DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2012

30 septembre, 2012

Nostalgie de l’été …

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 10:06

Nostalgie de l'été ... dans Poésies, Fables, contes, ... (171) f6dc234d

Difficile de sourire quand on veut pleurer
Difficile de lui dire adieu, quand on veut le garder
On est toujours triste de le voir s’en aller
Quand autant de plaisirs nous donnait cet été

C’est lorsqu’un jour la neige sera noire
Que je pourrai l’effacer de ma mémoire
Les souvenirs, ça me cause beaucoup d’émois
On ne peut non plus, les serrer contre soi

Y’a des jours ou l’on voudrait juste une chose
On voudrait pouvoir, appuyer sur pause
On voudrait pouvoir arrêter le temps aussi
Vivre, ces moments précis toute notre vie

On souhaiterait parfois, pleurer de rire
Que l’été, ça ne doive jamais finir
Mais mon cœur n’est pas une télécommande
Il faut bien hélas ! Que les saisons changent

Si moi, j’aime à ce point notre été
D’autres aiment que l’automne soit arrivé
Mon été, a beau être du passé
Mon soleil, mes joies, je ne peux les oublier

Texte Claude Marcel Breault

7352966fb4d03e2ba7 dans Poésies, Fables, contes, ... (171)

Gérer sa colère …

Classé dans : Humour (284) — coukie24 @ 9:50

Gérer sa colère ... dans Humour (284) 1348497428

jazs9uci dans Humour (284)

28 septembre, 2012

Choisir le bon pain, la clé d’une alimentation équilibrée !

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 8:44

 

Choisir le bon pain, la clé d’une alimentation équilibrée !

Gris, blanc, complet, aux graines ou multicéréales

Il existe une multitude de sortes de pains. Et c’est une bonne nouvelle, car il est à la base d’une alimentation équilibrée.

À condition, bien sûr, de faire le bon choix !

  • Pain et régime, incompatibles ?
  • Pain blanc ou pain complet ?
  • Du pain pour tous les goûts !

Pain et régime, incompatibles ?  

Pour commencer, tordons le cou à une idée reçue : le pain ne fait pas grossir.

Il est donc inutile de le bannir d’emblée de son alimentation, même lorsque l’on souhaite perdre du poids. Le tout est de ne pas en manger en accompagnement d’un autre féculent (riz, pâtes…) et de ne pas en consommer excessivement, sachant qu’une tranche de pain apporte entre 20 et 40 kcal selon sa variété.

En réalité, lorsqu’il est bien choisi, le pain répond à toutes les recommandations des diététiciens en termes de composition nutritionnelle. En effet, il contient :

  • des fibres alimentaires, qui facilitent le transit intestinal et provoquent une sensation de satiété,
  • des glucides complexes (essentiellement de l’amidon), qui, digérés, se transforment en glucose et fournissent de l’énergie au corps,
  • des vitamines du groupe B qui participent au bon fonctionnement cellulaire et du système nerveux et de la vitamine E qui possède des vertus antioxydantes,
  • des minéraux, tels que le potassium, le magnésium, le fer, le calcium et le phosphore.
Ce qui fait grossir, ce n’est pas le pain, mais bien les charcuteries, fromages et autres confitures que l’on met dessus !  

Pain blanc ou pain complet ?  

Sans hésitation, les diététiciens conseillent de privilégier le pain complet. Son atout ? Sa teneur élevée en fibres alimentaires.

Contrairement au pain blanc, le pain complet est fabriqué à partir d’une farine dans laquelle on utilise des grains de blé complets. Et c’est justement dans le son et le germe que l’on retrouve le plus de fibres alimentaires mais aussi de minéraux et de vitamines.

Une règle simple s’impose pour bien choisir son pain : plus la mie est foncée, plus les qualités nutritionnelles sont intéressantes ! 

En cas de trouble digestif, le pain blanc convient cependant mieux à la muqueuse intestinale fragilisée : il est plus facile à digérer grâce à sa mouture fine et à son taux réduit en fibres alimentaires.

Cependant, il est conseillé de réintroduire petit à petit le pain complet, à fine mouture et sans graines, dans l’alimentation. L’idéal est de commencer par du pain semi-complet pour ne pas surcharger brutalement l’intestin.  

Du pain pour tous les goûts !  

On trouve dans les boulangeries des dizaines de sortes de pains différents, il serait dommage de ne pas en profiter.

En variant le pain que vous consommez, vous découvrez de nouvelles saveurs mais vous diversifiez aussi vos apports nutritionnels. Seigle, épeautre, froment… chaque céréale a une particularité nutritionnelle qui la rend intéressante dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

N’oubliez pas non plus les pains aux graines (tournesol, sésame, lin…) : celles-ci sont très riches en acides gras poly-insaturés, qui contribuent à la bonne santé cardiovasculaire.

Évitez, par contre, le pain de mie : il fait souvent l’objet d’adjonction de sucres rapides et de matières grasses. De plus, ce pain mou, tout comme les sandwiches, est trop facile à mâcher et retarde l’apparition du sentiment de satiété

Souvent associée au régime, la biscotte est, en réalité, beaucoup moins diététique qu’il n’y paraît. Non seulement elle présente un pourcentage en matières grasses supérieur à celui du pain, mais on la mange aussi souvent généreusement garnie.
Au final, elle est donc plus grasse et plus sucrée.

Un régime « biscotte » ? Une fausse bonne idée !   

Article publié par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santéle 24/09/2012

Sources : Jessica Wouters, diététicienne-nutritionniste au centre paramédical Dietconsult, www.dietconsult.be  

Choisir le bon pain, la clé d’une alimentation équilibrée ! dans Santé (166) pains

27 septembre, 2012

Quand on a une décision à prendre …

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 14:10

Quand on a une décision à prendre ... dans Textes à méditer (239) Aïvanhov

26 septembre, 2012

Beautés d’automne …

Classé dans : Les Saisons (115) — coukie24 @ 10:51

Beautés d'automne ... dans Les Saisons (115) vzddtl

Plein les bottes !!!

Classé dans : Humour (284) — coukie24 @ 10:26

Il nous arrive parfois d’en avoir plein les bottes …  Plein les bottes !!! dans Humour (284) 78387579_p

de soucis ! cbmid2xq dans Humour (284)

AVIS !   Si vous ne voulez pas de soucis, ne jetez plus vos bottes !

22 septembre, 2012

22 septembre, jour de l’automne …

Classé dans : Les Saisons (115) — coukie24 @ 17:40

22 septembre, jour de l'automne ... dans Les Saisons (115) mod_article7767996_1

automne20082 dans Les Saisons (115)

carteautomne1

32a47881

3092843883_1_3_3fPaBSed

227874automne2

21 septembre, 2012

Illusions …

Classé dans : Illusions (69) — coukie24 @ 15:36

Illusions ... dans Illusions (69) 5eaeb565

07079ef6 dans Illusions (69)

ba24ab74

23fd1442

68832911

965eb1f7

21a2e676

ef17ff96

52d9f044

ab369224

98206409

e50ee6d8

ffc50476

170c450f

2f01b28c

feb85384

f7b0bd4a

a1c8b39b

b0208ddc

a4020956

563d2747

71e82490

6b34dedf

7d5e8f43

1a93b966

6c040ff7

3ba63096

0c40855f

89e50203

19 septembre, 2012

La confiance en la pharmacologie a ses limites …

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 6:59

58 médicaments dangereux, la liste !

240-listenoiremedicaments

Le Pr Bernard Debré et le Pr Philippe Even dévoilent une liste de 58 médicaments jugés « dangereux » pour la santé.

Des médicaments bien connus du grand public, largement prescrits et remboursés pour la plupart !

Voici la liste.

Médicaments cardio-vasculaires : 4 vasodilatateurs coronaires et artériels : Adancor (Derono), Ikorel (Sanofi), Vastarel et Trivastal (Servier), 1 anti-insuffisance cardiaque : Procoralan (Servier),  1 antiarythmique : Multas (Sanofi), 3 anticoagulants ou antiagrégants : Ticlid (Sanofi), Pradaxa (Boehringer), Xigris (Lilly).
Pilules contraceptives : Cycleane, Mercilon, Varnoline (Schering Prough), Melodia, Yaz, Diane 35, Jasmine-Jasminelle (Bayer), Carlin, Triafemi, Holgyème (Effik), Minesse (Wyeth), Felixita (Theramex), Lumalia (Pierre Fabre), Evépar (Mylan), Minerva (Biogaran).
Anti-inflammatoires : Indocide (MSD), Nexen (Therabel), Ketum cutané (Ménarini), Celebrex (Pfizer), Arcoxia (MSD).
Antidiabétiques : Byetta (Lilly), Victoza (NovoNordisk), 8 Gliptines : Galvus et Eucrers (Novartis), Januvia et Janumet (MSD), Xanuvia et Velmétia (Pierre Fabre), Trajenta et Onglyzia (Boehringer), 2 glitazines : Actos et Compecta (Takeda).
Antiparkinsonniens : Celance (Lilly), Parlodel (Pfizer, également prescrit pour inhiber la lactation lors de l’allaitement), Requip (GSK) et Tasmar (Madiapharma).
Anti-ostéoporose : Protelos ( Servier).
Médicaments psychiatriques : Ritaline (Novartis), Concerta (Janssen), Tofranil (CSP), Anafranil (Sigma-Tau), Surmontil (Sanofi) et Stablon ( Servier).
Anticrampes musculaires : Hexaquine et Quinine-vitamine C (Goménol) et Okimus (Biacodex).
Stimulant respiratoire : Vectarion (Servier).
Antitabac : Champix (Pfizer) et Zyban (GSK).
Anti-angiogènes en cancérologie : Avastin (Roche).

Source Le Nouvel Observateur, 13 septembre 2012.

Le 13/09/2012 - Marion Guégan, rédactrice santé

Bernard Debré, député UMP de Paris, et Philippe Even, directeur de l’Institut Necker, auteurs en 2011 d’un rapport au vitriol dans l’affaire du Mediator, ont passé au crible 4.000 médicaments dans « un livre choc » intitulé « Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux ». C’est « un livre d’information, pas d’opinion », assure le Pr Even dans une interview vidéo au Nouvel Observateur.

L’ancien doyen de la Faculté de médecine de Paris lance néanmoins une nouvelle charge contre l’industrie pharmaceutique, qualifiée de « la plus lucrative, la plus cynique, la moins éthique de toutes les industries ». Selon le Pr Even, pour régler le problème du manque d’argent dans le domaine de la santé et du déficit de l’assurance maladie, « il suffirait de retirer du marché les médicaments dangereux, inutiles ou inefficaces ».

Le livre recense ainsi,le Figaro « 50% de médicaments inutiles, 20% de mal tolérés, 5% de ‘potentiellement très dangereux’, mais, incroyable paradoxe, 75% sont remboursés ». A suivrel’évolution de ce constat !

Nos médecins en tiendront-ils compte ? Il est évident que nous devons limiter les dépenses sociales, bien des prescriptions parfois sont inutiles ou mal adaptées et nos médecins ne se laissent-ils pas quelquefois influencer par les offres alléchantes des laboratoires vantant leurs produits ? …

18 septembre, 2012

Art du portrait d’enfants …

Classé dans : Art et Peintures (64),regards d enfants (53) — coukie24 @ 13:37
Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl 

 http://hannaheyesphotography.com
 

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl 

 Art du portrait   ( J.G)

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl 

 http://hannaheyesphotography.com

 Art du portrait   ( J.G)

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl 

(artiste americaine )

 http://hannaheyesphotography.com

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl 

(artiste americaine )

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl  (artiste americaine ) http://hannaheyesphotography.com  

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl  (artiste americaine )

http://hannaheyesphotography.com

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl 

(artiste americaine )  

http://hannaheyesphotography.com

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl 

(artiste americaine )

http://hannaheyesphotography.com

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl 

(artiste americaine ) 

http://hannaheyesphotography.com

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl 

(artiste americaine )  

http://hannaheyesphotography.com

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl 

(artiste americaine )  

http://hannaheyesphotography.com

Art du portrait   ( J.G)

De Jill Garl 

(artiste americaine )

Le bonheur le plus doux …

Classé dans : Le Bonheur (153) — coukie24 @ 10:57

Le bonheur le plus doux ... dans Le Bonheur (153) robertduncan7

« Le bonheur le plus doux est celui qu’on partage.  »

de Jacques Delille

« La grâce n’a pas d’âge. »

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 10:51

« La grâce n'a pas d'âge. » dans Citations, proverbes... 6e19a59a 

« La grâce n’a pas d’âge. »

de Gérard Bauër  

17 septembre, 2012

Le mariage, c’est …

Classé dans : Amour (119),Citations, proverbes... — coukie24 @ 17:15

Le mariage, c'est ... dans Amour (119) 144 

« Le mariage, c’est deux billets d’avion aller seulement, vers une île inconnue. On en revient à la nage ou jamais. »

de Félix Leclerc 

Extrait du Carcajou ou le diable des bois 

 

L’inconnu est autour de nous …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 12:42

 L'inconnu est autour de nous ... dans Citations, proverbes... Ce-petit-chemin-a23288676

« L’inconnu est autour de nous à chaque moment. C’est là que tu dois rechercher la connaissance. »

de Frank Herbert 

Extrait de « Les enfants de Dune »

 

16 septembre, 2012

Journées du patrimoine … Petite visite de l’Elysée pour ceux qui ne peuvent y aller…

Classé dans : Autres fêtes ou évènements — coukie24 @ 14:39

Le Palais de l’Élysée

          Journées du patrimoine ... Petite visite de l'Elysée pour ceux qui ne peuvent y aller... dans Autres fêtes ou évènements 2cp6x05

           43wo6rk dans Autres fêtes ou évènements   

         4grc9xl

            Sur la façade centrale de la Cour d’Honneur flotte le drapeau français.

        Au début du XVIIIème siècle, l’actuel faubourg Saint-Honoré n’était encore qu’une plaine traversée de pâturages et de cultures maraîchères, et de quelques maisons au toit de chaume.

L’architecte Armand-Claude Mollet éleva l’hôtel entre cour, du côté de la Grande Rue du Faubourg Saint Honoré, et jardin (côté Champs Elysées), formant le point de départ du plan d’urbanisme du faubourg Saint-Honoré.

   43wo6rk 

Aujourd’hui, c’est le siège de la Présidence de la République française et la résidence officielle du Président de la République.  Il est situé 55, rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris, dans le 8 

43wo6rk 

Historique

Entre la grande rue du Faubourg-Saint-Honoré, alors simple chaussée menant au village du Roule, et le Grand Cours (Champs-Élysées), l’architecte Armand-Claude Mollet possédait un terrain qu’il vendit en 1718 à Henri-Louis de la Tour d’Auvergne, Comte d’Évreux. Le contrat de vente prévoyait qu’Armand-Claude Mollet Serait chargé d’y construire un hôtel, destiné à la résidence du comte d’Evreux. Édifié et décoré entre 1718 et 1722, l’hôtel fut aménagé selon les principes d’architecture en vogue à l’époque.

Il reste l’un des meilleurs exemples du modèle classique.

 L’ordonnance des lieux permettra toutes les adaptations souhaitées par les propriétaires successifs.Le décor des salons de réception, bien que modifié au cours des siècles, a conservé l’essentiel de son aspect d’origine. A sa mort en 1753, le comte d’Évreux laissera un hôtel admiré de tous ses contemporains. Louis XV acheta l’hôtel pour en faire  

43wo6rk 

LE SALON POMPADOUR  

2mq7q14

 Ce salon porte le nom de la Marquise de Pompadour qui s’en servait comme chambre de parade.
Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour, légua à sa mort la résidence à Louis XV.
Elle sert maintenant pour les audiences accordées aux chefs d’Etats invités.
Le tapis et les sièges sont d’époque Louis XV, les dessus de porte datent de Napoléon III.

43wo6rkElyseeSalonPompadour

 Le Salon Pompadour est l’ancienne chambre de parade de la Marquise de Pompadour.  Contre le mur ouest se dresse une commode d’époque Louis XV en bois de violette marqueté, supportant le buste en marbre blanc de Madame de Pompadour attribué à Jean-Baptiste Pigalle (1759).

L’ensemble mobilier en bois doré Louis XV formé par un canapé et des fauteuils à dossier violon et pieds courbés, est recouvert de tissus bleu et or à décor de fruits exotiques.

 43wo6rk

    2en3qu0        

               Dans le Salon Pompadour, un médaillon suspendu peint en 1763 par François-Hubert Drouais et représentant Madame de Pompadour est apposé sur le miroir. La Marquise, encore Jeanne Antoinette d’Etiolles, née Poisson, appréciait les Arts et les lettres et fut une généreuse mécène. Elle meure d’une pneumonie, à Versailles âgée de 42 ans.                         

                43wo6rk

      SALON CLEOPATRE  

           3yw7imx

          Sur la cheminée du Salon Cléopâtre, une sculpture époque Louis XVI. Simple salon de passage vers tous les autres grands salons d’apparat, le Salon Cléopâtre a été complètement rénové en 1992 dans le respect des techniques de restauration les plus fidèles à l’esprit d’origine. Dans le salon Cléopâtre, à gauche de la porte secrète se trouve le portrait de Marie-Amélie de Parme, archiduchesse d’Autriche. A droite on aperçoit une tapisserie des gobelins « Rencontre d’Antoine et de Cléopâtre à Tarse » qui a donné son nom au Salon.

 Ce salon a conservé l’essentiel de la structure du décor exécuté au XVIIIème siècle pour le financier Nicolas Beaujon.

  43wo6rk

       La résidence parisienne de la marquise de Pompadour. Après la mort de cette dernière, l’hôtel devint la propriété de la princesse Bathilde d’Orléans, belle-fille du prince de Condé, qui l’habita jusqu’à la Révolution.

C’est à cette époque que le glacier Velloni l’occupa.

À la fin du XVIIIe siècle, l’hôtel prit son nom de Palais de Élysée par référence à la promenade toute proche. C’est sous le règne de Napoléon Bonaparte que son histoire fut liée à l’histoire de France. En 1816, l’Elysée entra définitivement dans les biens nationaux.

Pendant le gouvernement provisoire de la IIe République, le Palais prit le nom d’« Elysée National »,

   43wo6rk  

 SALON DES PORTRAITS

  2dirmo0

Sous le Second Empire, le  Salon des Portraits expose les portraits des souverains d’Europe :

 - le Pape Pie IX,
- François-Joseph, empereur d’Autriche,
- Victor-Emmanuel, roi d’Italie,
- le tsar Nicolas Ier, empereur de Russie,
- la reine Victoria, reine d’Angleterre,
- Frédéric-Guillaume IV, roi de Prusse,
- Isabelle II, reine d’Espagne, et
- Guillaume Ier, roi de Wurtemberg  

43wo6rk

Et l’Assemblée nationale l’assigna par décret comme résidence du Président de la République.

En 1853, Napoléon III décida de la rénovation complète du palais par un nouvel architecte, Joseph-Eugène Lacroix. Les structures actuelles du palais proviennent pour l’essentiel de cette époque, et l’ensemble de ces travaux, qui s’achevèrent en 1867, constituent les derniers grands aménagements. Largement transformé au cours des siècles,le Palais de l’Élysée garde cependant une certaine cohérence architecturale.

 43wo6rk 

SALON DES AMBASSADEURS

 29fqfjd

  Suivant l’usage introduit par le Président Mac Mahon et officialisé depuis par la Constitution, c’est dans ce salon que le Président de la République reçoit les lettres de créance remises par les ambassadeurs étrangers en France.

Du XVIIIème siècle, ce Salon a gardé les décors d’inspiration militaire de Jules Hardouin-Mansart, destinés au Comte d’Evreux.  

43wo6rk

Le rez-de-chaussée comprend notamment le salon Murat où se tient le Conseil des ministres,  

43wo6rk 

4cm0uxh

       Le Salon Murat porte le nom de Joaquim Murat,maréchal de France, prince d’Empire, qui acquit l’Elysée en 1805.  Il fût réalisé par les architectes Vignon et Thibault, et accueille depuis la Présidence de Georges Pompidou le Conseil des Ministres.  
Le Président de la République et le Premier ministre se font face, 
de chaque côté de la table, sur le grand côté. 
Au centre de la table se trouve une pendule qui présente deux cadrans 
afin que le chef de l’Etat et le chef du Gouvernement puissent lire l’heure en même temps.  

43wo6rk   

 La Salle des Fêtes    

2hdpoh5  

Dans la Salle des Fêtes se tiennent les dîners d’Etat.  

En 1984, le Président Mitterrand fit procéder à la modernisation de la Salle des Fêtes.
           Dix portes-fenêtres furent percées dans les murs est et sud permettant ainsi de retrouver 
le jour naturel à l’intérieur et le rythme originel de la façade du Palais à l’extérieur  

43wo6rk43gjpli  

Le plafond de la Salle des Fêtes est orné des coupoles aplaties

 qui contiennent des panneaux peints, représentant « La République sauvegarde de la paix », et deux allégories, l’Art et la Science. Ces panneaux ont été installés en 1896, ils sont peints par Guillaume Dubufe, peintre et décorateur né en 1853 et mort en 1909. Il a décoré également les plafonds du Buffet de la Gare de Lyon et de la Bibliothèque de la Sorbonne. 

Les lustres sont d’époque Restauration (1815-1830).  

43wo6rk

 4brjb77

      43wo6rk 

Et le salon Napoléon III, où se tiennent les dîners d’État, le salon des Aides de camp, le salon des Portraits. Par l’escalier d’honneur, on accède au premier étage où se trouvent les bureaux du chef de l’État.  

43wo6rk 

fcaf84a6-b16b-11e1-bcb7-c85261ae3a4b-493x328

François Hollande a conservé le prestigieux meuble utilisé par son prédécesseur oeuvre de l’ébéniste Charles Cressent qui date de 1740.

43wo6rk

Dans les deux ailes entourant la cour d’honneur du Palais, se situent les bureaux des principaux conseillers du Chef de l’État. D’autres sont installés dans différents immeubles que possède la Présidence de la République dans la rue de l’Élysée, où se trouvent également la crèche  (à la disposition des enfants des collaborateurs), le mess (réservé aux collaborateurs du Président) et la cantine.   

43wo6rk  

LA COUR D HONNEUR  

2yo4brq

 43wo6rk  

LES JARDINS

  44lamog 

Construit en 1881, le Jardin d’Hiver abritait de nombreuses plantes vertes.
C’était une pièce non-habitable.

 Elle a été réabilitée, les murs restaurés, la pièce décorée et le sol tapissé.
Le fond est habillé d’une tapisserie de 1738 représentant « Héliodore chassé du Temple ».
Héliodore est le ministre traitre du roi Séleucos IV, qui règne à la période héllenistique, 
entre 200 et 100 ans av. J.-C. Le Jardin d’Hiver est éclairé par trois lustres de cristal, datant de la fin du XIXème siècle.

  43wo6rk  

35ldtuh 

Cette façade du Palais de l’Elysée donne sur les jardins.

Au premier étage se trouvent les appartements du Président de la République.

 43wo6rk 

 2gwdmol 

     Le Jardin de l’Elysée est agrémenté de bassins, fontaines, bosquets et massifs de fleurs.

A la fin du XVIIIème siècle, le jardin a été complètement transformé et aménagé à l’anglaise avec terrasses, petits bois, allées sinueuses et rivières aboutissant à un petit lac. Ces aménagements sont à l’origine du Jardin actuel.  

43wo6rk

Les jardins du Palais de l’Elysée seront ouverts au public à partir d’octobre le dernier dimanche de chaque mois.

 

407503_des-gens-font-la-queue-dans-les-jardins-du-palais-de-l-elysee-a-paris-lors-des-journees-du-patrimoine-le-19-septembre-2009

 

15 septembre, 2012

Le plus grand obstacle à la vie est …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 23:59

Le plus grand obstacle à la vie est ... dans Citations, proverbes... 3104975103_1_11_nrOxju6K

« Le plus grand obstacle à la vie est l’attente, qui espère demain et néglige aujourd’hui. »

 Sénèque 

Extrait de La Brièveté de la vie 

569_402040583185711_1291585114_n dans Citations, proverbes...

11 septembre, 2012

Pourquoi j’ai les yeux secs ? …

Classé dans : Santé (166) — coukie24 @ 21:02

 

Pourquoi j’ai les yeux secs ?

Les yeux qui piquent, cette impression de sable sous la paupière, la vision qui se trouble…

Nombreux sont ceux qui ont déjà connu la désagréable expérience des « yeux secs ».

Quelles en sont les causes ? Comment traiter ce problème des yeux secs ?

Zoom sur la sécheresse oculaire.

Quels sont les symptômes de la sécheresse oculaire ?

 La sécheresse oculaire désigne non pas une maladie mais un symptôme qui peut être causé par un ensemble de maladies.

Leur point commun ? Elles affectent la production des larmes et la surface de l’œil.

Yeux secs : pas un mais plusieurs symptômes…

 Les symptômes les plus fréquents :

  • Des picotements dans les yeux.
  • Une sensation d’inconfort, d’irritation voire des douleurs.
  • L’impression qu’un corps étranger, comme du sable, s’est glissé sous vos paupières.
  • Une baisse de la vision.
  • Des yeux rouges.
Dans le cas de la sécheresse oculaire, le larmoiement excessif est paradoxal : il est dû à la mauvaise qualité des larmes et à une réaction-réflexe s’est déclenchée pour en produire davantage.  

Pourquoi ces « yeux secs » ? Les causes de la sécheresse oculaire  

  • Un environnement propice à la sécheresse oculaire :
    Une mauvaise qualité de l’air, le vent ou le tabac sont susceptibles de provoquer ces sensations d’inconfort.
  • Le « syndrome de l’informaticien » :
    Vous passez la journée derrière un écran d’ordinateur ?
    Peut-être êtes-vous atteint(e) de ce syndrome fréquent dans le monde du travail.
    L’exposition prolongée aux écrans
    provoque en fait une anomalie dans le clignement des yeux.

    Le conseil d’e-santé : accordez quelques minutes de repos à vos yeux toutes les heures.
  • Le port de lentilles de contact, depuis quelques années :
    Il peut entraîner une perte de sensibilité de la surface de l’œil.
    Le réflexe de base du larmoiement est dès lors plus faible.
    Pour éviter ce problème, consultez régulièrement votre ophtalmologue pour vérifier que l’interaction entre vos lentilles et vos yeux est toujours optimale.
  • L’âge :
    En vieillissant, nous devenons plus à risque de développer une sécheresse oculaire.
  • Un dysfonctionnement hormonal :
    C’est l’une des raisons pour lesquelles les femmes sont plus souvent sujettes à la sécheresse oculaire que les hommes.
    La ménopause, les règles ou la grossesse sont toutes susceptibles de troubler le bon fonctionnement hormonal.
  • Une anomalie anatomique de l’œil.
  • Les effets secondaires de certains médicaments (certains antidépresseurs, contraceptifs, antihistaminiques…).
  • L’évaporation de différentes composantes de la larme :
    Cette évaporation peut être due à un dysfonctionnement des glandes de Meibomius.
    Situées au bord des paupières, elles sécrètent un substance huileuse dont la fonction est de ralentir l’évaporation des larmes.
  • Une maladie auto-immune :
    La maladie de Gourgerot – Sjögren, par exemple, abîme la glande lacrymale principale.
    Cette maladie est rare et ne touche pas seulement les yeux.
    Elle est aussi responsable d’une atteinte des glandes salivaires et d’une sécheresse de bouche.

Yeux secs : quel traitement ?  

Vous souffrez de sécheresse oculaire ?

Parlez-en à votre ophtalmologue : il vous aidera à en soulager les symptômes et à en déterminer la cause.

  • Soulager les symptômesIl existe des larmes artificielles (collyre) qui se substituent aux larmes naturelles.
  • Traiter la causeEn toute logique, le traitement proposé varie en fonction de la cause de la sécheresse oculaire : éviction des médicaments dont les effets secondaires ont été mis en cause, prise d’un traitement en cas de maladie auto-immune, opération, massage spécifique des paupières en cas de dysfonctionnement des glandes de Meibomius,…
Article publié par le 10/09/2012

Sources : Dr Mamisoa Andriantafika, ophtalmologue.

 

La rentrée …

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 14:45

 La rentrée ... dans Poésies, Fables, contes, ... (171) alphabet-chalkboard 

Un oiseau chantonne

 Un air de Mozart

Que le vent d’automne

 Emporte au hasard.

Bernard et Nicole,

La main dans la main,

Ont pris de l’école

Le joli chemin.

On voit sous les pommes

 Crouler les pommiers.

Les crayons, les gommes

Sortent des plumiers.

Le ciel est morose :

Il verse des pleurs…

 Mais Rosa-la-rose*

 Est toujours en fleurs.

 Jean-Luc Moreau 

*allusion à la déclinaison latine de « rosa », que les élèves apprenaient au collège (cf la chanson de Jacques Brel : Rosa).  

5854b0cd dans Poésies, Fables, contes, ... (171)

Texte drôle et amusant …

Classé dans : Humour (284),Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 14:30

Texte drôle et amusant ... dans Humour (284) caddie

 Mon KDI n’est pas un KDO

Ingouvernable

 ça tangue

ça couine

ça coince

tire à droite

tire à gauche

 bloque

 et accélère

cogne un mollet

 file un collant

 pardon madame

 Mon KDI

n’est pas un

 KDO

Michel Besnier ( » Mon KDI n’est pas un KDO  » illustré par Henri Galeron, éditions Motus, Collection Pommes Pirates Papillons, 2008)

 caddie002

 

10 septembre, 2012

La douceur charme l’âme …

Classé dans : Citations, proverbes...,Sentiments (132) — coukie24 @ 9:49

La douceur charme l'âme ... dans Citations, proverbes... douceur

 

9 septembre, 2012

Sans inspiration, pas de …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 17:53

Sans inspiration, pas de ... dans Citations, proverbes... Rarindra-Pakarsaphotog-indonésien

« Sans inspiration, pas de création qui réponde vraiment aux cris du coeur, aux mouvements de l’âme. »

Paul Javor 

Extrait du Sa raison de vivre

2260db22 dans Citations, proverbes... 

8 septembre, 2012

Laissons le temps au temps …

Classé dans : Le Temps (89) — coukie24 @ 12:18

 Laissons le temps au temps ...  dans Le Temps (89) 1351486tkqpx30yc5

  • Le temps met tout en lumière. [ Thalès - Temps]
  • Le temps est sage, il révèle tout.  [ Thalès - Temps]
  • 0491-300x210

 

Testez-vous !

Classé dans : Humour (284) — coukie24 @ 11:46

http://nsa29.casimages.com/img/2012/09/05/120905125057333391.png

http://nsa29.casimages.com/img/2012/09/05/120905033753210254.png

http://nsa30.casimages.com/img/2012/09/05/120905033933661198.png

http://nsa30.casimages.com/img/2012/09/05/120905034107623350.png

 

7 septembre, 2012

Portrait d’un peintre (George Dunlop Leslie 1835-1921)

Classé dans : Art et Peintures (64) — coukie24 @ 16:00

George Dunlop Leslie 1835-1921

George Dunlop Leslie - James Hayllar.jpg

George Dunlop Leslie, né en 1835 à Londres, était un peintre de genre, portraitiste et paysagiste anglais.

Il fut l’élève de son père, le peintre victorien Charles Robert Leslie(1794-1859), puis de l’académie d’art de Cary fondée en 1818 parHenry Sass (1788-1844) dans le quartier londonien de Bloomsbury.

De 1854 à 1856, il poursuit ses études à la Royal Academy de Londres.

Sweet peas 1876.jpg
« Sweet peas«     1876
huile sur toile    45,7 x 38,1 cm
collection privée
Leslie expose pour la première fois en 1859 dans la galerie de l’académie royale. Il y exposera ensuite régulièrement chaque année.
The Lass of Richmond Hill 1876 huile sur toile 115 x 80 cm Royal Academy of Arts London.jpg
« The Lass of Richmond Hill »   1876
huile sur toile 115 x 80 cm
Royal Academy of Arts, London
Si ses premières œuvres reflètent l’influence des préraphaélites, il évolue très vite vers un style beaucoup plus académique.
Cowslips 1877.jpg
« Cowslips »   1877
huile sur toile  143 x 107,5 cm
collection privée
The Daughters of Eve 1883 huile sur toile 185 x 99 cm.jpg
« The daughters of Eve »   1883
huile sur toile 185 x 99 cm
collection privée

Ses sujets favoris étaients des enfants et des scènes idéalisées de la condition de domestique de l’époque.

This Is the Way We Wash Our Clothes.jpg
« This is the Way we Wash our Clothes »   1887
huile sur toile  61×46 cm
collection of the Lady Lever Art Gallery, Port Sunlight,
National museums, Liverpool
Peinture utilisée en qualité d’affiche dans une campagne de publicité pour le savon.
Her First Place.jpg
« Her First Place« 
huile sur toile   203.5 x 116.8 cm
Christopher Wood Gallery, London
The Nut Brown Maid huile sur toile 54x36 cm.jpg
« The Nut Brown Maid »
huile sur toile 54 x 36 cm
collection privée

A ses débuts, Leslie habitait Saint John’s Wood, un district du nord-est de Londres, où s’étaient regroupés quelques artistes adeptes de la peinture de genre. Leslie fut l’un des représentants de ce groupe connu sous le nom de « The St John’s Wood Clique« .

Mollie, 'In silence I stood your unkindness to hear...' 1882 huile sur toile 98.8 x 73.5 cm.jpg
« Mollie »    1882
huile sur toile   98.8 x 73.5 cm
Russel-Cotes Art Galley & Museum
Bournemouth, England

Ami du célèbre peintre animalier Edwin Henry Landseer(1802-1873), Leslie devint membre associé de la Royal  Academy en 1868 puis académicien en 1876.

Sally in our alley 1882 huile sur toile 98 x 72.5 cm.jpg
« Sally in our alley«    1882
huile sur toile  98 x 72.5 cm
Russel-Cotes Art Galley & Museum
Bournemouth, England
Le travail de Leslie était très apprécié, notamment par John Ruskin, le critique d’art anglais de premier plan de l’époque victorienne.
Roses.jpg
« Roses« 
De 1884 à 1901, Leslie s’installe et peint à Wallingford, petite ville à l’ouest de Londres.
Wallingford Bridge, Oxfordshire 1890 huile sur toile 68x52 cm.jpg
« Wallingford Bridge, Oxfordshire«   1890
huile sur toile 68 x 52 cm
collection : Wallingford Town Council

En 1887, année du jubilé d’or de la reine Victoria qui célèbre ses 50 ans de règne, Leslie, associé à James Hayllar (1829-1920), peindra un imposant portrait de la reine.

1887 huile sur toile 132 x 105.5 cm Collection Wallingford Town Council.jpg
« Queen Victoria » (1819–1901) 1887
huile sur toile 132 x 105.5 cm
collection : Wallingford Town Council

Leslie reçut deux médailles de bronze aux expositions universelles de Paris en 1889 et 1900.

Tea 1894.jpg
« Tea »   1894
En 1906, Leslie s’installe et travaille dans un village du Sussex, Lindfield.
Apple dumplings huile sur toile 44.4 x 60 cm.jpg
« Apple dumplings« 
huile sur toile  44.4 x 60 cm
Hartlepool Museum Service, Cleveland, England
Georges Dunlop Leslie est décédé à Londres en 1921.

The Young Gardener 1889.JPG
« The young gardener«     1889
huile sur toile   35,5 x 51 cm
collection privée
 

Son travail figure dans les musées de Bristol, d’Aberdeen, de Liverpool, de Manchester, de Sydney et à la National Tate Gallery de Londres.

 

5 septembre, 2012

Trop d’enfants laissés sur le bord du chemin de l’école …

Classé dans : Généralités & Divers (152) — coukie24 @ 10:56

 Trop d'enfants laissés sur le bord du chemin de l'école ... dans Généralités & Divers (152) 47444f77

Il attache les mots, écrit « japel » au lieu de « j’appelle », se mélange les pinceaux entre les consonnes qui doublent et celles qui restent célibataires. Il est désarmé devant le son [é], surtout quand il se trouve à la terminaison d’un verbe, et confond les « s’ » et les « c ». On se moque de lui, on le traite volontiers de nul, en l’orientant vers des spécialistes qui lui laissent entendre qu’il a un problème. « Il », c’est cet élève, souvent dans le fond de la classe, qui ne déteste pas forcément l’école, mais qui a une trouille bleue des évaluations. Son problème ? L’écrit. Il ne maîtrise pas suffisamment le français et ses règles d’orthographe et de grammaire.

Quand il reçoit ses copies corrigées ou montre ses cahiers à son instituteur, son professeur ou parfois à l’un de ses parents, il entend souvent : « mais enfin, relis toi ! » ou « concentre-toi un peu, ce n’est pas compliqué, tous les autres ont compris ! ». Dans ces cas-là, il soupire, il prend sur lui. Il en a plus qu’assez d’expliquer que non, il n’a pas compris. Cet élève, c’est celui qui est victime d’un postulat, qu’il doit systématiquement démonter.S’il est mauvais à l’école, ce serait parce qu’il n’est pas assez assidu. Or,combien d’enfants échouent à retenir un savoir tout simplement parce que la façon dont on leur a expliqué ne leur convient pas ?

En ce qui concerne l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, il ne faut pas forcément incriminer la méthode globale ou mixte, qui a connu, certes, de nombreux échecs, mais qui a très bien fonctionné pour certains. Ce qu’il faudrait, c’est mettre sous les yeux de l’enfant qui apprend à lire une méthode qui correspond à son type de mémorisation. Car non, nous ne sommes pas égaux devant l’apprentissage. Un enfant qui possède une mémoire à dominante visuelle ne recevra pas un cours de la même manière qu’un enfant qui a une mémoire à dominante auditive ou kynesthésique, c’est à dire, qui a besoin d’avoir recours au geste pour retenir. Evidemment, il est compliqué de concocter un repas spécifique à chaque élève de CP d’une classe de 27 ou 28. En revanche, il est possible d’utiliser une méthode d’apprentissage qui sollicite à la fois les yeux, les oreilles et les mains des enfants, de façon à en laisser le moins possible sur le carreau. À une seule condition, cependant, celle d’être patient. Il faut neuf mois pour apprendre à lire correctement. Or, aujourd’hui, un enfant qui entre en CP en septembre doit souvent être capable de lire fin décembre. Où va t-on ? Cette année n’est t-elle trop importante pour prendre le risque de la bâcler pour le tiers des élèves ?

De la même manière, dans les classes supérieures, quand le professeur d’histoire énonce à voix haute un cours sur le krach boursier de 1929, en demandant aux lycéens de le prendre en notes puis de l’apprendre pour le devoir surveillé du jeudi suivant, à quel moment leur explique t-il comment apprendre ? Certains élèves reliront et sauront. Oui, mais les autres ? Combien de fois avez-vous entendu votre fils vous expliquer, les sourcils froncés et les yeux tristes, qu’il avait passé deux heures à apprendre sa leçon, mais qu’une fois, devant sa copie double, il avait eu « un trou »? Dans ces cas-là, on incrimine souvent le stress, sans chercher à en comprendre l’origine. Et là encore, on culpabilise, sans le vouloir, l’enfant, en lui signifiant qu’il est trop émotif. Evidemment, l’enfant perd ses moyens, puisqu’il est persuadé, au fond de lui, qu’il ne sait pas. Le cours n’a pas été ancré, il n’a aucun de moyen de se rassurer, puisqu’il ne s’est pas assuré en amont. Encore une fois, des outils existent pour aider certains élèves à s’approprier leurs leçons. Mais au delà du remède, qu’on dispense après coup, il serait intéressant de s’interroger sur les conditions de cette transmission. De fournir aux enseignants débutants des outils pédagogiques qui fonctionnent pour le plus grand nombre, et de penser à former à des méthodes alternatives ceux qui sont en poste depuis des années et qui se désolent de voir leurs élèves échouer sans qu’ils n’aient jamais été capables de les relever. Si rien ne fonctionne, pourquoi ne pas tenter autre chose ? Sans se réfugier, cela va sans dire, dans un soutien scolaire répétitif et vécu comme une punition par l’enfant ou l’adolescent.

Le jeu en vaut la chandelle ! Car si l’élève ne maîtrise pas la langue, dans un contexte purement scolaire, il ne maîtrisera pas les énoncés des exercices, donc de façon mathématique, il collectionnera les mauvaises notes. Si on ne lui apprend pas à apprendre, il se découragera, un jour, se persuadant qu’il est réellement médiocre, que l’école ne peut plus rien pour lui. Mais au delà de ça, si on ne cherche pas à mettre le français à la hauteur d’un maximum d’élèves, nous nous précipitons dans le mur. Quand on ne sait pas mettre en mots ce qui nous frustre, quand on s’est convaincu soi-même qu’on échouait là où un autre réussissait, et qu’on est jeune et en quête de reconnaissance, on trouve d’autres moyens de s’exprimer ou d’exister. Et quand on n’a pas les mots, on a, entre autres, les poings.
Il y a urgence. Cet enfant dont nous parlions au début de notre propos, est représentatif d’un nombre grandissant d’élèves. 40 % des enfants scolarisés arrivent en sixième sans posséder correctement le français. Le nombre de fautes dans une dictée de CM2 de quinze lignes a augmenté de 20 % en vingt ans.
Cet élève, c’est un enfant en souffrance, qui, s’il n’est pas repéré rapidement, va s’enfermer dans la honte. Qui, adulte, ne lira pas et sera persuadé d’être un peu moins digne d’intérêt que son voisin de bureau qui, lui, a une orthographe irréprochable et n’a pas besoin de faire relire ses mails avant d’appuyer sur « envoi ». Cherchons au delà de bâtons rouges qui s’accumulent dans la marge et cessons de stigmatiser les mauvais élèves ! Ils sont une chance, au contraire. Ils doivent être ceux qui poussent l’Education Nationale à se remettre une fois pour toutes en question.

La revanche des nuls en orthographe, d’Anne-Marie Gaignard, avec Gaëlle Rolin, ed. Calmann-Lévy, 256 pages.  

lever_la_main dans Généralités & Divers (152)

 

12
 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux