DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

28 novembre, 2021

La sensibilité …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 15:47

 

 

b96j7fp0.jpg

« La sensibilité, c’est la capacité à sentir, à reconnaître, et à distinguer les changements les plus intimes et les plus subtils. »

Swâmi Prâjnanpad

4be13b3a8a2.gif

Ceux qui ne lisent pas …

Classé dans : Lecture, écriture (57) — coukie24 @ 15:30

 

dansfauteuillouisphilip.jpg

 

« Ceux qui ne lisent pas forment un peuple taciturne. Les objets leur tiennent lieu de mots. »
[ Christian Bobin ] – Extrait d’ Une petite robe de fête

Le temps de lire …

Classé dans : Lecture, écriture (57) — coukie24 @ 15:25

 

lecturelacampagne.jpg

Le temps de lire , comme le temps d’aimer , dilate le temps de vivre.

Daniel PENNAC

 

La tendresse…

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 14:09

 

Paroles et chanson – La tendresse (Bourvil)

carte-virtuelle-tendresse

On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y’en a plus beaucoup

Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas

Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

 

On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Etre inconnu dans l’histoire
Et s’en trouver bien
Mais vivre sans tendresse
Il n’en est pas question
Non, non, non, non
Il n’en est pas question

Quelle douce faiblesse
Quel joli sentiment
Ce besoin de tendresse
Qui nous vient en naissant
Vraiment, vraiment, vraiment

Le travail est nécessaire
Mais s’il faut rester
Des semaines sans rien faire
Eh bien… on s’y fait
Mais vivre sans tendresse
Le temps vous paraît long
Long, long, long, long
Le temps vous parait long

Dans le feu de la jeunesse
Naissent les plaisirs
Et l’amour fait des prouesses
Pour nous éblouir
Oui mais sans la tendresse
L’amour ne serait rien
Non, non, non, non
L’amour ne serait rien

Quand la vie impitoyable
Vous tombe dessus
On n’est plus qu’un pauvre diable
Broyé et déçu
Alors sans la tendresse
D’un cœur qui nous soutient
Non, non, non, non
On n’irait pas plus loin

Un enfant vous embrasse
Parce qu’on le rend heureux
Tous nos chagrins s’effacent
On a les larmes aux yeux
Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu…
Dans votre immense sagesse
Immense ferveur
Faites donc pleuvoir sans cesse
Au fond de nos cœurs
Des torrents de tendresse
Pour que règne l’amour
Règne l’amour
Jusqu’à la fin des jours

145841ufhn273xwpoip47tbqi6

La tendresse... dans Sentiments (132) 811

6sa7ppir dans Sentiments (132)

 

http://coukie24.unblog.fr/files/2009/11/latendresse.mp3 Paroles et chanson - La tendresse (Bourvil) On peut vivre sans richesse Presque sans le sou Des seigneurs et des princesses Y'en a plus beaucoup Mais vivre sans tendresse On ne le pourrait pas Non, non, non, non On ne le pourrait pas   On peut vivre sans la gloire Qui ne prouve rien Etre inconnu dans l'histoire Et s'en ..." onclick="window.open(this.href);return false;" >

Ce Monde, comme on dit, est une cage à fous,

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 0:13

 

ji9om9kg.gif

Ce Monde, comme on dit, est une cage à fous,
Où la guerre, la paix, l’amour, la haine, l’ire,
La liesse, l’ennui, le plaisir, le martyre
Se suivent tour à tour et se jouent de nous.

Ce Monde est un théâtre où nous nous jouons tous
Sous habits déguisés à malfaire et médire.
L’un commande en tyran, l’autre, humble, au joug soupire ;
L’un est bas, l’autre haut, l’un jugé, l’autre absous.

Qui s’éplore, qui vit, qui joue, qui se peine,
Qui surveille, qui dort, qui danse, qui se gêne
Voyant le riche soûl et le pauvre jeûnant.

Bref, ce n’est qu’une farce, ou simple comédie
Dont, la fin des joueurs la Parque couronnant,
Change la catastrophe en triste tragédie.

André Mage de FIEFMELIN (1560-1603).

Poème trouvé chez : http://unpeudetao.unblog.fr

vc7jnkyv.jpg 

25 novembre, 2021

La sensibilité n’est pas fragilité…

Classé dans : Citations, proverbes...,Sentiments (132) — coukie24 @ 13:15

laissez-vous-guider-par-votre-coeur1

La sensibilité n’est pas fragilité. C’est l’incapacité de rester superficiel. C’est aller toujours au fond, Dans les choses, dans les personnes, dans les émotions.

 Serena Santorelli

23 novembre, 2021

La vie des animaux

Classé dans : Humour (284) — coukie24 @ 13:50

Image de prévisualisation YouTube lerire1.jpg

Image de prévisualisation YouTube " onclick="window.open(this.href);return false;" >

18 novembre, 2021

Quand certains chemins se révèlent impossibles…

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 15:16
0_87757_253585db_XL
Il faut lutter pour ses rêves, mais il faut savoir également que quand
 certains chemins se révèlent  impossibles, 
mieux vaut garder son énergie pour parcourir d’autres routes.
Comme le fleuve qui coule (2006)
Citations de Paulo Coelho

Touche pas à mon argent ! …

Classé dans : L Argent (13) — coukie24 @ 12:43

L’argent ! Toujours l’argent ! Qu’il fasse le bonheur, ou qu’il n’ait pas d’odeur… il ne comptera jamais pour du beurre ! Et quelques soient les époques, les citations d’hommes célèbres nous le rappellent, l’argent reste plus que jamais d’actualité dans ce monde tourmenté ….

204360.gif

La politique est l’art d’obtenir de l’argent des riches et des suffrages des pauvres, sous prétexte de les protéger les uns des autres. Michelet

L’argent est l’argent, quelles que soient les mains où il se trouve. C’est la seule puissance qu’on ne discute jamais. [Alexandre Dumas] 
Extrait de La Question d’argent

Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement de l’argent, secondement de l’argent,troisièmement de l’argent. [Jean-Jacques Trivulce]
Extrait de Réponse à Louis XII

Si tu n’obtiens pas ce que tu veux avec de l’argent, tu peux l’obtenir avec beaucoup d’argent ! [Emir Kusturica]
Dialogue du film Chat noir, chat blanc

Il faut prendre l’argent là où il se trouve, c’est-à-dire chez les pauvres. Bon d’accord, ils n’ont pas beaucoup d’argent, mais il y a beaucoup de pauvres. [Alphonse Allais] 
Extrait de Le Sourire

Les affaires ? C’est bien simple, c’est l’argent des autres. [Alexandre Dumas, fils]  
Extrait de La question d’argent

Un  banquier ne vous prête de l’argent que dans la mesure où vous n’en avez pas besoin. Si vous avez vraiment besoin d’argent, c’est que vous êtes dans une situation désespérée. Et dans une situation désespérée, vous n’intéressez pas un banquier. [Paul-Loup Sulitzer]

Si l’argent ne faisait pas le bonheur, il y a longtemps que les riches malheureux auraient rendu l’argent. [Jean-François Kahn]              Extrait de Dictionnaire incorrect

economiser.gif

Les pensées du jour …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 12:10

2 20-07

1771844a02a720

2 20-06

La Vie …

Classé dans : La Vie (116) — coukie24 @ 11:16

96b2435e.gif

La vie, c’est la pluie…
C’est le beau temps…
C’est la rosée du matin
Et la douceur d’un coucher de soleil.

C’est un sourire,
Une larme…
Des souvenirs, des espoirs…
Des Jours noirs et des Jours bleus.

La Vie, c’est toi, c’est moi…
C’est nous, c’est tout.
C’est le souffle divin…
C’est le plus beau, le plus précieux…
C’est sacré, respecté.

La vie… c’est un changement
Perpétuel et continuel.
C’est s’adapter,
Essayer..tomber… échouer…
Se relever et gagner.
C’est un Jeu qui suit les caprices
des vagues et du vent.

La Vie, n’essaie pas de la prévoir,
De la deviner,
De la comprendre
Ou de la changer.

La vie, vis-la, au jour le jour…
Avec confiance, courage, optimisme et amour.
Accroche un sourire à tes lèvres :
Regarde bien droit devant toi
Et suis ton étoile.

Des jours merveilleux t’attendent !

Anonyme

17 novembre, 2021

Comme un petit air d’actualité…

Classé dans : Actualités,Citations, proverbes... — coukie24 @ 18:05
  • papillon6xv8j31nav3yz8.gif
    “Les âmes vides sont attirées par les opinions extrémistes.”
     William Butler Yeats

Les femmes extrêmement belles …

Classé dans : Citations, proverbes...,Les Femmes (64) — coukie24 @ 17:56
  • 110313080705615781bellecration.gif
    “Les femmes extrêmement belles étonnent moins le second jour.”
    De Stendhal / De l’amour
    tulipes mauves

Le dévouement a des limites …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 16:16

Viktor Tsyganov 7

Il y a un moment où tu dois arrêter de traverser des océans pour des personnes qui ne sauteraient même pas par dessus une flaque pour toi.

16 novembre, 2021

Le sac de sable …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 21:21

sac-a-sable_2209716-M

Juan arrive du Mexique à la frontière séparant le Mexique des États-Unis  en bicyclette.

Il a un gros sac sur ses épaules.

 Le douanier l’arrête et lui demande :

- Qu’est-ce que tu as dans ton sac ?

Il répond :

- Du sable.

 Le douanier, incrédule, lui dit :

- On va voir ça… Descends du vélo.

Le douanier ouvre le sac et répand le sable qu’il contient sur le sol.

Il fouille dedans sans rien y trouver.

- C’est bon, lui dit-il.

Juan ramasse le sable du mieux qu’il peut et repart sur sa bicyclette.

 Une semaine plus tard, la même chose se produit.

Le douanier demande à Juan :

- Qu’est-ce que tu as dans ton sac cette fois ?

Juan répond :

- Du sable.

Le douanier, qui n’est toujours pas convaincu, décide de détenir Juan pour  la nuit et d’envoyer un échantillon du sable pour analyse. Le lendemain,  les résultats révèlent qu’il s’agit bien de sable. Il laisse donc Juan  repartir sur son vélo.

Le petit manège se poursuit tous les deux ou trois jours pendant les quelques années qui suivent.

 A chaque fois, le douanier fouille le sac de sable. Il envoie régulièrement des échantillons pour analyses de toutes sortes mais toujours sans rien trouver d’autre que du sable.

Finalement, quelques années plus tard, Juan arrête de traverser la frontière en bicyclette avec son sac de sable.

Un beau jour, alors qu’il est en retraite, le douanier prend ses vacances au Mexique et rencontre Juan dans un petit bar sur la plage.

- Hé ! je te reconnais, toi! Tu n’es pas le gars qui traversait la frontière en bicyclette avec un sac de sable ?

Juan reconnaît le douanier et lui répond :

- Oui, c’est moi.

- Qu’est-ce que tu deviens ? lui demande le douanier.

- Je me suis acheté ce petit bar et je vis tranquillement, répond Juan.

 Le douanier se décide finalement à lui demander :

- Écoute, je suis à la retraite et je n’ai plus aucun pouvoir. Je voudrais bien savoir une chose. Je n’ai jamais arrêté de penser à ça depuis que je t’ai vu la première fois. Juste entre toi et moi, tu faisais de la contrebande ?…

Juan esquisse un petit sourire et répond :

- Oui, et c’est comme ça que je me suis acheté ce bar.

Le douanier s’approche un peu et demande à voix plus basse :

- Et qu’est-ce que tu passais frauduleusement aux douanes ?

 

- Des bicyclettes….

 

02b17825ba3133ee1ada858e268064c0

 

La morale de l’histoire

 

 Avoir un regard d’enfant, un regard neuf. Si le douanier avait regardé Juan sans présupposé, sans que le mental intervienne, il aurait sans doute compris le manège. Trop souvent, nous avons des préjugés sur un type de personne ou sur quelqu’un…

* Avoir la maîtrise de son attention, choisir de la poser où l’on veut et ne pas laisser les autres choisir où elle se porte. Certains hommes politiques sont très doués pour cela avec la complicité des médias. Ils ne sont pas les seuls. On manipule en attirant l’attention sur une chose secondaire pour faire passer les choses plus importantes. C’est la théorie de Milton Freidman qui dit qu’il faut profiter d’une bonne crise pour faire passer les réformes les plus douloureuses, quand les gens ont l’attention captée par des problèmes pressants. 

  Le sable ici est aussi le sable du temps, celui qui coule dans le sablier, ce temps que passe Juan à transporter son sable, à transporter le rien qui deviendra quelque chose grâce au temps. Il faut donner du temps pour récolter.

 

Auteur inconnu

BICYCLETTE FER_LAITON 30 CM  EA20164

La Mémoire …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 21:15

956192896

La Mémoire

C’est comme une valise…..  
 On met toujours dedans des choses qui ne servent à rien.
(Walter Prévot)  

Internet est une toile où se projettent …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 21:05

Internet est une toile où se projettent ... dans Citations, proverbes... 77272199_p

« Internet est une toile où se projettent les passions comme les fantasmes, des pans de vie réelle et des réalités virtuelles, un réseau où se côtoient, contestation et aliénation, fatalisme et fanatisme. »

Jiri Pragman

Extrait du quotidien belge Le Matin

Sans l’aide de quiconque …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 21:00
Sans l'aide de quiconque ... dans Citations, proverbes... olga-vorobyeva25
C’est drôle ce besoin qu’ont les gens d’accuser les autres d’avoir gâché leur existence. Alors qu’ils y parviennent si bien eux-mêmes, sans l’aide de quiconque.
Amélie Nothomb

Le temps passe …

Classé dans : Citations, proverbes...,Le Temps (89) — coukie24 @ 18:43

Le temps passe ... dans Citations, proverbes... c65aecf9

« Beau projet et drap neuf rétrécissent à l’usage. » 

Proverbe scandinave

Si l’on pouvait …

Classé dans : Citations, proverbes...,Les Chats (55) — coukie24 @ 12:57

1379899_599760903403549_2055026289_n

« Si l’on pouvait croiser l’homme et le chat, ça améliorerait l’homme, mais ça dégraderait le chat. »

 Mark Twain

Absence …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 10:43

 

RTEmagicC_barbara.jpg

Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,
Que tout le temps qui passe,
Ne se rattrape guère,
Que tout le temps perdu,
Ne se rattrape plus,

Barbara

Absence ... dans Sentiments (132) 121106122928554280-183x300

L’absence est le plus grand des maux.  

Jean de La Fontaine

olga-vorobyeva19-300x231 dans Sentiments (132)

L’amour se passe de cadeaux, mais pas de présence.

 Félix Leclerc

Dicton du jour …

Classé dans : Citations, proverbes...,Les Saisons (115) — coukie24 @ 10:01

Dicton du jour ... dans Citations, proverbes... photo-igor-zenin-15

Gelée de novembre,
Adieu l’herbe tendre

photo-igor-zenin-40 dans Les Saisons (115)  

Photo Igor Zenin 1

med-fleurs-d-hiver-visoflora-47597

 

 

15 novembre, 2021

Aujourd’hui …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 18:54

Aujourd'hui ... dans Citations, proverbes... olga-vorobyeva41

Hier n’est qu’un rêve et demain une vision.  

Mais bien vécu, l’aujourd’hui fait de chaque hier un  rêve de bonheur,

et de chaque demain une vision d’espoir.  

Prends donc bien soin d’aujourd’hui. 

d6b1798a dans Citations, proverbes... (Proverbe sanskrit – Ancienne langue sacrée de l’Inde ancienne)

1 novembre, 2021

q – À la Toussaint, le froid revient, et met l’hiver en train.

Classé dans : — coukie24 @ 1:13

 

8f99ldty.gif  

cadre-bonjour-et-bienvenue

Novembre,  le mois des souvenirs …

309f15f837.gif

         casque21418pomerg.jpg

309f15f837.gif

meuseargonne.gif

309f15f837.gif

q - À la Toussaint, le froid revient, et met l'hiver en train. dans Généralités & Divers (152) chrysantheme_1_max

309f15f837.gif

novembre.gif

309f15f837.gif

chrysanthemes.jpg

 O ! Fleur pâle ornement des images d’automne
Sans parfum qui nous grise, aussi sans volupté
Quand je te vois t’ouvrir la gaieté m’abandonne
Mais tu souris toujours sous le ciel attristé.

Tu fleuris quand tout meurt dans la nature entière.
Quand d’un feuillage d’or les arbres sont parés
Tu fleuris quand la rose à son heure dernière
Effeuille tristement ses pétales fanés.

Dans les jardins en deuil ta frileuse parure
Jette une note gaie et sur les tapis d’or
Par l’automne étendus, tes rameaux de verdure
Font croire que l’hiver est loin de nous encor.

Sur les tombeaux glacés tu remplaces les roses
Quand chaque fleur se fane au baiser des brouillards
Tu figures partout et dans les chambres roses
Et dans les grands salons et sur les corbillards.

N’es-tu pas, par ta grâce et par ta modestie
La fleur qui plaît aux yeux parmi toutes les fleurs.
Puisqu’au sein de la mort tu fais briller la vie
Comme un rayon d’espoir brille au sein des douleurs.

Le Chrysanthème.
Extrait Des Poésies Completes -
 Par Honoré Harmand

 chrysanthmesttescouleurs.jpg

309f15f837.gif

messagepageblogavpluie.gif

mws1.gif

t5z5kzre dans Généralités & Divers (152)

019separatsouris1.gif

mercidevotrevisite.gif

cd70857e433

novembre.jpg

 1er frimas de Novembre

309f15f837.gif

Demain, dès l’aube…

 

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

 Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo

thumblabruyereuneplantefacileacultiver2237.gif

309f15f837.gif

 beautiful-autumn-scenery-trees-yellow-leaves-path-2K-wallpaper-middle-size   

 22281558_10155897812396052_455859219741699155_n     

pourquoi-les-feuilles-des-arbres-changent-elles-couleur-automne_width1024

 

 22528461_10155942965071052_5148514925109676908_n

 Mes volontés ...

couleurs-d-automne.72323

http://coukie24.unblog.fr/files/2009/10/08canondepachelbel.mp3 Novembre,  le mois des souvenirs ...            O ! Fleur pâle ornement des images d'automne Sans parfum qui nous grise, aussi sans volupté Quand je te vois t'ouvrir la gaieté m'abandonne Mais tu souris toujours sous le ciel attristé. Tu fleuris quand ..." onclick="window.open(this.href);return false;" >

28 octobre, 2021

La Nature …

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 15:23

nature1.gif

  • “Nature peut tout et fait tout. ”
    Michel de Montaigne
     Michel de Montaigne
    233separatfleurettes.gif

    Ne me sois pas marâtre, ô nature chérie,
    Redonne un peu de sève à la plante flétrie
    Qui ne veut pas mourir ;
    Les torrents de mes yeux ont noyé sous leur pluie
    Son bouton tout rongé que nul soleil n’essuie
    Et qui ne peut s’ouvrir.

    Air vierge, air de cristal, eau, principe du monde,
    Terre qui nourris tout, et toi, flamme féconde,
    Rayon de l’oeil de Dieu,
    Ne laissez pas mourir, vous qui donnez la vie,
    La pauvre fleur qui penche et qui n’a d’autre envie
    Que de fleurir un peu !

    Étoiles, qui d’en haut voyez valser les mondes,
    Faites pleuvoir sur moi, de vos paupières blondes,
    Vos pleurs de diamant ;
    Lune, lis de la nuit, fleur du divin parterre,
    Verse-moi tes rayons, ô blanche solitaire,
    Du fond du firmament !

    Oeil ouvert sans repos au milieu de l’espace,
    Perce, soleil puissant, ce nuage qui passe !
    Que je te voie encor,
    Aigles, vous qui fouettez le ciel à grands coups d’ailes,
    Griffons au vol de feu, rapides hirondelles,
    Prêtez-moi votre essor !

    Vents, qui prenez aux fleurs leurs âmes parfumées
    Et les aveux d’amour aux bouches bien-aimées ;
    Air sauvage des monts,
    Encor tout imprégné des senteurs du mélèze,
    Brise de l’océan où l’on respire à l’aise,
    Emplissez mes poumons !

    Avril, pour m’y coucher, m’a fait un tapis d’herbe ;
    Le lilas sur mon front s’épanouit en gerbe,
    Nous sommes au printemps.
    Prenez-moi dans vos bras, doux rêves du poète,
    Entre vos seins polis posez ma pauvre tête
    Et bercez-moi longtemps.

    Loin de moi, cauchemars, spectres des nuits ! Les roses,
    Les femmes, les chansons, toutes les belles choses
    Et tous les beaux amours,
    Voilà ce qu’il me faut. Salut, ô muse antique,
    Muse au frais laurier vert, à la blanche tunique,
    Plus jeune tous les jours !

    Brune aux yeux de lotus, blonde à paupière noire,
    Ô grecque de Milet, sur l’escabeau d’ivoire
    Pose tes beaux pieds nus,
    Que d’un nectar vermeil la coupe se couronne !
    Je bois à ta beauté d’abord, blanche Théone,
    Puis aux dieux inconnus.

    Ta gorge est plus lascive et plus souple que l’onde ;
    Le lait n’est pas si pur et la pomme est moins ronde,
    Allons, un beau baiser !
    Hâtons-nous, hâtons-nous ! Notre vie, ô Théone,
    Est un cheval ailé que le temps éperonne ;
    Hâtons-nous d’en user.

    Chantons Io, péan ! … mais quelle est cette femme
    Si pâle sous son voile ? Ah ! C’est toi, vieille infâme !
    Je vois ton crâne ras,
    Je vois tes grands yeux creux, prostituée immonde,
    Courtisane éternelle environnant le monde
    Avec tes maigres bras !

    Théophile Gautier.

12345...109
 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux