DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 14 septembre 2011

14 septembre, 2011

Le silence est d’or …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 19:40

0f9fa760.gif

« Le silence est la splendeur des forts » [Général de Gaulle]

Dans la colère rien ne convient mieux que le silence. [Sappho]

On tait tout à l’homme qui se tait ; on lui rend son silence. [Francis Bacon]

Quoi de plus complet que le silence ? [Honoré de Balzac]

Le silence est un ami qui ne trahit jamais. [Confucius]

Le silence est le plus haut degré de la sagesse. [Pindare]

Les misères de la vie enseignent l’art du silence. [Sénèque]

On n’a pas converti un homme parce qu’on l’a réduit au silence. [Christopher Morley]

Le silence est une des choses les plus difficiles à réfuter. [Josh Billings]

Le silence est le sanctuaire de la prudence. [Baltasar Gracian Y Morales]

Le silence est une vertu qui nous rend agréables à nos semblables. [Samuel Butler]

Le plus corrosif des acides est le silence. [Andreas Frangias]

Le silence est l’expression la plus parfaite du mépris. [George Bernard Shaw]

pri76.bmp

La curiosité est probablement l’un des plus beaux mobiles lorsqu’il est convenablement servi.

Classé dans : Citations, proverbes...,Les Chats (55) — coukie24 @ 19:03

citateinstein.jpg9897996a8r1vzx.jpg

Je voudrais être …

Classé dans : Poésies, Fables, contes, ... (171) — coukie24 @ 15:42

2066214c6662be.gif

Je voudrais être… un oiseau,
Pour pouvoir m’envoler là haut,
Aller de plus en plus haut,
Voir que le monde est beau,
Je voudrais être un oiseau…
Je voudrais être… une hirondelle,
Je déploierais mes deux ailes,
Pour m’envoler à tire d’ailes,
Aller vers le Soleil,
Découvrir le monde et ses merveilles…
Je voudrais être… un papillon aux mille couleurs,
Pour aller de fleur en fleur,
Butiner leur miel d’amour,
Jour après jour,
Se poser au centre de leur coeur,
Et recueillir ce qu’elles ont de meilleur…
Mais je ne suis qu’une femme…
Avec ses pleurs, avec ses drames,
Mais je ne suis qu’une femme…
Avec son rire, avec son charme,
Et pour un rien mon cœur s’enflamme,
Car je ne suis qu’une femme.

Françoise Bexiga

« Cessez d’être gentil, soyez vrai ! »

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 15:37

65963770p.jpg

« Chacun de nous est responsable de la guerre ou de la paix qu’il maintient dans son coeur »

Thomas d’Ansebourg (auteur)

(dans son livre « Cessez d’être gentil, soyez vrai !) 

La jalousie …

Classé dans : Citations, proverbes... — coukie24 @ 15:14

3163.jpg

La jalousie est comme un acide  qui attaque d’abord le coeur du jaloux lui-même pour atteindre ensuite celui qu’il jalouse.

Ostad Elahi

Ce jardin là

Classé dans : Textes à méditer (239) — coukie24 @ 15:07

jardin.jpg

Il était une fois un grand jardin, le grand jardin de ma vie.  Il avait jailli, un jour d’hiver, au détour d’une rencontre.
Le papa jardin et la maman jardin avaient fait ce qu’ils croyaient le mieux à faire pour ce petit jardin inattendu.  Ils lui donnèrent de l’engrais, lui apportèrent leur présence, lui proposèrent leurs attentes et leurs demandes.  Ils surveillaient jalousement les pousses.  Si d’aventure quelque herbe folle poussait là, elle était aussitôt arrachée.

Il fallait que tout pousse droit. Sinon, que diraient « les autres » ?

Peu de mots étaient échangés. Pour ces parents là, il n’était pas nécessaire de parler, d’exprimer.  Ils avaient la croyance que tout se vit en silence, à l’intérieur, à l’abri de l’extérieur.

Et le petit jardin avait grandi, comme cela, sans poser de questions, en jardin obéissant, sans repères, sans mots pour se dire, sans être entendu.

Plus tard, devenu grand, le jardin rencontra un jardinier extraordinaire qui avait dans son sac de fabuleux outils. Ces outils s’appelaient :
- oser se dire,
- oser dire non,
- oser recevoir,
- oser demander,
- se relier à soi,
- se relier aux autres,
- se relier à son histoire,
- utiliser les symbolisations,
- ne pas vouloir agir sur l’autre,
- agir à son bout de la relation,
- et d’autres encore…

Enfin le jardin sentit la vie venir en lui, belle, possible.

Dans sa terre, il retrouva ses demandes jamais dites, ses désirs jamais dits, ses besoins. Il entendit, derrière les souffrances, les blessures encore ouvertes. C’était tout cela qui faisait mal, qui empêchait les racines d’aller plus loin, vers l’eau, vers la vie.

Les choses changèrent quand le jardin s’autorisa enfin à être « l’auteur » de sa vie… Des fontaines jaillirent et arrosèrent la terre. Cette terre pouvait enfin laisser venir en elle un autre regard, d’autres possibles…

Avec, au plus profond du cœur de ce jardin, une infinie tendresse, claire comme l’eau de la fontaine au printemps, lumineuse comme le soleil d’été, chaude comme l’amour offert une nuit d’hiver, légère comme un vent d’automne quand le soir tombe, une douce tendresse pour le jardinier de la vie.

(auteur inconnu)

lacolonnedejardinr09236828200.jpg

Des plumes dispersées au vent …

Classé dans : Les mots (85),Textes à méditer (239) — coukie24 @ 12:41

  Un vieux conte juif, dont il existe plusieurs variantes, illustre bien les conséquences du bavardage malveillant.

plumeduvetblanccdl100.jpg

   Un jour, un homme se mit à calomnier le sage du village. Plus tard, il prit conscience de son erreur et se rendit auprès du sage pour lui demander pardon, affirmant être prêt à tout faire pour s’amender.

   Le sage n’exigea de sa part qu’une chose :

qu’il prenne un oreiller, le déchire et en disperse les plumes au vent.

  Bien que déconcerté, l’homme s’exécuta puis revint auprès du sage. 

plumesauvent.bmp 

   «Suis-je pardonné à présent ? lui demanda-t-il.

    — Dabord, va ramasser toutes les plumes, lui répondit le sage.

    — Mais c’est impossible ! Le vent les a toutes dispersées !

    — Eh bien, il est aussi difficile de réparer les torts que tu as causés par tes paroles que de récupérer les plumes»

plumeduvetblanccdl100.jpg

   Que retenir de cette histoire ?

 Une fois lâchés, les mots ne peuvent être rattrapés, et il est parfois impossible de réparer le mal qu’ils ont causé.

 Si nous nous apprêtons à colporter quelque commérage, rappelons-nous que nous sommes sur le point de disperser des plumes au vent…..

plumeauvent71802.jpg

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux