DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

24 mars, 2009

Classé dans : Habitations (16) — coukie24 @ 13:30

995.jpg 

Pour souligner le Printemps !

Classé dans : Les Saisons (115) — coukie24 @ 11:56

violettes1.jpg           

 

Je vous offre un petit chien en fleurs !

Pour souligner le Printemps ! dans Les Saisons (115) image00222235

image00111124 dans Les Saisons (115)

image00333346

image00444457

BONNE JOURNÉE

5

12 mars, 2009

LES ENFANTS DE LA GUERRE

Classé dans : Mes émotions — coukie24 @ 18:44

enfantpalestinienquiplerl9.jpg

La Palestine

enfantpalestinetm9.jpg

La Palestine

irakenfantmenacemq9.jpg

L’Irak

001.jpg

L’Afrique

0001.jpg

L’Asie

Chair à canon dans les conflits armés, les enfants-soldats sont aussi démineurs, espions, porteurs, esclaves sexuels, gardiens des exploitations de pétrole ou de diamants finançant les rébellions d’Afrique, selon la Coalition pour l’arrêt du recours aux enfants-soldats, fondée en 1998 par six ONG dont Amnesty International, Human Rights Watch, Save The Children, Terre des Hommes, rejointes par plus de 500 organisations dans le monde entier.
Dans certains pays, en Afrique en particulier, des enfants, le plus souvent orphelins ou séparés de leur famille, sont enrôlés de force dans l’armée ou dans des bandes qui luttent contre les gouvernements au pouvoir. En Angola, par exemple, ils étaient ainsi 3000 à avoir reçu, dès l’âge de 10 ans, un uniforme, des bottes et une mitraillette. Placés en première ligne lors des attaques, mais souvent livrés à eux-mêmes lors des replis, ces garçons ont participé à plusieurs batailles, ont connu la faim et la peur et se souviennent d’avoir tué des soldats ennemis pour se défendre.
Beaucoup d’entre eux sont morts.

Les enfants de la guerre

Charles Aznavour

Image de prévisualisation YouTube

Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Ils ont l’âge de pierre
du fer et du sang
Sur les larmes de mères
Ils ont ouvert les yeux
Par des jours sans mystère
Et sur un monde en feu

Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Ils ont connu la terre
A feu et à sang
Ils ont eu des chimères
Pour aiguiser leur dents
Et pris des cimetières
Pour des jardins d’enfants

Ces enfants de l’orage
Et des jours incertains
Qui avaient le visage
Creusé par la faim
Ont vieilli avant l’âge
Et grandi sans secours
Sans toucher l’héritage
Que doit léguer l’amour

Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Ils ont vu la colère
Étouffer leurs chants
Ont appris à se taire
Et à serrer les poings
Quand les voix mensongères

Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Avec leur mine fière
Et leurs yeux trop grand
Ils ont vu la misère
Recouvrir leurs élans
Et des mains étrangères
Égorger leurs printemps

Ces enfants sans enfance
Sans jeunesse et sans joie
Qui tremblaient sans défense
De peine et de froid
Qui défiaient la souffrance
Et taisaient leurs émois
Mais vivaient d’espérance
Sont comme toi et moi

Des amants de misère
De malheureux amants
Aux amours singulières
Aux rêves changeants
Qui cherchent la lumière
Mais la craignent pourtant
Car
Les amants de la guerre
Sont restés des enfants

LES ENFANTS DE LA GUERRE dans Mes émotions 6vv5vkz0

Parmi les 41 pays qui les exploitent, contre 30 il y a trois ans, la palme revient à la Birmanie: les enfants-soldats y seraient quelque 50.000. Les enfants-soldats sont aujourd’hui moins nombreux au Proche-Orient ou en Amérique latine, en raison de la réduction du nombre des conflits. Ils seraient 120.000 dans les différentes guerres d’Afrique, et combattent aussi dans les rébellions des Philippines, de Papouasie-Nouvelle Guinée, et les conflits de Macédoine, de Colombie.

2f3lunk1 dans Mes émotions

LE MARIAGE DES ENFANTS

 

Au Népal, des milliers de mariages d’enfants sont célébrés chaque année. Une fille népalaise dès sa naissance est considérée aux yeux de ses géniteurs comme appartenant déjà à la famille de son futur époux, ce qui remet fortement en cause sa scolarisation et son indépendance.

http://www.dailymotion.com/video/k2Yywsc5M4JsUiwCrb

POURQUOI?

dyn003_original_565_378_gif_2595266_2f3a22f954129b924e517dd03246a9d8

Le dormeur du val

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 18:24

Le dormeur du val dans Poésies, Fables, contes, ... (171) 

C’est un trou de verdure où chante une rivière

Accrochant follement aux herbes des haillons

D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,

Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,

Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,

Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,

Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme

Sourirait un enfant malade, il fait un somme :

Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;

Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,

Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Arthur Rimbaud

ledormeurduval.gif

Pas besoin de remorque ! …

Classé dans : Insolite (47) — coukie24 @ 17:44

ap628mc4lj8y580vkkk.jpg 

System D

Classé dans : Insolite (47) — coukie24 @ 17:27

6dzp1djcu9y8ueo050u0.jpg

Et pourquoi pas ? …

Classé dans : Insolite (47) — coukie24 @ 17:25

a41gc3ve64uvrzc1jk48.jpg 

11 mars, 2009

Allez ! testez vos connaissances ! …

Classé dans : Art et Peintures (64) — coukie24 @ 22:29

 Cliquez sur l’image !

impressionblogpeintures.jpg

 

9 mars, 2009

Premier sourire du printemps…Théophile Gautier

Classé dans : Les Saisons (115),Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 17:31

autresplantesfrance12799810861202587.jpg

Le printemps de Théophile Gautier

Premier sourire du printemps...Théophile Gautier  dans Les Saisons (115) bandefleur

Premier sourire du printemps

Tandis qu’à leurs œuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.

Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
Il repasse des collerettes
Et cisèle des boutons d’or.

boutonsdor4968medium1.jpg

Dans le verger et dans la vigne,
Il s’en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne,
Poudrer à frimas l’amandier.

2082020paquerettes1.jpg

La nature au lit se repose ;
Lui descend au jardin désert,
Et lace les boutons de rose
Dans leur corset de velours vert.

medviolettesvisoflora93081.jpg

Tout en composant des solfèges,
Qu’aux merles il siffle à mi-voix,
Il sème aux prés les perce-neiges
Et les violettes aux bois.

galeriemembrefleurperceneigepercesneige200902201.jpg

Sur le cresson de la fontaine
Où le cerf boit, l’oreille au guet,
De sa main cachée il égrène
Les grelots d’argent du muguet.

muguet.jpg

Sous l’herbe, pour que tu la cueilles,
Il met la fraise au teint vermeil,
Et te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.

Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d’avril tournant la tête,
Il dit :  » Printemps, tu peux venir !  »

Théophile Gautier (1811-1872) (« Émaux et camées »)

primeveresgrenoblefrance530642288820211.jpg

Photos de printemps…

Classé dans : Les Saisons (115) — coukie24 @ 16:35

printemps.jpg

 dalhias.jpg

jardinroselyne.jpg

marguerites.jpg

 

Voilà le printemps est là,
Quelques ondées ici bas,
Mais tant mieux le soleil est là,
Et nous sommes bien sur terre ici-bas.

La semaine dernière plein de fleurs,
Les arbres avaient revêtu leur belle couleur.
Couleur blanche pour les cerisiers,
Blanche et rose pour les pommiers, rose pour les pêchers.

Peu de temps a passé,
une semaine tout au plus s’en est allée,
Les abeilles ont butiné, les arbres et les fruitiers
De petits fruits, des arbres ont remplacés.

Bientôt d’autres couleurs,
Des fleurs bien avant l’heure,
Mais une seule chose importe, avoir le bonheur,
Et pour ça, je serai à l’heure.

Morganne

La brume

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 16:03

brumetang.jpg

La nuit n’a pas fini d’ôter son lourd manteau
Et l’aurore timide se frotte encore les yeux
Le frais matin d’automne traîne comme un fardeau
Les nuages grisâtres qui ornent encore les cieux

Puis la lumière s’installe, prend ses aises et s’étend
Elle éclaire, diaphane, les ombres qui s’enfuient
Quand la brume s’étale du bosquet à l’étang
En semant ça et là des perles qu’elle oublie.

Les sons semblent sortir de nulle part, du néant
Le sursaut d’une carpe, ou du cygne l’essor
Ne sont que des bruits sourds, orphelins du mouvement
Ce n’est que la musique qui meuble le décor

Notre regard s’arrête sur un rideau de soie
De mille gouttelettes aux couleurs d’arc en ciel.
On ne distingue plus le pré l’eau et le bois
Un voile s’est noué de la terre au soleil.

Le jour à besoin d’être il déchire la tenture
Il rend la liberté de l’espace au soleil
La brume se replie comme une couverture
Et la terre mouillée sort de son sommeil.

Patrick Laurain

toujoursbrume.jpg

bichedanslabrume.jpg 

8 mars, 2009

Caresses de la vie… cliquer sur l’image !

Classé dans : La Vie (116),Le Bonheur (153),PPS — coukie24 @ 15:18

caressesdelavie.jpg

 

 

Les femmes sont des anges…

Classé dans : Les Femmes (64) — coukie24 @ 13:37

Elles sourient quand elles veulent crier.

Elles chantent quand elles veulent pleurer.
 
Elles pleurent quand elles sont heureuses et rient quand elles sont nerveuses.
 
Elles se battent pour ce en quoi elles croient.
 
Elles s’élèvent contre l’injustice.
 
Elles ne considère pas un « non » comme réponse quand elles croient qu’il y a une meilleure solution. Elles se privent de meilleures chaussures pour que leurs enfants puissent en avoir.Elles accompagnent leurs amis(es) chez le médecin même pour un rhume.
Elles aiment sans condition.

Elles pleurent pour la réussite de leurs enfants et sautent de joie quand il s’agit des victoires de leurs amis(es).

Elles sont heureuses lorsqu’elles apprennent une naissance ou un mariage.

Leurs coeurs se brisent lorsqu’elles perdent un ami(e).
 
Elles sont effondrées lors de la perte d’un membre de la famille et pourtant elles restent fortes même quand elles semblent au bout de leurs forces.

Elles savent qu’une étreinte et un baiser peuvent soulager un coeur brisé.

Les femmes arrivent dans toutes les tailles, toutes les couleurs et toutes les formes.

Elles prendront leur voiture, l’avion, viendront en marchant ou en courant juste pour vous montrer qu’elles se soucient de vous.

Le coeur d’une femme, c’est ce qui fait tourner le monde.
 
Les femmes font beaucoup plus que mettre des enfants au monde :
 
Elles engendrent la joie et l’espoir.
Elles génèrent de la compassion et des idéaux.
Elles sont un soutien moral pour leur famille et leurs amis.
Les femmes ont beaucoup à dire et beaucoup à offrir.
 

Transmettez-le à vos amies pour leur rappeler combien elles sont épatantes…..Et transmettez-le à vos amis pour leur rappeler à quel point ils sont entourés par des femmes épatantes.

trefemme.jpg 

Toucher les étoiles…

Classé dans : Les Femmes (64) — coukie24 @ 13:22

toiles.gif

En cette journée internationale de la femme,

merci à toutes les femmes qui nous

ont précédées pour faire évoluer

la condition féminine dans le monde.

Des femmes fortes, indépendantes, capables

d’exprimer une opinion et de se tenir debout.

Certaines plus militantes que d’autres… mais qui

partagent toutes la même vision de la vie !

Les femmes prennent de plus en plus leur place

et certains regroupements ont fait de grandes

 choses en nous libérant d’abus de toutes sortes.

Le travail n’est pas encore terminé ; il reste

encore de grands ponts à traverser et si…

nous nous unissons encore cette année,

un jour… toutes ensemble,

nous toucherons les étoiles !

wky8li02nuitetoile.gif

     

4 mars, 2009

Excellente parodie d’ une époque et ambiance méditerranéenne dans cette extrait de Mado la Niçoise.

Classé dans : Humour (284) — coukie24 @ 17:46

http://www.dailymotion.com/video/k1nHDMJu1tXBuYezPi

MADO LA NICOISE

sans55titre1sd1.jpg

Noëlle Perna passe son enfance et son adolescence dans un bar du Vieux Nice « Le Bar des Oiseaux » tenu par ses parents.Durant toutes ces années, elle s’imprègne de l’ambiance populaire de ce bar de quartier.

A 21 ans, elle en prend la gestion, et derrière son comptoir, elle campe des personnages de son invention, danse sur le comptoir, jongle avec les glaçons, bref se donne déjà en spectacle…

Au fil des années, elle transforme son bar de quartier : elle installe une petite scène dans la salle principale où elle se produit ponctuellement et invite d’autres artistes de sa région : comédiens, musiciens ….

Jean-Michel Boris (ex-directeur de l’Olympia), la découvre lors de ce festival, époustouflé par son talent, il l’encourage à monter à Paris et écrira à son propos : » Un grand moment de music-hall, un frisson provoqué par la prestation d’une artiste hors normes, une de ces personnalités généreuses qui vous prend par le bout du cœur et vous amène au bout du bonheur. «  Dans la même période, sa rencontre avec le producteur Philippe Delmas lui permet d’accéder aux plus grandes scènes nationales.

6g.jpg

2 mars, 2009

Classé dans : Belles images — coukie24 @ 15:53

 

 dans Belles images 4dul4uuc

1 mars, 2009

Seoir (Culture generale)

Classé dans : Les mots (85) — coukie24 @ 13:50

conjugaison, seoir, verbe

Je viens d’utiliser ce verbe dans un commentaire. Comme je ne l’utilise que tous les 5e dimanches de chaque moi. Voici un petit article comme ça {#}.

Seoir : verbe intransitif

              => synonyme : aller, convenir

 

Présent de l’indicatif: il sied, ils siéent

Imparfait de l’indicatif : il seyait , ils seyaient

Présent du subjonctif : qu’il siée, qu’ils siéent

 

Ex : ces nouvelles chaussures vous siéent à merveille! {#}

 

lesgodillotsimagesousdossierportrait.jpg

27 février, 2009

Un petit test…

Classé dans : Généralités & Divers (152),Insolite (47) — coukie24 @ 21:26

GYMNASTIQUE DU CERVEAU

tests.jpg 

Lequel de ces deux portraits préférez-vous ?

mannequin.jpg

Réponse plus bas

Fixe le point central

illusioncouleurinv2.gif

Une tache jaune apparaît.

Le portrait: réponse

Vous avez choisi, comme la majorité des personnes, le portrait de droite… Et ceci, sans savoir vraiment pourquoi… non ? En fait, le portrait de droite possède un détail très peu visible à l’oeil nu, qui le différencie du portrait de gauche : les pupilles de la jeune fille sont dilatées, ce qui rend la photo plus attractive. En effet la dilatation de la pupille ne survient pas uniquement lors d’un changement de luminosité, elle survient également lorsqu’on ressent de l’attirance pour autrui… Or nous préférons tous susciter le désir chez autrui plutôt que l’indifférence. Voila pourquoi nous sommes spontanément attirés par le regard de la jeune fille exprimant ce désir. Cette expérience résulte des travaux effectués en 1986 par la Française Paula Niedenthal et l’Américaine Nancy Cantor.
Des effets similaires sont utilisés par les publicitaires afin d’augmenter l’attractivité d’une affiche ou d’un panneau.

23 février, 2009

Cliquez sur l’image… après avoir désactivé le fichier audio : Carnaval de Venise, masques et costumes, … plus bas

Classé dans : Carnaval — coukie24 @ 21:54

ppscarnaval.jpg 

La St Valentin …

Classé dans : St Valentin — coukie24 @ 17:08

dyn006_original_400_507_gif_58690_f8d5b7331229b81ed1d78c615ea864a8

Le bonheur, c’est jamais complet…

Classé dans : Le Bonheur (153) — coukie24 @ 16:55

Le Bonheur c’est jamais complet, c’est …

Le bonheur, c'est jamais complet... dans Le Bonheur (153)   3848234916-300x198 dans Le Bonheur (153)  3637507787-300x235

Les petites choses…

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 16:53

dyn008_original_510_352_pjpeg_58690_1a3b5e2b0053af7b6ec88563e7b18ae7

Deux précautions valent mieux qu’une…

Classé dans : Citations, proverbes...,Insolite (47) — coukie24 @ 13:25

Prudence est mère de sûreté ! 

 insoliteafrica.jpg 

22 février, 2009

Voyages dans l’espace ou déplacement dans le temps

Classé dans : Voyages (60) — coukie24 @ 19:48
 Voyages dans l'espace ou déplacement dans le temps dans Voyages (60) k13347007-300x237

« En somme, les cartes routières et les cartes maritimes ne sont pas différentes des

cartes de crédit.  Les premières guident les voyages dans l’espace, tandis que les

secondes permettent le déplacement dans le temps. » (Bernard Arcand)

 

21 février, 2009

Des petits talibés tristes et malheureux…

Classé dans : Mes émotions — coukie24 @ 15:20

La diffusion de l’enquête de Daniel Grandclément sur les enfants talibés dans le port sénégalais de M’Bour, « Les enfants perdus de M’bour », lors de la précédente émission de Thalassa-FR3, a suscité un incroyable mouvement de solidarité pour défendre les droits fondamentaux de ces enfants.

Spontanément, une pétition a été mise en ligne par les « télénautes » de Thalassa, à l’attention du secrétaire de l’ONU, Monsieur Ban Ki-Moon sur le site www.mesopinions.com, catégorie Droits de l’homme : « Stop à l’esclavage des Talibés ».

 Les enfants perdus de M’Bour  (reportage ci-dessous)

Un reportage de Daniel Grandclément et Odile Grandclément
Une production DGP – FR3 – Emission Thalassa du 20.02.2009
La scène se passe à M’Bour, un port du Sénégal. Des dizaines d’enfants mendient, chacun avec la même gamelle à la main. Ils ont entre 4 et 15 ans. Tous sont en haillons, sales, et semblent inexorablement seuls et abandonnés. Ils sont partout, à chaque coin de rue, chaque carrefour. Ce sont eux qui ont en charge les basses besognes. Ils aident au déchargement du poisson, récurent les coques des pirogues et même quelquefois partent en mer avec les pêcheurs.
Ce sont des Talibés, des élèves des écoles coraniques. Toutes celles-ci ne sont pas logées à la même enseigne, mais celles de M’bour, comme des centaines d’autres au Sénégal, obligent leurs élèves à mendier l’essentiel de la journée. Quelques- unes les obligeant même à rapporter de l’argent sous peine d’être impitoyablement battus.
Chaque village africain abritait autrefois son école coranique. Le maître, le marabout, en contrepartie de l’enseignement qu’il prodiguait à ses élèves, les envoyait cultiver son champ et, un bref moment de la journée, quémander de la nourriture dans les maisons du village.
L’exode rural a bouleversé ces pratiques. Les villages vides, certains maîtres installent leurs écoles dans les villes et les enfants consacrent la majeure partie de leur temps à la mendicité. Et quand ils ne mendient pas, ils apprennent le coran. Par cœur, des heures durant, sous le fouet du Marabout, luttant contre le sommeil et la faim.
En visite à M’bour pour filmer un autre sujet j’ai été bouleversé par la vision de ces foules d’enfants tristes, et c’est pourquoi j’ai voulu vivre quelques semaines à leur côté. J’en rapporte ce film, ces images dures, témoins d’un phénomène qui prend chaque jour de l’ampleur. A cause de la sècheresse, de la misère qui monte, d’une certaine forme d’intégrisme, le nombre de talibés malheureux augmente massivement dans la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest.

arton860304x100.jpg

http://www.dailymotion.com/video/k1rqrYG1QcPwugXxeP

1...979899100101...105
 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux