plein de désir et d’amour que tu rayonnes comme un soleil…

J’ai trouvé, j’ai trouvé, c’est Soleil d’Amour ! C’est un petit nom que tu me donnais, grand-mère, quand j’étais petit !

Oui, tu es ce soleil-là et il y a de l’amour dans ce mot, mais cherche encore, cherche… C’est un mot qui te dit aussi d’avoir du courage, même quand il y a du gris dans ta vie. Un mot lucide qui n’exclut pas les peines et les difficultés. Un de ceux qui te permettra aussi de trouver toi-même dans chaque évènement difficile, le petit bout de ciel bleu, l’infime lumière qui te redonnera confiance en toi, et surtout en la vie qui est en toi.

C’est l’espérance !

Tu y es presque, continue, continue… Un mot qui contient la Vie, la Joie, l’Enthousiasme, la Tendresse des petits bonheurs, le Courage, le Désir, l’Amour, la Confiance, l’Espérance !

Il existe, grand-mère, ce mot qui dit tout ça à lui tout seul ?

Oui, mon petit… C’est le mot Vivance. C’est la Vivance dans la vie !

C’est un joli mot Vivance, grand-mère !

Murmure-le, écoute-le… Tu l’entends rire dès que tu le prononces…

Vivance !

C’est un mot précieux, tu sais…

Un mot près-des-cieux ?

Oui, dit-elle en souriant. Il vient certainement du ciel, peut-être même du pré-des-cieux… C’est un mot si précieux qu’il est mon héritage pour toi ! C’est qu’il me vient de loin, tu sais, de mon enfance, de ma maman à moi, de mon histoire… Il vient de toute ma lignée et je te l’offre aujourd’hui car le temps est venu… Cette Vivance, elle est la force vive qui donnera plus de vie à ta vie. Je la dépose en toi comme une graine pour qu’elle germe, qu’elle éclose, qu’elle resplendisse, qu’elle fructifie, afin qu’un jour toi aussi tu puisses à ton tour la transmettre à d’autres, à ceux que tu aimeras, que tu aideras, que tu accompagneras… Ouvre la bouche, tire la langue, ferme les yeux, mon petit Soleil d’Amour…Et…hop ! dit la grand-mère, en riant, la graine de Vivance est en toi ! N’oublie pas, c’est pour toute ta vie. La Vivance de la vie, c’est le plus beau cadeau que tu puisses faire à ta propre vie.

Jacques Salomé, « Contes à aimer, Contes à s’aimer »

VIVANCE : Capacité à vivre, s’épanouir, et évoluer avec vitalité.

Vivance signifie  » conscience de la vie en train de se vivre« 

8 mars, 2009

En cette journée internationale des femmes…

Classé dans : Les Femmes (64) — coukie24 @ 13:17

En cette journée internationale des femmes... dans Les Femmes (64) reflectgraphic

 En cette journée internationale des femmes…

line dans Les Femmes (64)
Bonne fête, mesdames !

Un petit poème pour vous toutes…

                                       Les femmes !

Toutes les femmes sont belles.

Elles sont fleuries par les quatre saisons.

L’idée nous prend de leur donner un bec;

La timidité m’arrête ou serait-ce la raison ?

Je les vois mieux au printemps.

Elles se fleurissent de toutes les couleurs.

Je les regarderais tout le temps.

Ce serait ma joie et mon bonheur.

Que de beautés je vois tout l’été.

Les formes dénudées, désirées, bronzées.

Que la nature vous ait fait si belles,

Me donne à moi bien des ailes.

L’automne nous apporte de belles couleurs.

Mais vous êtes la plus belle des fleurs.

Vous aimez les hommes de 20, 30 ou 40 ans ?

Ma tête d’automne a un coeur jeune et aimant.

Les vêtements d’hiver vous font si désirables.

Fourrures, sports, neige, vous rendent affables.

Vous serrer dans mes bras serait ma grande réjouissance.

Cependant, je dois freiner mes élans, par décence.

Femme, quel nom doux à l’oreille.

Avec la musique, il invite à la danse.

Vous êtes une déesse sans pareille.

Vous êtes la saison pleine d’abondance.

  

Camille Labrecque

Plus une rose pour chacune de vous !

Plus une rose pour cune de vous !

rose

line

21 février, 2009

La grenouille et l’ingénieur !

Classé dans : Humour (284) — coukie24 @ 13:46

grenouille

La grenouille et l’ingénieur !

Un ingénieur se ballade le long du chemin et rencontre une grenouille répugnante.
- « A l’aide ! » hurle la grenouille.
L’ingénieur se penche étonné et la prend doucement dans ses bras. La grenouille explique alors : « En fait, je suis une merveilleuse princesse, et je viens d’être élue Miss Univers. Mais par dépit, ma dauphine m’a jetée un sort et m’a transformée en sale grenouille. Il suffit qu’un jeune homme m’embrasse et je redeviendrai comme avant…  »
L’ingénieur fourre la bestiole dans sa poche et continue son chemin.
La grenouille réalise alors qu’elle a dû tomber sur un mou du cerveau. Elle doit alors expliquer son affaire plus en détails.
- « Si tu m’embrasses, je redeviendrai comme avant et je te serai très reconnaissante… »
L’ingénieur continue.
La grenouille inquiète: « Si tu m’embrasses, je redeviendrai la femme qui a été élue Miss Univers, et je serai à toi pour la vie. »
Toujours rien. Ce n’est pas possible, il fait monter les enchères, pense la grenouille.
- « Embrasse-moi, et tu auras une femme superbe et sensuelle à tes pieds. Je serai ton esclave, je satisferai tous tes désirs. »
Rien. La grenouille désespérée, demande d’une petite voix : « Ça ne
t’intéresse pas d’avoir une belle jeune femme prête à assouvir tes fantasmes ?  »
Enfin l’ingénieur réponds : « Tu sais, il n’y a vraiment pas de place
dans ma vie pour une nana, mais une grenouille qui parle c’est rigolo. »

La grenouille et l'ingénieur ! dans Humour (284) grenouille-15            grenouille013 dans Humour (284)

27 décembre, 2008

L’amour de l’argent

Classé dans : L Argent (13) — coukie24 @ 19:10

Afficher l'image d'origine

Pourquoi les hommes aiment-ils autant l’argent ? Il y a bien ici et là quelques indifférents, une certaine affectation de mépris pour l’argent – mais le mépris est souvent secrète adoration : nous nous défions de ce que nous aimons. Alors, honteuse ou assumée, d’où vient cette passion pour l’argent ?

En un sens, la réponse est simple : l’argent n’est rien, mais par lui nous pouvons tout, ou presque. L’argent, échangeable contre les choses, a la valeur des objets, il brille de tout ce que par lui nous possédons. Il a l’aura de nos désirs, la puissance de nos souhaits, il reluit de toutes les satisfactions que nous imaginons – ce pourquoi il semble indécent : l’argent est sale parce qu’il est lié au plaisir et à la quantité. Plus on en a, plus on peut jouir.

Pourtant, curieusement, nous ne l’aimons pas pour maintenant, mais en nous projetant. Il compte davantage au futur qu’au présent. Il sert à garantir l’avenir, à apprivoiser l’inconnu, à s’assurer dans le temps. Il y a donc aussi quelque chose de morbide dans l’argent, car à travers lui c’est l’idée de limite, ou de fin que nous refusons. On a toujours un futur quand on a de l’argent.

Mais ce qui nous rassure, nous condamne en même temps : car ne pas accepter la limite, c’est n’être jamais satisfait, n’en avoir jamais assez, être sans cesse au-delà de ce que l’on fait. Or, l’argent est l’objet par excellence qui se prête à cette course en avant. Comme le remarquait Epicure, il n’y a pas de limite intrinsèque à la possession de l’argent, aucune raison d’en avoir assez, aucune raison de se raisonner. Non, il n’y a pas de degré raisonnable, pas de possession sage, pas de satiété naturelle : on peut toujours en avoir encore, encore et encore…

L’amour de l’argent est donc amour de l’illimité. Il est passionnant, parce qu’il est fou et défie le temps, les normes et les quantités, mais il est risqué parce que la satiété lui est toujours refusé.

Sources : http://jchichegblancbrude.blog.lemonde.fr/2008/01/

23 décembre, 2008

La maladie du Bonheur !

Classé dans : Le Bonheur (153) — coukie24 @ 22:28

Attention ! Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure vertigineuse. L’O.M.B. (Organisation Mondiale du Bien-être) prévoit que des milliards de personnes seront contaminées dans les dix ans à venir.

Voici les symptômes de cette maladie :

  1. Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d’agir sous la pression des peurs, idées reçues et conditionnements du passé.
  2. Manque total d’intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s’intéresser à tout ce qui engendre des conflits.
  3. Perte complète de la capacité de se faire du souci (cela représente l’un des symptômes les plus graves).
  4. Plaisir constant d’apprécier les choses et les êtres tels qu’ils sont, ce qui entraîne une disparition de l’habitude de vouloir changer les autres.
  5. Désir intense de se transformer soi-même pour développer ses potentiels de santé, créativité et d’amour.
  6. Attaques répétées de sourire, ce sourire qui dit « merci » et donne un sentiment d’unité et d’harmonie avec tout ce qui vit.
  7. Ouverture sans cesse croissante à l’esprit d’enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté.
  8. Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.
  9. Cette maladie est extrêmement contagieuse. Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible. Les traitements médicaux chimiques peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes, mais ne peuvent s’opposer à la progression inéluctable du mal.
  10. Aucun vaccin anti-bonheur n’existe.
  11. Comme cette maladie du bonheur provoque une perte totale de la peur de mourir qui est le pilier central des croyances de la société matérialiste moderne, des troubles sociaux graves risquent de se produire, tels que grèves de l’esprit belliqueux, rassemblements de gens heureux pour chanter, danser et célébrer la vie, cercles de partage et de guérison, crises collectives de fou-rire.

Dr Christian Tal Schaller

La maladie du Bonheur !  dans Le Bonheur (153) jl8rvfil

8 novembre, 2008

Pour une raison, une saison ou pour la vie ?

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 0:25

P o u r     u n e     r a i s o n,    u n e     s a i s o n     o u     p o u r     l a     v i e

Les gens entrent dans notre vie pour une raison, une saison ou pour toute la vie. Si nous arrivons à déterminer pour chaque rencontre si nous l’avons faite pour une raison, une saison ou pour la vie, alors nous saurons comment réagir envers elle. Celui qui passe dans notre vie pour une RAISON :C’est généralement pour combler un besoin que nous exprimons (consciemment ou non). Il est là pour nous aider à traverser des difficultés, pour nous fournir des pistes ou nous guider et soutenir, pour nous aider physiquement, émotionnellement ou spirituellement. Il peut nous apparaître comme une aubaine et s’en est une! Il est là parce que nous en avons besoin.Un jour, sans que nous n’y ayons la moindre part de responsabilité, cette relation fera ou dira quelque chose qui brisera le lien. Peut-être… mourra-t-elle ou partira-t-elle, peut-être agira-t-elle de telle manière que nous ne pourrons continuer de cheminer à ses côtés. Ce que nous devons réaliser alors, c’est que notre besoin a été comblé, notre désir satisfait, qu’il n’y a plus de raison de cheminer ensemble et qu’il devait être temps de se séparer.

Celui qui entre dans notre vie pour une SAISON :

Parce que notre tour est venu de partager, d’évoluer ou d’apprendre. Il nous apporte un sentiment de paix, ou nous fait rire. Il se peut qu’il nous fasse découvrir quelque chose de nouveau, ou nous fasse faire quelque chose dont nous nous sentions incapable. Celui-là nous apporte généralement une somme immense de joies. Mais ce n’est, peut-être, que pour une saison…

Ceux qui sont là pour TOUTE LA VIE :

Ceux-là nous forgent pour la vie, nous aident à construire nos bases émotionnelles. Notre tâche est d’accepter les leçons, d’aimer et de mettre ce que nous en avons reçu et appris dans les autres relations qui émaillent notre vie.

On dit que l’amour est aveugle, l’amitié, elle, est clairvoyante.

Auteur inconnu

Pour une raison, une saison ou pour la vie ? dans Sentiments (132) qba5b5j0

2 novembre, 2008

Citations sur le Bonheur – attention voir articles ci-dessous

Classé dans : Le Bonheur (153) — coukie24 @ 17:02

601x6nzd

 Au coeur d’un regard on peut trouver le bonheur

Les gens ne connaissent pas leur bonheur, mais celui des autres ne leur échappe jamais. P. Daninos

Un grand obstacle au bonheur, c’est de s’attendre à un trop grand bonheur. Fontenelle

Le bonheur est un fruit délicieux qu’on ne rend tel qu’à force de culture. Proverbe

Le bonheur ressemble à un diamant, et le plaisir à une goutte d’eau. Chevalier de Boufflers

Le secret du bonheur est d’exiger beaucoup de soi et très peu des autres. A Guinon

Le Bonheur est à votre foyer, ne le cherchez pas dans le jardin des étrangers. D. W. Jerrold

Il y a du plaisir à rencontrer les yeux de celui à qui l’on vient de donner. La Bruyère

La soif du Cœur ne s’apaise pas avec une goutte d’eau. Saadi

Le Bonheur ne se cherche pas : on le rencontre. Il n’est que de savoir le reconnaître et de pouvoir l’accueillir. Françoise Giroud

Le Bonheur ne se multiplie qu’en se divisant. G. Cesbron

Aucun bonheur n’est possible dans l’ignorance,la certitude seule fait la vie calme. Emile Zola

Il n’y a qu’un chemin pour le bonheur, c’est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Epictète.

“Le bonheur est une denrée merveilleuse: plus on en donne, plus on en a.” (Madame Necker)

N’attendez pas d’être heureux pour sourire, souriez plutôt afin d’être heureux.
Edward L. Kramer

Une maison en paille où l’on rit, vaut mieux qu’un palais où l’on pleure.
Proverbe Chinois

On n’a que le bonheur qu’on peut comprendre.
Maurice Maeterlinck

On est heureux quand on a dépassé l’inquiétude du bonheur.
Maurice Maeterlinck
Extrait de La sagesse et la destinée

Le bonheur est une sorte d’archipel composé d’instants heureux. Entre ces îlots il y a de l’errance et de la solitude.
Patrice Lepage
L’ange sur le pont

Seul celui qui est heureux peut répandre le bonheur autour de lui.
Paulo Coelho

Il n’y a que deux choses qui servent au bonheur : c’est de croire et d’aimer.
Charles Nodier

C’est dans le mépris de l’ambition que doit se trouver l’un des principes essentiels du bonheur sur la terre.
Edgar Poe
Le domaine d’Arneihm

Ce qui m’intéresse, ce n’est pas le bonheur de tous les hommes, c’est celui de chacun.
Boris Vian

Pour justifier la vie, il suffit de quelques instants radieux d’un éclair de bonheur.
Henri Petit

Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.
Pierre de Ronsard
Sonnets pour Hélène – A Hélène

La joie réside au plus intime de l’âme ; on peut aussi bien la trouver dans une obscure prison que dans un palais.
Thérèse de Lisieux

Un homme est heureux tant qu’il décide de l’être, et nul ne peut l’en empêcher.
Alexandre Soljenitsine

L’explication du malheur de bien des gens, c’est qu’ils ont le temps de se demander s’ils sont heureux ou s’ils ne le sont pas.
Georges-Bernard Shaw

Il faut rire avant d’être heureux, de peur de mourir sans avoir ri.
Jean de La Bruyère
Les Caractères

Il y a une espèce de honte d’être heureux à la vue de certaines misères.
Jean de La Bruyère
Les Caractères

Nous agissons toujours comme si le confort et le luxe étaient essentiels à notre existence, alors qu’il suffit pour être réellement heureux de trouver quelque chose qui nous intéresse passionnément.
Charles Kingsley

L’espérance est un emprunt fait au bonheur.
Joseph Joubert
Pensées

Il faudrait essayer d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple.
Jacques Prévert

Quand on n’a besoin que de peu de chose, un rien suffit, et quand un rien suffit, on n’a pas besoin de grand chose.
Pierre Dac

Il n’y a qu’un devoir, c’est d’être heureux.
Denis Diderot

Souvent une fausse joie vaut mieux qu’une tristesse dont la cause est vraie.
René Descartes

L’homme qui réclame sa liberté, c’est au bonheur qu’il pense.
Joseph Autran

Ni l’or ni la grandeur ne nous rendent heureux.
Jean de La Fontaine

Le bonheur n’est pas le but mais le moyen de la vie.
Paul Claudel

Un des secrets du bonheur, c’est d’être indifférent à son propre humeur.
Alain

Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce serait la salle d’attente.
Jules Renard

Manifester son bonheur est un devoir ; être ouvertement heureux donne aux autres la preuve que le bonheur est possible.
Albert Jacquard - Extrait de Petite philosophie à l’usage des non-philosophes

Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être bien avec soi.
Bernard le Bovier Fontenelle
Extrait Du bonheur

Si nous sommes dans la joie, gardons-nous de porter nos pensées au-delà du présent.
Horace

Le bonheur est une chose bizarre. Les gens qui ne l’ont jamais connu ne sont peut-être pas réellement malheureux.
Louis Bromfield
Extrait de Mrs. Parkington

Le bonheur, c’est d’être heureux ; ce n’est pas de faire croire aux autres qu’on l’est.
Jules Renard
Extrait de Journal

Il faudrait convaincre les hommes du bonheur qu’ils ignorent, lors même qu’ils en jouissent.
Baron Charles de Montesquieu
Extrait de Mes pensées

Le bonheur ne consiste pas à acquérir et à jouir, mais à ne rien désirer, car il consiste à être libre.
Epictète
Extrait de Manue

L’homme est malheureux parce qu’il ne sait pas qu’il est heureux.
Fiodor Dostoïevski
Extrait de Les démons

Si on ne voulait qu’être heureux, cela serait bientôt fait. Mais on veut être plus heureux que les autres, et cela est presque toujours difficile parce que nous croyons les autres plus heureux qu’ils ne sont.
Baron Charles de Montesquieu
Extrait de Mes pensées

Le bonheur humain est composé de tant de pièces qu’il en manque toujours.
Bossuet

Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d’autre.
Paul Eluard

Ce n’est pas de vivre selon la science qui procure le bonheur ; ni même de réunir toutes les sciences à la fois, mais de posséder la seule science du bien et du mal.
Platon
Dialogues

Le plus souvent, on cherche son bonheur comme on cherche ses lunettes : quand on les a sur le nez.
F. Droz

On peut supporter seul le chagrin, mais il faut être deux pour être heureux.
E. Hubbard

La beauté est source de bonheur pour qui sait la découvrir.
A. Carrel

Puisque l’ultime bonheur de l’homme ne se trouve pas dans les biens extérieurs, dits biens de fortune, ni dans les biens du corps, ni dans ceux de l’âme… il ne peut se trouver que dans la contemplation de la vérité.
Saint-Thomas
Contre les Gentils III – chap. 37

Heureux ceux qui n’espèrent rien, ils ne seront pas déçus
Alfred Hitchcock

Le but de l’éducation, c’est de doter l’individu de tout ce qui va lui permettre de parvenir à un bonheur valable pour lui-même et de rendre heureux les autres.
Lev Kassil
Et du lilas dans le cosmos.

Un souvenir Heureux est peut-être sur terre plus vrai que le Bonheur.
Alfred de Musset

Je travaille à être heureux : c’est le plus beau des métiers.
Roland de Lassus

L’humanité serait depuis longtemps heureuse si tout le génie que les hommes mettent à réparer leurs bêtises ils les employaient à ne pas les commettre.
Georges-Bernard Shaw

Si vous placez votre bonheur entre les mains de quelqu’un d’autre, tôt ou tard, il ou elle le brisera. Si vous donnez votre bonheur à autrui, il peut vous en priver. Alors que si le bonheur ne vient que de l’intérieur de vous-même, qu’il est le résultat de votre amour, c’est vous qui en êtes responsable. On ne peut jamais rendre autrui responsable de son amour, et pourtant lorsqu’on se marie à l’église, la première chose qu’on fait est d’échanger des alliances. Chacun met son étoile entre les mains de l’autre, et s’attend à ce que l’autre le rende heureux. Pourtant, quel que soit l’amour que nous ayons pour quelqu’un, il est impossible d’être pour lui ce qu’il souhaiterait que nous soyons.
Don Miguel Ruiz
La Maîtrise de l’Amour – Apprendre l’art des relations

Votre bonheur ne peut venir que de l’intérieur, et il est le fruit de votre amour. Lorsque vous êtes conscient que personne ne peut vous rendre heureux, et que le bonheur est le résultat de votre propre amour, vous découvrez la plus grande maîtrise des Toltèques : la Maîtrise de l’Amour.
Don Miguel Ruiz
La Maîtrise de l’Amour – Apprendre l’art des relations

Il y a des milliers de façons d’exprimer votre bonheur, mais il n’y a qu’une seule manière d’être vraiment heureux, et c’est d’aimer.
Don Miguel Ruiz
La Maîtrise de l’Amour – Apprendre l’art des relations

Les racines du bonheur naissent dans le malheur.
Anonyme

Le bonheur n’est pas un événement, c’est une aptitude.
Duc de La Rochefoucauld

Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre.
Gnanannanda

Ils ne savent pas que le véritable bonheur est de rencontrer une autre vie et de la serrer dans ses bras.
Mano Dayak
« Je suis né avec du sable dans les yeux. »

Le vrai bonheur coûte peu ; s’il est cher, il n’est pas d’une bonne espèce.
François René De Chateaubriand

Bonheur : faire ce que l’on veut et vouloir ce que l’on fait.
Françoise Giroud

Tant d’hommes qu’on croit heureux parce qu’on ne les voit que passer.
Astolphe de Custine

On n’est pas heureux : notre bonheur, c’est le silence du malheur.
Jules Renard

Il faut créer le bonheur pour protester contre l’univers du malheur.
Albert Camus

Le bonheur n’est jamais immobile.
André Maurois

Le bonheur n’est pas un gros diamant, c’est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées.
Alphonse Jean-Baptiste Karr

Les hommes ne veulent pas construire leur bonheur, ils veulent seulement réduire leur malheur.
Bernard Werber

Ce ne sont pas les richesses qui font le bonheur, mais l’usage qu’on en fait.
Cervantès

Le bonheur est quelque chose qui se multiplie quand il se divise.
Paulo Coelho

Le bonheur compense en intensité ce qui lui manque en durée.
Robert Frost

Le bonheur est un hôte discret, dont on ne constate souvent l’existence que par son acte de décès.
Adrien Decourcelle

Le bonheur, c’est quand le temps s’arrête.
Gilbert Cesbron

29 octobre, 2008

Jour après jour…

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 10:10
 Récap. des citations du jour

Jour après jour... dans Citations, proverbes... 976699re3

Mardi 23 mars 2010 :  «Savoir écouter, c’est posséder, outre le sien, le cerveau des autres.»
Léonard de VINCI

Le Mercredi 29.10.08 : « Le seul moyen de se débarrasser d’une tentation, c’est d’y céder. »  Oscar Fingal O’Flahertie Wills WILDE

Jeudi 30.10.08 : « Le ciel est le pain quotidien des yeux »  R. W. Emerson 

Vendredi 31.10.08 : « Qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il croit. »  François de la Rochefoucauld     

Samedi 01.11.08 : « L’âme n’aurait pas d’arc en ciel, si les yeux n’avaient pas de larmes. »  John Vance Cheney 

Dimanche 02.11.08 :   »Il est bien des choses qui ne paraissent impossibles que tant q’on ne les a pas tentées. »  A. Gide   

Lundi 03.11.08 :    »Il y a des choses qu’on ne peut dire qu’en embrassant… Parce que les choses les plus profondes et les plus pures peut-être ne sortent pas de l’âme tant qu’un baiser ne les appelle. »  Lamartine  

Mardi 04.11.08 : « Les poules pondent des oeufs et les coqs ont des ailes, car les poules ont besoin d’eux, et les coqs ont besoin d’elles. »   Dicton  

Mercredi 05.11.08 : « Le pessimisme est d’humeur, l’optimisme est de volonté.«   Alain    

Jeudi 06 et Vendredi 07.11.08, samedi 08.11.08 : « Il n’est pas d’hiver sans neige, de printemps sans soleil, et de joie sans être partagée. »  Proverbe     

Dimanche 09.11.08 : « Les passions sont les seuls orateurs qui persuadent toujours. »  F. de la Rochefoucaud

Lundi 10.11.08 :  « Le Temps est un grand maître, il règle bien des choses. »  Corneille

Mardi 11.11.08 :  « Une joie partagée est une double joie, un chagrin partagé est un demi-chagrin. »  J. Deval

Mercredi 12.11.08 : «Nous sommes automates dans les trois quarts de nos actions.»
Gottfried Wilhelm LEIBNIZ

Jeudi 13.11.08 : «L’optimiste pense qu’une nuit est entourée de deux jours, le pressimiste qu’un jour est entouré de deux nuits.»   G.Bernanos

Vendredi 14.11.08 : «L’éducation nous apprend les règles de la vie, L’expérience nous apprend les exceptions.»  M et A.Guillois

Samedi 15.11.08 : «J’ai réinventé le passé pour voir la beauté de l’Avenir.»
Aragon

Dimanche 16.11.08 et lundi 17.11.08 : «Il faut écrire pour soi, c’est ainsi que l’on peut arriver aux autres.» Eugène IONESCO

Mardi 18.11.08 : «Le secret du bonheur et le comble de l’art, c’est de vivre comme tout le monde en étant comme personne.» Simone de Beauvoir 

Mercredi 19.11.08 :  «Le sort fait les parents, le choix fait les amis.»
Jacques Delille

Jeudi 20.11.08 : «Coeur qui soupire n’a pas ce qu’il désire.» A. de MONTLUC

Vendredi 21.11.08 : «Le passé est soldé, le présent vous échappe, soyez à l’avenir.»
G. de Lévis

Samedi 22.11.08 : « Je puis tout pardonner aux hommes, excepté l’injustice, l’ingratitude et l’inhumanité. » Denis Diderot

Dimanche 23.11.08 : «Le pessimisme est d’humeur ; l’optimisme est de volonté.»
M Alain

Lundi 24.11.08 : «C’est quand on a tout donné, quand on ne tient plus à rien qu’on possède tout.» M Jouhandeau

Mardi 25.11.08 : «L’expérience de chacun est le trésor de tous.» G. de Nerval

Mercredi 26.11.08 : «Quant on vit au milieu des roses, on en prend malgré soi le parfum.»
Proverbe

Jeudi 27.11.08 : «Sur les ailes du Temps, la tristesse s’envole.»
Jean de la Fontaine

Vendredi 28.11.08 : «Tous les secrets de la nature gisent à découvert et frappent nos regards chaque jour sans que nous y fassions attention.»
A. Gide

Samedi 29.11.08 : «La façon de donner vaut mieux que ce qu’on donne.»
Corneille

Dimanche 30.11.08 : «Rien de grand ne se fit jamais sans enthousiasme.»
R.W. Emerson

Lundi 01.12.08 et Mardi 02.12.08 :«Qui s’embarrasse à regretter le passé perd le présent et risque l’avenir.»
Francisco de Quevedo

Mercredi 03.12.08 : « Tous les hommes ne sont pas capables de grandes choses, mais tous sont sensibles aux grandes choses » Alfred de Musset 

Jeudi 04.12.08 et 05.12.08 : « Si l’étalon et la jument trottent, comment le poulain irait-il lentement ? » Proverbe Allemand

Samedi 06.12.08 : « Corps, mon vieux compagnon, nous périrons ensemble. Comment ne pas t’aimer, forme à qui je ressemble puisque c’est dans tes bras que j’étreins l’univers ? » Marguerite Yourcenar

Dimanche 07.12.08 : « On dirait que l’âme des justes donne, comme les fleurs, plus de parfums vers le soir. » Madame de Staël

Lundi 08.12.08 : « Les hommes sont ainsi : Eternels insatisfaits, Désireux de ce qu’ils n’ont pas, Et ignorant les trésors qu’ils possèdent. » Jacob

Mardi 09.12.08 : « Les hommes sont ainsi : L’enfance trouve son paradis dans l’instant. Elle ne demande pas du bonheur. Elle est le bonheur. » L. Pauwels 

Mercredi 10.12.08 : « La vérité a un coeur tranquille. » William Shakespeare

Jeudi 11.12.08 : « Chaque fois que l’aube paraît, le mystère est là tout entier. » R. Daumal

Vendredi 12.12.08 : « Il faut vivre et non pas seulement exister. » Plutarque

Samedi 13.12.08 : « La jeunesse est une ivresse continuelle : c’est la fièvre de la raison. » F. de la Rochefoucauld

Dimanche 14.12.08 : « Le goût est la conscience du beau, comme la conscience est le goût du bon. » J. de Maistre

Lundi 15.12.08 : « Celui qui connaît l’art de vivre avec soi-même ignore l’ennui. » Erasme

Mardi 16.12.08 : « Le peuple, le feu et l’eau sont des forces indomptables. » P. de Milet

Mercredi 17.12.08 : »Les conseils de la vieillesse éclairent sans échauffer, comme le soleil de l’hiver. » Vauvenargues

Jeudi 18.12.08 : « La bonne volonté raccourcit le chemin. » Proverbe

Vendredi 19.12.08 : « Il est des paroles qui montent comme la flamme et d’autres qui tombent comme la pluie. » Marie d’Agoult

Samedi 20.12.08 :« La bouche parle selon l’abondance du coeur. » Proverbe

Dimanche 21.12.08 : « Les vertus se perdent dans l’intérêt, comme les fleuves se perdent dans la mer. » de la Rochefoucauld

Lundi 22.12.08 : « Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions, si le monde voyait tous les motifs qui les produisent. » de la Rochefoucauld

9 octobre, 2008

L’Amour, c’est quoi ?

Classé dans : Amour (119) — coukie24 @ 10:04

L’AMOUR, C’EST QUOI ?

William Shakespeare a dit: « L’Amour n’est pas l’Amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne, quand la vie devient dure, quand les choses changent, le vrai Amour reste inchangé. »

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? Qui ne se rappelle pas avoir effeuillé la marguerite cherchant à vaincre l’affreux doute quant à l’amour du ou de la bien-aimée ? Qui ne se rappelle pas les émotions du premier amour naissant à 14, 16 ou 18 ans ? Comment la proximité de l’élu(e) pouvait nous faire chavirer et rêver pendant des heures… avant même de lui avoir adresser la parole ? Nous étions en amour avec l’Amour.

La première sortie, le premier baiser, la première promesse, la première caresse, le premier projet rêvé à deux. Il était tellement merveilleux ; elle était tellement belle ; rien n’existait plus sans lui ; l’avenir n’était pas possible sans elle. Notre amour était pur et éternel. Nous transformions le monde, avions les plus beaux enfants et nous vivions heureux. Rien ne pouvait nous arrêter. Sauf…

La première peine d’amour. Que de pleurs et de sanglots ! Comment a-t-il pu me faire cela ? Jamais je n’aurais imaginé qu’elle puisse être comme ça. Quel grand vide crée la première peine d’amour ! Que de mal au ventre et à l’estomac la perte de l’être aimé peut susciter. Quelle déprime ! Et juste avant de sombrer complètement, voilà qu’arrive… un nouvel amour.

Nous nous rappelons toujours avec nostalgie nos premières amours d’adolescence. Et comment l’apprentissage de l’amour a pu être parsemé d’embûches, mais aussi de plaisirs et de joies indescriptibles. Jusqu’au moment où enfin la perle rare arrive et qu’on fasse le grand saut : on se promet de s’aimer toujours, pour le meilleur et pour le pire.

Cependant, d’après les statistiques officielles, seulement 2 couples sur 10 confirment la conclusion des romans ou films d’amour: ils se marièrent, eurent de nombreux enfant et vécurent heureux ? Nous connaissons tous des couples complices qui s’aiment depuis leur adolescence, qui ont étudié ensemble, qui ont de beaux enfants et qui semblent faits pour passer le reste de leur vie ensemble. Mais nous connaissons plus de couples qui, oh ! surprise, ont divorcé. En fait, 5 mariages sur 10 actuellement, selon les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé, aboutissent au divorce. Et les trois couples qui restent ensemble, pour le meilleur mais surtout pour le pire, ne se parlent plus ou s’engueulent jusque dans les résidences pour personnes âgées.

Qu’est-ce qui fait la réussite des couples qui marchent et passent à travers les années ? Y aurait-il une formule magique ou miracle à la portée de tous ? Qu’est-ce qui fait que certains ne semblent jamais avoir de problèmes avec leurs amours et que d’autres semblent toujours prêts à se suicider ou à déprimer après une peine d’amour ? Des gens paraissent heureux, avec ou sans partenaires stables ; d’autres s’accrochent au premier venu ou à la première qui ne sait dire non.

On a beaucoup écrit sur les difficultés de l’amour. Des centaines de livres démontrent jusqu’à quel point l’amour est souvent consommé comme une drogue, et évidemment lorsque la drogue fait défaut, arrivent les symptômes du manque, physiques et psychologiques.

Mais qu’est-ce que l’amour ?
On dit que l’amour est une émotion. Le petit Robert nous dit qu’une émotion est : un mouvement, une agitation, une réaction affective, en général intense. L’amour serait donc un mouvement vers quelqu’un. Comment deux personnes en mouvement, l’une vers l’autre et dans leur vie respective, peuvent-elles faire durer ce mouvement réciproque à travers les vicissitudes de la vie à deux ?

À mon avis, il existent trois conditions essentielles à la pérennité de l’amour : l’admiration, le rêve et le désir sexuel. Et ces trois composantes doivent être canalisées vers la même personne. Et réciproques. Et stables. Mais pas nécessairement dans l’ordre : le désir peut naître de l’admiration ou vice-versa.

Je ne peux aimer quelqu’un que si je l’admire et que je me sente admiré par ce quelqu’un. L’admiration est un sentiment de joie et d’épanouissement devant ce qu’on juge beau ou grand (petit Robert). Il n’y a de l’amour que dans le respect. À partir du moment où l’on se crie des bêtises, on hypothèque sérieusement l’amour. On peut ne pas être toujours d’accord sur l’éducation des enfants, la façon de dépenser l’argent (ce sont là les deux principales sources de désaccord)…, mais on doit toujours être d’accord sur le fait que l’autre est une personne humaine unique et digne de respect et d’admiration. N’oublions pas que deux amants sont aussi deux ennemis intimes… qui se doivent respect. La baisse de l’admiration est parallèle à la baisse de l’amour. D’où l’importance de rester debout devant son partenaire.

Deux personnes qui s’aiment partagent les mêmes projets, les mêmes rêves ; ce sont deux complices qui complotent ensemble leur avenir : l’achat de la première maison ou de la première voiture, l’arrivée du premier enfant et des suivants, les succès professionnels de l’un ou l’autre, l’implication sociale, les vacances, la retraite… Encore là, les rêves individuels ne sont pas nécessairement les mêmes et ne doivent pas nécessairement se subordonner aux rêves du couple, mais à partir du moment où les rêves personnels prennent le dessus, ou encore à partir du moment où je me surprends à rêver avec un(e) autre, la fin du rêve commun est proche. Tout couple est basé sur deux personnes autonomes possédant leurs propres projets respectifs. S’aimer, c’est rêver ensemble de choses possibles.

Évidemment, l’amour est basé sur l’attraction physique mutuelle. Tellement que l’acte d’amour désigne les relations sexuelles. Qu’y a-t-il de plus merveilleux que de faire l’amour avec l’être aimé ? Aimer quelqu’un, c’est vouloir se coller, se toucher, se caresser, s’interpénétrer, se fusionner. Mais, c’est aussi entretenir son désir et le désir de l’autre en conservant une certaine distance. Tu n’es pas moi et ne je suis pas toi. Un plus un ne fait pas un, mais trois, i.e. toi, moi et nous. Les coups de foudre ne peuvent survivre à la passion, car la fusion totale tue le désir. Je désire seulement ce que je n’ai pas, pas ce que je possède. Tu existes aussi en dehors de moi et j’existe en dehors de toi. La distance est nécessaire au désir et permet au rapprochement de se transformer en plaisir.

Est-ce à dire qu’une difficulté sexuelle ou une perte de libido signifie une perte d’amour ? Parfois, mais pas toujours. C’est toutefois un indice qu’il se passe quelque chose chez l’un ou l’autre ou dans la dynamique du couple dont le couple doit s’occuper au plus tôt s’il veut survivre. Besoin d’être seul, de parler, d’être écouté, de partir ensemble loin des enfants et du travail, de se reposer, de trouver un nouveau rêve commun, de retrouver l’être admirable que je suis et que l’autre est, de réajuster nos mouvements respectifs et de couple.

Il est vrai que le coeur a des raisons que la raison ne connaît pas, mais la raison peut enseigner au coeur la direction à prendre et comment reconnaître les indices précurseurs de l’essoufflement de l’émotion. L’amour durable, on ne le répètera jamais assez, est fait de passion et de raison, de cur et de tête.

Vivre à deux n’est pas un comportement instinctif. Nous devons apprendre à vivre à deux, tout comme nous avons appris à marcher, parler, écrire, faire de la bicyclette, conduire une voiture, faire notre métier, etc. Mais… où sont les professeurs ???

encadré – L’amour, c’est :

Offrir des fleurs sans raison.
Aimer l’autre, surtout démaquillé.
Faire le petit quelque chose qui fait la différence entre être bien et être très bien.
Mettre son nez dans l’oreiller de l’autre lorsqu’il est parti.
Accepter l’importance d’une distance temporaire.
Trouver agréable de faire la vaisselle parce qu’on est ensemble.
Savoir rigoler ensemble, l’un de l’autre.
Téléphoner, dire je t’aime, et raccrocher.
Effleurer l’aura de l’autre, sans le toucher physiquement.
Se voir avec de nouveaux yeux.
Prendre le rasoir de l’autre sans se faire chicaner.

Et pour vous, c’est quoi, l’amour ?

Yvon Dallaire

080625093959176052215540.jpg 

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux