DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 2 février 2019

2 février, 2019

La compréhension active en lieu et place de l’irritation réactive …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 12:07

1010190832311037316953158

« Mettez la compréhension active en lieu et place de l’irritation réactive et vous dominerez les choses. »

 Franz Kafka

sincèrement

La Tempérance …

Classé dans : Citations, proverbes...,Sentiments (132) — coukie24 @ 11:21

photoigorzenincomm.jpg

Le regard de l’autre n’est pas …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 11:20

Karin-Taylor-23

Le regard de l’autre n’est pas neutre. C’est une perception qui provoque une alerte émotive, une sensation d’invitation ou d’intrusion. 

(Boris Cyrulnik, Les Nourritures affectives).

L’ingratitude empoisonne …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 11:06

Karin-Taylor-03

« L’ingratitude empoisonne souvent les bienfaits

dans leur source;

son effet le plus funeste est de décourager

trop souvent les âmes faibles de changer

leur générosité en méfiance et leur sensibilité en indifférence.

l’ingratitude est un vice contre nature ;

les animaux mêmes sont reconnaissants . »

Louis-Philippe de Ségur

La présence de ceux qu’on aime …

Classé dans : Sentiments (132) — coukie24 @ 10:50

flat,550x550,075,f.u7

C’est un merveilleux assaisonnement aux plaisirs qu’on goûte que la présence des gens qu’on aime. 

(Molière, Le Misanthrope)

ACCRO AU CAFÉ ? …

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 10:49

ACCRO AU CAFÉ ? VOUS N’AVEZ PAS TOUT À FAIT TORT…

moulincaf.jpg

Cappuccino, crème, viennois… Le café accompagne agréablement les pauses de notre vie quotidienne. Mais il est aussi riche en antioxydants, et donc bénéfique pour la santé, dans certaines limites.

  • Les vertus du café lui viennent des antioxydants
  • Le café a aussi ses défauts

 

Les vertus du café lui viennent des antioxydants

Le premier avantage du café, bien sûr, est de nous donner un bienvenu « coup de fouet » grâce à la caféine qu’il contient. Celle-ci augmente la vigilance, la concentration et l’attention – bref, un café, ça réveille… au moins pour un moment !

Mais ses bienfaits ne s’arrêtent pas là. En effet, le café contient de très nombreux antioxydants, et notamment des polyphénols. Les antioxydants, pour rappel, protègent l’organisme contre l’oxydation.

Ce phénomène naturel et inévitable entraîne une dégradation des molécules qui nous composent. Il est lié au vieillissement et à l’apparition de cancers, entre autres. Or on sait qu’une tasse de café de 200 ml contient plus d’antioxydants qu’une portion de fruits qui en sont déjà très riches, comme les myrtilles ou les cerises (1). Les antioxydants ne sont pas le seul atout que lecafé a dans sa manche. Il est aussi une très bonne source de magnésium, de vitamines B2 et B3 et de cuivre.

C’est pour cela que le café peut avoir une action préventive sur plusieurs maladies :

  • cancers du foie, du côlon et du sein,
  • d’autres maladies du foie (cirrhoses notamment),
  • maladie de Parkinson,
  • diabète,
  • goutte,
  • etc.

 

Le café a aussi ses défauts

Tout n’est cependant pas rose au pays du café. Certains de ses effets sont plutôt dommageables :

  • La caféine entraîne la libération d’hormones de stress. Si vous êtes déjà très stressé(e) ou angoissé(e), mieux vaut diminuer votre consommation.
  • Elle accélère le transit intestinal. Les personnes qui souffrent d’un intestin irritable doivent donc l’éviter.
  • Elle augmente également la sécrétion d’acide dans l’estomac : si vous êtes atteint(te) de reflux gastro-oesophagien, de gastrite ou d’un ulcère à l’estomac, attention !
  • Le café diminue l’absorption de fer par l’organisme. Il est donc déconseillé aux personnes qui souffrent d’anémie.
  • La caféine à haute dose est aussi néfaste pendant la grossesse. On conseille aux femmes enceintes de se limiter à deux tasses de café par jour, maximum (et sans y ajouter d’autre boisson riche en caféine).
  • Enfin, la caféine augmente la fréquence cardiaque. Mieux vaut surveiller votre consommation si vous prenez des médicaments pour les troubles du rythme cardiaque.
Dans tous ces cas, il est conseillé de passer au décaféiné. Il a certes moins d’effets bénéfiques sur la santé, mais reste riche enantioxydants.

 

 tasse.gif

 

ACCRO AU CAFÉ ? ... dans Santé (166) 9f7aaf9b-300x199Article publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/01/2012 – 11:52

Sources : (1) Manach C, Scalbert A, et al. Polyphenols: food sources and bioavailability. Am J Clin Nutr 2004 May;79(5):727-47.
Dr Franck Senninger, « Les incroyables vertus du café », éd. Jouvence.

Comment moins grignoter ? Les 7 astuces qui marchent …

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 10:27

manger

Stress ou simplement gourmandise, alimentation déséquilibrée, emploi du temps chargé… les raisons qui poussent à grignoter sont nombreuses. Voici quelques astuces pour vous aider à résister et à moins grignoter !

  • Pourquoi faut-il éviter le grignotage ?

 

Pourquoi faut-il éviter le grignotage ?

 

Pour garder la ligne bien sûr ! En effet, les fringales et autres grignotages entre les repas représentent un des pièges principaux qui nous font grossir. Le plus souvent gras et sucrés, les aliments que l’on grignote en dehors des repas principaux n’apportent pas de nutriments intéressants pour notre organisme. Ce sont des calories vides, inutiles, que l’on stocke immédiatement et qui de surcroît, ne nous rassasient pas !

Pour garder son poids de forme, voire en perdre un peu, les grignotages doivent donc rester exceptionnels.

1) Je me concentre sur ce que je mange.

Pendant les repas, vous devez vous concentrer sur ce que vous mangez. Pas question de dévorer un sandwich dans la rue en faisant du shopping. Pas question non plus de manger devant votre ordinateur, que ce soit pour vous avancer sur votre travail, surfer ou jouer ! Si vous êtes distrait lorsque vous mangez, vous faussez le message de satiété qui arrive à votre cerveau. Inversement, si vous êtes concentré sur ce que vous mangez, vous favorisez la sensation de satiété, ce qui vous permettra de tenir plus facilement jusqu’au prochain repas, sans grignoter !

2) Je mange lentement.

L’autre façon de renforcer la satiété est de manger dans le calme et lentement. Retenez que la mastication favorise la satiété. Vous devez donc veiller à choisir des aliments qui nécessitent d’être mastiqués, c’est-à-dire pas trop mous !

3) Je limite les aliments sucrés.

Trop de sucre, ce n’est pas bon pour la santé (diabète, infarctus, cancer). Mais aussi, le sucre (vrai sucre ou édulcorant) entretient le goût pour le sucré. Il faut donc rompre ce cercle vicieux. Limitez les sucreries, les biscuits, gâteaux et desserts sucrés. Réservez-les aux grandes occasions.

4) Je mange plus pendant les repas.

Pour éviter les envies de grignoter, augmentez les portions aux repas, de façon raisonnable, et surtout les quantités de légumes. Riches en eau et en fibres, les légumes ont un pouvoir rassasiant très intéressant. De plus, ils facilitent la digestion et sont très bons pour la santé générale !

5) Je bois beaucoup d’eau.

Boire régulièrement tout au long de la journée peut aider à éloigner les sensations de fringale. En revanche, les sodas sont à éviter, même s’ils sont light ! Ils n’apaisent pas la soif et entretiennent le goût pour le sucre.

6) Je grignote des crudités et des soupes.

Il n’est pas facile de rompre avec ses habitudes. Repérez les moments de la journée où vous grignotez le plus souvent et prenez les devants en prévoyant des aliments à grignoter qui sont meilleurs pour votre santé et votre ligne. Ainsi, pourquoi ne pas prévoir des bâtonnets de crudités, une petite soupe, un yaourt nature. En ayant de tels aliments sur vous ou dans le frigo du bureau, vous vous donnez les moyens de résister aux friandises grasses et sucrées et de grignoter des aliments plus sains, c’est déjà ça !

7) Je fractionne mes repas : 3 vrais repas et une collation

La dernière solution contre le grignotage est de vous organiser une vraie collation.

Fractionnez vos repas : 3 repas plus une collation dans la matinée ou l’après-midi (mais pas question d’augmenter les quantités !). En prévoyant à l’avance une collation (céréales, laitages, fruits), vous évitez les fringales pulsionnelles vers des aliments gras et sucrés aux calories vides.

Enfin, voici les derniers conseils : luttez contre le stress et faites régulièrement du sport !

Article publié par Isabelle Eustache le 28/01/2011 – 11:29

Sources : Institut Moncey

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux