DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

20 octobre, 2009

Me promenant …

Classé dans : Rêveries (62) — coukie24 @ 0:37

Me promenant dans mon imagination
Je me suis mise à rêver
Que je rencontrais une fée
A qui j’ai demandé de m’accorder un voeu
« Fait un voeu, qu’elle me dit et je te l’exaucerai
Mais seulement un… je peux t’accorder ».

 

Me promenant ... dans Rêveries (62) fee5

Dans ma tête je me suis mise à penser
À ce que je devrais lui demander
L’amour, l’argent, l’amitié ?
La beauté, la gloire, la santé ?

                                                    Puis j’ai réalisé
                              Que l’amour, il suffit de chercher pour le trouver.
                                           L’argent on peut en gagner.
                                  L’amitié pour en avoir, il suffit d’en donner.
                                      La beauté, ce n’est pas une nécessité.
                                    La gloire, je peux très bien m’en passer.

Alors j’ai compris que le voeu vraiment important
C’est de la santé pour longtemps.

Comme voeu, j’ai donc demandé de la santé
Pour moi…
Pour toi…
Pour tous ceux qui en sont privés…

J’espère que mon vœu sera exaucé
Avec l’aide de ma gentille petite fée !

2 réponses à “Me promenant …”

  1. Lune dit :

    J’ai mis le poème « Me promenant » sur le forum ou je suis inscrite. Mais sois sans crainte j’y ai mis le lien vers ton blog.

    Une merveille de beauté ton blog.

    Félicitations pour ton beau travail.

  2. gourmetta dit :

    je me suis baladée dans cet univers et j ai trouvé tout ce travail que tu fais bien agréable . je me suis permise de prendre q q images sans ta permission , si cela pose un problème j attends . ta réponse me dira ce que je dois faire ……! tu sais , c est très tentant toutes ces belles choses !
    Bonne fin de mercredi toi que je ne connais pas . Merci pour ton blog : un régal .

Laisser un commentaire

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux