DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 14 mai 2015

14 mai, 2015

Grandir …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 20:54

d56129c5

Grandir, ce n’est pas toujours facile !

Avec nos incertitudes, nos insécurités et nos angoisses.

Comment s’épanouir, devenir responsable et surtout être soi,
c’est-à-dire être vrai ?

Comment découvrir la sagesse des aînés, accumulée au fil de leur vie ?

Comment goûter à la tendresse des hommes et des femmes ?

Comment rassurer les ami(e)s rongé(e)s par l’angoisse et le désespoir ?

Comment vraiment apprécier la vie ?

Comment ?

Là où il y a de la haine, tente de mettre de l’amour !

Là où il y a de la discorde, tente de mettre l’union !

Là où il y a le doute, tente de mettre la foi !

Là où il y a le désespoir, tente de mettre l’espérance !

Là où il y a l’erreur, tente de mettre la vérité !

Là où il y a la tristesse, tente de mettre la joie !

Pour tout ce que tu t’efforces d’offrir aux autres, à chaque jour,

tu le recevras un autre jour en retour !

30126fab

Inspiration de la prière de St-François d’Assise.

Le puits à souhait …

Classé dans : Humour (284) — coukie24 @ 14:34
1299599921
dividers-1
1319125027
b802b388

BONNE JOURNÉE !

L’amour n’est pas tout fait …

Classé dans : Amour (119) — coukie24 @ 12:28

7cbd03ff

L’amour n’est pas tout fait. Il se fait. Il n’est pas robe ou costume prêt à porter, mais pièce d’étoffe à tailler, à monter et à coudre. Il n’est pas appartement livré clef en main, mais maison à concevoir, bâtir, entretenir, et souvent réparer. Il n’est pas sommet vaincu dans le froid de la nuit ou la chaleur du soleil éclatant. Il n’est pas un solide ancrage au port du bonheur, mais levée d’ancre et voyage en pleine mer, dans la brise ou la tempête. Il n’est pas un « oui » triomphant, énorme point final qu’on écrit en musique, au milieu des sourires et des bravos, mais il est multitude de « oui » qui pointillent la vie parmi une multitude de « non » qu’on efface en marchant. Ainsi, être fidèle, vois-tu, ce n’est pas : ne pas s’égarer, ne pas se battre, ne pas marcher. C’est toujours se relever et toujours marcher. C’est vouloir poursuivre jusqu’au bout le projet ensemble préparé et librement décidé. C’est faire confiance à l’autre au-delà des ombres de la nuit. C’est se soutenir mutuellement au-delà des chutes et des blessures. C’est avoir foi en l’amour tout-puissant, au delà de l’amour.
Michel Quoist

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux