DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

18 août, 2009

A la Vie à la Mort …

Classé dans : Amour (119),Sentiments (132) — coukie24 @ 23:28

A la Vie à la Mort ... dans Amour (119) titre

love_birds_lg_clr dans Sentiments (132)

 

Nous avons tendance à croire que la fidélité en amour appartient uniquement aux humains.

Voici pourtant l’histoire touchante d’un petit couple d’hirondelles rustiques.

 

Cette femelle vient de subir un accident et elle est
dans une condition difficile et incertaine.

oiseau1

 

Son compagnon lui apporte de la nourriture
et la surveille avec amour et compassion.

oiseau2

 

Lorsque sa compagne s’effondre, il essaie de la déplacer.

oiseau3

 

Hélas, son amour est morte et il semble pleurer sa perte.

oiseau4

 

Il se tient près d’elle et crie sa tristesse devant sa mort.

oiseau5

 

Finalement, il semble se rendre compte qu’il ne peut rien faire,
qu’elle ne reviendra pas, et il se tient à son côté avec tristesse.

oiseau6

 

Les photos de ces deux hirondelles ont été prises en Ukraine.
Des millions de gens ont versé des larmes après avoir vu ces photos,
que ce soit en Europe, en Amérique et même jusqu’aux Indes.

 

love_birds_lg_clr

 

Nous savons maintenant que, pour plusieurs espèces,
dont les hirondelles, l’union entre les couples, c’est…

titre

10 juillet, 2009

Etre soi-même…

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 17:24

Etre soi-même... dans Sentiments (132) msophie-ligne4

Être soi-même

Des gens uniques, de par le monde,
Il en naît à chaque seconde.
Chacun de nous porte en soi
Une chose que les autres n’ont pas.
Les défauts et les qualités
Font un cocktail à mélanger
Pour obtenir ce petit goût
Celui qui n’appartient qu’à nous.

Les êtres humains sont si divers
Qu’il y a toujours sur la terre
Quelqu’un qui trouvera en nous
Ce qui lui manque par dessus tout.

Certains recherchent leurs contraires,
D’autres, c’est leurs semblables qu’ils préfèrent
Mais l’important c’est d’arriver
A s’accepter tel que l’on est.

Et chercher à s’améliorer
N’est pas forcément tout changer.
Quand on commence à s’apprécier,
L’entourage l’a vite remarqué,
Il essaie de savoir pourquoi
On se sent tellement sûr de soi.

Et tous ces gens qu’on admirait
Finissent par nous envier.
Car eux aussi, ils cherchent ailleurs
Ce qu’ils possèdent à l’intérieur.

21 juin, 2009

Nos enfants ou l’enfant roi…

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 12:11

fdp1yp2 

Aujourd’hui c’est la fête des pères et tout naturellement je pense aux papas qui n’auront même pas une petite attention de la part de leurs enfants.

Dans notre société de plus en plus individualiste, centrée sur elle même, comment réagir face à l’égocentrisme, la violence verbale et les attaques ou l’INDIFFERENCE souvent si injustes des grands enfants ? Autour de moi, de plus en plus de parents se sentent impuissants et se posent mille questions concernant leurs enfants devenus adultes. Des enfants qui bien souvent ne voient aujourd’hui le monde qu’à travers une vision étriquée de leurs propres intérêts et besoins ou même de l’héritage qu’ils auront. Agressifs, remplis de haine, implacables, irrespectueux envers leurs parents, les méprisant, les traitant avec indifférence ou pire les abandonnant complètement, leurs désirs et intérêts étant aujourd’hui bien ailleurs,  » Les enfants les plus aimés et les plus gâtés sont souvent les plus ingrats « 

Malheureusement c’est souvent vrai et cela le devient de plus en plus. Nous vivons dans une société de consommation ou avoir, posséder, paraître, ont bien plus d’importance que les valeurs morales. L’image que l’on a de soi, que l’on veut donner aux autres est primordiale.. On écrase l’autre, on le méprise, pour se hisser à la place désirée, on fait l’impasse sur les sentiments, les vrais, pour se nourrir d’illusions. Cette tendance à toujours vouloir tout ramener à soi, imposer sa façon de voir est détestable. Ne concevoir le monde que sur un seul point de vue, le  » leur  » que seul un mode de pensée est juste, et pourtant ce le  » leur  » est infantilisant.

Ne pas accepter la contradiction, ne jamais se remettre en question à quelque chose de puéril. Ce « qu’ils font est bien  » ce « qu’ils aiment est beau », ce « qu’ils disent est bien sûr… juste.. » « Gare si on a le malheur de se mettre en travers  » d’une idée  » ou que l’on puisse ne pas être d’accord ou ne pas avoir un jour la même vision des choses ! (N’est il pourtant pas connu que les mamans ne voient qu’avec les yeux du coeur ? alors un conseil ou constat est franchement mal venu de la part d’un père…)

Difficile dans ces cas de garder sérénité et harmonie intérieures. Combien de parents se sont demandés :
«  Mais qu’est ce que j’ai donc fait pour mériter çà ?  »

Mais… Ne sommes nous pas aussi un peu responsables quelque part de ces comportements odieux ? Après avoir été bien souvent baignés dans une éducation stricte, sévère, dure ou tout simplement une vie pas facile, nous avons fait le choix de donner à nos enfants, une autre éducation, plus libre et douce. Nous leur avons donné la parole, donné cette liberté qui nous était défendue et surtout nous leurs avons facilité la tâche, aplani leurs difficultés, devancé leurs souhaits, voir ôté les obstacles avant même qu’ils ne se soient présentés devant eux. Tout çà nous paraissait normal, car nous aimons nos enfants et ne voulons que ce qu’il y a de mieux pour eux. Hélas.. Avec du recul, nous sommes bien obligés de nous rendre compte que nous, non plus, ne sommes pas dans le vrai.A force de leur avoir rendu la vie plus facile, nos enfants devenus des adultes aujourd’hui, ne sont plus armés pour se battre ou du moins ne disposent pas des bonnes armes.

Comment comprendre la souffrance des autres quand soi même on a jamais souffert moralement ? Comment connaître la compassion, quand on a jamais été soi même dans la misère, ou n’avoir pas eu le moindre besoin de se priver ? Comment être humble lorsqu’on a toujours été porté aux nues ?
Comment donner, quand justement on a toujours seulement reçu ? Comment apprendre à écouter les autres quand soi-même on a toujours seulement été qu’écouté ? Comment se remettre en question quand on a jamais eu besoin de le faire ?

Mais vous allez me dire … et les antidotes ? Si aujourd’hui je crois encore, que l’éducation doit toujours être basée essentiellement sur l’Amour, il faudrait pourtant y ajouter bien des choses… Une dose de compassion et de tolérence, une autre d’empathie, garder un esprit ouvert, encore faut il le vouloir vraiment … Apprendre à faire de petits pas, approcher l’existence avec une certaine souplesse. S’habituer à écouter l’autre sans l’interrompre, ni penser au fameux « Oui..mais moi je.. » ou  » Nous on a… »S’habituer à donner sans attendre forcément la réciprocité…
(cela se fera de toute façon, l’équilibre se crée toujours quand il y a des efforts de part et d’autre).

S’habituer à réfléchir ce que les autres ont besoin avant de penser à ses propres besoins. Et petit à petit observer ce qui se passe chez soi et chez les autres. C’est aussi simple et aussi difficile à la fois. Essayez rien qu’une fois pendant une matinée de ne pas employer une seule fois le mot « Je »

Vous serez surpris !!!

image3.gif

 

L’ingratitude la plus odieuse, mais la plus commune et la plus ancienne, est celle des enfants envers leurs pères.
 (Vauvenargues)

 

Les enfants ne peuvent vous donner que des gratifications éphémères. Etre mère, c’est un métier d’une terrible ingratitude.
(Catherine CUSSET)

 

En serait-il des sentiments du coeur comme des bienfaits ? Quand on n’espère plus pouvoir les payer, on tombe dans l’ingratitude.
(Chamfort)

 

16 juin, 2009

La séduction…

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 21:17

«La séduction suprême n’est pas d’exprimer ses sentiments, c’est de les faire soupçonner.»
Alphonse DAUDET

seduction80x80cm550.jpg

 

16 avril, 2009

Une personne, c’est un peu comme …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 10:28

Une personne, c'est un peu comme ... dans Sentiments (132) sxszpdn0

Il est un moment où …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 10:23

Il est un moment où ... dans Sentiments (132) qzoi32z1

12 avril, 2009

La Tendresse est un …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 16:27

latendressefildesoie.jpg

4 avril, 2009

L’équilibre…

Classé dans : Les mots (85),Sentiments (132) — coukie24 @ 12:57

bfl2line.jpg (14076 octets)

Rester debout pour une idée à laquelle tu crois,
Malgré les obstacles que tu rencontres,
En supportant les critiques des autres,
… «  courage  ».

Garder le sourire,
Dans le but de soutenir les autres,
Même si à l’intérieur,
Tu as envie de mourir,
… «  force  ».

Ne pas t’arrêter aux embûches,
Faire ce qui est juste,
Parce que c’est ton cœur qui le suggère,
…  » détermination  ».

Faire plus qu’on te demande,
Juste pour aider quelqu’un de malheureux,
Sans jamais te plaindre,
…  » compassion  ».

Aider un ami dans le besoin,
Peu importe le temps ou l’effort,
Au mieux de ta capacité,
…  » fidélité  ».

Donner plus que tu peux,
A quelqu’un qui compte sur toi,
Sans rien attendre en retour,
…  » générosité  ».

Garder la tête haute,
Toujours faire de ton mieux,
Même si ta vie semble tomber à tes pieds,
Affronter chaque difficulté avec calme,
Affronter les problèmes avec sagesse,
Et toujours te dire que demain est un jour nouveau, 
 

… « équilibre ». 

                                                                                                                                                                                                                                                                                            

                                                    chat.gif (78519 octets)

 

  bfl2blbl.jpg (652 octets)

25 mars, 2009

Classé dans : Les mots (85),Sentiments (132) — coukie24 @ 14:03

C’est parfois dans un regard,
dans un sourire, dans un geste,
que sont cachés les mots
qu’on n’a jamais su dire.

                                            …Yves Duteil
 

 dans Les mots (85) pit-b
 

 

 

ecole dans Sentiments (132)

C’était une petite pensée

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 13:41

 

 dans Sentiments (132) effets-sourire

 

Fotolia_6683077_XS dans Sentiments (132)

 

 

                                  C’est toujours un cadeau
                                  Il coûte un peu d ‘effort
                                  Mais donne du réconfort,
                                C’est une preuve d’affection,
                     Un peu de compréhension
Un sourire n’a pas d’âge
                                       Si un petit bébé
                                   Est capable de le donner,
                                     Vous qui êtes âgés
                                    Essayez ! Vous verrez

Un sourire c’est joli …
Au lieu d’être déprimé
De rester enfermé,
Sortez donc vos fossettes …
Voyez l’effet que vous faites.

C’est un rayon de soleil
Comme un brin de lumière,
Qui descend sur la Terre,
Il apporte dans le coeur
Un instant de bonheur.

Un sourire fait du bien
Tiens ! Votre sourire revient
Et il vous fait du bien.
La vie est plus facile
Lorsqu’on se sent utile …

Auteur Inconnu

15 février, 2009

Les oiseaux-larmes

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 17:20

Les oiseaux-larmes dans Sentiments (132) larmes-1 

Les larmes sont une sorte d’oiseaux
qui habitent le coeur des êtres.
Quelquefois, elles apparaissent en bande:
Souvent, ce n’est qu’une seule qui prend
son envolée pour se poser sur le bord d’une paupière.

En s’envolant de nous,
ces oiseaux-larmes entraînent comme des pierres
sous leurs ailes de la douleur qui rend le coeur si lourd à porter.
Mais pour ce rendre jusqu’aux yeux,
d’où ils s’échappent, ils doivent lutter
contre les vents de l’indifférence de l’orgueil;
ceux-là qui, quelquefois attrapent les oiseaux
dans un grand filet, les gardent prisonniers
en une boule au centre de la gorge.

Ne capturons jamais d’oiseaux-larmes,
ce sont des messagers du monde de notre coeur.
Ils ont quelque chose à dire, à montrer aux autres.
Les oiseaux-larmes chantent la beauté de notre être.

Lorsqu’une larme jaillit des yeux d’un être pour se
laisser glisser sur la joue, cueillez-la d’un baiser…
Elle donnera à vos lèvres des paroles d’amour.

531012.jpg

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 12:51

 dans Sentiments (132) 1v13chsk

9 février, 2009

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 22:48

 dans Sentiments (132) 61wzyz49

8 février, 2009

Mon aspiration…

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 16:12

Pourtant aujourd’hui, mon aspiration la plus profonde c’est d’être moins réactionnel, plus cool, plus souple, en un mot plus zen !

Plus zen, c’est-à-dire être capable d’accueillir sans être déstabilisé les frustrations inévitables de la vie, de pouvoir “encaisser” des incompréhensions, voire des injustices sans “grimper” tout de suite aux sommets de l’indignation, d’accepter les déceptions ou tout au moins d’être plus capable d’entendre le vécu de l’autre.

Etre zen, dans mon imaginaire, ce serait de ne plus me persécuter avec des pensées parasites, de ne pas m’angoisser pour des futilités, d’éviter de bloquer ma respiration, de ne plus entendre dans ma tête la répétition en boucle de ce qui m’a été fait et qui n’aurait pas dû m’être fait ! Bref d’être capable de relativiser, de prendre du recul, de garder le sourire, le regard clair et une impression de bon, de chaud tout à l’intérieur.

Etre zen serait de rester présent au présent. Simplement cela : être vivant, entier, en paix, là où je suis, quelque soit avec qui, quelque soit l’endroit où je suis !

Jacques Salomé dans « je m’exerce dans la zénitude… »

Mon aspiration... dans Sentiments (132) intime-055

5 février, 2009

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 19:38

 dans Sentiments (132) aneb6whl

2 février, 2009

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 21:13

 dans Sentiments (132) 49s0z0fo

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 19:53

 dans Sentiments (132) iu997ah4

30 janvier, 2009

La fierté …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 1:03

La fierté ... dans Sentiments (132) 3wtnkr0e

26 janvier, 2009

La Tolérance…

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 13:02

La Tolérance... dans Sentiments (132) who5she4

19 janvier, 2009

Le regard…

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 23:07

 

Lamour est aveugle ? Quelle plaisanterie ! Dans un domaine tout est regard ! Philippe Sollers

Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse - Coco Chanel

Tout vrai regard est un désir - Alfred de Musset

Le regard... dans Sentiments (132) o4klrufx

18 janvier, 2009

Une infinie pureté

Classé dans : Psychologie (72),Sentiments (132) — coukie24 @ 23:12

Une infinie pureté

« Etre un homme, c’est savoir qu’il y a en nous de l’espace, une infinie pureté, et en même temps de la matière, du corps.  Et c’est dans cette acceptation que, peut-être, pouvons-nous sortir de l’angoisse, de la culpabilité et de la violence. » (Jean-Yves Leloup)

Une infinie pureté dans Psychologie (72) re1pw0

Décharger notre lac intérieur

Classé dans : Psychologie (72),Sentiments (132) — coukie24 @ 22:41

 « Pleurer décharge notre lac intérieur » (Pierre Filion)

dsc00260.jpg

9 janvier, 2009

Le regret…

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 20:26

Le regret... dans Sentiments (132) 0vfovcna

5 janvier, 2009

Faire confiance

Classé dans : Psychologie (72),Sentiments (132) — coukie24 @ 18:28

Faire confiance dans Psychologie (72) zquvwzw1 

Faire confiance

Y a-t-il sentiment plus ambigu, plus complexe, plus instable que la confiance ? Car on ne peut la donner sans risque, sans toutefois l’accorder les yeux fermés. La confiance se donne sans assurance, mais se gagne au moyen de signes et se retire si elle est déçue. La confiance s’inspire ou se perd, ce qui en fait une disposition hésitante mais libre, fragile mais éclairée.

A mi-chemin entre crédulité et circonspection, entre ignorance et assurance, ce sentiment qui ne naît ni sans crainte ni sans gage est donc une forme de générosité inquiète, de foi sans certitude, de don sans garantie. La confiance est prudente et imprudente, on croit sur pièces en n’ayant que des signes.

Faut-il donc ou non l’accorder ? Faut-il faire confiance à la confiance ? Quoique ambivalente n’est-elle pas vertu plutôt que naïveté ? Par exemple, ne devient-elle pas aveugle à proportion d’une cécité moins grande ? Pour que la confiance soit totale, les signes ont dû se multiplier. La confiance croît à mesure que grandit l’assurance. Elle se donne donc d’autant plus qu’elle est plus sûre. Elle ne croît qu’en étant moins risquée.

Mais il y a plus, car sans attendre les signes qui la confortent, elle peut les faire naître en se manifestant. On l’observe presque toujours. L’adolescent honoré par elle se responsabilise ; le salarié reconnu travaillera mieux ; la faute pardonnée sera plus vite oubliée. La confiance est donc vertu car elle est l’acte de s’installer en l’autre sans tout attendre de lui, courage de se donner elle-même le préalable dont elle a besoin. En somme, elle s’assure rétrospectivement. Engendrant après coup sa légitimité, elle se garantit en se donnant.

Tel est le cercle vertueux de la confiance. Quel plus beau crédit faire aux autres et à soi ?

http://jchichegblancbrude.blog.lemonde.fr

ni29edzf dans Sentiments (132)                       3uoi64k9

3 janvier, 2009

Mentir…

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 16:14

Mentir... dans Sentiments (132) 91ca0szj

123456
 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux