DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

24 juin, 2014

Incompréhension …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 13:55

774155

« L’intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie. »

de Henri Bergson

Extrait de L’évolution créatrice

FÊTE DE LA SAINT-JEAN 2014

Classé dans : Autres fêtes ou évènements — coukie24 @ 12:43

0_d6209_455b3fa5_XL

Origine de la Fête de la Saint Jean

La fête de la Saint-Jean, célébrée tous les ans le 24 juin, est à l’origine une fête païenne. Elle était célébrée avant la naissance du Christ parmi les premiers peuples slaves pour bénir les moissons. Cette fête a ensuite été christianisée et est aujourd’hui fêtée à travers le monde à quelques jours du solstice d’été pour célébrer, grâce aux feux de la Saint-Jean, la lumière de l’été.

Une fête devenue chrétienne

La légende dit que cette célébration serait issue du culte païen d’Ivan Kupalo, le dieu du soleil, de la réincarnation et de la purification par l’eau de l’amour et de la fertilité. Les peuples de Russie et de l’est le célébraient en portant des couronnes de fleurs, en jetant des herbes dans de grands feux, en chantant et en dansant autour de ces derniers. La tradition voulait aussi qu’en hommage à Kupalo le peuple se baigne la nuit dans les rivières pour se purifier par l’eau. Cette nuit-là les gens se livraient également à des actes d’amour et aux plaisirs charnels.

kupalo-semenyuk

Cette célébration était aussi l’occasion de faire un pèlerinage jusqu’à la roche d’Ivan, près du village de Meeksi en Estonie, qui selon la tradition est réputée pour ses vertus curatives pour les hommes et les animaux.

Dès la christianisation de la Russie, les dieux païens ont été remplacés par des Saints et les baignades nocturnes de cette fête ont été interdites. La France catholique du cinquième siècle a décidé de remplacer la célébration de Koupalo par la Saint-Jean-Baptiste.

Dans la religion chrétienne, Jean-Baptiste est le cousin de Jésus. Il annonçait l’arrivée du royaume de Dieu en baptisant les gens avec l’eau du fleuve Jourdain. Le choix de remplacer la fête d’Ivan Kupalo par la Saint-Jean n’a rien d’un hasard, puisqu’Ivan en slave signifie Jean, et que Kupalo signifie la baignade. Saint Jean-Baptiste fut décapité sur ordre d’Hérode, souverain de la Palestine, vers 28-29

Depuis la fusion des traditions païennes et chrétiennes, la célébration de la fête de la Saint-Jean a lieu le 24 juin, jour de sa naissance. Cette fête a été exportée bien plus tard en Amérique, puis elle est devenue en 1977 la fête nationale du Québec.

Les rituels populaires de la Saint-Jean

Certains rituels sont apparus au fil des siècles autour de cette fête. Les cendres des feux de la Saint-Jean préservaient par exemple de la foudre et des orages. Pour les amoureux, le fait de sauter par-dessus le feu garantissait que leur amour dure toute l’année. Les femmes célibataires devaient quant à elles porter des couronnes de fleurs sur leur tête en guise de symbole de leur virginité.

Dans certaines régions les rituels étaient différents. Dans la Creuse par exemple, il fallait tourner 9 fois autour du feu pour espérer trouver un mari ou une femme dans l’année. En Gironde, pour s’assurer de l’argent toute l’année, il fallait jeter une pièce dans le feu et la retrouver dans les cendres.

Célébration de la Fête de la Saint Jean

La fête de la Saint-Jean était célébrée de différentes manières suivant les régions de France. Elle est très populaire à la campagne où ce jour-là, sont montés des buchers de bois qui seront allumés à la tombée de la nuit. La danse et la musique font partie intégrante des festivités.

On célèbre aussi cette tradition dans les quartiers de certaines grandes villes, les feux y sont présents. La Saint-Jean est souvent l’occasion d’un grand rassemblement de la population.

23 juin, 2014

ET SI ON FAISAIT MARCHER SA TÊTE AVANT DE MANGER ?

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 15:48

manger

Aaaah ! Je ne peux pas résister ! C’est trop bon, j’ai trop faim, j’en ai trop envie, je ne peux pas m’en passer. C’est avec ces mots que l’on justifie souvent l’impossibilité de maigrir à cause de ces pulsions qui nous jettent sur des aliments savoureux et dont l’excès nous a fait grossir. Comment arriver à les maîtriser sans que la vie ne soit synonyme de frustrations ?

  • Les pulsions vers la récompense
  • Les neurones de la récompense
  • Récompense et addiction
  • Gène, stress et environnement
  • Neutraliser le système   

Les pulsions vers la récompense   

Ca sent bon chez le boulanger, il y a juste une fournée de tartes aux pommes qui vient de sortir. On en achète une pour le dîner, ça fera plaisir à tout le monde. Et on ne résiste pas à une pulsion vers un chausson aux pommes dont on se régale sur le trottoir, petite récompense perso.

On fait ses courses hebdomadaires au supermarché, on en a plein le dos de pousser ce chariot rempli de lessives, de sacs poubelles, de croquettes pour le chien, de paquets de litière pour le chat, de bouteilles de lait et on arrive devant le rayon des biscuits. A la maison, tout le monde adore les petits biscuits fourrés d’un truc gras/sucré, car ils sont bien croquants et fondent ensuite délicieusement dans la bouche. On en achète trois paquets et une pulsion nous pousse à en croquer la moitié d’un en faisant la queue à la caisse. Histoire de se récompenser inconsciemment de la corvée et du stress des courses.

Dans un tiroir de son bureau, on stocke des billes de chocolats qui ne fondent pas dans les doigts. On les adore parce que l’on peut les croquer discrètement (et sans être obligé d’aller se laver les mains pour ne pas salir le clavier de l’ordi) quand on a besoin de se faire du bien, de se récompenser pour cause de fatigue, d’ennui, de client désagréable, de logiciel récalcitrant etc.    

Les neurones de la récompense   

Les occasions de s’offrir ainsi une récompense tout au long de la journée ne manquent pas. Et chaque fois, on met en branle un système super sophistiqué dans notre cerveau.

En effet, il y a dans celui-ci une petite zone de neurones, un circuit nerveux appelé système de la récompense où sont activés des neuromédiateurs, des petites molécules qui nous font du bien, nous donnent une sensation de plaisir. C’est ce même système de la récompense qui fonctionne avec les drogues, le tabac et l’alcool. 

Récompense et addiction   

Un véritable ping-pong, dont les balles sont les neuromédiateurs, se joue dans notre cerveau, l’un en renvoyant un autre dans une autre zone, puis dans une autre, dont celle de la mémoire.

Le résultat de ce jeu super sophistiqué et permanent est que l’on recherche toujours le plaisir apporté par un truc gras/sucré (genre Nutella !), ou sucré tout court (bonbons, sodas) ou gras tout court, peu importe.

Alors, quand on retourne chez le boulanger, même s’il n’y a pas d’odeurs tentantes de tarte aux pommes, on risque fort d’avoir une belle pulsion sur le chausson qui nous a tant fait plaisir la veille !

Mais, plus diabolique, le seul souvenir des petits biscuits fondant dans la bouche ou du grignotage des billes de chocolat peut susciter une pulsion vers le produit.

Alors, quand les biscuits ne sont pas loin dans le placard de la cuisine, quand les billes de chocolat sont à portée de main dans le tiroir du bureau, on y va et hop ! dans la bouche.

Résultat : on s’y accoutume, on en a besoin, on en devient dépendant. A force d’en manger, on grossit car ils apportent des calories dont on n’a pas besoin. Et si l’on entreprend de maigrir, c’est quasiment impossible de s’en passer !    

Gène, stress et environnement   

Ce circuit de la récompense ne fonctionne pas de la même façon chez tout le monde. Certains y sont génétiquement plus sensibles, ils sont ainsi plus vulnérables.

Le stress joue aussi un rôle important : il favorise terriblement les pulsions car on a besoin de compenser, de se faire du bien, après une contrariété quelle qu’elle soit.

Quant à l’environnement alimentaire, il est primordial. Si on ne voit pas de petits biscuits ou de billes de chocolat à l’horizon, on ne peut guère céder à cette satanée pulsion.

Se priver ?

Faut-il se retenir ? Ranger le paquet de petits biscuits qu’on a dans la main, refermer le tiroir du bureau au moment d’empoigner des billes de chocolat en se disant que ça va nous faire grossir ?

Ca peut marcher mais pas toujours ! Car le facteur temps joue aussi son rôle. Le plaisir immédiat de manger a une plus grande influence sur la décision que la perspective future de grossir. Surtout si on se promet en même temps d’aller dépenser plus tard, à vélo ou en courant, les calories engrangées, ce que l’on ne fera pas forcément !

Il faut aussi une volonté de fer pour résister à une de ces pulsions. Certes, c’est une façon de faire marcher sa tête, mais pas sur le bon chemin. Car celui-ci conduit vers la frustration alors qu’on a, ligués contre soi, la bousculade des neuromédiateurs du système de récompense !

Neutraliser le système   

Il s’agit d’éviter que ce foutu système de récompense ne se mette en route. C’est la bonne façon de faire marcher sa tête et pour cela, il y a plusieurs trucs.

Le premier est de faire ses courses avec une liste de bons aliments bien sains. On active alors une autre partie du cerveau, le cortex préfrontal, où se situe, entre autres fonctions, le contrôle de soi et la planification, ce qui va inhiber les pulsions d’achat. Si les petits biscuits ou les billes de chocolat ne sont pas sur la liste, on ne les achètera pas.

Ce truc marche aussi quand on fait ses courses sur une épicerie en ligne. Il marche d’autant mieux que l’on évite la fatigue stressante au supermarché et la pulsion qui peut lui être liée.

Un autre truc, évident, est de ne pas stocker les produits gras/sucré suscitant les pulsions. C’est d’autant plus facile si l’on n’en achète pas. Quand il n’y a pas, on ne mange pas !

Reste la tentation devant un distributeur et les pulsions que la simple vue des confiseries qui y sont alignées peut déclencher. Là encore, il faut faire marcher son cortex préfrontal et déclencher le contrôle de soi en choisissant quand il y en a – ce qui est heureusement de plus en plus fréquent – un fruit. On peut aussi décider d’éviter de passer devant la machine quand celle-ci ne contient aucun aliment sain !

Entraîner son cerveau, faire marcher sa tête dans le bon sens, ça n’est pas vraiment compliqué ! C’est certainement le bon moyen de ne plus – ou presque plus – manger de ces produits gras et sucré qui déséquilibrent l’alimentation, font grossir ou empêchent de maigrir.

Article publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 02/09/2011

Sources : Bradley M. Appelhans, Matthew C. Whited, Kristin L. Schneider, Sherry L. Pagoto. Time to Abandon the Notion of Personal Choice in Dietary Counseling for Obesity?Journal of the American Dietetic Association, 2011; 111 (8): 1130 DOI: 10.1016/j.jada.2011.05.014

21 juin, 2014

Aujourd’hui …

Classé dans : Autres fêtes ou évènements,Les Saisons (115) — coukie24 @ 18:49

C'est l'été

0xhsqm2u

La bonne musique ne se trompe pas …

Classé dans : Autres fêtes ou évènements — coukie24 @ 18:26

still_life_music_by_alminator90-d4npinb

« La bonne musique ne se trompe pas, et va droit au fond de l’âme chercher le chagrin qui nous dévore.  »

 Stendhal

La musique commence …

Classé dans : Autres fêtes ou évènements — coukie24 @ 18:03

1015767

La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots.

Richard Wagner

La musique vaut …

Classé dans : Autres fêtes ou évènements — coukie24 @ 18:00

a9x21

La musique …

Classé dans : Autres fêtes ou évènements — coukie24 @ 17:52

cindygrundsten3

« La musique est l’aliment de l’amour. »

William Shakespeare

19 juin, 2014

RÉFLEXOLOGIE : LE MASSAGE STAR DES PIEDS, MAINS ET OREILLES !

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 16:33

reflexologie_pied

La réflexologie est l’une des thérapies alternatives les plus populaires.

Mais comment l’utilise-t-on ?
Et quels sont ses effets ?  
 

  • Réflexologe : quel mécanisme ?
  • Réflexologie : pour traiter ou pour le plaisir ?
  • Réflexologie plantaire, de l’oreille ou de la main ?   

Réflexologe : quel mécanisme ?   

Le principe de la réflexologie est que nos pieds, nos mains et nos oreilles sont constituées de zones « réflexes ». Chacune correspond à un organe. Ainsi, masser un point précis du pied, de l’oreille ou de la main permet de rééquilibrer l’organe correspondant.

En raison de sa popularité, la réflexologie a déjà fait l’objet de nombreuses études, mais qui ont toutes constaté le manque de données scientifiques précises. Le mécanisme de son influence fait l’objet de différentes théories. La plus acceptée aujourd’hui est celle de la stimulation du système nerveux autonome (qui régule les fonctions non volontaire du corps, comme la digestion, les battements du cœur, etc.). Un effet sur la circulation sanguinea aussi parfois été supposé.

Quelle que soit l’explication de l’efficacité de la réflexologie, celle-ci a été appuyée par différentes études qui montrent son effet positif sur la qualité de vie, le stress, l’anxiété et la douleur.   

Réflexologie : pour traiter ou pour le plaisir ?   

Il semble cependant difficile de justifier l’utilisation de la réflexologie à des fins de traitement de maladies, même si dans les pays où elle est très répandue elle tient un rôle médical. Sous nos latitudes, on utilisera surtout la réflexologie comme une technique de massage très efficace. Les praticiens estiment qu’elle aide à sécréter des endorphines, ces hormones du bonheur qui apportent une détente profonde.

Du côté des utilisateurs, on vante un massage qui ne demande pas d’ôter tous ses habits, ce qui prend du temps et ne plaît pas à tout le monde. Et qui ne détend pas seulement, mais donne aussi de l’énergie. Alors que d’habitude, en sortant d’un massage on est surtout bon pour une sieste !

Réflexologie plantaire, de l’oreille ou de la main ?   

Le choix de la réflexologie plantaire (massage des pieds), auriculaire (massage des oreilles) ou palmaire (massage des mains) dépend des préférences du praticien et de son client. En effet mains, oreilles et pieds contiennent des zones réflexes qui permettent de toucher tous les organes du corps. La réflexologie plantaire est cependant beaucoup plus répandue chez nous, et donc plus facile à trouver. Il faut dire qu’un massage de pieds, zones réflexe ou pas, est très efficace pour éliminer la fatigue !

Et à la maison ?
Il existe des appareils qui sont supposés stimuler les zones réflexes, mais leur coût est difficile à justifier en l’absence de preuves d’efficacité. Par ailleurs, il existe de nombreuses « cartes » des mains, des pieds et des oreilles qui montrent les zones réflexes. Vous pouvez très bien les stimuler vous-même pour vous soulager ou vous détendre. Si la technique vous intéresse, des manuels sont aussi facilement disponibles dans le commerce.

Article publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/06/2014

Sources : McCullough, J.E.M. et al., Evid Based Complement Alternat Med. 2014; 2014: 502123. Published online May 5, 2014. doi: 10.1155/2014/502123

18 juin, 2014

Un colibri incroyable capable de découvrir la cachette du nectar !

Classé dans : Arche de Noé — coukie24 @ 21:14

Image de prévisualisation YouTube

Tout le monde a entendu parler de l’appel du 18 juin 1940, mais combien en connaissent l’intégralité ?

Classé dans : Culture Générale (21) — coukie24 @ 18:49

Texte intégral de l’appel du 18 juin 1940
Tel qu’il a été entendu ce jour-là.

appel_18-juin

Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont
formé un gouvernement.
Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s’est mis en rapport avec
l’ennemi pour cesser le combat.
Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et
aérienne, de l’ennemi.
Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des
Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des
Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont
aujourd’hui.
Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle
définitive ? Non !
Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est
perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un
jour la victoire.
Car la France n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle a un
vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’Empire britannique qui tient la mer
et continue la lutte. Elle peut, comme l’Angleterre, utiliser sans limites l’immense
industrie des Etats-Unis.
Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre
n’est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale.
Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n’empêchent pas qu’il y a,
dans l’univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis.
Foudroyés aujourd’hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l’avenir par
une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.
Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats
français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec
leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des
industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y
trouver, à se mettre en rapport avec moi.
Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne
s’éteindra pas.
Demain, comme aujourd’hui, je parlerai à la Radio de Londres.

Charles de Gaulle

20110525_10_38_28_234

Source : http://www.charles-de-gaulle.org/article.php3?id_article=44

t_600_849

ALLERGIE AUX POLLENS : ALERTE MAXIMALE

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 17:45

pollens-graminees-alerte-allergie

Quasiment toute la France est en alerte rouge concernant le risque d’allergie aux pollens.

À cette période de l’année, les végétaux incriminés sont les graminées, dont la pousse a été favorisée par l’alternance pluie/soleil des derniers jours.

Conseils pour se prémunir des pollens.

  • Risque élevé d’allergie aux pollens de graminées sur toute la France
  • Comment se prémunir de la réaction allergique ?   

Risque élevé d’allergie aux pollens de graminées sur toute la France   

La France entière ou presque affiche un risque maximal (niveau 5/5). En cause, les graminées (herbes folles qui poussent sur les bas-côtés des routes), dont la dissémination des pollens a été favorisée par une météo conjuguant soleil et vent. Résultat, les personnes allergiques souffrent derhinite allergique et de conjonctivite : nez qui coulenez bouché, éternuements à répétition, yeux qui piquent, etc.

Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), « tous les autres pollens seront placés en second plan, plantain, urticacées, oseille, chêne, olivier seront présents mais avec un risque allergique dépassant rarement le niveau faible. Les tilleuls seront toujours à surveiller, ces arbres en fleurs disséminant des pollens à proximité, seront la source de gênes pour les allergiques. »   

Comment se prémunir de la réaction allergique ?   

La désensibilisation est la seule façon de guérir l’allergie. 
Pour en bénéficier, il faut consulter un allergologue.

Mais le traitement étant de longue haleine, vous devez dès maintenant vous protéger des pollens en respectant les quelques précautions suivantes :

  • Renseignez-vous sur les conditions météorologiques avant une promenade à la campagne : la quantité de pollens dans l’air augmente les jours de vent et en particulier avant les orages.
  • En voiture, gardez les fenêtres fermées.
  • En cas de promenade, rincez vos cheveux longs avant de vous coucher.
  • Ne dormez pas la fenêtre ouverte si votre lit est situé près de la fenêtre.
  • Fermez les fenêtres lorsque quelqu’un tond le gazon.

L’autre grande recommandation est de ne pas attendre pour prendre son traitement. Qu’il soit prescrit par le médecin ou conseillé par le pharmacien, plus celui-ci est pris tôt, avant que les symptômes ne soient sévères, plus il sera efficace.

Sources : Bulletin allergo-pollinique du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), n°24 du 13 juin 2014, http://www.pollens.fr/les-bulletins/bulletin-allergo-pollinique.php. Asthme & Allergies, http://asthme-allergies.org

Article publié par Isabelle Eustache le 17/06/2014

la lumière au bout du tunnel …

Classé dans : Citations, proverbes...,Humour (284) — coukie24 @ 13:11

ccc9642d

Quand vous verrez la lumière au bout du tunnel, priez pour que ce ne soit pas le train.

Daniel LEMIRE – Humoriste québécois (Né en 1955)

Ici plus qu’ailleurs se fondent le regard et le coeur ! …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 12:37

759901   

Vous autres Européens, dont l’esprit se remplit dès l’enfance de tant de préjugés contraires au bonheur, vous ne pouvez concevoir que la nature puisse donner tant de lumières et de plaisirs. Votre âme, circonscrite dans une petite sphère de connaissances humaines, atteint bientôt le terme de ses jouissances artificielles : mais la nature et le cœur sont inépuisables.

Paul et Virginie

 téléchargement

[ Bernardin de Saint-Pierre ] 

16 juin, 2014

Au beau fixe…

Classé dans : Anecdotes, expressions ou chroniques (41) — coukie24 @ 14:09
1993ca26
« Au beau fixe », ce matin, le reflet du ciel et du vieux pont dans l’eau étaient à immortaliser ;  la sérénité et le calme qui en découlaient, le bleu du ciel et de l’eau se confondaient, c’était immuable… (Coukie24)
e07ad051

« L’homme se sent tellement passager qu’il a toujours de l’émotion en présence de ce qui est immuable. »

Madame de Staël

DSC_0094
Définition « au beau fixe » : stable dans le bonheur, la réussite, les relations…
ce7abe96
Origine

Cette métaphore est d’origine météorologique alors que le « beau fixe » désignait un beau temps stable, matérialisé par l’aiguille du baromètre ‘fixée’ sur la zone de beau temps.

Au XIIIe siècle, ‘fixe’ a d’abord été utilisé en alchimie pour désigner un gaz qu’on ne pouvait liquéfier. Au XIVe, et aujourd’hui encore, il s’emploie pour qualifier ce qui ne change pas de position. C’est à partir du XIXe qu’il prend également le sens de « établi de manière durable » qu’on retrouve dans notre expression.

e7e826b4

13 juin, 2014

Toute idée exprimée avec force …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 16:28

4898eae7

Toute idée exprimée avec force porte elle-même un pouvoir de réalisation.

- William James -

Envie d’un voyage en Afrique ?

Classé dans : Voyages (60) — coukie24 @ 12:30

Pour lire, cliquez sur l’image et enregistrez le fichier pps chez vous !pps envie d'un voyage en Afrique

LE BASILIC : ARÔME PUISSANT, MULTIPLES VERTUS !

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 11:58

basilic_0

Plante aromatique qui fleure bon l’été, le basilic est aussi une herbe qui recèle de multiples vertus santé.

Son principal point fort ?

Soulager les troubles digestifs.

Mais pas seulement…

  • Le basilic, riche en minéraux et antioxydants
  • Le basilic contre les troubles digestifs
  • Le basilic et ses autres utilisations thérapeutiques
  • Basilic : précautions et contre-indications

 

Le basilic, riche en minéraux et antioxydants

 

Le basilic contient différents antioxydants : de l’acide rosmarinique principalement, mais aussi des acides phénoliques et des flavonoïdes.

Au niveau des minéraux, le basilic est très riche en vitamine K (une vitamine qui participe notamment au processus de coagulation du sang). Et est également une source intéressante de provitamine A, de calcium et de phosphore.

Petit bémol : utilisé comme assaisonnement, le basilic est consommé en petite quantité. Pour bénéficier de cet apport en antioxydants et minéraux, il faut donc l’ajouter aux aliments de façon significative (au moins une cuillère à soupe de feuilles hachées par jour).

 

Le basilic contre les troubles digestifs

 

Le basilic est particulièrement réputé pour ses vertus digestives et antispasmodiques

Il améliore la digestion, combat les gaz intestinaux, traite les ballonnements, soulage les crampes d’estomac et autres douleurs gastriques.

En cas de digestion difficile, consommez-le :

  • Sous forme d’assaisonnement
    Une cuillère à soupe de feuilles hachées par jour.
     
  • Sous forme d’infusion
    Plongez quelques feuilles de basilic dans une tasse d’eau bouillante et dégustez cette infusion 3 à 4 fois par jour, après chaque repas.

     
  •  Sous forme d’huile essentielle par voie orale
    Versez 1 ou 2 gouttes d’huile sur un comprimé neutre ou une mie de pain, 2 à 3 fois par jour, maximum 6 gouttes par jour.

Le basilic et ses autres utilisations thérapeutiques

 

  • Pour calmer la toux et les maux de gorge.
    Préparez une infusion de basilic, de thym et de romarin ou utilisez-le sous forme d’huile essentielle par voie orale.

     
  • Pour réduire l’inflammation d’une irritation cutanée ou soulager une piqûre d’insecte.
    Plongez des feuilles fraîches dans un peu d’eau chaude et déposez en cataplasme sur la lésion.

     
  • Pour lutter contre une fatigue nerveuse et détendre vos muscles fatigués.
    Versez 10 gouttes d’huile essentielle (diluées au préalable dans votre gel douche) dans l’eau du bain.

     
  • Pour augmenter la résistance à la fatigue et stimuler la concentration (surtout après un repas lourd).
    Rien de tel qu’une infusion ou quelques gouttes d’huile essentielle par voie orale.
     
  • Pour stimuler la production de lait des femmes enceintes et allaitantes (et soulager par la même occasion les coliques du nourrisson).
    Consommez les feuilles en assaisonnement ou en infusion.

 

Basilic : précautions et contre-indications

 

Le basilic sous forme d’herbe fraîche peut causer des interactions néfastes chez les personnes qui suivent un traitement anticoagulant. 
Si c’est votre cas, discutez avec votre médecin des doses à ne pas dépasser. Sachez par ailleurs que le basilic s’oxyde très vite et qu’il s’altère à la cuisson. Pour conserver tous ses arômes, ajoutez-le à la dernière minute dans vos préparations.

Le basilic sous forme d’huile essentielle est contre-indiqué pendant la grossesse, l’allaitement et chez les jeunes enfants.

Comme cette huile essentielle contient de l’estragol, un composé cancérigène quand il est consommé à très fortes doses, elle ne doit en aucun cas être utilisée de façon abusive et prolongée. Ne dépassez ainsi jamais une cure de trois semaines.

Article publié par Karell Robert, journaliste santé le 09/06/2014

Sources : Merci à Bernadette Préat, docteur en médecine, phytothérapeute et professeur de phytothérapie pour sa collaboration à cet article.

12 juin, 2014

Un délice que cette langue qui est le Français !

Classé dans : Culture Générale (21),Humour (284) — coukie24 @ 22:07

 

27497860

Un délice que cette langue qui est le Français ! 

 

  Que c’est beau….toutes les subtilités et les richesses de la langue  française

 

 Ne dit-on pas que cette langue est très difficile à apprendre

 

 

 En voici un exemple :

 

Une vieille demoiselle se présente chez un notaire pour enregistrer  l’acte d’achat de sa maison récemment acquise

 

 Le notaire l’invite à s’installer, appelle son clerc, et lui demande  textuellement : 

 

 « Veuillez, s’il vous plait, ouvrir la chemise de mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s’y opposent pas,faites une décharge pour qu’elle entre en jouissance immédiate ! »

 

  On n’a toujours pas rattrapé la vieille fille !

 

 Pour moi, elle n’aurait pas du fuir : elle aurait du essayer de tirer  les choses au clerc   …. !!!

10 juin, 2014

Dans n’importe quelle situation …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 21:21

52f1d829

« Tu trouveras, dans n’importe quelle situation, des divertissements, des délassements et des plaisirs, si tu t’appliques à juger tes maux légers plutôt que de te les rendre intolérables. »

de Sénèque 

Extrait de La Vie heureuse

Une amitié véritable, …

Classé dans : Amitiés (74) — coukie24 @ 21:21

0_c68bc_b33e4ac1_XL

« Une amitié véritable, c’est celle qui repose avant tout sur la communion aux mêmes principes et à la poursuite d’un même idéal. »

  Gustave Thibon 

Tout agit sur notre machine, et sur notre âme …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 21:20

rtf9dk

« Les climats, les saisons, les sons, les couleurs, l’obscurité, la lumière, les éléments, les aliments, le bruit, le silence, le mouvement, le repos, tout agit sur notre machine, et sur notre âme. »

de Jean-Jacques Rousseau 

Extrait de Les confessions

8 juin, 2014

Voulez-vous rajeunir ? En voici la recette …

Classé dans : Actualités,Santé (166) — coukie24 @ 12:33

 

5 (très) bonnes raisons de dormir nu …
Voulez-vous rajeunir ? En voici la recette ... dans Actualités http%3A%2F%2Fi.huffpost.com%2Fgen%2F1836671%2Fimages%2Fn-SLEEPING-NAKED-628x314
Jetez immédiatement vos pyjamas de pilou et autres leggings distendus qui font le désespoir de vos compagnons ! Dormir nue va vous changer la vie (et pas qu’un peu). Pourquoi ? On vous explique.  

Chaque soir, vous enfilez méthodiquement le vieux pyjama mollasson que vous aimez tant avant de vous glisser, couverte de couches et de couches de tee-shirts publicitaires, sous la couette dans laquelle vous vous enroulez tel un nem échoué. Sans le savoir, vous faites là une grave erreur,accélérant irrémédiablement votre vieillissement, ouvrant grand la porte aux maladies et enterrant peut-être pour l’éternité tout espoir d’une vie sexuelle épanouie (mais ça vous le saviez, non ?).

Eh oui, malgré ce que pensent certains, rebutés par cette habitude qu’ils estiment propre aux seuls habitués du Cap d’Agde, dormir nu est au contraire très sain et ce, pour plein de raisons. Explications.  

1. Cela évite les infections

Engoncer votre intimité dans une culotte ou même un pyjama la soumet à une forte chaleur et à un environnement dans lequel les infections bactériennes peuvent se développer bien plus facilement. On conseille au contraire d’aérer son entrejambe la nuit, afin de prévenir ces maladies. Aérons, aérons.  

2. Le sommeil est de meilleure qualité

Lorsqu’on dort, il est très important d’offrir à son corps un environnement confortable. Si latempérature du corps baisse progressivement pendant le sommeil, il est indispensable de ne pas le soumettre à une température trop élevée en le recouvrant de couches de pyjamas et de couvertures, au risque de lui faire subir un inconfort qui perturbera votre sommeil. De plus, s’il est certes difficile de se glisser dans des draps froids lorsqu’on va se coucher, l’effort que fera votre organisme pour lutter contre ce changement d’environnement soudain vous fera brûler quelques calories avant de trouver le sommeil. En bref, c’est tout bénef’.  

>> Tous les aliments d’un bon sommeil <<  

3. Vous aurez de plus beaux cheveux

Oui, c’est fou, mais sachez que la sécrétion de la mélatonine et de l’hormone de croissance, hormones anti-âge, serait très perturbée par une trop forte chaleur. Ainsi, avoir trop chaud pendant son sommeil nuirait à cette régénération constante, au contraire boostée par la baisse de la température du corps. Vous conviendrez qu’il serait dommage de se priver de ce petit lifting naturel nocturne pour quelques petits frissons, d’autant que qui dit hormones « belle peau » dit également beaux cheveux… Etre belle au réveil, c’est facile.  

4. Vous vous sentirez mieux dans votre peau

Assumer son corps nu sous les draps et le contact de ceux-ci sur sa peau aide clairement à se sentir plus confiant et bien dans ses baskets en reprenant contact avec son corps. On le sait, le désir naît davantage de ce que l’on dégage que du physique lui-même. Vous vous sentez sexy après votre naked night ? Vous devenez sexy !

 >> Sexe et sommeil : les liaisons vertueuses <<

5. Vous aurez du meilleur sexe

Last but not least, l’abandon DÉFINITIF de vos grenouillères « Coup de cœur » donnera sans aucun doute un second souffle à votre vie sexuelle. Vous coller à la peau nue de votre partenaire, dont vous redécouvrirez l’épiderme après une longue période de ceinture de chasteté à imprimé écossais, devrait vous donner des idées à tous les deux.

Et puisqu’il est prouvé que plus on pratique, plus on pratique, il est fort probable que cette abdication du pyjama vous fasse gagner dix ans en quelques jours. Si si.

On commence ce soir ?

28 dans Santé (166)

Par  
Publié le 3 juin 2014 sur http://www.terrafemina.com/

6 juin, 2014

Tout est possible …

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 12:36

b06fdc51

Nombre de gens pourraient mieux s’amuser
Ils ne sont heureux qu’à moitié
Toujours accrochés à leur passé
Ils n’ont qu’un désir, recommencer

Ils ont vécu des moments bons, ou mauvais
Même de très bons, ou de très mauvais
C’est redevenir jeune qu’ils aimeraient
Pouvoir, tout revivre ce qu’ils ont fait

Ils pensent d’ailleurs et trop souvent
Que leur vie ne sera plus comme avant
Ils se rappellent, des amis importants
Se souviennent, de leur vie évidemment

Ils voudraient encore leur parler
Ils voudraient, les entendre se raconter
Ils aimeraient encore, les revoir sourire
Ils vivent dès lors, tous leurs vieux souvenirs

Au fond, s’ils pouvaient justes se décider
Se dire, qu’ils en ont vraiment assez
S’ils pouvaient, revenir dans leur présent
S’ils essayaient, de sourire plus souvent

Ils ne seraient plus, heureux qu’à moitié
C’est toute leur vie qui pourrait changer
On peut tous hélas ! Vivre une belle vie
Il suffit de vouloir, de relever ce défi

Texte Claude Marcel Breault

5 juin, 2014

Sur les chemins de l’amitié,

Classé dans : Amitiés (74) — coukie24 @ 17:46

massif lavandes

Sur les chemins de l’amitié, les vraies rencontres sont spirituelles.

Claire Silvera-Rochon

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux