DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Recherche : espoir image

11 novembre, 2019

Centenaire de l’Armistice : « Additionnons nos espoirs au lieu d’opposer nos peurs »

Classé dans : Autres fêtes ou évènements — coukie24 @ 12:06

L’hommage poétique

dividers-1

Le monde entier disait : la France est en danger ;
Les barbares demain, camperont dans ses plaines.
Alors, cet homme que nous nommions « l’étranger »
Issu des monts latins ou des rives hellènes 

Ou des bords d’outre-mer, s’étant pris à songer
Au sort qui menaçait les libertés humaines,
Vint à nous, et, s’offrant d’un cœur libre et léger,
Dans nos rangs s’élança sur les hordes germaines.

Quatre ans, il a peiné, saigné, souffert.
Et puis un soir, il est tombé dans cet enfer…
Qui sait si l’inconnu qui dort sous l’arche immense,
Mêlant sa gloire épique aux orgueils du passé
N’est pas cet étranger devenu fils de France
Non par le sang reçu mais par le sang versé ?

Pascal Bonetti, 1920
Extraits de « Légion notre mère, anthologie de la poésie légionnaire 1885-2000 », Éditions Italiques, ministère de la Défense.

les20poilus201418.jpg

1 novembre, 2019

q – À la Toussaint, le froid revient, et met l’hiver en train.

Classé dans : — coukie24 @ 1:13

 

8f99ldty.gif  

cadre-bonjour-et-bienvenue

Novembre,  le mois des souvenirs …

309f15f837.gif

         casque21418pomerg.jpg

309f15f837.gif

meuseargonne.gif

309f15f837.gif

q - À la Toussaint, le froid revient, et met l'hiver en train. dans Généralités & Divers (152) chrysantheme_1_max

309f15f837.gif

novembre.gif

309f15f837.gif

chrysanthemes.jpg

 O ! Fleur pâle ornement des images d’automne
Sans parfum qui nous grise, aussi sans volupté
Quand je te vois t’ouvrir la gaieté m’abandonne
Mais tu souris toujours sous le ciel attristé.

Tu fleuris quand tout meurt dans la nature entière.
Quand d’un feuillage d’or les arbres sont parés
Tu fleuris quand la rose à son heure dernière
Effeuille tristement ses pétales fanés.

Dans les jardins en deuil ta frileuse parure
Jette une note gaie et sur les tapis d’or
Par l’automne étendus, tes rameaux de verdure
Font croire que l’hiver est loin de nous encor.

Sur les tombeaux glacés tu remplaces les roses
Quand chaque fleur se fane au baiser des brouillards
Tu figures partout et dans les chambres roses
Et dans les grands salons et sur les corbillards.

N’es-tu pas, par ta grâce et par ta modestie
La fleur qui plaît aux yeux parmi toutes les fleurs.
Puisqu’au sein de la mort tu fais briller la vie
Comme un rayon d’espoir brille au sein des douleurs.

Le Chrysanthème.
Extrait Des Poésies Completes -
 Par Honoré Harmand

 chrysanthmesttescouleurs.jpg

309f15f837.gif

messagepageblogavpluie.gif

mws1.gif

t5z5kzre dans Généralités & Divers (152)

019separatsouris1.gif

mercidevotrevisite.gif

cd70857e433

novembre.jpg

 1er frimas de Novembre

309f15f837.gif

Demain, dès l’aube…

 

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

 Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo

thumblabruyereuneplantefacileacultiver2237.gif

309f15f837.gif

 beautiful-autumn-scenery-trees-yellow-leaves-path-2K-wallpaper-middle-size   

 22281558_10155897812396052_455859219741699155_n     

pourquoi-les-feuilles-des-arbres-changent-elles-couleur-automne_width1024

 

 22528461_10155942965071052_5148514925109676908_n

 Mes volontés ...

couleurs-d-automne.72323

25 septembre, 2019

Restez jeunes !

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171),Retraite (14) — coukie24 @ 17:12

957506379682fontaine1

La jeunesse n’est pas une période de la vie, elle est un état d’esprit, un effet de la volonté, une qualité de l’imagination, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité, du goût de l’aventure sur l’amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années ; on devient vieux parce qu’on a  déserté son idéal. Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme. Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.

Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille. Il demande, comme l’enfant insatiable : Et après ? Il défie les événements et trouve la joie au jeu de la vie.

Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute. Aussi jeune que votre confiance en vous-même. Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez
jeune tant que vous resterez
réceptif. Réceptif à ce qui est beau, bon et grand. Réceptif aux messages de la nature, de l’homme et de l’infini.

Si un jour, votre cœur allait être mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.

Général MacArthur

1 septembre, 2019

zb – Septembre

Classé dans : — coukie24 @ 9:17

zb - Septembre dans Généralités & Divers (152) bonjourcoukievasefenetre2.jpg

Automne

L’été se fait tirer l’oreille
Dans l’antichambre de septembre,
Et la forêt déjà s’honore,
D’un long tapis de haute feuille,
Frangé de pourpre
Et tissé d’or,
Pour pas feutrés en corridor.

sonne,sonne,sonne,automne,
le vent caresse à mi-voix,
sonne,sonne,sonne,automne,
les orillons du sous-bois,
sonne,sonne,sonne,automne,
dans la lumière qui décroît,
sonne,sonne,sonne,automne,
la mort grince sous nos pas.

 Henri Philibert

champignons2.gif

automneweb.jpg

noisettes.gif

Quand automne en saison revient …   

Quand automne en saison revient,
La forêt met sa robe rousse
Et les glands tombent sur la mousse
Où dansent les petits lapins.
Les souris font de grands festins
Pendant que les champignons poussent.
Ah ! que la vie est douce, douce,
Quand l’automne en saison revient.

Samivel

64b03afc.jpg

kohisd2f.png

1535.jpg

kg213pbx.gif

Feuille d’automne

Feuille d’automne
Bijou vermeil
Qui tourbillonne
Dans le soleil,
Flambe l’automne
Pourpres et ors
Qui vermillonnent
Tel un trésor.

Charlotte Serre Patachon (1914-2000)

293304317479431murcouleurautomnewh162113l1.jpg

RIMA VJUGOVEY

45.gif

335083d0

Merci pour vos visites et votre fidélité !

9135202411.jpg

Seuls les commentaires se font attendre …

3144835f.jpg

Mais l’espoir fait vivre ! …

eb0610280101.jpg

On se réfugie dans ce qu’on ignore. On s’y cache de ce qu’on sait. L’inconnu est l’espoir de l’espoir. 

Paul Valéry

48814845p.jpg

J’ai pioché un peu partout dans le net des images, gifs et des textes.
Si certaines sont à vous ou que le nom de l’auteur n’y figure pas, n’hésitez pas à me joindre ! si certaines images doivent obtenir une autorisation pour être publiées , faites moi le savoir, je retirerai aussitôt les images, car en aucun cas je ne veux nuire à qui que ce soit.
Bonne visite et contactez-moi en cas de problème.  Merci
 

mws2.gif

t5z5kzre dans Généralités & Divers (152)

019separatsouris.gif

bouquetc661a0c92c46ad9824ac46fdf8d461.jpg

5048 barre-213

2 août, 2019

Où donc est le bonheur ?

Classé dans : Le Bonheur (153),Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 12:46

Où donc est le bonheur ? dans Le Bonheur (153) 100208111234825063

Où donc est le bonheur ?

Où donc est le bonheur ? disais-je. – Infortuné !

Le bonheur, ô mon Dieu, vous me l’avez donné.
Naître, et ne pas savoir que l’enfance éphémère,
Ruisseau de lait qui fuit sans une goutte amère,
Est l’âge du bonheur, et le plus beau moment
Que l’homme, ombre qui passe, ait sous le firmament !

Plus tard, aimer, – garder dans son coeur de jeune homme
Un nom mystérieux que jamais on ne nomme,
Glisser un mot furtif dans une tendre main,
Aspirer aux douceurs d’un ineffable hymen,
Envier l’eau qui fuit, le nuage qui vole,
Sentir son coeur se fondre au son d’une parole,
Connaître un pas qu’on aime et que jaloux on suit,
Rêver le jour, brûler et se tordre la nuit,
Pleurer surtout cet âge où sommeillent les âmes,
Toujours souffrir ; parmi tous les regards de femmes,
Tous les buissons d’avril, les feux du ciel vermeil,
Ne chercher qu’un regard, qu’une fleur, qu’un soleil !

Puis effeuiller en hâte et d’une main jalouse
Les boutons d’orangers sur le front de l’épouse ;
Tout sentir, être heureux, et pourtant, insensé !
Se tourner presque en pleurs vers le malheur passé ;
Voir aux feux de midi, sans espoir qu’il renaisse,
Se faner son printemps, son matin, sa jeunesse,
Perdre l’illusion, l’espérance, et sentir
Qu’on vieillit au fardeau croissant du repentir,
Effacer de son front des taches et des rides ;
S’éprendre d’art, de vers, de voyages arides,
de cieux lointains, de mers où s’égarent nos pas ;
Redemander cet âge où l’on ne dormait pas ;
Se dire qu’on était bien malheureux, bien triste,
Bien fou, que maintenant on respire, on existe,
Et, plus vieux de dix ans, s’enfermer tout un jour
Pour relire avec pleurs quelques lettres d’amour !

Vieillir enfin, vieillir ! comme des fleurs fanées
Voir blanchir nos cheveux et tomber nos années,
Rappeler notre enfance et nos beaux jours flétris,
Boire le reste amer de ces parfums aigris,
Etre sage, et railler l’amant et le poète,
Et, lorsque nous touchons à la tombe muette,
Suivre en les rappelant d’un oeil mouillé de pleurs
Nos enfants qui déjà sont tournés vers les leurs !

Ainsi l’homme, ô mon Dieu ! marche toujours plus sombre
Du berceau qui rayonne au sépulcre plein d’ombre.
C’est donc avoir vécu ! c’est donc avoir été !
Dans la joie et l’amour et la félicité
C’est avoir eu sa part ! et se plaindre est folie.
Voilà de quel nectar la coupe est remplie !

Hélas ! naître pour vivre en désirant la mort !
Grandir en regrettant l’enfance où le coeur dort,
Vieillir en regrettant la jeunesse ravie,
Mourir en regrettant la vieillesse et la vie !

Où donc est le bonheur, disais-je ? – Infortuné !
Le bonheur, ô mon Dieu, vous me l’avez donné !

Victor Hugo, Les Feuilles d’Automne, XVIII

1070082_532652810105911_529368166_n-248x300 dans Poésies, Fables, contes, ... (171)

1 août, 2019

k – Quand Août n’est pas pluvieux, Septembre est souvent radieux… (Proverbe)

Classé dans : — coukie24 @ 1:19

                                                       k - Quand Août n'est pas pluvieux, Septembre est souvent radieux... (Proverbe) dans Blogs préférés bienvenuesurmonblog

f0176ff9 dans Blogs préférés

3by5kjw41d7192.gif

 Quand à peine un nuage,
Flocon de laine, nage
Dans les champs du ciel bleu,

cieletbl.gif
Et que la moisson mûre,
Sans vagues ni murmure,
Dort sous le ciel en feu ;

blgrosplan.gif

bl2.gif

 

1585288f.gif

 

Qu’il fait bon ne rien faire,
Libre de toute affaire,
Libre de tous soucis,
Et sur la mousse tendre
Nonchalamment s’étendre,
Ou demeurer assis ;

lvsyfkq1

 ..dyn008_original_200_180_gif_2622397_b39273c9f343bebea3ae6b8933bb8bcc

 Théophile Gautier, quelques extraits de Premières Poésies

cabanon2-297x3001

Je vous offre quelques images bucoliques avec l’espoir de vous apporter le temps de votre visite ; la joie, la douceur, le repos, la paix … J’espère que votre passage sera agréable ; pas de casse-tête, de la simplicité, des images choisies, des textes à méditer, beaucoup de neutralité, de tout en vrac comme l’indique mon blog !

post11117320090629151031.jpg

coquelicots.jpg

bonnesvacances.gif

1201651nwbv32uo9v

J’ai pioché un peu partout dans le net des images, gifs et des textes.

Si certaines sont à vous ou que le nom de l’auteur n’y figure pas, n’hésitez pas à me joindre !

Si certaines images doivent obtenir une autorisation pour être publiées , faites moi le savoir, je retirerai aussitôt les images, car en aucun cas je ne veux nuire à qui que ce soit.
Bonne visite et contactez-moi en cas de problème.  Merci
 

 mws16.gif

 

t5z5kzre

019separatsouris.gif

d361f1e3

453659d8

ylem1osk

delaisseroutes

h7fhhybl

pour vos visites et vos comm.

976795__wanda-beach-sydney_p

v0a83y0e

14 février, 2019

Vous m’étiez un trésor …

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 13:39

Vous m'étiez un trésor ... dans Poésies, Fables, contes, ... (171) 76b34618

Vous m’étiez un trésor plus cher que la vie

Mais puisque votre amour ne se peut acquérir

Comme j’en perds l’espoir, j’en veux perdre l’envie.

François de Malherbe

30 janvier, 2019

LES GENS HEUREUX …

Classé dans : Le Bonheur (153),Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 20:34

LES GENS HEUREUX

LES GENS HEUREUX ... dans Le Bonheur (153) pensees-p-blog

Les gens heureux n’ont rien à raconter
On ne parle jamais d’eux sur les papiers
Il faudrait, pour cela, raconter le bonheur
Ce qui n’intéresserait pas les lecteurs

On ne parle donc pas de jours où ça va bien
Ou de nos gens heureux au quotidien
On aime plutôt écrire, ou encore partager
Tout ce qui, dans la vie, n’a pas marché

C’est tellement plus facile d’en parler
Quand une nuée de gens veulent écouter
Il nous faudrait, hélas !, Mentionner
Que les gens heureux lisent moins les papiers

N’ont pas besoin de courir, de se presser
Ils vivent un peu à part dans la société
Pour eux, la vie est toujours simple
Ils vivent surtout de la joie qu’ils sèment

Ils vivent d’amour au fond de leurs yeux
Avec l’espoir, que leur ciel sera toujours bleu

Texte Claude Marcel Breault

2943397365 dans Poésies, Fables, contes, ... (171)

29 décembre, 2018

s – Bonnes fêtes à tous ! …

Classé dans : — coukie24 @ 6:09

bonne-fête

 

bd85bfe2

s - Bonnes fêtes à tous ! ... dans Généralités & Divers (152) olbunt7o

2019

 Bonne année !

Il faut que je vous dise
Une jolie surprise
C’est la nouvelle année
Et les gens sont très gais.
Bonne année, bonne santé
Bon printemps, bel été
Doux automne, calme hiver
Ce sont les vœux de la Terre.
Et les miens les voici :
De la gaieté 365 jours aussi.

 

3795

ynoe351 dans Généralités & Divers (152)

 Et inexorablement, 2018 s’en va…

A présent que se meurent les derniers jours de décembre

Oserions-nous espérer que sorte de leurs cendres

Un ultime regain d’humanité

Qui vienne s’étendre sur la nouvelle année ?

Si improbable soit-il ou enthousiaste, qu’importe,

Puisque les prémices de l’espoir ouvrent déjà leurs portes…

 Dites, l’entendez-vous venir au son du glas

Du fond des jours enfuis, là-bas

Celui qui réduit en tas

Toutes nos heures et nos jours las ?

Celui plein d’allant : 

Le nouvel An !

 339ec3da

JE VOUS SOUHAITE A TOUS
UNE TRES BONNE ANNEE 2019 EN ESPERANT DE TOUT MON COEUR
QUE CELLE-CI VOUS APPORTERA
PLEINS DE JOIES ET DE SATISFACTIONS,
QUE LE BONHEUR S’INSTALLE 
DANS VOTRE COEUR  !

Pour cette nouvelle année,
2 fois plus de joie
0 souci
1 santé d’enfer
9 tonnes de bonnes nouvelles !

Afficher l'image d'origine

 pj0lrhqh

Comme je vous l’ai déjà écrit, j’ai créé ce blog dans l’intention tout d’abord de me faire plaisir et d’apporter un brin de fantaisie à sa lecture.
J’ai pioché un peu partout dans le net des images, gifs et des textes.
Si certaines sont à vous ou que le nom de l’auteur n’y figure pas, n’hésitez pas à me joindre ! si certaines images doivent obtenir une autorisation pour être publiées , faites moi le savoir, je retirerai aussitôt les images, car en aucun cas je ne veux nuire à qui que ce soit.
Bonne visite et contactez-moi en cas de problème.  Merci

  mws12.gif

hx6er7t1  n2qai8lo

 

 

sitdriver3.jpg               rvtmrej0.gif

Bonne année !

Bonne année à toutes les choses,
Au monde, à la mer, aux forêts.
Bonne année à toutes les roses
Que l’hiver prépare en secret.

Bonne année à tous ceux qui m’aiment
Et qui m’entendent ici-bas.
Et bonne année aussi, quand même,
À tous ceux qui ne m’aiment pas.

Rosemonde Gérard

anime5.gif

bonne-annee-.73766

1

Paysage-hiver

61e5ca88

22053492

1eb73244

15 novembre, 2018

Il est impossible d’aimer les autres si on ne s’aime pas d’abord soi-même, si on ne s’accepte pas tel qu’on est.

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 18:59

portedesortielaporte.jpg

Que ce soit dans l’attente de lire un mot d’amour qui n’est jamais venu ou dans l’espoir vain d’obtenir une reconnaissance, la souffrance est toujours liée au maintien d’une attitude d’attente, de passivité, proche de la mendicité. Je tends la main pour recevoir mon dû ! N’ai-je pas encore accepté de reconnaître que la seule personne au monde qui peut me donner de l’amour, c’est moi.

 Il est impossible d’aimer les autres si on ne s’aime pas d’abord soi-même, si on ne s’accepte pas tel qu’on est.

Sinon, voilà pourquoi certains se transforment en secouristes du corps et de l’âme des autres, en invoquant un altruisme exacerbé alors que le vrai mobile n’est que la fuite de soi-même. Inconsciemment, c’est Moi, je ne mérite pas mon amour ; je le donne aux autres et j’ai indubitablement droit à la reconnaissance de tous.

 Si chacun ne découvre pas ce qu’il y a d’aimable au fond de lui, comment pourrait-il avoir la prétention de la faire vis à vis des autres ?

 Cela a pourtant été dit en son temps Tu aimeras ton prochain comme toi même. Sans le vouloir vraiment, nous sommes une large majorité à aimer notre prochain comme nous-mêmes, c’est à dire très mal…

 Extrait du livre de Jean-Claude Gilmont dans « Fragrances de vie »

13 novembre, 2018

La Liberté

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 13:48

Jacques Prévert ( Extraits)

dividers-1

La Liberté,

Ce n’est pas partir, c’est revenir,
Et agir,
Ce n’est pas prendre, c’est comprendre,
Et apprendre,
Ce n’est pas savoir, c’est vouloir,
Et pouvoir,
Ce n’est pas gagner, c’est payer,
Et donner,
Ce n’est pas trahir, c’est réunir,
Et accueillir.
-
La Liberté,

Ce n’est pas s’incliner, c’est refuser,
Et remercier,
Ce n’est pas un cadeau, c’est un flambeau,
Et un fardeau,
Ce n’est pas la faiblesse, c’est la sagesse,
Et la noblesse,
Ce n’est pas un avoir, c’est un devoir,
Et un espoir,
Ce n’est pas discourir, c’est obtenir,
Et maintenir.
-
Ce n’est pas facile,
C’est si fragile,
La Liberté,

plume

expérience de la liberté

24 octobre, 2018

Ça détend , et c’est joliment dit …

Classé dans : Humour (284) — coukie24 @ 18:18

Ça détend , et c’est joliment dit …

76500412_p  

Une mauvaise passe !

interrogation1
Les problèmes des boulangers sont croissants …
Alors que les bouchers veulent défendre leur bifteck, les éleveurs de volailles se font plumer, les éleveurs de chiens sont aux abois, les pêcheurs haussent le ton !
Et bien sûr, les éleveurs de porcs sont  » dans la merde « , tandis que les céréaliers sont « sur la paille ».
Par ailleurs, alors que les brasseurs sont sous pression, les viticulteurs trinquent .
Heureusement, les électriciens résistent .
Mais pour les couvreurs, c’est la tuile et certains plombiers prennent carrément la fuite .
Dans l’industrie automobile, les salariés débrayent, dans l’espoir que la direction fasse marche arrière .
 Chez EDF, les syndicats sont sous tension, mais la direction ne semble pas au courant .
Les cheminots voudraient garder leur train de vie, mais la crise est arrivée sans crier gare , alors …
Les veilleurs de nuit, eux, vivent au jour le jour .
Pendant que les pédicures travaillent d’arrache-pied, les croupiers jouent le tout pour le tout, les dessinateurs font grise mine, les militaires partent en retraite, les imprimeurs dépriment et les météorologistes sont en dépression .
Les prostituées, elles, se retrouvent à la rue .
Amis, c’est vraiment une mauvaise passe.

A bon entendeur !
Salut ! !

souris.gif

20 mars, 2018

Entrain printanier !

Classé dans : Les Saisons (115) — coukie24 @ 14:31

a6dc870d

Qu’il est bon de retrouver la caresse du soleil par un bel après-midi.
Les oiseaux chantent le matin, aux jardins, ils s’envolent.
Les fleurs précoces montrent leurs belles corolles.
Comme il est doux de contempler cet univers coloré.
Le printemps revient et on se prend de nouveau à espérer.
Espérer que le monde va changer pour un mieux.

C’est ça la vraie magie de la nature qui s’éveille.
Elle peut secouer l’espoir en nous qui sommeille.
Mais qui de nous la regarde encore avec émerveillement.
Pas grand monde, je le crains, nous ne prenons malheureusement plus le temps.

948f3d3f

9 février, 2018

L’ELEPHANT QUI PERDIT SON OEIL

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 15:22

L’ELEPHANT QUI PERDIT SON OEIL dans Textes à méditer (239)

L’ELEPHANT QUI PERDIT SON OEIL

L’éléphant se trouvait au bord d’un ruisseau.
L’eau coulait, claire et transparente.
Il eut envie de boire.
Il se pencha au-dessus de l’eau, trempa sa trompe et… plouf !
« Quoi ! Que ?… mais qu’est-ce que… AAAaaaarrrrggggghh j’ai perdu mon oeil ! » s’écria l’éléphant au comble de la panique.
 Effectivement, son oeil droit s’était détaché de son orbite et était tombé au fond du ruisseau.
 Le mastodonte chercha à retrouver son précieux globe. Il ne vit rien. Très inquiet, il agita sa trompe dans tous les sens, cherchant à saisir son œil dans le lit du ruisseau.
 Il remua tant et si bien que l’eau devint trouble. Plus il agitait sa trompe et plus le sable remontait, compromettant ses chances de retrouver une vue complète.
 Soudain, l’éléphant entendit rire à gorge déployée. Furieux, il releva la tête et vit, sur un rocher au bord de l’eau, une petite grenouille verte. Elle riait, elle riait…, la bouche grande ouverte : – coaAH ! coAH ! coAH ! coAH !…
 - Tu trouves ça drôle. J’ai perdu mon oeil et ça te fait rire ?!
 - Ce qui est drôle, c’est de voir à quel point tu t’agites. Calme-toi, tout ira mieux !
 L’éléphant, un peu honteux, suivit le conseil de la grenouille. Il se calma et cessa d’agiter sa trompe. L’eau redevint calme, peu à peu le sable retomba. Tout au fond du ruisseau, l’éléphant vit son oeil, intacte. Il le saisit avec sa trompe, le remit dans son orbite, à sa place. Sans oublier de remercier la grenouille verte. ……………………………………………………………
Ce petit conte apparemment simpliste renferme une grande sagesse. L’éléphant perd un oeil et ce n’est pas anodin : cette cécité soudaine, cette eau troublée, cette agitation, ce désespoir, c’est ce qui nous arrive lorsque nous perdons pied et que notre précipitation nous rend aveugles. Nous sommes momentanément incapables d’interpréter avec lucidité ce qui nous entoure. Pour éviter cette désorientation, il existe une solution : attendre que la situation s’éclaire, que les nuages noirs se dissipent. ……………………………………………………………
« La précipitation vient du Diable ; Dieu travaille lentement. »
 dans Textes à méditer (239)
Proverbe persan

24 décembre, 2017

c – Bonnes fêtes à tous !

Classé dans : — coukie24 @ 4:25

shztgln9.gif

06256b3a

c - Bonnes fêtes à tous ! dans Blogs préférés olbunt7o

 de fin 2017

ynoe224.gif

ynoe351.gif

peaceandlove_sh

 16f242e5

Et inexorablement, 2017 s’en va…

A présent que se meurent les derniers jours de décembre

Oserions-nous espérer que sorte de leurs cendres

Un ultime regain d’humanité

Qui vienne s’étendre sur la nouvelle année ?

Si improbable soit-il ou enthousiaste, qu’importe,

Puisque les prémices de l’espoir ouvrent déjà leurs portes…

Dites, l’entendez-vous venir au son du glas

Du fond des jours enfuis, là-bas

Celui qui réduit en tas

Toutes nos heures et nos jours las ?

 7284adfa

Celui plein d’allant : 

Le nouvel An !

 

 neige2

JE VOUS SOUHAITE A TOUS
UNE TRES BONNE ANNEE 2018,
EN ESPERANT
QUE CELLE-CI VOUS APPORTE
DES JOIES MATERIELLES ET MORALES.
QUE LE BONHEUR S’INSTALLE

DANS VOTRE COEUR !

3806

Bonne année !

2091978colombe-heureuse-annee-gif

Il faut que je vous dise
Une jolie surprise
C’est la nouvelle année
Et les gens sont très gais.
Bonne année, bonne santé
Bon printemps, bel été
Doux automne, calme hiver
Ce sont les vœux de la Terre.
Et les miens les voici :
De la gaieté 365 jours aussi.

 bonne-annee_004

pj0lrhqh dans Blogs préférés

Comme je vous l’ai déjà écrit, j’ai créé ce blog dans l’intention tout d’abord de me faire plaisir et d’apporter un brin de fantaisie à sa lecture.
J’ai pioché un peu partout dans le net des images, gifs et des textes.
Si certaines sont à vous ou que le nom de l’auteur n’y figure pas, n’hésitez pas à me joindre ! si certaines images doivent obtenir une autorisation pour être publiées , faites moi le savoir, je retirerai aussitôt les images, car en aucun cas je ne veux nuire à qui que ce soit.
Bonne visite et contactez-moi en cas de problème.  

Merci

  mws

hx6er7t1  n2qai8lo

Pour regarder cette vidéo, n’oubliez pas d’arrêter le fichier audio ci-dessus en haut de la page en cliquant sur “pause” =

http://www.dailymotion.com/video/k7i2Jmy2X2Oi30Qwoy

sitdriver3.jpg               rvtmrej0.gif

Bonne année !

Bonne année à toutes les choses,
Au monde, à la mer, aux forêts.
Bonne année à toutes les roses
Que l’hiver prépare en secret.

Bonne année à tous ceux qui m’aiment
Et qui m’entendent ici-bas.
Et bonne année aussi, quand même,
À tous ceux qui ne m’aiment pas.

Rosemonde Gérard

anime5.gif

fete_032

3795

1323197243

19 décembre, 2017

NOËL des « SANS

Classé dans : Noël et 1er de l An (83) — coukie24 @ 19:00

NOËL des « SANS dans Noël et 1er de l An (83) dyn003_original_452_494_gif_2604260_5e933f9dad34228807d681aa4c79c4e31

NOËL des « SANS

Noël céleste
Noël dans le ciel
Noël dans le Monde
Noël sur la terre

Noël dans les villes
Noël dans les cités
Noël dans les banlieues
Noël dans les hlm

Noël dans les rues
Noël dans les villes
Noël dans les campagnes
Noël dans les chaumières

Noël en famille
Noël pour les femmes
Noël pour les hommes
Noël l pour les enfants

Noël de lumière
Noël dans la joie
Noël de l’espoir
Noël aux sapins

Noël sacré
Noël des croyants
Noël chrétien
Noël païen

Noël du pognon
Noël du business
Noël des grandes surfaces
Noël consommation

Noël au foie gras
Noël de l’inutile
Noël du superflu
Noël de luxe

Noël frugal
Noël sans famille
Noël sans amis
Noël de l’indifférence

Noël pour les pauvres
Noël des manants
Noël des gueux
Noël des exclus

Noël de rêves
Noël de la solitude
Noël mélancolique
Noël dans l’oubli

Noël sur les chemins
Noël sous les ponts
Noël sous les étoiles
Noël dans les bidonvilles

Noël dans l’ombre
Noël dans la douleur
Noël du désespoir
Noël dans les larmes

Noël dans les églises
Noël dans les squats
Noël des errants
Noël des sans toit

Noël dans le froid
Noël des sans voix
Noël des sans droit
Noël dans la tristesse

Noël de la honte
Noël indigne
Noël dans leur coeur
Noël pour tous les sans

La légende du Père Noël …

Classé dans : Noël et 1er de l An (83) — coukie24 @ 16:00

22b49c6b

Plusieurs parents, se demandent quoi dire
Ils ne veulent surtout pas leur mentir
Le Père Noël dites-moi, est-ce vrai?
Jusqu’à quel âge, on ne le sait jamais

Aucun document ne vient les guider
Les parents ne se sentent pas appuyés
Il leur faut pourtant dire la vérité
Le Père Noël fait partie de notre société

Il nourrit l’imaginaire des enfants
Puis fait sourire de nombreux parents
Tous, on aime les histoires de Noël
C’est un moment, ou on se les rappelle

Le Père Noël est bon, toujours souriant
Il fait partie des souvenirs d’un enfant
Y croire pour l’enfant, c’est croire à la magie
C’est lui donner de l’espoir en la vie

C’est lui apprendre qu’il peut rêver aussi
À toutes ces choses qui sont bonnes pour lui
Car Noël, c’est un moment de transitions
Un moment, pour transmettre nos traditions

Celui de préparer son cœur au plaisir
Et stimuler la montée de ses désirs
C’est aussi, le moment de faire un vœu
On a tous enfin, envie d’être heureux

Claude Marcel Breault

peren10.gif

9 août, 2017

L’espérance …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 14:52

Toutestpossible

Un homme avait été emprisonné dans une tour. Il se sentait abandonné par ses amis quand, toutà coup, il vit un escargot arriver à la hauteur de sa fenêtre. regardant de plus près cet animal, il vit qu’un fil était attaché à la coquille de son visiteur. Curieux, il tira doucement, et quelle ne fut pas sa surprise, au bout de la ficelle, une corde, et dans la corde, une lime. C’est avec cela qu’il put scier les barreaux de sa prison, et il se servit de la corde pour quitter la tour.

Et le sage de conclure : l’important consiste à voir les signes et à croire que l’aube viendra. L’espérance est à ce prix.

Résultat de recherche d'images pour "images espérance"

“Le réel quelquefois désaltère l’espérance. C’est pourquoi, contre toute attente, l’espérance survit.”

René Char
 René Char
Résultat de recherche d'images pour "images espérance"
Sans l’espérance, vous ne rencontrerez jamais l’inespéré.  
Héraclite d’Ephèse
delespoir.jpg

28 février, 2017

Laissez cheminer en vous cette parole du Bouddha …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 11:57

vieespoir.gif

« A la fin, il n’y a que trois choses qui comptent :

- Combien vous avez aimé.

- Avec quelle bienveillance vous avez vécu votre vie.

- Avec quelle grâce vous avez pu lâcher prise sur ce qui, dans la vie, ne vous était pas destiné. »

Bouddha

gifsanimesbouddhisme1.gif

12 février, 2017

L’espoir…

Classé dans : Citations, proverbes...,Le Bonheur (153) — coukie24 @ 14:31

yvtts2mdoiseauxamour1.gif

« Si je conserve une branche verte dans le coeur, l’oiseau qui chante viendra s’y poser ».

Proverbe chinois

3 janvier, 2017

d – Et voici Janvier !

Classé dans : — coukie24 @ 1:14

d - Et voici Janvier ! dans Blogs préférés nhtx6zcx

qiteyb75 dans Blogs préférés

http://www.dailymotion.com/video/k2ikIGtSyyqbggQmDv

Si vous regardez cette  vidéo de René Simard – L’hiver est là, n’omettez pas de couper la musique de cette page ci dessus en cliquant sur les 2 petites barres verticales dans le coin  orange à droite ! sinon cacophonie garantie !  

7qlaoc6v

Sous nos yeux, une nouvelle Année est en train d’éclore, pleine de couleurs et de nouveaux espoirs !

Le Temps est précieux. Quels que soient les obstacles que nous rencontrons, sachons profiter de chaque instant !

Bonne Année !

med-fleurs-d-hiver-visoflora-47597

 Proverbes du mois de janvier      

Au mois de janvier,
Mieux vaut voir le loup dans les champs, qu’un homme en chemise.

4cc3ce65Janvier frileux, Gèle l’oiseau sur ses oeufs.

Le mauvais an
Entre en nageant.

Si janvier ne prend son manteau,
Malheur aux arbres, aux moissons, aux coteaux.

L’or du soleil en janvier
Est or que l’on ne doit envier.

Un mois de janvier sans gelée
N’amène pas une bonne année.

82bbcc78Janvier sec et sage
Est un bon présage.

Sécheresse de janvier
Richesse de fermier.

Sec janvier
Heureux fermier.

0053Quand le soleil brille le jour de l’an
C’est signe de beaucoup de gland.

Pluie aux rois
Blé jusqu’au toit.

Quand le crapaud chante en janvier
Serre ta paille, métayer.

Si la grive chante au mois de janvier,
Bouvier prend garde à ton grenier.

Garde toi du mois de janvier
Comme un voleur au grenier.

d3f9c13dLes douze premiers jours de janvier
Indiquent le temps qu’il fera les douze mois de l’année.

Regarde comment sont menées
Depuis Noël douze journées
Car en suivant ces douze jours
Les douze mois feront leur cours.

Jour de l’an beau,
Mois d’août très chaud.

hk0v95xf

Entre le 10 et le 20 janvier, les plus contents sont les drapiers.

Le jour à la Saint Antoine a augmenté d’un dîner de moine

20 janvier : A la Saint Sébastien l’hiver reprend ou se casse les dents

22 janvier : Si le jour de la Saint Vincent le soleil est clairet beau on aura plus de vin que d’eau.

4gx6k80t

J’ai pioché un peu partout dans le net des images, gifs et des textes.
Si certaines sont à vous ou que le nom de l’auteur n’y figure pas, n’hésitez pas à me joindre ! si certaines images doivent obtenir une autorisation pour être publiées, faites moi le savoir, je retirerai aussitôt les images, car en aucun cas je ne veux nuire à qui que ce soit.
Bonne visite et contactez-moi en cas de problème.  Merci  

mws10.gif

oqgm017w

Pour vous, ce bouquet de roses !

0u80ka16

bw2yngkq

617785commentaire

 

14 juin, 2016

L’OURS ET L’AMATEUR DES JARDINS …

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 19:14
L'OURS ET L'AMATEUR DES JARDINS DE JEAN DE LA FONTAINE

L’OURS ET L’AMATEUR DES JARDINS

76500412_p

Certain Ours montagnard, Ours à demi léché,

Confiné par le sort dans un bois solitaire,

Nouveau Bellérophon vivait seul et caché :

Il fût devenu fou ; la raison d’ordinaire

N’habite pas longtemps chez les gens séquestrés :

Il est bon de parler, et meilleur de se taire,

Mais tous deux sont mauvais alors qu’ils sont outrés.

Nul animal n’avait affaire

Dans les lieux que l’Ours habitait ;

Si bien que tout Ours qu’il était

Il vint à s’ennuyer de cette triste vie.

Pendant qu’il se livrait à la mélancolie,

Non loin de là certain vieillard

S’ennuyait aussi de sa part.

Il aimait les jardins, était Prêtre de Flore,

Il l’était de Pomone encore :

Ces deux emplois sont beaux. Mais je voudrais parmi

Quelque doux et discret ami.

Les jardins parlent peu , si ce n’est dans mon livre ;

De façon que, lassé de vivre

Avec des gens muets notre homme un beau matin

Va chercher compagnie, et se met en campagne.

L’Ours porté d’un même dessein

Venait de quitter sa montagne :

Tous deux, par un cas surprenant

Se rencontrent en un tournant.

L’homme eut peur : mais comment esquiver ; et que faire ?

Se tirer en Gascon d’une semblable affaire

Est le mieux. Il sut donc dissimuler sa peur.

L’Ours très mauvais complimenteur,

Lui dit : Viens-t’en me voir. L’autre reprit : Seigneur,

Vous voyez mon logis ; si vous me vouliez faire

Tant d’honneur que d’y prendre un champêtre repas,

J’ai des fruits, j’ai du lait : Ce n’est peut-être pas

De nos seigneurs les Ours le manger ordinaire ;

Mais j’offre ce que j’ai. L’Ours l’accepte ; et d’aller.

Les voilà bons amis avant que d’arriver.

Arrivés, les voilà se trouvant bien ensemble ;

Et bien qu’on soit à ce qu’il semble

Beaucoup mieux seul qu’avec des sots,

Comme l’Ours en un jour ne disait pas deux mots

L’Homme pouvait sans bruit vaquer à son ouvrage.

L’Ours allait à la chasse, apportait du gibier,

Faisait son principal métier

D’être bon émoucheur  , écartait du visage

De son ami dormant, ce parasite ailé,

Que nous avons mouche appelé.

Un jour que le vieillard dormait d’un profond somme,

Sur le bout de son nez une allant se placer

Mit l’Ours au désespoir ; il eut beau la chasser.

Je t’attraperai bien, dit-il. Et voici comme.

Aussitôt fait que dit ; le fidèle émoucheur

Vous empoigne un pavé, le lance avec roideur,

Casse la tête à l’homme en écrasant la mouche,

Et non moins bon archer  que mauvais raisonneur :

Roide mort étendu sur la place il le couche.

Rien n’est si dangereux qu’un ignorant ami ;

Mieux vaudrait un sage ennemi.

923562noire

Jean de La Fontaine

30 mars, 2016

DIX BONS COMMANDEMENTS …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 21:46

DIX BONS COMMANDEMENTS

1299599921

1.Tourne ta langue 7 fois dans ta bouche, dis toujours moins que ce que tu penses.
La façon de le dire compte plus que ce que tu dis.

2. Fais peu de promesses mais tiens toujours celles que tu fais.

3. Ne laisse jamais passer l’opportunité de dire un bon mot d’encouragement à ou sur quelqu’un. Félicite un travail bien fait, quelque soit la personne qui l’ait effectué. Si tu as besoin de critiquer, fais une critique constructive, jamais pour blesser.

4. Ecoute les autres, leurs espoirs, leur travail, leurs foyers, leurs familles.
Sois heureux avec ceux qui le sont, pleure avec ceux qui pleurent.
Que tous ceux que tu rencontres, même les plus démunis, se sentent importants à tes yeux.

5. Sois de bonne humeur. Ne laisse pas voir tes petits malaises et tes désappointements.
Rappelle-toi que chacun porte sa part de soucis.

6. Garde ton esprit ouvert. Tu peux discuter mais sans argumenter.
C’est une marque d’un esprit supérieur d’être en désaccord sans être désagréable.

7. Laisse tes vertus (si tu en as), parler d’elles-mêmes. Refuse de parler des défauts des autres.
Décourage les commérages. C’est une perte de temps précieux qui peut être extrêmement destructive.

8. Sois prudent avec les sentiments des autres. Faire de l’esprit et s’amuser aux dépens des
autres ne vaut pas la peine et peut blesser sans le vouloir.

9. Ne fais pas attention aux remarques désobligeantes que l’on peut faire sur toi.
Rappelle-toi, la personne qui les dit n’est probablement pas le reporter le plus exact du monde.
Que ta vie soit discrète pour que personne ne prête attention à ces remarques.

10. Ne sois pas trop anxieux sur le crédit qui t’est dû. Fais de ton mieux et soit patient.
Oublie-toi toi-même et laisse les autres « se rappeler ». Le succès est bien plus agréable.

140299__orchid-orchid-flower-stone-black-bamboo-water-reflection_p

l’empathie 

Afficher l'image d'origine

Croire en soi …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 21:02

 Afficher l'image d'origine

On organisa une course pour des garçons.
L’objectif était d’arriver en haut d’une grande tour.
Beaucoup de gens se rassemblèrent pour les voir et les soutenir.

La course commença.

En fait, les gens ne croyaient probablement pas possible
que les garçons puissent atteindre la cime, 
et toutes les phrases que l’on entendit furent de ce genre.

«Quelle peine !!! Ils n’y arriveront jamais !»

Les garçons commencèrent à se résigner,
sauf un qui continua à grimper avec fougue et enthousiasme
et les gens continuaient à répéter…

« Quelle peine !!! Ils n’y arriveront jamais! »

Et les garçons s’avouèrent vaincus, sauf un des garçons qui continuait à insister.
À la fin, tous se désistèrent, sauf ce garçon qui, 
seul et avec un énorme effort, atteignait le haut de la cime.

Les autres voulurent savoir comment il avait fait.
L’un d’entre eux s’approcha pour lui demander comment il avait fait 
pour terminer l’épreuve.

Et découvrit qu’il… était sourd !

En résumé 

Résultat de recherche d'images pour "dessin montagne"

N’écoutez pas les personnes qui ont la mauvaise habitude d’être négatives,
car elles volent les meilleurs espoirs de votre cœur !  

Afficher l'image d'origine

14 décembre, 2015

Il est temps …

Classé dans : Le Bonheur (153) — coukie24 @ 9:40

27189001

Il est temps de faire la paix. 
Autour de soi et sans délai. 
Ne cherchez pas ailleurs, paix et bonheur, 
Ils sont au seuil de votre coeur.

J‘écoute quelquefois le soir 
Des nouvelles à la télévision. 
On y voit haine et désespoir, 
Détruire notre monde sans raison.

On nous annonce au fil des jours 
              Que femmes et enfants sont agressés 
Et qu’aussi certains vautours, 
Vont jusqu’à tuer pour dominer

On a beau se parler d’amour, 
De partager son amitié. 
Qu’aussitôt dans le détour, 
La rose sort ses épines acérées.

Pourquoi sommes-nous si violents ? 
Pourquoi sommes-nous insouciants ? 
Pourquoi sommes-nous si impatients ? 
Pourquoi sommes-nous intolérants ?

Il est temps de faire la paix. 
Autour de soi et sans délai. 
Ne cherchez pas ailleurs, paix et bonheur, 
Ils sont au seuil de votre coeur.

Roger Kemp

Roger Kemp

123
 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux