DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 3 janvier 2021

3 janvier, 2021

Etre Heureux …

Classé dans : Le Bonheur (153) — coukie24 @ 15:03

etre-heureux

L’expérience du docteur Franklin …(une parmi tant d’autres !)

Classé dans : Le Bonheur (153),Textes à méditer (239) — coukie24 @ 15:00

1305723314

Benjamin Franklin venait de dire à une dame que trop de richesses gâtaient parfois le bonheur. Il s’aperçut que sa visiteuse semblait incrédule.

Et prenant une belle pomme rouge dans une corbeille de fruits, il la tend à un petit garçon qui passait par là. L’enfant peut à peine la tenir dans sa main. Franklin lui en offre une deuxième, le petit tout souriant la prend dans l’autre main. Le docteur en choisit une troisième, encore plus belle et la présente à l’enfant, qui essaie de l’attraper en serrant les deux autres contre lui. Après quelques efforts, il en laisse tomber une par terre et fond en larmes.

- Voici un petit homme, dit-il, qui a trop de richesses pour pouvoir en jouir. Avec deux pommes, il était heureux, il ne l’est plus avec trois !

2348863999c8b39092b9da791753d4bc

« Le bonheur, c’est une station sur la route entre le pas assez et le trop. » 
Channing Pollock

dividers-1

“Le vrai nom du bonheur, c’est le contentement.”

Henri-Frédéric Amiel
Henri-Frédéric Amiel 

Personne n’est propriétaire du bonheur, …

Classé dans : Le Bonheur (153) — coukie24 @ 14:57

illustr-p-citations 7

Personne n’est propriétaire du bonheur, on a parfois la chance d’avoir un bail, et d’en être locataire. Il faut être très régulier sur le paiement de ses loyers, on se fait exproprier très vite.

Marc Levy.

Solidarité caricaturée …

Classé dans : Humour (284),Solidarité (14) — coukie24 @ 14:42

408554jumjour

Ce que les oies nous enseignent …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 14:23

geese-2

Vous êtes déjà demandé pourquoi les oies forment un « V »

lors de leur vol migratoire ?

La nature à une bonne raison de les doter de cet instant.

Chaque coup d’aile, d’une oie soulève l’air et celle qui la suit en bénéficie.

 Lors de la formation en « V », toute la volée profite d’un accroissement

d’efficacité d’au moins 71 %, cela comparé à un oiseau volant seul.

Quand une oie se détache de la formation, essayant de voler seule,

elle ressent soudain la résistance de l’air …

et rapidement elle revient à la formation …

Comme les oies …

les personnes qui partagent un but commun et ont un sens

d’appartenance, l’atteignent avec plus d’assurance

et plus rapidement que

celles qui cheminent seules.

 Quand une oie est fatiguée, elle se retire à l’arrière de la formation

et une autre prend la tête.

 Si les gens avaient autant d’intuition que les oies ont d’instinct,

chacun comprendrait que finalement le succès dépend du travail

d’équipe, chacun, à son tour, assumant les tâches ardues

et partageaient le leadership.

 Les oies aux derniers rangs de la formation, encouragent de leurs cris

celles qui sont à l’avant afin qu’elles accélèrent la vitesse.

Il est important que nos « cris » d’arrière garde soient encourageant

sans cela ils ne sont que des cris.

Quand une oie est malade ou blessée,

deux autres oies se détachent avec

elle de la formation et l’accompagnent au sol

pour lui assurer aide et protection.

 Ces deux oies demeurent avec le membre malade,

 jusqu’à ce qu’elle puisse à nouveau voler ou jusqu’à ce qu’elle meure.

Alors elle se joignent à une autre volée

ou essaient de rejoindre leur propre volée.

Puissions nous avoir cet esprit d’oubli de nous même

qui mérite de tels amis (es)

Nul besoin d’être savant … pour suivre les leçons de la nature.

Il faut seulement savoir s’arrêter et

observer les merveilles qui nous entourent.

« Demande aux bêtes, elles t’instruiront;

aux oiseaux du ciel, ils te parleront,

à la terre, elle t’enseignera et les poisons des mers t’expliqueront…

On a demandé aux oies alors regarde …

 

Auteur inconnu

nuees-doies-sauvages-yosa-buson-L-1

Inspirons-nous de cette belle leçon que nous enseignent les oies.

Ces braves gros oiseaux, dotés d’un cerveau bien plus petit que le nôtre, ont compris que c’est dans la solidarité, l’entraide et la coopération, que les tâches, même les plus difficiles, deviennent réalisables.

Rêve de neige …

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 13:44

13011505003212480710763864

Et si chaque flocon devenait un « je t’aime »
Et si chaque flocon devenait un poème
Le monde transformé, doux comme une caresse
Nous dirait de la vie la paisible tendresse 

Et si chaque flocon devenait un plaisir
Et si chaque flocon était éclat de rire
L’univers converti en un terrain de jeux
Offrirait aux enfants des rêves merveilleux 

Et si chaque flocon devenait un désir
Et si chaque flocon devenait un soupir
Les amants réunis dans le froid et le gel
Graveraient dans l’hiver des promesses éternelles  

Et si chaque flocon était une musique
Et si chaque flocon devenait si magique
Que la neige en chantant se ferait mélodie
Et que nous danserions dans sa douce folie…

3cd84d89

 

Philippe Deleval

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux