DE TOUT EN VRAC

Bienvenue chez Coukie24 !

  • Accueil
  • > Psychologie (72)
  • > Grande adepte de l’Harmonie, j’ai envie de vous faire partager une théorie que j’essaye d’appliquer depuis déjà longtemps et qui m’aide toujours autant…

4 janvier, 2009

Grande adepte de l’Harmonie, j’ai envie de vous faire partager une théorie que j’essaye d’appliquer depuis déjà longtemps et qui m’aide toujours autant…

Classé dans : Psychologie (72) — coukie24 @ 15:16

Une théorie à quatre pattes

ligne2077.gif

Plusieurs théories psychologiques ont cherché à expliquer la personnalité. Chacune apporte son point de vue spécifique et nous permet d’apprendre à mieux nous connaître afin de mieux nous aimer et mieux nous comporter. Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous ma théorie des 4 P.

Pour moi, chaque individu est à la fois Partenaire, Parent, Professionnel et possède une vie Privée. Tout comme les quatre pattes d’une table doivent être égales pour que celle-ci ne soit pas bancale, chacun des 4 P de notre personnalité doit être bien développé pour assurer notre équilibre mental, affectif, relationnel et professionnel. 

Notre côté Partenaire, c’est notre besoin d’être en relation d’égalité avec tous les autres : un humain parmi les autres humains. Il recouvre tous les besoins suivants: aimer, être aimé, sexualité, complicité, engagement, partage, fusion… Pour y parvenir, parmi tous les humains rencontrés, nous recherchons activement un Partenaire privilégié, un Pp. C’est évidemment à l’intérieur d’un couple que l’on peut le mieux satisfaire ces besoins de partenariat.

Le Parent, c’est la partie de nous qui veut aider les autres, la partie de nous qui se met au service d’autrui. Nos enfants sont ceux qui ont le plus besoin de notre aide parentale et avec lesquels nous nous devons d’être Parent, mais nous sommes aussi Parent lorsque nous aidons notre partenaire, lorsque nous conseillons nos amis, lorsque nous prenons soin de nos propres parents ou lorsque nous faisons du bénévolat.

Le Professionnel qui existe en nous est celui qui veut s’épanouir dans son travail et ses activités professionnelles ; c’est celui qui a besoin de se sentir utile et qui veut prendre une (sa) place dans la société et ainsi gagner (€) sa vie et celle des gens qui  dépendent de nous. Je considère le travail non pas dans son sens étymologique de  » torture « , mais dans son sens ludique, soit le plaisir de se réaliser dans son travail, dans sa profession.

Le côté Privé, c’est le monde des loisirs, des projets et rêves personnels ; c’est notre jardin secret, celui où un sain égoïsme doit se manifester (l’égoïsme en question ici est le mouvement qui consiste à partir de soi pour aller vers l’autre, et non le mouvement qui va des autres vers soi, ce qui serait de d’égocentrisme). C’est la relation à moi-même, la partie de moi qui me regarde vivre et qui discute avec moi. C’est celle qui prend conscience que je passerai le reste de ma vie avec moi-même et qui doit faire tout en sorte pour je sois pour moi un excellent compagnon.La personne en équilibre est celle qui satisfait et développe équitablement ces 4 P. La personne en déséquilibre est celle qui valorise une dimension au détriment des autres. Par exemple, les hommes ont tendance à s’investir dans leur rôle de Professionnel au détriment de leur rôle de Partenaire ou de Parent ; quant aux femmes, elles se consacrent souvent exclusivement à leur rôle de Parent ou de Partenaire au détriment de leur Profession et de leur vie Privée.

Qu’il puisse y avoir des moments dans la vie où l’une ou l’autre de ces dimensions prenne toute la place, il n’y a là rien de plus normal. Par exemple, le temps de la grossesse et les premières années de la vie de l’enfant peuvent amener une femme à se consacrer exclusivement à son rôle de Parent pendant un certain temps ; mais elle ne pourrait le faire durant toute sa vie sans danger pour son développement mental, celui de ses enfants et celui de son partenaire. Il est tout aussi compréhensible que l’on puisse, à un certain moment de notre vie, investir davantage de temps et d’énergie dans sa Profession pour s’assurer d’un confort matériel et d’une sécurité financière, mais le faire au détriment des autres dimensions de notre vie risque de faire de nous un véritable « workaholique » et ruiner non seulement notre vie professionnelle, mais aussi notre relation amoureuse et nos liens avec nos enfants.

Toute personne doit s’assurer que ces quatre P puissent se développer de façon harmonieuse afin de pouvoir, à la fin de sa vie, regarder son passé et se dire: mission accomplie et vie bien remplie. Idéalement, nous devrions investir 25 % de notre temps de vie et de notre énergie vitale dans chacune des « pattes » de notre personnalité.

Yvon Dallaire

ligne2077.gif

  Sources : Yvon Dallaire est psychologue, sexologue et auteur. Il exerce en pratique privée au Centre Psycho-Corporel de Québec et offre des conférences au Québec et en Europe, sur demande. Yvon Dallaire est aussi auteur du livre  « S’aimer longtemps »

Une réponse à “Grande adepte de l’Harmonie, j’ai envie de vous faire partager une théorie que j’essaye d’appliquer depuis déjà longtemps et qui m’aide toujours autant…”

  1. segna dit :

    C’est une réflexion tout à fait judicieuse !!! Mais dans notre société actuelle, pas tjrs simple de trouver cet équilibre des 4 p!!!! beaucoup de travail personnel que ce soit pour les hommes ou pour les femmes!!!

    merci de ce partage!!!! Cordialement! Segna.

Laisser un commentaire

 

DIEGO |
ya est la |
dedel26 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petitpot
| cercledecraie
| La Femme coupée en deux