DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 15 novembre 2020

15 novembre, 2020

Changer son regard…

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 17:08

081114032516613284.jpg 

Je ne peux changer autrui,
mais je peux toujours changer
ma relation à lui.
De même, je ne peux changer
mon passé mais je peux changer
ma relation à mon passé et mon
regard sur lui.
Car si j’ai peu de prise ou d’influence sur ce qu’on a fait (ou pas fait)
de moi, je suis bien responsable
de ce que je fais avec ce qu’on a fait (ou pas fait) de moi.

Jacques Salomé

Le souhait d’un père !

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 15:47

Le souhait d'un père ! dans Sentiments (132) fent10

Le souhait d’un père !

 

Mon enfant,

La journée où tu trouveras que je suis devenu très vieux, essaie d’avoir de la patience envers moi et essaie de me comprendre…Si je me salis en mangeant… si j’ai de la difficulté à m’habiller… sois patient ! Souviens-toi des heures que j’ai passé à t’apprendre toutes sortes de choses quand tu étais petit…Si je répète la même chose des dizaines de fois, ne m’interrompt pas ! Ecoute-moi ! Quand tu étais petit, tu voulais que je te lise la même histoire, soir après soir, jusqu’à ce qu tu t’endormes. Et je l’ai fait !Si je ne me lave plus aussi souvent sous la douche, ne me réprimande pas et ne me dis pas que c’est une honte. Souviens-toi combien d’excuses, je devais inventer pour te faire prendre un bain quand tu étais petit…En voyant mon ignorance vis-à-vis des nouvelles technologies, ne te moque pas de moi, mais laisse-moi plutôt le temps de comprendre… Je t’ai appris tant de choses… bien manger… bien t’habiller… bien te présenter… comment confronter les problèmes de la vie…S’il m’arrive à l’occasion de manquer de mémoire ou de ne pas pouvoir suivre une conversation… laisse-moi le temps nécessaire de me souvenir… et si je n’y parviens pas, ne deviens pas nerveux et arrogant… car le plus important pour moi, c’est d’être avec toi et de pouvoir te parler !Si je refuse de manger, ne me force pas ! Je sais très bien quand j’ai faim et quand je n’ai pas faim. Quand mes pauvres jambes ne me permettront plus de me déplacer comme avant… Aide-moi de la même manière que je tenais tes mains pour t’apprendre à faire tes premiers pas. Et quand un jour, je te dirai que je ne veux plus vivre… que je veux mourir… ne te fâche pas… car un jour tu comprendras aussi à ton tour !

Essaie de comprendre qu’à un certain âge, on ne vit plus vraiment ! On survit simplement !

Un jour, tu comprendras que malgré toutes mes erreurs, j’ai toujours voulu ce qui était le mieux pour toi et que je préparais le terrain pour quand tu serais grand…

Tu ne dois pas te sentir triste, malheureux ou incompétent (e) face à ma vieillesse et à mon état. Tu dois rester près de moi, essayer de comprendre ce que je vis, faire de ton mieux comme je l’ai fait à ta naissance…

Aide-moi à marcher… aide-moi à terminer ma vie avec amour et dignité…

La seule façon qui me reste pour t’en remercier, c’est un sourire et beaucoup d’amour pour toi…

Je t’aime…

Ton père.

Auteur inconnu

fete-pere

 

La maman qui n’avait qu’un seul oeil…

Classé dans : Amour (119) — coukie24 @ 14:47

ecrire 

Ma mère n’avait qu’un seul oeil. Je la détestais… Elle était comme un fardeau. Elle cuisinait pour les élèves et les professeurs pour apporter son soutien à la famille.
Mais il y a eu ce jour, pendant que j’étais en primaire ma mère était venue me dire bonjour.  J’étais si embarrassé.  Comment pouvait-elle me faire ça ? Je l’ai ignoré et je lui ai jeté un regard rempli de haine et je me suis enfui.
Le lendemain, à l’école, un de mes camarades m’a dit : “heeee, ta mère n’a qu’un oeil ! “.
Je voulais me brûler tout entier. Je voulais également que ma mère disparaisse !
Donc je suis allé la voir ce jour, et je lui ai dit : “Si tu veux que je ris un peu, pourquoi tu ne meurs pas ?”
Ma mère n’a pas répondu…
Je n’ai pas eu le temps de penser une seconde à ce que je disais, parce que j’étais sous l’emprise de la colère. Je m’en moquais éperdument de ses sentiments.  Je voulais qu’elle s’en aille de cette maison,  je ne voulais plus d’elle. Ainsi j’ai étudié très dur et j’ai eu la chance d’aller à Singapour pour étudier. Puis je me suis marié. Je me suis acheté moi-même une maison.  J’ai eu des enfants.  J’étais heureux de ma vie, de mes enfants  et de tout ce que j’avais. Jusqu’au jour où ma mère est venue me rendre visite. Elle ne m’avait pas vu depuis de très nombreuses années, et n’avait jamais vu ses petits enfants.  Quand elle est arrivée sur le pas de la porte mes enfants se sont moqué d’elle, et moi, je l’ai accusée d’être venue sans être invitée !
Je lui ai hurlé : “Comment oses-tu venir chez moi, et faire peur à mes enfants !! DEGAGE D’ICI, MAINTENANT !”
Et à cela, ma mère a calmement répondu : “Oh, je suis désolée. J’ai dû me tromper de maison.” et elle a disparu jusqu’à ce que je ne la vois plus. Un jour, une lettre à propos d’une réunion scolaire est venue à la maison, à Singapour. J’ai menti à ma femme prétextant un voyage touristique. Après la réunion, je suis allé à la vieille cabane, simplement par curiosité. Mes voisins m’ont dit qu’elle était morte. Je n’ai pas versé une seule larme.

Ils m’ont donné une lettre qu’elle voulait que je lise :

“Mon cher fils,
Je pense à toi tout le temps. Je suis désolée d’être venue à Singapour et d’avoir fait peur à tes enfants. J’étais si heureuse quand j’ai appris que tu venais ici pour la réunion scolaire. Mais je ne pourrais pas me lever du lit cette fois ci, pour venir te voir.
Je suis désolée d’avoir été un fardeau constant pour toi, pendant que tu grandissais.
Tu vois….. quand tu étais très petit, tu as eu un accident, et tu as perdu un oeil. En tant que mère, je ne supportais pas de te voir grandir avec un seul oeil. Alors je t’ai donné le mien. J’étais si heureuse de mon fils, qui grandissait et qui voyait un tout nouveau monde pour moi, à ma place, avec cet oeil. Avec mon amour pour toi.
Ta mère.”

(source : inconnue)

ecriture3.jpg

Soyons toujours polis, reconnaissants envers nos parents. Ma maman avait un pied bot, mais je n’ai jamais été gênée d’elle. Bien au contraire, j’étais fière qu’elle soit ma mère car elle était honnête et courageuse. Je crois pourtant qu’elle est morte avec l’idée que je n’osais pas me promener en sa compagnie. Pourquoi? Parce que quand elle me le proposait, je refusais car je n’étais pas bien. Cela elle ne le savait pas et moi je ne savais pas ce qu’elle pensait. Comme quoi, la communication entre les membres d’une famille est très importante.

N’ayez pas peur de confier vos craintes à ceux qui vous aiment !

normalarbresetlumia22re.jpg

Le destin

Classé dans : Le Destin (23) — coukie24 @ 13:18

Le destin n’est pas une question de chance. C’est une question de choix : il n’est pas quelque chose qu’on doit attendre, mais qu’on doit accomplir.
William Bryan

Le destin dans Le Destin (23) bel10

4047infiniaffiches.jpg

 

 

Le bonheur vient d…..

Classé dans : Le Bonheur (153) — coukie24 @ 10:30

lebonheur.gif

Le BONHEUR ne vient pas des biens ; il vient du travail et de la fierté de ce que l’on fait. 

Mahatma Gandhi

 

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux